Concours Eurovision de la chanson 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Wikipédia:Bons articles Vous lisez un « bon article ».
63e Concours Eurovision de la chanson

All Aboard!

Description de l'image Eurovision 2018 logo principal.svg.
Dates
1re demi-finale
2e demi-finale
Finale
Retransmission
Lieu Altice Arena, Lisbonne
Drapeau du Portugal Portugal
Présentateur(s) Filomena Cautela
Sílvia Alberto
Daniela Ruah
Catarina Furtado
Superviseur exécutif Jon Ola Sand
Télédiffuseur hôte RTP
Ouverture Finale : Fado loucura par Ana Moura
Barco Negro par Mariza
Défilé des finalistes
Entracte Finale : Mano a Mano par Salvador Sobral
Amar pelos dois par Salvador Sobral et Caetano Veloso
Ter Peito e Espaço par Branko & Sara Tavares
Nova Lisboa par Branko & Dino D'Santiago
Reserva Pra Dois par Branko & Mayra Andrade
Participants
Nombre de participants 43
Débuts Aucun
Retour Drapeau de Russie Russie
Retrait Aucun
Carte de participation.
  •      Pays participants qualifiés pour la finale
  •      Pays participants non qualifiés pour la finale
  •      Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 2018
Résultat
Chanson gagnante Toy
par Netta
Drapeau d’Israël Israël
Système de vote Le jury et le télévote de chaque pays participant attribuent séparément deux séries de 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 points à leurs 10 chansons favorites.

Le Concours Eurovision de la chanson 2018 est la 63e édition du Concours et a lieu à Lisbonne au Portugal, à la suite de la victoire de Salvador Sobral au Concours 2017, avec la chanson Amar pelos dois. C'est la première fois que le pays accueille le Concours, cinquante-quatre ans après sa première participation. Les demi-finales ont eu lieu les 8 et 10 mai 2018, et la finale se déroule le 12 mai 2018. Quarante-trois pays participent à cette édition, dont le slogan est All Aboard! (en français Tous à bord !).

Israël remporte cette édition avec la chanson Toy interprétée par Netta, remportant 529 points. C'est la quatrième victoire du pays au Concours, la dernière étant en 1998.

Chypre arrive en deuxième position avec 436 points. L'Autriche arrive en troisième position avec 342 points. L'Allemagne et l'Italie complètent le Top 5.

Préparation du Concours[modifier | modifier le code]

Lieu[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation des villes candidates pour la tenue du Concours au Portugal.

Très rapidement après la victoire de Salvador Sobral au Concours 2017, un site portugais spécialisé dans le thème de l'Eurovision annonce que le diffuseur RTP aurait cité la Altice Arena comme possible salle d'accueil pour le Concours[1]. Le directeur général de RTP confirme ensuite cette annonce, indiquant qu'il est très probable que la Altice Arena accueille le Concours.

Le , Lisbonne a été confirmée comme ville hôte de Concours 2018[2]. Cette annonce provoque immédiatement une polémique, car d'ordinaire, une période de candidature a lieu avant la sélection officielle, pendant laquelle les villes du pays peuvent demander à accueillir le Concours.

Le , le directeur des programmes de RTP revient donc sur la décision et indique qu'une période de candidature pour les villes portugaises serait ouverte[3].

Candidatures préliminaires[modifier | modifier le code]

Avant même le début officiel de la phase de sélection, les villes de Lisbonne, Guimarães, Faro et Santa Maria da Feira indiquent le être intéressées par l'accueil du Concours[4]. Le maire de la ville de Porto, Rui Morera, annonce à la même date qu'il n'est pas intéressé par un accueil du Concours, mettant en cause un coût trop élevé[5].

Candidatures officielles[modifier | modifier le code]

Lors de la période de dépôt des candidatures, quatre villes se portent volontaires pour accueillir le Concours : Braga, Gondomar, Lisbonne et Santa Maria da Feira[6]. La décision est, comme chaque année, basée sur des critères d'accueil prédéfinis.

