Concours Eurovision de la chanson 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
63e Concours Eurovision de la chanson

All Aboard

Description de l'image Eurovision 2018 logo principal.png.
Dates
1re demi-finale
2e demi-finale
Finale
Retransmission
Lieu Altice Arena, Lisbonne
Drapeau du Portugal Portugal
Superviseur exécutif Jon Ola Sand
Télédiffuseur hôte RTP
Participants
Nombre de participants 43
Débuts Aucun
Retour Drapeau de Russie Russie
Retrait Aucun
Carte de participation.
  •      Pays confirmés
  •      Pays ayant sélectionné leur artiste et/ou leur chanson
  •      Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 2018
Résultat
Système de vote Le jury et le télévote de chaque pays participant attribuent séparément deux séries de 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à leurs 10 chansons favorites.

Le Concours Eurovision de la chanson 2018 sera la 63e édition du Concours et aura lieu à Lisbonne au Portugal, à la suite de la victoire de Salvador Sobral au Concours 2017 avec la chanson Amar pelos dois. Ce sera la première fois que le pays accueillera le Concours, cinquante-quatre ans après sa première participation. Les demi-finales auront lieu les 8 et 10 mai 2018, et la finale se déroulera le 12 mai 2018. Quarante-trois pays participent à cette édition, dont le slogan est All Aboard (en français Tous à bord).

Préparation du Concours[modifier | modifier le code]

Lieu[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation des villes candidates pour la tenue du Concours au Portugal.

Très rapidement après la victoire de Salvador Sobral au Concours 2017, un site portugais spécialisé dans le thème de l'Eurovision a annoncé que le diffuseur RTP aurait cité la Altice Arena comme possible salle d'accueil pour le Concours[1]. Le directeur général de la RTP a ensuite confirmé cette annonce, indiquant qu'il était très probable que la Altice Arena accueille bel et bien le Concours.

Le , Lisbonne a été confirmée comme ville hôte de Concours 2018[2]. Cette annonce provoque immédiatement une polémique, car d'ordinaire, une période de candidature a lieu avant la sélection officielle, pendant laquelle les villes du pays peuvent demander à accueillir le Concours.

Le , le directeur des programmes de RTP est donc revenu sur cette annonce et a indiqué qu'une période de candidature pour les villes portugaises serait ouverte[3].

Candidatures préliminaires[modifier | modifier le code]

Avant même le début officiel de la phase de sélection, les villes de Lisbonne, Guimarães, Faro et Santa Maria da Feira indiquent le être intéressées par l'accueil du Concours[4]. Le maire de la ville de Porto, Rui Morera, a annoncé à la même date qu'il n'était pas intéressé par un accueil du Concours, mettant en cause un coût trop élevé[5].

Candidatures officielles[modifier | modifier le code]

Lors de la période de dépôt des candidatures, quatre villes se sont portées volontaires pour accueillir le Concours : Braga, Gondomar, Lisbonne et Santa Maria da Feira[6]. La décision est, comme chaque année, basée sur des critères d'accueil prédéfinis.

Ville[6] Lieu[6] Capacité[6] Notes[6]
Ville choisie
Lisbonne Altice Arena 20 000 L'arène a accueilli, entre autres, l'Exposition Universelle de 1998 et les MTV Europe Music Awards 2005, et le Web Summit 2016.
Candidatures non-retenues
Braga Parc des Expositions 15 000 Le Parc des Expositions serait rénové d'ici au mois de . La ville cependant manque de moyens de transports et est à 53 kilomètres de l'aéroport le plus proche.
Gondomar Multiusos Gondomar Coração de Ouro 8 000 La ville est située à 25 kilomètres de l'aéroport international de Porto. Cependant, elle manque grandement de chambres d'hôtel et de transports.
Santa Maria da Feira Europarque 11 000 Le plus grand centre de conventions de la région de Porto a accueilli le Festival RTP da Canção de 2001 et le conseil européen des 19 et 20 juin 2000, ainsi que des concerts de plusieurs artistes locaux et internationaux. La ville manque cependant de transport, de chambres d'hôtel et est située à 50 kilomètres de l'aéroport de Porto.

