Wikipédia:Sélection/Floride

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc national des Everglades

Marais des Everglades

Le parc national des Everglades, situé en Floride, aux États-Unis, s'étend sur les comtés de Miami-Dade, Monroe et de Collier. Ce parc national contient le plus vaste milieu naturel subtropical du pays, et englobe 25 % de la région marécageuse originelle des Everglades. Visité par environ un million de personnes par an, le parc a été déclaré réserve de biosphère en 1976 (avec le parc national de Dry Tortugas), inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO, et classé zone humide d'importance internationale.

Contrairement à la plupart des autres parcs nationaux des États-Unis, le parc national des Everglades a été créé pour protéger un écosystème fragile plutôt que pour des raisons géographiques. 36 espèces considérées comme menacées vivent dans le parc, dont la panthère de Floride, le crocodile américain et le lamantin des Caraïbes. Le parc est également la principale zone de reproduction des limicoles tropicaux d'Amérique du Nord, et contient le plus grand écosystème de mangrove de l'hémisphère ouest. Plus de 350 espèces d'oiseaux, environ 300 espèces de poissons d'eau douce ou salée, 40 espèces de mammifères et 50 espèces de reptiles vivent dans le parc. Toute l'eau douce de Floride est « recyclée » dans le parc, dont celle de l'aquifère Biscayne.

Les Everglades sont un lent système mouvant de rivières coulant vers le sud-ouest à environ 400 mètres par jour. Elles sont alimentées par la rivière Kissimmee et par le lac Okeechobee. Bien que des Hommes aient vécu dans les Everglades durant des milliers d'années, la région ne fut pas cultivée ou urbanisée avant 1848, date à laquelle on commença à contrôler et utiliser le cours de l'Okeechobee pour alimenter l'aire métropolitaine du sud de la Floride. Les écosystèmes du parc national des Everglades ont souffert de l'activité humaine, et la restauration de ceux-ci est l'un des objectifs politiques du sud de la Floride.

Seconde guerre séminole

Florida massacre 1836.jpeg

La seconde guerre séminole, également connue sous le nom de guerre de Floride (en anglais : Second Seminole War ou Florida War), est un conflit qui se déroula de 1835 à 1842 en Floride entre divers groupes d'Amérindiens, connus sous le nom générique de Séminoles, et les États-Unis. Elle fait partie d'une série de conflits appelés les guerres séminoles. La seconde guerre séminole, souvent appelée la Guerre séminole, fut la plus coûteuse des guerres indiennes et l'une des plus longues que menèrent les États-Unis. Elle fut aussi l'une des premières guerres de guérilla, préfigurant sans doute ce qu'allait être les guerres de guérilla au XXe siècle.

À l'origine du conflit, les États-Unis firent l'acquisition de la Floride espagnole en 1821 et la colonisation de ce nouveau territoire souleva encore une fois le problème des Indiens de Floride, déjà combattus lors de la première guerre séminole. Par le traité de Moultrie Creek, les Séminoles obtinrent tout de même le droit de s'établir dans une réserve au centre de l'État, jusqu'à ce qu'Andrew Jackson, héros des guerres indiennes, devienne le septième président des États-Unis et que le Congrès américain approuve son Indian Removal Act qui prévoyait de résoudre la question indienne par une déportation massive à l'ouest du Mississippi, ce que les Séminoles refusèrent…

Floride

Carte topographique de la Floride.

La Floride est un État du Sud-Est des États-Unis, bordé à l'ouest par le golfe du Mexique, au nord par l'Alabama et la Géorgie et à l'est par l'océan Atlantique. Avec près de 18 millions d’habitants en 2006, il s'agit du quatrième État le plus peuplé du pays. Sa capitale politique est Tallahassee, mais l’agglomération la plus peuplée est Miami, qui compte 5,4 millions d’habitants.