Ville[6] Lieu[6] Capacité[6] Notes[6]
Ville choisie
Lisbonne Altice Arena 20 000 L'arène a accueilli, entre autres, l'Exposition universelle de 1998, les MTV Europe Music Awards 2005 et le Web Summit 2016.
Candidatures non-retenues
Braga Parc des Expositions 15 000 Le Parc des Expositions serait rénové d'ici le mois de . La ville cependant manque de moyens de transports et est à 53 kilomètres de l'aéroport le plus proche.
Gondomar Multiusos Gondomar Coração de Ouro 8 000 La ville est située à 25 kilomètres de l'aéroport international de Porto. Cependant, elle manque grandement de chambres d'hôtel et de transports.
Santa Maria da Feira Europarque 11 000 Le plus grand centre de conventions de la région de Porto a accueilli le Festival RTP da Canção de 2001 et le conseil européen des 19 et 20 juin 2000, ainsi que des concerts de plusieurs artistes locaux et internationaux. La ville manque cependant de transport, de chambres d'hôtel et est située à 50 kilomètres de l'aéroport de Porto.

Le , RTP et l'UER annoncent que c'est finalement à la Altice Arena de Lisbonne que se déroulera le Concours Eurovision de la chanson 2018[7]. Jon Ola Sand, superviseur exécutif du Concours depuis 2011, indique que « la ville a présenté une proposition remarquable, et nous attendons avec impatience de travailler ensemble afin de rendre la première édition du Concours au Portugal, l'une des plus excitantes jamais vue encore. »[7].

Organisation[modifier | modifier le code]

Photo de la Altice Arena, qui accueille le Concours 2018.
La Altice Arena, où s'est tenu l'Eurovision 2018.

Les dates du Concours, annoncées en même temps que la ville hôte, sont fixées aux 8 et 10 mai 2018 pour les demi-finales et au 12 mai 2018 pour la finale[7].

Le , il est annoncé que la taxe de séjour de Lisbonne sera utilisée pour financer le Concours[8]. Fixée à un montant d'un euro par nuit et par visiteur depuis 2016, cette taxe a rapporté, en 2016, 13,5 M à la capitale portugaise[9]. Le nombre de touristes à Lisbonne étant prévu à la hausse, il est attendu que tout ou une grande partie du Concours soit financé par cette taxe[10], et ce bien que le budget final du Concours ne soit pas encore connu.

Le , Gonçalo Reis, président du conseil d'administration de RTP annonce que « L'Eurovision le moins cher aura lieu à Lisbonne en 2018 » tout en assurant que « [les] équipes créatives développeront une des éditions les plus intéressantes »[11].

Les premières estimations du budget à être rendues publiques sont publiées le . Il est ainsi annoncé que le budget sera réparti entre le diffuseur hôte, à hauteur d'environ 12 M ; la ville de Lisbonne et son office du tourisme, pour environ 5 M ; et l'office de tourisme national du Portugal, dont la part dans le budget n'est pas encore connue. Le budget total ne devrait ainsi pas excéder 23 M[12],[13].

Modification du règlement[modifier | modifier le code]

Le , l'UER annonce des changements au règlement, à la suite d'événements lors de l'édition 2017.

Tout d'abord, les diffuseurs participants doivent s'assurer qu'aucune restriction ne pèse sur les membres de leur délégation ou sur les artistes. Ils doivent aussi s'assurer que les membres de la délégation et les artistes n'enfreignent pas la législation du pays hôte et prendre les mesures nécessaires, au sein de leur délégation, pour assurer que le Concours ne soit pas politisé et qu'aucune mention — directe ou indirecte — d'organisations, de marques, de produits, etc. ne soit faite[14],[15]. Ces premières mesures font écho au bannissement de l'artiste russe par le Service de sécurité d'Ukraine en 2017.