Le RTP et l'UER annoncent que c'est finalement à la Altice Arena de Lisbonne que se déroulera le Concours Eurovision de la chanson 2018[7]. Jon Ola Sand, superviseur exécutif du Concours depuis 2011, indique que « la ville a présenté une proposition remarquable, et nous attendons avec impatience de travailler ensemble afin de rendre la première édition du Concours au Portugal, l'une des plus excitantes jamais vue encore. »[7].

Organisation[modifier | modifier le code]

Photo de la Altice Arena, qui accueille le Concours 2018.
La Altice Arena, où se tiendra l'Eurovision 2018.

Les dates du Concours, annoncées en même temps que la ville hôte, sont fixées aux 8 et 10 mai 2018 pour les demi-finales et au 12 mai 2018 pour la finale[7].

Le , il est annoncé que la taxe de séjour de Lisbonne sera utilisée pour financer le Concours[8]. Fixée à un montant d'un euro par nuit et par visiteur depuis 2016, cette taxe a rapporté, en 2016, 13,5 M à la capitale portugaise[9]. Le nombre de touristes à Lisbonne étant prévu à la hausse, il est attendu que tout ou une grande partie du Concours soit financé par cette taxe[10], et ce bien que le budget final du Concours ne soit pas encore connu.

Le , Gonçalo Reis, président du conseil d'administration de RTP annonce que « L'Eurovision le moins cher aura lieu à Lisbonne en 2018 » tout en assurant que « [les] équipes créatives développeront une des éditions les plus intéressantes »[11].

Les premières estimations du budget à être rendues publiques sont publiées le . Il est ainsi annoncé que le budget sera réparti entre le diffuseur hôte, à hauteur d'environ 12 M ; la ville de Lisbonne et son office du tourisme, pour environ 5 M ; et l'office de tourisme national du Portugal, dont la part dans le budget n'est pas encore connue. Le budget total ne devrait ainsi pas excéder 23 M[12],[13].

Modification du règlement[modifier | modifier le code]

Le , l'UER a annoncé des changements dans le règlement du Concours, suite aux différents événements ayant eu lieu lors de l'édition 2017.

Tout d'abord, les diffuseurs participants doivent s'assurer qu'aucune restriction ne pèse sur les membres de leur délégation ou sur les artistes. Ils doivent aussi s'assurer que les membres de la délégation et les artistes n'enfreignent pas la législation du pays hôte et prendre les mesures nécessaires, au sein de leur délégation, pour assurer que le Concours ne soit pas politisé et qu'aucune mention — directe ou indirecte — d'organisations, de marques, de produits, etc. ne soit faite[14],[15]. Ces premières mesures font écho au bannissement de l'artiste russe par les Service de sécurité d'Ukraine en 2017.

Le nouveau règlement possède également des clauses supplémentaires quant aux jurys nationaux. Ces derniers ne doivent avoir aucun lien avec les artistes et/ou les chansons participantes. Leur vote doit être basé sur leur expérience et leurs compétences professionnelles uniquement. Ils ne doivent en aucun cas partager avant la procédure leurs opinions, préférences ou leurs votes, que ce soit de manière publique ou avec les autres jurés[14],[15]. Ces mesures sont prises à la suite du remplacement d'un juré norvégien qui avait tenu des propos contre le représentant irlandais Brendan Murray.

Ensuite, le diffuseur hôte est tenu de respecter l'agenda et les échéances ainsi que la feuille de route prévus par l'UER, sous peine de se voir retirer le droit d'accueillir le Concours. L'UER demandera alors à une autre diffuseur d'accueillir le Concours[14],[15]. Cette mesure a été décidée après les multiples problèmes d'organisation lors du Concours 2017.

Enfin, le diffuseur hôte est tenu d'assurer que chaque participant puisse faire sa prestation en direct sur la scène et d'assurer le caractère apolitique du Concours, sur lequel l'UER insiste tout particulièrement dans son communiqué[14],[15].

Logotype et slogan[modifier | modifier le code]

Variations du logo du Concours 2018.
Les différentes variations du logo du Concours 2018.