La Floride est constituée d’une péninsule de 700 km et d’une panhandle étroite. Sa géographie est marquée par un littoral étendu, par l’omniprésence de l’eau et par la menace des ouragans. Le relief se caractérise par de faibles altitudes et des terrains sédimentaires, le climat variant de subtropical au nord, à tropical au sud. Ses animaux emblématiques, comme le lamantin et l'alligator, peuvent être aperçus dans les Everglades, l’un des parcs nationaux les plus connus au monde.

Depuis sa découverte, en 1513, par l'Espagnol Juan Ponce de León qui la baptisa « La Pascua Florida » (« la Pâque fleurie » en référence au dimanche des Rameaux), la Floride fut un enjeu pour les puissances coloniales européennes avant d’intégrer les États-Unis en 1845. Elle fut le théâtre des guerres séminoles, contre les Amérindiens, puis de la ségrégation raciale, après la guerre de Sécession. Aujourd’hui, elle se distingue par son importante communauté cubaine et une forte croissance démographique soulevant des problèmes environnementaux. Son économie repose principalement sur le tourisme, l’agriculture et les transports, qui se développèrent à la fin du XIXe siècle. Elle est connue pour ses parcs d’attraction, la production d’oranges et le centre spatial Kennedy.

La culture floridienne est le reflet d'influences et d'héritages multiples, amérindiens, afro-américains, anglo-saxons et hispaniques, héritages que l’on retrouve dans l’architecture et la gastronomie. La Floride a attiré de nombreux écrivains comme Marjorie Kinnan Rawlings, Ernest Hemingway, ou encore Tennessee Williams et continue de séduire les stars et les sportifs. Elle est internationalement réputée pour le tennis, le golf, les courses automobiles et les sports liés à la mer.

Faye Dunaway

Faye Dunaway en 2008.

Faye Dunaway, née Dorothy Faye Dunaway le à Bascom en Floride, est une actrice, productrice et scénariste américaine.

Elle commence sa carrière de comédienne au milieu des années 1960. L'immense succès du film Bonnie et Clyde en 1967 fait d'elle une star. Sex-symbol dans les années 1960 et 1970, elle joue les femmes froides et sensuelles, à poigne et névrosées, guettées par la déchéance dans des films comme L'Affaire Thomas Crown, Chinatown ainsi que Network pour lequel elle reçoit un oscar. Sa carrière, qui a connu des hauts et des bas (elle reçut un Razzie Awards dans la catégorie Pire actrice pour Maman très chère), est néanmoins qualifiée d'exceptionnelle par la critique de cinéma.

Considérée comme un « modèle de sophistication et de grâce intemporelle », elle est également connue pour son tempérament difficile. Au cours de sa carrière, elle a travaillé avec les plus grands acteurs sous la direction des plus fameux réalisateurs de sa génération. Les films qu'elle tourne dans les années 1970, de Little Big Man aux Yeux de Laura Mars font d'elle l'une des actrices les plus notables de cette décennie.

Florida Cracker Horse

Cheval Florida Cracker dans la Paynes Prairie.

Le Florida Cracker Horse est une race chevaline originaire de Floride, aux États-Unis. Il est physiquement et génétiquement très proche des races ibériques, et notamment du cheval colonial espagnol. C'est un cheval d'allures, renommé pour son agilité et sa vitesse. Les Espagnols l'amènent avec eux dans la région vers 1520 ; établissant progressivement une colonie, ils emploient leurs chevaux pour l'équitation de travail avec le bétail.

Ces chevaux sont développés jusqu'à prendre le type qui est le leur de nos jours et continuent, jusqu'en 1930, à être utilisés par les cow-boys de Floride, connus sous le nom de « crackers ». Ils commencent dès lors à être remplacés par des Quarter horses américains, nécessaires au travail avec du gros bétail, importé en Floride depuis le Dust Bowl. Le nombre d'animaux diminue fortement. Grâce aux efforts de plusieurs familles d'éleveurs et du gouvernement de Floride, la race est sauvée de l'extinction. Les effectifs restant sont très faibles et l'American Livestock Breeds Conservancy et l'Equus Survival Trust considèrent la race comme en danger critique.