Le nouveau règlement possède également des clauses supplémentaires quant aux jurys nationaux. Ces derniers ne doivent avoir aucun lien avec les artistes et/ou les chansons participantes. Leur vote doit être basé sur leur expérience et leurs compétences professionnelles uniquement. Ils ne doivent en aucun cas partager avant la procédure leurs opinions, leurs préférences ou leurs votes, que ce soit de manière publique ou avec les autres jurés[14],[15]. Ces mesures sont prises à la suite du remplacement d'un juré norvégien qui avait tenu des propos contre le représentant irlandais Brendan Murray.

Ensuite, le diffuseur hôte est tenu de respecter l'agenda et les échéances ainsi que la feuille de route prévus par l'UER, sous peine de se voir retirer le droit d'accueillir le Concours. L'UER demandera alors à une autre diffuseur d'accueillir le Concours[14],[15]. Cette mesure a été décidée après les multiples problèmes d'organisation lors du Concours 2017.

Enfin, le diffuseur hôte est tenu d'assurer que chaque participant puisse faire sa prestation en direct sur la scène et d'assurer le caractère apolitique du Concours, sur lequel l'UER insiste tout particulièrement dans son communiqué[14],[15].

Présentatrices[modifier | modifier le code]

Le , le diffuseur RTP annonce les quatre présentatrices du Concours : Filomena Cautela, actrice et présentatrice de télévision portugaise, porte-parole du pays lors du Concours 2017 ; Sílvia Alberto, présentatrice de la télévision portugaise et notamment des émissions Masterchef, Topchef et Portugal's Got Talent ; Daniela Ruah, actrice américano-portugaise jouant dans NCIS : Los Angeles ; et Catarina Furtado, également actrice et présentatrice de télévision portugaise[16].

Slogan et identité visuelle[modifier | modifier le code]

Variations du logo du Concours 2018.
Les variations du logo du Concours 2018.

RTP révèle le le slogan et le logo de cette édition. Tous deux sont inspirés de la connexion qu'a Lisbonne avec le monde maritime, rendant la couleur bleue prédominante dans l'identité visuelle. Le slogan All Aboard ! (en français Tous à bord) est une manière d'inviter les pays à se réunir pour la compétition[17]. La diversité européenne a, par ailleurs, incité l'équipe de design à créer plusieurs logos. Ainsi, le logo principal représente un coquillage, mais douze autres variations existent, représentant algues, plancton et autres organismes marins. Elles représentent la diversité, le respect et la tolérance[17]. Gonçalo Madaíl explique que « Lisbonne est de plus en plus une ville de toutes les couleurs, un port de cultures et de sons qui vous invite à monter à bord »[17].

Photo de la scène de l'Eurovision 2018.
La scène du Concours Eurovision de la chanson 2018.

Le design de la scène a, pour sa part, été révélé le [18]. Il a été conçu par Florian Wielder, également concepteur du design de la scène du Concours 2017. Wielder s'est basé sur quatre grandes lignes, liée à l'histoire et à la culture du Portugal, pour son design[18] :

  • la navigation : l'élément visuel clé de ce design est une sphère armillaire, l'idée provenant de la présence de l'objet sur le drapeau du Portugal ainsi que sur ses armoiries. La scène a également été inspirée par la construction des navires, domaine dans lequel les Portugais ont excellé ;
  • la mer : le design a été conçu afin de montrer une interprétation moderne d'une vague ;
  • les cartes : Lisbonne devient ici le centre de la carte, où toutes les lignes se rejoignent.

Wielder déclare : « Avec cette scène, le Portugal sera le navigateur et le compas à nouveau. ». Paulo Resende, producteur exécutif du Concours, a pour sa part déclaré[18] :

« Les exigences conceptuelles ont pour but de montrer l'identité portugaise, d'être élégants et modernes tout en étant uniques et distinctifs. Afin de garantir la différence avec les éditions précédentes, cette scène devait représenter un message fort par elle-même. Le résultat est un chef-d'œuvre remarquable par Florian Wielder qui répond entièrement au concept et au récit éditorial de ce projet. Il reflète l'identité portugaise d'une manière très élégante et distinctive, possède une certaine modernité respectant l'héritage portugais, et de plus, l'ambiance visuelle créée souligne une différence cohérente. »