Le diffuseur RTP a révélé le le slogan et le logo de cette édition. Tous deux sont inspirés de la connexion qu'a Lisbonne avec le monde maritime, rendant la couleur bleue prédominante dans l'identité visuelle. Le slogan est ainsi All Aboard (en français Tous à bord), une manière d'inviter les différents pays à se réunir pour la compétition[16]. La diversité européenne a, par ailleurs, incité l'équipe de design à créer plusieurs logos. Ainsi, le logo principal représente un coquillage, mais douze autres variations existent, représentant algues, plancton et autres organismes marins. Ces différentes variations représentent la diversité, le respect et la tolérance[16]. Gonçalo Madaíl explique que « Lisbonne est de plus en plus une ville de toutes les couleurs, un port de cultures et de sons qui vous invite à monter à bord »[16].

Concours[modifier | modifier le code]

Liste des pays participants[modifier | modifier le code]

La liste des participants a été publiée le . Elle indiquait la participation de quarante-deux pays[16]. Parmi eux, la Russie qui n'avait pas pu participer en 2017, l'Ukraine ayant refusé l'accès à sa candidate Yulia Samoilova.

Cette première liste n'incluait pas la Macédoine. En effet, cette dernière s'était vu retirer son accès aux services de l'UER en raison de ses dettes trop importantes, sa participation était bloquée de facto[17],[16]. Cependant, la dette ayant été remboursée et les sanctions levées, le pays a finalement été autorisé, le , à concourir, portant le nombre de participants à quarante-trois[18]. Le nombre de participants égalise donc le record établi en 2008 et 2011.

Au total, sept pays ont indiqué qu'ils ne reviendraient pas au Concours en 2018. Trois autres se sont montrés intéressés par un début mais n'ont pas pu débuter. Ces pays sont :

  • Drapeau d'Andorre Andorre – Le diffuseur RTVA a indiqué ne pas avoir l'intention de participer en 2018, et ce pour différentes raisons à propos desquelles il n'a pas donné de précisions[19]. La dernière participation du pays était en 2009.
  • Drapeau de Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine – D'importants problèmes financiers touchent actuellement le diffuseur BHRT. En effet, si le diffuseur a réussi à sécuriser un fonds stable de revenus, ses dettes s'élèvent encore à 20 M[20]. De plus, d'importantes grèves ont eu lieu parmi le personnel et une plainte a été déposée à l'encontre de BHRT, en raison notamment de deux mois de salaires impayés[21]. En raison de cette situation précaire, le pays a confirmé le qu'il ne reviendrait pas au Concours[22]. La dernière participation du pays était en 2016.
  • Drapeau du Kazakhstan KazakhstanKhabar Agency étant devenue membre associé de l'UER le , la possibilité d'une participation était ouverte[23]. En effet, le Groupe de Référence du Concours peut autoriser le début d'un membre associé de l'UER[24]. Le pays n'a cependant pas été invité à participer au Concours[16].
