Ummagumma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ummagumma
Album de Pink Floyd
Sortie 25 octobre 1969
Enregistré 1969
Studios EMI (Londres), Mothers Club (Birmingham), Manchester College of Commerce (Manchester)
Durée 86:21
Genre rock progressif, rock psychédélique, rock expérimental
Format double 33 tours
Producteur Pink Floyd, Norman Smith
Label Harvest (Royaume-Uni)
Capitol (États-Unis)

Albums de Pink Floyd

Ummagumma est le quatrième album du groupe de rock progressif britannique Pink Floyd. Sorti en octobre 1969, il s'agit d'un double album composé d'un disque enregistré en studio et d'un autre enregistré lors de deux concerts du groupe.

Historique[modifier | modifier le code]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Le site du Mothers Club de Birmingham en 2013.

Contrairement à ce qu'affirme la pochette de l'album, les chansons enregistrées en public ne datent pas de juin 1969 : Astronomy Domine et A Saucerful of Secrets proviennent du concerts donnés par Pink Floyd le 27 avril au Mothers Club de Birmingham, tandis que Careful with That Axe, Eugene et Set the Controls for the Heart of the Sun ont été enregistrées le 2 mai au Manchester College of Commerce. Toutes ces chansons sont très développées par rapport à leurs versions originales, chacune durant de huit à treize minutes de long. Interstellar Overdrive est également envisagée pour figurer sur le disque live, mais finalement rejetée.

Le disque studio est né d'une idée du claviériste Richard Wright, qui souhaite faire de la « vraie musique ». Il suit un format particulier : chacun des quatre membres du groupe (Wright, Roger Waters, David Gilmour et Nick Mason) se voit allouer la moitié d'une face de 33 tours qu'il doit remplir seul, sans l'aide des autres. Ainsi, la chanson Embryo est écartée, car il s'agit d'un travail commun ; elle n'est publiée qu'en 1983 sur la compilation Works. Le disque débute avec la contribution de Wright, une suite instrumentale où apparaissent de nombreux claviers nommée Sysyphus en référence au Sisyphe de la mythologie grecque. Le bassiste Roger Waters propose deux titres : le collage sonore Several Species of Small Furry Animals Gathered Together in a Cave and Grooving with a Pict et la ballade pastorale Grantchester Meadows. The Narrow Way, la chanson en trois parties du guitariste David Gilmour, marque ses débuts de parolier ; doutant de ses capacités, il demande à Waters de lui écrire des paroles, mais celui-ci refuse. Enfin, le batteur Nick Mason fournit un instrumental également en trois parties, The Grand Vizier's Garden Party, constitué d'un solo de batterie encadré par des morceaux de flûte joués par son épouse Lindy.

Réception[modifier | modifier le code]

Ummagumma

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 3,5/5 étoiles[1]

Finalement les membres du groupe furent déçus par le résultat : David Gilmour ne sut pas « s'expliquer son succès commercial », tandis que Roger Waters dit simplement : “Ummagumma? What a disaster!” (« Ummagumma ? Quel désastre ! »). Il obtint pourtant en France le Grand Prix de l'Académie Charles-Cros et connut une faveur certaine en Grande-Bretagne, figurant à la cinquième place dans le classement des albums[2]. Aux États-Unis, il atteindra la 74e place du Billboard 200[3] et se vendra à plus d'un million d'exemplaires.

Rééditions[modifier | modifier le code]

En 1994, pour fêter les 25 ans de la sortie de cet album, cher au groupe, celui-ci sortit l'album en coffret cd édition limitée en version remasterisée, avec pochette verte trouée (on y voit seulement le cadre mural de la pochette originale) et contenant : les 2 cd (studio + live) ainsi que le poster de la pochette de l'album.

Le coffret est devenu rare surtout au complet et assez prisé des collectionneurs.

Caractéristiques artistiques[modifier | modifier le code]

Titre[modifier | modifier le code]

Le terme Ummagumma ne semble rien vouloir dire. C'est en fait une expression argotique qui signifie « enlever ses bottes », mais signifie aussi « faire l'amour ». Ummagumma pourrait aussi désigner le rock 'n' roll[4]. D'ailleurs, la prononciation varie ; au cours d'une interview, Nick Mason dit oo-mah-goo-mah, tandis que Roger Waters, lors d'un concert, a prononcé uh-ma-gum-a[4].

Pochette[modifier | modifier le code]

Réalisée, comme les deux précédents albums, par Hipgnosis, la pochette de l'album est une photographie prise dans à Great Shelford, un village au sud de Cambridge, dans la maison de Libby January, la petite amie de Storm Thorgerson[5]. Elle représente les quatre membres du groupe sur quatre plans de perspective :

À gauche de Gilmour se trouve un mur blanc. L'album de la musique du film Gigi, une comédie musicale de 1958, est posé au pied du mur. Pour des raisons de copyright, la pochette de Gigi est remplacée par un carré blanc sur les éditions américaines de l'album. Au-dessus est accroché un cadre, qui occupe tout le coin supérieur gauche de la pochette et qui la reproduit intégralement, si ce n'est que les positions des membres du groupes ont changé. Cette mise en abyme est répétée à trois reprises, le dernier cadre reprenant la pochette de A Saucerful of Secrets, le précédent album de Pink Floyd.

La pochette arrière de l'album est une photographie prise sur une voie de taxi à l'aérodrome de Biggin Hill, au sud de Londres. Elle représente deux roadies du groupe, Alan Stiles et Peter Watts, avec le camion de tournée du groupe et leurs instruments étalés sur la route de manière à former un triangle, pointe vers le bas. Dans la réédition CD, cette photographie sert de pochette à l'album live.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

33 tours[modifier | modifier le code]

Face 1
No Titre Auteur(s) Durée
1. Astronomy Domine (enregistré le 27 avril 1969) Syd Barrett 8:32
2. Careful with That Axe, Eugene (enregistré le 2 mai 1969) David Gilmour, Nick Mason, Roger Waters, Richard Wright 8:49
Face 2
No Titre Auteur(s) Durée
3. Set the Controls for the Heart of the Sun (enregistré le 2 mai 1969) Waters 9:27
4. A Saucerful of Secrets (enregistré le 27 avril 1969) Gilmour, Mason, Waters, Wright 12:48

Réédition CD[modifier | modifier le code]

CD 1
No Titre Auteur(s) Durée
1. Astronomy Domine (enregistré le 27 avril 1969) Syd Barrett 8:29
2. Careful with That Axe, Eugene (enregistré le 2 mai 1969) David Gilmour, Nick Mason, Roger Waters, Richard Wright 8:50
3. Set the Controls for the Heart of the Sun (enregistré le 2 mai 1969) Waters 9:26
4. A Saucerful of Secrets (enregistré le 27 avril 1969) Gilmour, Mason, Waters, Wright 12:48

Interprètes[modifier | modifier le code]

Équipe de production[modifier | modifier le code]

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Ventes Certification Date
Drapeau des États-Unis États-Unis[6] 1 000 000 + Disque de platine Platine 11/03/1994
Drapeau de la France France[7] 100 000 + Disque d'or Or 1977

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ummagumma – Pink Floyd, AllMusic. Consulté le 1er décembre 2014.
  2. officialcharts.com /pinkfloyd/albums consulté le 18 décembre 2012
  3. allmusic/album/ummagumma/awards consulté le 18 décembre 2012
  4. a et b La FAQ de Pink Floyd
  5. Povey 2009, p. 87-88.
  6. RIAA Database/goldplat/search consulté le 18 décembre 2012
  7. Infodisc.fr/certifications consulté le 18 décembre 2012