Quelques jours plus tard, le , il est également révélé que la performance de Salvador Sobral lors de l'édition 2017 a également inspiré Wielder[19]. La simplicité et la sobriété de sa mise en scène ont permis à Salvador de se distinguer des autres participants. L'abandon de l'éclairage LED fait partie des grands changements apportés par ce design par rapport aux années précédentes[19]. Ola Melzig, un des producteurs de l'Eurovision a déclaré à ce propos[19] :

« Je suis l'un des initiateurs de l'incorporation de cette technologie sur la scène de l'Eurovision pendant la dernière décennie, et nous l'avons considérablement utilisée pendant plus de quinze ans. Peut-être pour cette raison, je pense que le temps de grands changements est venu : repenser le concept et concentrer toute l'attention sur les artistes et leurs chansons. [...] La scène sera originale et moderne, en parfait alignement avec la mise en scène victorieuse de Salvador Sobral à Kiev, qui a montré que la musique n'est pas un feu d'artifice. »

Concours[modifier | modifier le code]

Liste des pays participants[modifier | modifier le code]

La liste des participants a été publiée le . Elle indique la participation de quarante-deux pays[17]. Parmi eux, la Russie qui n'a pas pu participer en 2017, l'Ukraine ayant refusé l'accès à sa candidate Yuliya Samoylova.

Cette première liste n'inclut pas la Macédoine. En effet, cette dernière s'est vu retirer son accès aux services de l'UER en raison de ses dettes trop importantes, sa participation était bloquée de facto[20],[17]. Cependant, la dette ayant été remboursée et les sanctions levées, le pays a finalement été autorisé, le , à concourir, portant le nombre de participants à quarante-trois[21]. Le nombre de participants égalise donc le record établi en 2008 et 2011.

Au total, sept pays ont indiqué qu'ils ne reviendraient pas au Concours en 2018. Trois autres se sont montrés intéressés par un début mais n'ont pas pu débuter. Ces pays sont :