  • Drapeau du Kosovo Kosovo – À la fin du mois de mai 2017, il est révélé par les médias kosovars que le diffuseur RTK espère débuter au Concours en 2018 et a reçu l'assurance de participer en cas d'accord du pays hôte. Le directeur du diffuseur kosovar, Mentor Shala, assure alors avoir le soutien de diffuseurs nationaux de la région des Balkans même si la Bosnie-Herzégovine et la Serbie s'opposent à une éventuelle participation du pays[25]. Le , Mentor Shala s'exprime sur une possible participation du pays. Il indique que le Groupe de Référence du Concours avait, pour l'édition 2017, exprimé son accord envers une participation kosovare à la condition que l'indépendance du Kosovo ait été reconnue par le pays hôte — en l'occurrence, l'Ukraine —. Cette condition n'étant pas remplie, le Kosovo n'a pas pu concourir en 2017. Le Portugal reconnaissant l'indépendance kosovare et le Groupe de Référence ayant une seconde fois donné une réponse positive, le diffuseur avait bon espoir de débuter en 2018. Pourtant, l'UER a finalement refusé la participation du pays car il n'est pas reconnu par l'ONU. Cette raison a été qualifiée d'« absurde quand on considère que le Kosovo est admis à toutes les Fédérations et autres organisations mondiales telles que l'UEFA, la FIBAetc. » et d'« injuste » par Shala[26].
  • Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein – Le , le diffuseur 1FLTV a annoncé qu'un début au Concours ne serait pas possible pour 2018, en raison des coûts de participation trop élevés. Cependant, le diffuseur a l'intention de participer, une fois les fonds pour devenir membre de l'UER réunis[27].
  • Drapeau du Luxembourg Luxembourg – Le diffuseur RTL a indiqué ne pas vouloir participer en 2018. Le directeur des programmes du diffuseur estime qu'un accueil de victoire serait trop coûteux, mais surtout que les chances de succès du pays sont limitées[28]. Le Luxembourg a participé pour la dernière fois en 1993.
  • Drapeau du Maroc Maroc – Aucune information n'a été donnée et seule la liste officielle indiquait que le Maroc ne participerait pas[16]. La seule participation marocaine était en 1980.
  • Drapeau de Monaco Monaco – Le , le télédiffuseur monégasque TMC a indiqué, sans donner ses raisons, qu'il ne participerait pas au Concours 2018[29]. Le pays n'a pas participé depuis l'Eurovision 2006.
  • Drapeau de Slovaquie Slovaquie – Le télédiffuseur slovaque, RTVS, a déclaré le que le pays ne reviendrait pas au Concours en 2018, et ce pour des raisons financières[30]. Le pays a participé pour la dernière fois en 2012.
  • Drapeau de Turquie Turquie – Le , la chanteuse turque Sertab Erener, gagnante du Concours Eurovision de la chanson 2003, a annoncé via un direct sur Instagram que la Turquie ferait son grand retour au Concours en 2018, souhaitant bonne chance au prochain représentant du pays[31]. Malgré ces allégations, Bekir Bozdağ, le premier ministre turc, a déclaré le lors d'une rencontre avec plusieurs représentants de journaux locaux au siège de TRT, qu'« il n'y a aucune décision ni travail de fait dans cette direction »[32]. Le même jour, la chaîne confirme qu'elle n'a pas l'intention de participer en 2018, confirmant ainsi les dires de Bekir Bozdağ[33]. Les raisons avancées sont identiques aux années précédentes : le diffuseur s'oppose au système de vote existant, où les jurys ont un poids de 50 % ainsi qu'à l'existence du Big Five qui représente une injustice pour TRT. De plus, les coûts de participation sont trop élevés pour le pays[34]. La dernière participation du pays était en 2012.

