Pin Ups

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pin Ups

Album de David Bowie
Sortie
Enregistré juillet 1973
Château d'Hérouville
Durée 40:30
Genre glam rock
Producteur Ken Scott
David Bowie
Label RCA
Classement 1er (Royaume-Uni)
23e (États-Unis)

Albums de David Bowie

Pin Ups est le septième album de David Bowie, sorti en octobre 1973.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pin Ups

Compilation des critiques
PériodiqueNote
The Village Voice[1]B-
Rolling Stone[2]mitigée
AllMusic[3]3/5 étoiles

Entièrement composé de reprises de chansons des années 1960, Pin Ups est un hommage aux musiciens qui ont influencé David Bowie. C'est le dernier album que le chanteur enregistre avec le guitariste Mick Ronson et le bassiste Trevor Bolder. Le batteur Mick Woodmansey est quant à lui remplacé par Aynsley Dunbar. Les séances se déroulent au château d'Hérouville, à Pontoise[4].

Le mannequin Twiggy apparaît sur la pochette aux côtés de Bowie.

L'album se classe en tête des ventes au Royaume-Uni et 23e aux États-Unis.

Titres[modifier | modifier le code]

Face 1
No TitreAuteur(s)Artiste original Durée
1. RosalynJimmy Duncan, Bill FarleyThe Pretty Things 2:27
2. Here Comes the NightBert BernsThem 3:09
3. I Wish You WouldBilly Boy ArnoldBilly Boy Arnold 2:40
4. See Emily PlaySyd BarrettPink Floyd 4:03
5. Everything's AlrightNicky Crouch, John Konrad, Simon Stavely, Stuart James, Keith KarlsonThe Mojos 2:26
6. I Can't ExplainPete TownshendThe Who 2:07

La réédition CD de Pin Ups sortie en 1990 inclut deux chansons supplémentaires :

Titres bonus
No TitreAuteur(s)Artiste original Durée
13. Growin' UpBruce SpringsteenBruce Springsteen 3:26
14. AmsterdamJacques Brel, Mort ShumanJacques Brel 3:19

Musiciens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Christgau, « Robert Christgau: CG: David Bowie » (consulté le 8 avril 2018).
  2. (en) Greg Shaw, « David Bowie: Pin Ups », Rolling Stone,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Bruce Eder, « Pin Ups », sur AllMusic (consulté le 8 avril 2018).
  4. Emmanuel Tellier, « La folle histoire d'Hérouville, château pour rock stars », sur télérama, (consulté le 9 août 2013)