  • Drapeau d'Andorre Andorre – Le diffuseur RTVA a indiqué ne pas avoir l'intention de participer en 2018, et ce pour différentes raisons à propos desquelles il n'a pas donné de précisions[22]. La dernière participation du pays était en 2009.
  • Drapeau de Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine – D'importants problèmes financiers touchent, en 2017, le diffuseur BHRT. En effet, s'il a réussi à sécuriser un fonds stable de revenus, ses dettes s'élèvent encore à 20 M[23]. De plus, d'importantes grèves ont eu lieu parmi le personnel et une plainte a été déposée à l'encontre de BHRT, en raison notamment de deux mois de salaires impayés[24]. En raison de cette situation précaire, le pays a confirmé le qu'il ne reviendrait pas au Concours[25]. La dernière participation du pays était en 2016.
  • Drapeau du Kazakhstan KazakhstanKhabar Agency étant devenue membre associé de l'UER le , la possibilité d'une participation était ouverte[26]. En effet, le Groupe de Référence du Concours peut autoriser le début d'un membre associé de l'UER[27]. Le pays n'a cependant pas été invité à participer au Concours[17].
  • Drapeau du Kosovo Kosovo – À la fin du mois de mai 2017, les médias kosovars révèlent que le diffuseur RTK espère débuter au Concours en 2018 et a reçu l'assurance de participer en cas d'accord du pays hôte. Le directeur du diffuseur kosovar, Mentor Shala, assure alors avoir le soutien de diffuseurs nationaux de la région des Balkans même si la Bosnie-Herzégovine et la Serbie s'opposent à une éventuelle participation du pays[28]. Le , Mentor Shala s'exprime sur une possible participation du pays. Il indique que le Groupe de Référence du Concours a, pour l'édition 2017, exprimé son accord envers une participation kosovare à la condition que l'indépendance du Kosovo ait été reconnue par le pays hôte — en l'occurrence, l'Ukraine. Cette condition n'étant pas remplie, le Kosovo n'a pas pu concourir en 2017. Le Portugal reconnaissant l'indépendance kosovare et le Groupe de Référence ayant une seconde fois donné une réponse positive, le diffuseur avait bon espoir de débuter en 2018. Pourtant, l'UER a finalement refusé la participation du pays car il n'est pas reconnu par l'ONU. Cette raison a été qualifiée d'« absurde quand on considère que le Kosovo est admis à toutes les Fédérations et autres organisations mondiales telles que l'UEFA, la FIBAetc. » et d'« injuste » par Shala[29].
  • Drapeau du Liechtenstein Liechtenstein – Le , le diffuseur 1FLTV annonce qu'un début au Concours ne serait pas possible pour 2018, en raison des coûts de participation trop élevés. Cependant, le diffuseur a l'intention de participer, une fois les fonds pour devenir membre de l'UER réunis[30].
  • Drapeau du Luxembourg Luxembourg – Le diffuseur RTL a indiqué ne pas vouloir participer en 2018. Le directeur des programmes du diffuseur estime qu'un accueil de victoire serait trop coûteux, mais surtout que les chances de succès du pays sont limitées[31]. Le Luxembourg a participé pour la dernière fois en 1993.
  • Drapeau du Maroc Maroc – Aucune information n'a été donnée et seule la liste officielle indiquait que le Maroc ne participerait pas[17]. La seule participation marocaine était en 1980.
  • Drapeau de Monaco Monaco – Le , le télédiffuseur monégasque TMC indique, sans donner ses raisons, qu'il ne participerait pas au Concours 2018[32]. Le pays n'a pas participé depuis l'Eurovision 2006.
  • Drapeau de Slovaquie Slovaquie – Le télédiffuseur slovaque, RTVS, déclare le que le pays ne reviendrait pas au Concours en 2018, et ce pour des raisons financières[33]. Le pays a participé pour la dernière fois en 2012.
  • Drapeau de Turquie Turquie – Le , la chanteuse turque Sertab Erener, gagnante du Concours Eurovision de la chanson 2003, annonce via un direct sur Instagram que la Turquie ferait son grand retour au Concours en 2018, souhaitant bonne chance au prochain représentant du pays[34]. Malgré ces allégations, Bekir Bozdağ, le premier ministre turc, déclare le lors d'une rencontre avec plusieurs représentants de journaux locaux au siège de TRT, qu'« il n'y a aucune décision ni travail de fait dans cette direction »[35]. Le même jour, la chaîne confirme qu'elle n'a pas l'intention de participer en 2018, confirmant ainsi les dires de Bekir Bozdağ[36]. Les raisons avancées sont identiques aux années précédentes : le diffuseur s'oppose au système de vote existant, où les jurys ont un poids de 50 % ainsi qu'à l'existence du Big Five qui représente une injustice pour TRT. De plus, les coûts de participation sont trop élevés pour le pays[37]. La dernière participation du pays était en 2012.

Tirage au sort des demi-finales[modifier | modifier le code]

  •      Pays participant à la première demi-finale
  •      Pays votant dans la première demi-finale
  •      Pays participant à la deuxième demi-finale
  •      Pays votant dans la deuxième demi-finale
  • Pour répartir les pays dans les différentes demi-finales, un tirage au sort se déroule. Lors de ce même tirage au sort, les pays qualifiés d'office pour la finale — le Portugal, pays hôte, ainsi que les cinq principaux contributeurs financiers de l'UER : l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie et le Royaume-Uni — tirent, pour leur part, la demi-finale durant laquelle ils auront le droit de vote.

    Préalablement au tirage, le diffuseur italien RAI a demandé de pouvoir diffuser et voter lors de la deuxième demi-finale car la date de la première demi-finale coïncidait avec la date de la finale de The Voice of Italy[38], ce qui lui a été accordé[39].

    Ce tirage a lieu le et est fonction des lots suivants[40] :

    Lot 1 Lot 2 Lot 3 Lot 4 Lot 5 Lot 6

    Artistes de retour[modifier | modifier le code]

    L'édition 2018 voit deux artistes ayant déjà participé, dont un vainqueur, prendre part à nouveau au Concours.