Tirage au sort des demi-finales[modifier | modifier le code]

Pour répartir les pays dans les différentes demi-finales, un tirage au sort se déroule. Lors de ce même tirage au sort, les pays qualifiés d'office pour la finale — le Portugal, pays hôte, ainsi que les cinq principaux contributeurs financiers de l'UER : l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie et le Royaume-Uni — tirent, pour leur part, la demi-finale durant laquelle ils auront le droit de vote.

Ce tirage aura lieu le [35].

Artistes de retour[modifier | modifier le code]

L'édition 2018 voit un artiste ayant déjà participé prendre part à nouveau au Concours.

Pays Artiste Année(s) précédente(s)
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Waylon 2014
(en tant que membre du duo The Common Linnets)

Demi-finalistes[modifier | modifier le code]

Pays Langue Artiste Chanson Traduction Méthode de sélection
Drapeau d'Albanie Albanie[36] 56e Festivali I Këngës
Drapeau d'Arménie Arménie[37] Depi Evratesil 2018
Drapeau d'Australie Australie[38] Sélection interne
Drapeau d'Autriche Autriche[39] Sélection interne
Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan[40] Aisel Sélection interne
Drapeau de Belgique Belgique[41] Anglais Laura Groeseneken Sélection interne
Drapeau de Biélorussie Biélorussie[42] EuroFest 2018
Drapeau de Bulgarie Bulgarie[43] Sélection interne
Drapeau de Chypre Chypre[44] Finale nationale (artiste)
Sélection interne (chanson)
Drapeau de Croatie Croatie[45]
Drapeau du Danemark Danemark[46] Dansk Melodi Grand Prix 2018
Drapeau d'Estonie Estonie[47] Eesti Laul 2018
Drapeau de Finlande Finlande[48] Saara Aalto Sélection interne (artiste)
Uuden Musiikin Kilpailu 2018 (chanson)
Drapeau de Géorgie Géorgie[49]
Drapeau de Grèce Grèce[50] Grec Finale nationale
Drapeau de Hongrie Hongrie[51] A Dal 2018
Drapeau d'Irlande Irlande[52]
Drapeau d'Islande Islande[53] Söngvakeppnin 2018
Drapeau d'Israël Israël[54] HaKoKhav HaBa 2018
Drapeau de Lettonie Lettonie[55] Supernova 2018
Drapeau de Lituanie Lituanie[56] Eurovizija 2018
Drapeau de Macédoine Macédoine[18]
Drapeau de Malte Malte[57] Malta Eurovision Song Contest 2018
Drapeau de Moldavie Moldavie[16]
Drapeau du Monténégro Monténégro[58] Montevizija 2018
Drapeau de Norvège Norvège[59] Melodi Grand Prix 2018
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[60] Waylon Sélection interne
Drapeau de Pologne Pologne[61] Finale nationale
Drapeau de République tchèque République tchèque[62] Sélection interne
Drapeau de Roumanie Roumanie[63] Selecția Națională
Drapeau de Russie Russie[64]
Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin[65] Finale nationale
Drapeau de Serbie Serbie[66] Beovizija 2018
Drapeau de Slovénie Slovénie[67] EMA 2018
Drapeau de Suède Suède[68] Melodifestivalen 2018
Drapeau de Suisse Suisse[69] ESC 2018 – Entscheidungsshow
Drapeau d'Ukraine Ukraine[70] Vidbir 2018

Finalistes[modifier | modifier le code]

Pays Langue Artiste Chanson Traduction Méthode de sélection
Drapeau d'Allemagne Allemagne[71] Finale nationale
Drapeau d'Espagne Espagne[72] Sélection interne
Drapeau de France France[73] Français Destination Eurovision 2018
Drapeau d'Italie Italie[74] Festival de Sanremo 2018[Note 1]
Drapeau du Portugal Portugal (hôte)[75] Festival da Canção 2018
Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni[76] Eurovision : You Decide 2018

Retransmission du Concours[modifier | modifier le code]

Dans les pays participants[modifier | modifier le code]

  •      Participe et vote lors de l'événement
  •      Vote lors de l'événement
Pays Première demi-finale Seconde demi-finale Finale Porte-parole
Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s)
Drapeau de l'Albanie Albanie
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau de l'Arménie Arménie
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de l'Australie Australie[77] SBS Myf Warhurst et Joel Creasey SBS Myf Warhurst et Joel Creasey SBS Myf Warhurst et Joel Creasey
Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
Drapeau de la Belgique Belgique Drapeau de la Flandre Drapeau de la Flandre Drapeau de la Flandre
Drapeau de la Wallonie Drapeau de la Wallonie Drapeau de la Wallonie
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Drapeau de la Croatie Croatie
Drapeau de Chypre Chypre
Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de l'Estonie Estonie
Drapeau de la Finlande Finlande Drapeau de la Finlande Drapeau de la Finlande Drapeau de la Finlande
Drapeau de la Suède Drapeau de la Suède Drapeau de la Suède
Drapeau de la France France[78] France 4 France 4 France 2 Marianne James et Stéphane Bern
Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de la Grèce Grèce
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau de l'Islande Islande
Drapeau d’Israël Israël
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la Lettonie Lettonie
Drapeau de la Lituanie Lituanie
Drapeau de la Macédoine République de Macédoine MRT 1 MRT 1 MRT 1, MRT Sat
Drapeau de Malte Malte
Drapeau de la Moldavie Moldavie
Drapeau du Monténégro Monténégro
Drapeau de la Norvège Norvège
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Drapeau de la Pologne Pologne
Drapeau du Portugal Portugal RTP1 RTP1 RTP1
Drapeau de la République tchèque République tchèque
Drapeau de la Roumanie Roumanie
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Russie Russie Rossiya 1 Rossiya 1 Rossiya 1
Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin
Drapeau de la Serbie Serbie
Drapeau de la Slovénie Slovénie
Drapeau de la Suède Suède SVT1 SVT1 SVT1
Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau de l'Allemagne Drapeau de l'Allemagne Drapeau de l'Allemagne
Drapeau de la France Drapeau de la France Drapeau de la France
Drapeau de l'Italie Drapeau de l'Italie Drapeau de l'Italie
Drapeau de l'Ukraine Ukraine

