Wikipédia:Sélection/Énigmes

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sphinx (mythologie grecque)

Statue de sphinx portant un pôlos. Marbre du Pentélique, vers 570-550 av. J.-C. Provenance : Spata en Attique. L’une des statues de Sphinx archaïques les plus anciennes connues, utilisée sur une stèle funéraire. Musée national archéologique d’Athènes, no 28. H. 45 cm} (17 ½ in.).

Dans la mythologie grecque, le Sphinx ou la Sphinge est une créature fantastique appelée Phix dans le dialecte béotien, fille de Typhon (ou d’Orthos) et d’Échidna, ou encore selon Hésiode d’Orthos et de la Chimère. Elle est représentée avec un buste de femme, un corps de lion et des ailes d’oiseau.

Œdipe

Œdipe (à droite), le Sphinx (au milieu) et Hermès (à droite). Stamnos attique à figures rouges, vers 440 av. J.-C.

Dans la mythologie grecque, Œdipe (en grec ancien Οἰδίπους / Oidípous) est un roi légendaire de Thèbes, fils de Laïos et de Jocaste. Riche et tragique, sa légende a largement inspiré les arts, mais aussi la psychanalyse.

Bien que la prononciation correcte du nom soit /edip/ (voir l’article Œ), la prononciation /ødip/, plus répandue, est admise dans les dictionnaires les plus récents.

Problèmes de passage de rivière

Rivière

Dès le VIIIe siècle, l’abbé de Canterbury, Alcuin, proposait des problèmes semblables à celui du chien, de la chèvre et des choux. Au XVIIIe siècle, les habitants de Koenigsberg, en Prusse orientale, se demandèrent s’il était possible de passer tous les ponts de leur ville sans jamais emprunter deux fois le même chemin. Le mathématicien Leonhard Euler examina le problème, en démontra l’impossibilité, et fonda la topologie, nouvelle discipline de mathématiques. Ce problème est dénommé problème des sept ponts de Königsberg.

Lire l’article

Logique

Gregor Reisch, « La logique présente ses thèmes centraux », Margarita Philosophica, 1503/08 (?). Les deux chiens veritas et falsitas courent derrière le lièvre problema, la logique se presse armée de son épée syllogismus. En bas à gauche se trouve Parménide dans une grotte, grâce auquel la logique aurait été introduite dans la philosophie.

La logique (du grec logos, raison, discours) est dans une première approche l’étude des règles formelles que doit respecter toute déduction correcte.

Elle est depuis l’antiquité l’une des grandes disciplines de la philosophie, avec l’éthique et la métaphysique. En outre, on a assisté durant le XXe siècle au développement fulgurant d’une approche mathématique et informatique de la logique. Elle trouve de nos jours de nombreuses applications en ingénierie, en linguistique, en psychologie cognitive, en philosophie analytique ou en communication.