    Pays Artiste Année(s) précédente(s)
    Drapeau de Norvège Norvège Alexander Rybak[41] 2009 (vainqueur)
    Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Waylon[42] 2014 (en tant que membre du duo The Common Linnets)

    Cartes postales[modifier | modifier le code]

    Les cartes postales, sur le thème « Bienvenue au Portugal », sont censées mettre en valeur la beauté du Portugal. Elles commencent avec un plan montrant le paysage d'une ville portugaise. Ensuite, apparaît une porte en bois de laquelle sortent les représentants du pays. Ils rencontrent ensuite un ou plusieurs habitants de la ville qui leur font faire une « activité ou défi » (faire de l'équitation, cuisiner des pastéis de nata...). La carte postale se termine enfin avec un plan des artistes prenant un selfie devant le lieu où a pris place la carte postale, alors que le hashtag apparaît à l'écran[43],[44].

    Répétitions[modifier | modifier le code]

    Les répétitions des demi-finalistes se déroulent la semaine précédant le Concours, du au . Chaque participant aura deux répétitions individuelles : la première d'une durée de 30 minutes, la seconde d'une durée de 20 minutes, se déroulant dans l'ordre de passage des demi-finales. Les pays qualifiés d'office — le Portugal et le Big Five — auront également deux répétitions individuelles : la première le vendredi et la seconde le dimanche . Deux conférences de presse par participant sont également prévues : une après chaque répétition[45],[46],[47].

    Les répétitions générales sont au nombre de trois par show : deux la veille et une le jour-même. La deuxième répétition générale, qui a lieu la veille du show à la même heure, se déroule devant les jurys nationaux qui enregistrent leurs votes. Elle est donc d'une grande importance pour les participants[45].

    Première demi-finale[modifier | modifier le code]

    Cette demi-finale a lieu le mardi 8 mai 2018. L'Espagne, le Portugal et le Royaume-Uni votent lors de cette demi-finale. Les qualifiés sont : l'Albanie, la République tchèque, la Lituanie, Israël, l'Estonie, la Bulgarie, l'Autriche, la Finlande, l'Irlande et Chypre. Cette demi-finale voit la Finlande se qualifier pour la première fois depuis 2014 et l'Irlande se qualifier pour la première fois depuis 2013. À l'inverse, la Belgique manque la finale pour la première fois depuis 2014 et l'Arménie pour la première fois depuis 2011. Quant à l'Azerbaïdjan, il échoue en demi-finale pour la première fois depuis ses débuts.

  •      Qualifiés
  •      Dernier
  • Résultats de la première demi-finale[48]
    Ordre Pays Langue Artiste Chanson Traduction Place Points
    01 Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Anglais Aisel X My Heart Croix de bois, croix de fer 11 94
    02 Drapeau d'Islande Islande Anglais Ari Ólafsson Our Choice Notre choix 19 15
    03 Drapeau d'Albanie Albanie Albanais Eugent Bushpepa Mall Désireux 8 162
    04 Drapeau de Belgique Belgique Anglais Sennek A Matter of Time Une question de temps 12 91
    05 Drapeau de République tchèque République tchèque Anglais Mikolas Josef Lie to Me Mens-moi 3 232
    06 Drapeau de Lituanie Lituanie Anglais, lituanien Ieva Zasimauskaitė When we're old Quand nous serons vieux 9 119
    07 Drapeau d'Israël Israël Anglais Netta Toy Jouet 1 283
    08 Drapeau de Biélorussie Biélorussie Anglais Alekseev Forever Pour toujours 16 65
    09 Drapeau d'Estonie Estonie Italien Elina Nechayeva La forza La force 5 201
    10 Drapeau de Bulgarie Bulgarie Anglais Equinox Bones Os 7 177
    11 Drapeau de Macédoine Macédoine Anglais Eye Cue Lost and Found Perdu et trouvé 18 24
    12 Drapeau de Croatie Croatie Anglais Franka Batelić Crazy Folle 17 63
    13 Drapeau d'Autriche Autriche Anglais Cesár Sampson Nobody but You Personne d'autre que toi 4 231
    14 Drapeau de Grèce Grèce Grec Yiánna Terzí Óniro Mou
    (Όνειρο μου)
    Mon rêve 14 81
    15 Drapeau de Finlande Finlande Anglais Saara Aalto Monsters Monstres 10 108
    16 Drapeau d'Arménie Arménie Arménien Sevak Xanaghian Qami
    (Քամի)
    Vent 15 79
    17 Drapeau de Suisse Suisse Anglais Zibbz Stones Pierres 13 86
    18 Drapeau d'Irlande Irlande Anglais Ryan O'Shaughnessy Together Ensemble 6 179
    19 Drapeau de Chypre Chypre Anglais Eleni Foureira Fuego Feu 2 262