Dans les autres pays[modifier | modifier le code]

Pays Première demi-finale Seconde demi-finale Finale
Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s)
Drapeau des États-Unis États-Unis[79] Logo TV Michelle Visage et Ross Mathews Logo TV Michelle Visage et Ross Mathews Logo TV Michelle Visage et Ross Mathews

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Comme les années précédentes, le gagnant du Festival de Sanremo aura le droit de préemption sur sa participation au Concours. Il a cependant le droit de refuser d'y participer, laissant ainsi le groupe RAI décider du représentant italien parmi les autres participants du festival.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Nelson Costa, « ESC2017: Organização da Eurovisão falou com a RTP na hipótese de vitória », sur escportugal.pt, (consulté le 28 mai 2017)
  2. (en) Jessica Weaver, « Eurovision 2018 : Lisbon confirmed as official host city by RTP », sur esctoday.com, (consulté le 28 mai 2017)
  3. (pt) Marina Almeida, « RTP garante que ainda não escolheu a cidade e que vai olhar para o mapa de Portugal », sur dn.pt, (consulté le 28 mai 2017)
  4. (en) Megan Davies, « Eurovision '18 : RTP remaining open-minded over venue », sur eurovoix.com, (consulté le 28 mai 2017)
  5. (pt) João Diogo, « Portugal: Rui Moreira diz que o Porto não está interessado em organizar a Eurovisão », sur escportugal.pt, (consulté le 28 mai 2017)
  6. a, b, c, d et e (en) Moisés Castro, « Heróis do mar! Lisbon headlines first four cities bidding to host Eurovision 2018 », sur wiwibloggs.com, (consulté le 17 juin 2017)
  7. a, b et c (en) Paul Jordan, « Lisbon revealed as Host City of the 2018 Eurovision Song Contest! », sur eurovision.tv, (consulté le 25 juillet 2017)
  8. (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2018 : Tourist Tax will finance Eurovision in Lisbon », sur esctoday.com, (consulté le 9 août 2017)
  9. (en) « Lisbon tourist tax to pay for Eurovision », sur theportugalnews.com, (consulté le 9 août 2017)
  10. (en) Neil Farren, « Eurovision 2018 : Lisbon tourist tax to finance contest », sur eurovoix.com, (consulté le 9 août 2017)
  11. (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2018 : RTP set to organize one of the cheapest Eurovision editions ! », sur esctoday.com, (consulté le 21 octobre 2017)
  12. (pt) Duarte Faria, « Festival da Eurovisão custa 12 milhões à RTP », sur cmjornal.pt, (consulté le 15 novembre 2017)
  13. (en) Ewan McCaig, « Eurovision 2018 to have a Total Budget of 23 Million Euros », sur eurovoix.com, (consulté le 15 novembre 2017)
  14. a, b, c et d (en) Stratos Agadellis, « EBU : Rule changes for future Eurovision Song Contest editions », sur esctoday.com, (consulté le 3 août 2017)
  15. a, b, c et d (de) Irving Wolther, « Angepasste Regeln für den ESC 2018 », sur eurovision.de, (consulté le 3 août 2017)
  16. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Paul Jordan et Stijn Smulders, « All Aboard! Lisbon welcomes 42 countries to Eurovision 2018 », sur eurovision.tv, (consulté le 7 novembre 2017)
  17. (en) Sanjay Jiandani, « FYR Macedonia: EBU blocks MRT’s Eurovision 2018 participation », sur esctoday.com, (consulté le 30 octobre 2017)
  18. a et b (en) Paul Jordan, « First wave of tickets for Eurovision 2018 go on sale on 30th November ! », sur eurovision.tv, (consulté le 17 novembre 2017)
  19. (en) Anthony Granger, « Andorra : no return to Eurovision Song Contest 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 28 mai 2017)
  20. (en) Sanjay Jiandani, « Bosnia & Herzegovina: BHRT’s Eurovision participation in jeopardy », sur esctoday.com, (consulté le 9 août 2017)
  21. (en) Neil Farren, « Bosnia and Herzegovina : BHRT workers go strike », sur eurovoix.com, (consulté le 15 août 2017)
  22. (en) Emily Herbert, « Bosnia and Herzegovina will not participate in Eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 18 septembre 2017)
  23. (en) Anthony Granger, « Kazakhstan : Khabar Agency Responds To Eurovision Rumors », sur eurovoix.com, (consulté le 26 mai 2017)
