Wikipédia:Sélection/Nouvelle-Écosse

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Halifax (Nouvelle-Écosse)

Halifax

La municipalité régionale d'Halifax, communément appelée Halifax, est la capitale de la province canadienne de la Nouvelle-Écosse. C'est aussi le siège de la Couronne provinciale de la Nouvelle-Écosse et la plus grande municipalité à l'est du Québec. La municipalité régionale est un grand centre économique dans l'est du Canada avec beaucoup des services gouvernementaux et des entreprises du secteur privé. Les grands employeurs sont le ministère de la Défense nationale, différents paliers et services du gouvernement ainsi que le port de Halifax.

La population est de près de 300 000 habitants (zone urbaine, chiffres de 2011). C'est l'un des plus grands ports de pêche au monde et la plus grande base navale militaire canadienne. Halifax est la ville la plus peuplée sur la côte atlantique du Canada. C'est la deuxième plus grande ville côtière du pays, après Vancouver, en Colombie-Britannique. La ville regroupe environ 40% de la population de la Nouvelle-Écosse et 15% de celle des provinces atlantiques.

C'est l'une des plus vieilles villes du Canada puisqu'elle a été fondée le . La ville était alors un avant-poste britannique.

Chéticamp

Panorama Chéticcamp.jpg

Chéticamp (prononcer [ ʃatikɑ̃]) (en micmac : Awjátúj (Francis-Smith), littéralement « rarement plein ») est une ville canadienne située sur la côte occidentale de l’île du Cap-Breton, dans le comté d'Inverness en Nouvelle-Écosse. Elle forme avec Saint-Joseph-du-Moine et Margaree la région francophone et acadienne du comté. Ses habitants sont les Chéticantins ou parfois Chéticantains.

Le Jersiais Charles Robin fonde un poste de pêche à Chéticamp en 1780 mais le village est habité de façon permanente à partir de 1782, lorsque des réfugiés de la Déportation des Acadiens viennent y vivre. Robin et les autres marchands réduisent la population à un état proche du servage durant un siècle, jusqu'à ce que le mouvement coopératif du XXe siècle permette à la population vivant surtout de la pêche de se libérer. Après plusieurs exploitations minières plus ou moins fructueuses, l'économie se diversifie dans la fabrication de tapis puis dans le tourisme. Une crise économique frappe la ville depuis 1992...

Sidney Crosby

Sidney Crosby en novembre 2006.

Sidney Patrick Crosby (né le à Cole Harbour en Nouvelle-Écosse au Canada) est un joueur canadien de hockey sur glace professionnel évoluant dans la Ligue nationale de hockey en tant que centre. Il fait ses débuts dans la LNH lors de la saison 2005-2006 après avoir été le premier choix du repêchage la même année. Capitaine des Penguins de Pittsburgh depuis mai 2007, il mène l'équipe à la victoire de la Coupe Stanley à l'issue de la saison 2008-2009.

Avec l'équipe du Canada, il remporte également la médaille olympique lors des Jeux olympiques de 2010 joués à Vancouver ; il inscrit alors le but de la victoire lors des prolongations contre les États-Unis.

Parc national de Kejimkujik

Lac Kejimkujik

Le parc national de Kejimkujik est un parc national du Canada situé en Nouvelle-Écosse, à environ 174 km à l'ouest d'Halifax. Le parc qui protège 404 km2 comporte deux secteurs. Le principal, dans une pénéplaine du centre-sud de la province, protège une forêt mixte, des cours d'eau et des lacs peu profonds. Il est riche de plusieurs espèces animales et végétales qui ne sont ordinairement présents que beaucoup plus au sud sur la côte atlantique. Le parc possède aussi une annexe sur l'océan Atlantique avec une côte découpée avec deux lagunes et des plages où niche le pluvier siffleur.

Les terres du parc sont occupées depuis au moins 4 500 ans par les Micmacs et leurs aïeux, comme en témoignent 38 sites archéologiques et trois sites villageois micmacs. Il comporte aussi quatre sites de pétroglyphes — l'un des plus important regroupement de l'est de l'Amérique du Nord. Partiellement abandonné à l'arrivée des Français en Acadie, les Micmacs sont retournés sur le site au cours du XIXe siècle pour tenter d'en cultiver le sol avant de servir par la suite de guides de chasse et de pêche.

La partie centrale a été reconnue en 1994 comme lieu historique national en tant que paysage culturel commémorant la vie des Micmacs en ces lieux.

Le région du parc a servi au cours du XIXe siècle pour l'agriculture, l'exploitation forestière et a même connu une petite ruée vers l'or. À partir du début du XXe siècle, plusieurs clubs de chasse et de pêche s'installent sur le territoire, ouvrant ainsi le temps de sa vocation touristique. Le parc a été créé en 1967 suite à une entente fédérale-provinciale officialisée en 1974.

Administré par Parcs Canada, le parc est fréquenté par 54 000 visiteurs par an. Depuis 2001, le parc est inclus comme aire centrale de la réserve de biosphère de Southwest Nova, reconnue par l'UNESCO. Il est aussi reconnu comme réserve de ciel étoilé par la société royale d'astronomie du Canada et son annexe côtière fait partie d'une zone importante pour la conservation des oiseaux.