    Deuxième demi-finale[modifier | modifier le code]

    La deuxième demi-finale a lieu le jeudi . L'Allemagne, la France et l'Italie votent lors de cette demi-finale. Les qualifiés sont : la Norvège, la Serbie, le Danemark, la Moldavie, les Pays-Bas, l'Australie, la Hongrie, la Suède, la Slovénie et l'Ukraine. Lors de cette demi-finale, la Slovénie se qualifie donc pour la première fois depuis 2015. À l'inverse, la Roumanie et la Russie échouent toutes les deux pour la première fois depuis leurs débuts respectifs. La Pologne subit sa première élimination depuis 2011. Enfin, la Géorgie ayant été éliminée, 2018 est la première édition où les trois pays de la région du Caucase sont éliminés.

  •      Qualifiés
  •      Dernier
  • Résultats de la deuxième demi-finale[49]
    Ordre Pays Langue Artiste Chanson Traduction Place Points
    01 Drapeau de Norvège Norvège Anglais Alexander Rybak That's How You Write a Song C'est comme cela que l'on écrit une chanson 1 266
    02 Drapeau de Roumanie Roumanie Anglais The Humans Goodbye Adieu 11 107
    03 Drapeau de Serbie Serbie Serbe[N 1] Sanja Ilić & Balkanika Nova deca Nouveaux enfants 9 117
    04 Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin Anglais Jessika feat. Jenifer Brening Who We Are Qui nous sommes 17 28
    05 Drapeau du Danemark Danemark Anglais[N 2] Rasmussen Higher Ground Hauteur 5 204
    06 Drapeau de Russie Russie Anglais Yuliya Samoylova I Won't Break Je ne cèderai pas 15 65
    07 Drapeau de Moldavie Moldavie Anglais DoReDoS My Lucky Day Mon jour de chance 3 235
    08 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Anglais Waylon Outlaw in 'Em Hors-la-loi en eux 7 174
    09 Drapeau d'Australie Australie Anglais Jessica Mauboy We Got Love Nous avons l'amour 4 212
    10 Drapeau de Géorgie Géorgie Géorgien Iriao For You Pour toi 18 24
    11 Drapeau de Pologne Pologne Anglais Gromee feat. Lukas Meijer Light Me Up Illumine-moi 14 81
    12 Drapeau de Malte Malte Anglais Christabelle Borg Taboo Tabou 13 101
    13 Drapeau de Hongrie Hongrie Hongrois AWS Viszlát nyár Au revoir l'été 10 111
    14 Drapeau de Lettonie Lettonie Anglais Laura Rizzotto Funny Girl Fille drôle 12 106
    15 Drapeau de Suède Suède Anglais Benjamin Ingrosso Dance You Off Danser pour t'oublier 2 254
    16 Drapeau du Monténégro Monténégro Monténégrin Vanja Radovanović Inje Givre 16 40
    17 Drapeau de Slovénie Slovénie Slovène Lea Sirk Hvala, ne! Non merci 8 132
    18 Drapeau d'Ukraine Ukraine Anglais Mélovin Under the Ladder Sous l'échelle 6 179

    Finale[modifier | modifier le code]

    La finale a lieu le samedi 12 mai 2018. Cette édition est la première depuis 1997 à comporter deux chansons interprétées en italien.