  24. (en) Chris Halpin, « EBU rule change : Which associate members should participate at Eurovision ? », sur wiwibloggs.com, (consulté le 28 mai 2017)
  25. (en) Anthony Granger, « Kosovo: RTK Hopeful Of Eurovision Debut in 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 18 juillet 2017)
  26. (en) Sanjay Jiandani, « Kosovo : RTK’s statement about Kosovo’s debut in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 27 septembre 2017)
  27. (en) Sanjay Jiandani, « Liechtenstein : 1FLTV will not debut in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 1er septembre 2017)
  28. (en) Anthony Granger, « Luxembourg : will Not Participate in Eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 28 mai 2017)
  29. (en) Sanjay Jiandani, « Monaco : TMC confirms non participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 31 août 2017)
  30. (en) Neil Farren, « Slovakia : No return to Eurovision in 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 11 septembre 2017)
  31. (en) Ryan Cobb, « Turkey will return to Eurovision in 2018 announces former winner Sertab », sur escxtra.com, (consulté le 13 juillet 2017)
  32. (tr) Gündem Haberleri, « Bozdağ açıkladı: Türkiye Eurovision'a katılıyor mu? », sur superhaber.tv, (consulté le 7 août 2017)
  33. (tr) Sanjay Jiandani, « Turkey: TRT confirms non participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 7 août 2017)
  34. (en) Erdi Tejeci, « "Forget Eurovision!" Journalist says Turkey's TRT won't accept Big 5 and high participation fees », sur wiwibloggs.com, (consulté le 10 août 2017)
  35. (en) UER, « 42 countries to take part in 2018 Eurovision Song Contest », sur ebu.ch, (consulté le 7 novembre 2017)
  36. (en) Emily Herbert, « Albania : Festivali i Këngës to take place on December 23rd », sur eurovoix.com, (consulté le 18 octobre 2017)
  37. (en) Sanjay Jiandani, « Armenia: Depi Evratesil to run throughout February », sur esctoday.com, (consulté le 30 octobre 2017)
  38. (en) Sanjay Jiandani, « Australia : SBS confirms participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 24 août 2017)
  39. (en) Anthony Granger, « Austria : Internal selection process for Eurovisin 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 7 juillet 2017)
  40. (en) Victor Escudero et Paul Jordan, « Oh Mammadova! Aisel to represent Azerbaijan at Eurovision in 2018 », sur eurovision.tv, (consulté le 8 novembre 2017)
  41. (en) Ewan McCaig, « Belgium : Laura Groeseneken to sing in English at Eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 8 octobre 2017)
  42. (pt) Gonçalo Vieira, « ESC2018: Bielorrússia confirma participação no Festival Eurovisão 2018 », sur escportugal.pt, (consulté le 2 août 2017)
  43. (en) Anthony Granger, « Bulgaria : BNT confirms Eurovision 2018 participation », sur eurovoix.com, (consulté le 17 septembre 2017)
  44. (en) Paul Jordan, « Cyprus enlists award-winning composer Alex Papaconstantinou for 2018 », sur eurovision.tv, (consulté le 10 octobre 2017)
  45. (en) Sanjay Jiandani, « Croatia : HRT confirms participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 11 septembre 2017)
  46. (en) Jessica Weaver, « Denmark : Dansk Melodi Grand Prix 2018 on 10 February », sur esctoday.com, (consulté le 19 août 2017)
  47. (en) Anthony Granger, « Estonia confirms participation in Eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 28 mai 2017)
  48. (en) Jessica Weaver, « Finland: Changes to UMK sees Saara Aalto for Eurovision 2018! », sur eurovoix.com, (consulté le 7 novembre 2017)
  49. (en) Miki Gligorov, « Georgia : GPB confirms 2018 participation », sur escxtra.com, (consulté le 1er août 2017)
  50. (en) Sanjay Jiandani, « Greece: National Final in February; 9 entries submitted so far », sur esctoday, (consulté le 31 octobre 2017)
  51. (en) Stratos Agadellis, « Hungary: Details and dates for A Dal 2018 revealed », sur esctoday.com, (consulté le 18 octobre 2017)
