Wikipédia:Sélection/Récompenses et distinctions

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ordre du Bain

Croix de l’ordre

Le très honorable ordre du Bain (Most Honourable Order of the Bath) est le troisième ordre de chevalerie britannique le plus important. Il est principalement décerné aux militaires ainsi qu’à certains fonctionnaires de haut rang. L’ordre a été fondé par le roi George Ier de Grande-Bretagne, le 18 mai 1725. Son nom provient de la cérémonie médiévale d’adoubement qui comportait un bain, symbolisant la purification, après lequel il devenait « chevalier du bain ». Ce rituel a été initialement institué en 1399, par Henri IV d’Angleterre, lorsque ses trente-six écuyers ont pris un bain en sa compagnie, après avoir veillé toute la nuit qui précédait son sacre. Ce n’est cependant qu’avec George Ier que les chevaliers furent élevés en ordre militaire régulier. L’ordre n’avait jamais réellement existé précédemment en tant que corps de chevaliers gouverné par des statuts et avec un nombre fixe de chevaliers.

À l’origine, l’ordre s’appelait le très honorable ordre militaire du Bain (The Most Honourable Military Order of the Bath). Le terme militaire a été supprimé par la reine Victoria, en 1847.

Ordre de Saint-Patrick

Insigne d'un chevalier de l'ordre de Saint-Patrick

Le très illustre ordre de Saint-Patrick (en anglais : The Most Illustrious Order of Saint Patrick) est un ordre de chevalerie britannique associé à l'Irlande. Il fut institué en 1783 par Georges III afin d'obtenir - ou de récompenser - le soutien du Parlement d'Irlande, car une autonomie substantielle avait été accordée à cette province peu avant la création de l'ordre. Le titre de chevalier de Saint-Patrick a été régulièrement remis jusqu’en 1922, date à laquelle une partie de l’Irlande est devenue indépendante sous le nom d’État libre d'Irlande. Alors que l’ordre existe toujours, personne n'a été fait chevalier de Saint-Patrick depuis 1936. Le dernier chevalier de l'ordre, le prince Henry, duc de Gloucester, est mort en 1974. La reine reste cependant la souveraine de l’ordre, et il reste un officier, le roi d'armes d'Ulster et de Norroy (Ulster and Norroy King of Arms).

Saint Patrick est le saint patron de l’ordre dont la devise latine est « Quis separabit? », qui se traduit littéralement par l’expression Qui nous séparera ? qui fait allusion à la question « Qui nous séparera de l’amour du Christ ? » dans l'Épître aux Romains 8,35 de la Vulgate...

Ordre souverain militaire hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, de Rhodes et de Malte

Flag of the Order of St. John (various).svg

L’Ordre souverain de Malte est une organisation catholique souveraine à vocation humanitaire, créée au milieu du XIe siècle par des Latins originaires d'Amalfi du monastère Saint-Jean-l'Aumônier à Jérusalem.

Tour à tour installé à Jérusalem, Chypre, Rhodes, Malte et enfin Rome depuis 1834, cet ordre, à la fois religieux et militaire, est depuis sa création tourné vers les pauvres et les malades en vertu de la première règle de l'Ordre. Néanmoins, au cours de sa longue existence, il fut aussi un des principaux remparts de l'Occident chrétien avant de développer à partir de la Renaissance, un savoir médical envié toujours à la pointe de la technologie et qui reste encore à l'heure actuelle mondialement reconnu.

Ses actions humanitaires actuelles restent principalement tournées vers la pauvreté. L’Ordre est également très actif dans le lutte contre la lèpre et plus globalement les soins médicaux ; de plus, on peut noter l'existence de missions ponctuelles de secourismes d'urgence lors de catastrophes naturelles ou d'aide humanitaire envers les réfugiés lors de conflits armés, ce qui assure actuellement sa présence dans plus de 120 pays à travers le monde.