  52. (en) Sanjay Jiandani, « The Irish broadcaster unveils decision for Eurovision Portugal 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 21 juillet 2017)
  53. (en) Emily Herbert, « Iceland ; Songvakeppnin being held on the 3rd of March », sur eurovoix.com, (consulté le 11 août 2017)
  54. (en) Sanjay Jiandani, « Israel : IPBC confirms participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 3 octobre 2017)
  55. (en) Anthony Granger, « Latvia confirms ESC 2018 participation », sur eurovoix.com, (consulté le 27 juin 2017)
  56. (en) « Lithuania : Klaipėda to host the final, and changes to next year's format », sur eurovoix.com, (consulté le 28 mai 2017)
  57. (en) Emily Herbert, « Malta : MESC 2018 to take place on 3rd February », sur eurovoix.com, (consulté le 18 octobre 2017)
  58. (en) ESanjay Jiandani, « Montenegro: RTCG publishes Montevizija 2018 rules; opens submission window », sur esctoday.com, (consulté le 1er novembre 2017)
  59. (en) Stratos Agadellis, « Norway : Melodi Grand Prix 2018 to be held on 10 March », sur esctoday.com, (consulté le 31 octobre 2017)
  60. (en) Paul Jordan, « Returning for The Netherlands : it's Waylon for Lisbon 2018 », sur eurovision.tv, (consulté le 9 novembre 2017)
  61. (en) Sanjay Jiandani, « Poland : TVP confirms participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 9 août 2017)
  62. (en) Sanjay Jiandani, « Czech Republic : ČT confirms participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 26 septembre 2017)
  63. (en) Anthony Granger, « Romania : TVR confirms participation in Eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 7 juillet 2017)
  64. (en) Robyn Gallagher, « Russia : Julia Samoylova still waiting to be confirmed for Eurovision 2018 », sur wiwibloggs.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  65. (en) Jessica Weaver, « San Marino : Introducing the new selection concept with 1 in 360 », sur esctoday.com, (consulté le 17 octobre 2017)
  66. (en) Ewan McCaig, « Serbia : Beovizija returns for Eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 10 octobre 2017)
  67. (en) Sanjay Jiandani, « Slovenia: RTVSLO confirms participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 15 septembre 2017)
  68. (en) Jessica Weaver, « Sweden : Melodifestivalen 2018 dates and cities confirmed », sur esctoday.com, (consulté le 26 septembre 2017)
  69. (en) Sanjay Jiandani, « Switzerland : SRF confirms participation in ESC 2018 : national final on 4 February », sur esctoday.com, (consulté le 13 juillet 2017)
  70. (en) Megan Davies, « Ukraine : Vidbir 20188 details announced », sur eurovoix.com, (consulté le 14 octobre 2017)
  71. (en) Sanjay Jiandani, « Germany : NDR confirms participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 10 août 2017)
  72. (en) Sanjay Jiandani, « Spain : TVE confirms participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 1er septembre 2017)
  73. Fabien Randanne, « «Destination Eurovision»: Garou animera le télécrochet, le reste est secret (mais on vous en parle quand même) », sur 20minutes.fr, (consulté le 11 octobre 2017)
  74. (en) Sanjay Jiandani, « Italy: RAI confirms participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 15 septembre 2017)
  75. (en) Sanjay Jiandani, « Portugal : RTP releases Festival da Canção 2018 rules », sur esctoday.com, (consulté le 2 août 2017)
  76. (en) Sanjay Jiandani, « United Kingdom : BBC calls for songs for Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 14 octobre 2017)
  77. (en) William Lee Adams, « Australia confirms Eurovision 2018 participation and commentators Myf Warhurst and Joel Creasey », sur wiwibloggs.com, (consulté le 24 août 2017)
  78. (en) Anthony Granger, « France : Marianne James and Stéphane Bern to commentate on Eurovision 2018 final », sur eurovoix.com, (consulté le 31 octobre 2017)
  79. (en) Emily Herbert, « USA : Logo TV eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 29 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]