    Le pays hôte, le Portugal, a tiré au sort le numéro 8 dans l'ordre de passage pour la finale lors du Meeting des Délégations le [50]. Les pays du Big 5 ont, après leur seconde répétition, procédé à un tirage au sort déterminant dans quelle partie de la finale ils concourraient[50]. Enfin, pour les vingt qualifiés, une conférence de presse est organisée à la suite de chaque demi-finale durant laquelle un tirage au sort similaire a ensuite eu lieu[51],[52], permettant aux producteurs du Concours de diffuser l'ordre de passage pendant la nuit suivant la deuxième demi-finale[53].

    Entracte[modifier | modifier le code]

    Pendant l'entracte, Salvador Sobral interprète deux de ses chansons : tout d'abord Mano a Mano, puis son titre victorieux de l'Eurovision 2017, Amar pelos dois, en duo avec le chanteur brésilien Caetano Veloso[54]. Le DJ portugais Branko se produit également, en collaboration avec Sara Tavares, Dino D'Santiago et Mayra Andrade[55].

    Vote[modifier | modifier le code]

    Lors de la distribution du vote des jurys, aucun gagnant clair n'a émergé pendant un premier temps. En effet, les six premiers douze ponts ont été attribués à six pays différents. Cinq pays finissent cependant par se démarquer : l'Autriche, la Suède, Israël, l'Allemagne et Chypre. L'Autriche prend définitivement la tête à partir du 27e vote, le vote estonien. La Suède et Israël occupent respectivement les deuxième et troisième places à partir du vote arménien, 30e dans l'ordre du vote. L'Allemagne arrive quatrième et Chypre cinquième[56].

    Le télévote modifie grandement le classement. Très rapidement, la Suède se voit attribuer 21 points, ce qui la place en 23e position du télévote. L'Autriche y termine seulement 13e avec 71 points. Toutes deux perdent alors toutes chances de victoire. Chypre se place deuxième, avec 253 points mais c'est finalement Israël qui remporte le télévote avec 317 points, ce qui permet au pays de prendre la tête et de remporter le Concours[57].

    Les deux classements montrent de grandes différences de préférence entre les téléspectateurs et les jurys. Le plus grand écart est celui de la Suède, classée 2e par les jurys et 23e au télévote, soit une différence de 21 places. Le pays se classe finalement 7e. Vient ensuite l'Ukraine, classée 26e et dernière par les jurys mais qui obtient la 7e place au télévote, soit 19 places de différence. Le pays termine finalement 17e. Le Danemark termine à la 20e place pour les jurys mais en 5e position au télévote. Le pays termine finalement à la 9e place. Enfin, l'Italie se classe 17e au classement des jurys mais termine 3e au télévote, soit 14 places d'écart, ce qui lui permet d'atteindre la 5e place au classement final[56],[57].

    Résultats[modifier | modifier le code]

    Photo de Netta Barzilai, gagnante du Concours.
    Netta Barzilai, lauréate du Concours Eurovision de la chanson 2018.

    Cette édition est remportée par la chanson Toy, interprétée par la chanteuse israélienne Netta, avec 529 points. Il s'agit de la quatrième victoire d'Israël, la précédente étant en 1998. En deuxième position vient Chypre avec 436 points, obtenant ainsi son meilleur résultat. Le podium est complété par l'Autriche, qui obtient 342 points. Viennent ensuite l'Allemagne avec 340 points et l'Italie avec 308 points. Le Top 10 est complété par la République tchèque — qui obtient son meilleur résultat —, la Suède, l'Estonie, le Danemark et la Moldavie.

    Pour la première fois depuis 2012, plus d'un membre du Big 5 atteint le Top 10, l'Allemagne et l'Italie étant arrivées respectivement 4e et 5e. La France arrive en 13e position. Les autres qualifiés d'office terminent pour leur part en fin de classement : l'Espagne termine 23e, le Royaume-Uni 24e et la 26e et dernière place échoit au pays hôte, le Portugal, avec 39 points. C'est la troisième fois dans l'histoire du Concours que le pays hôte et vainqueur de l'année précédente termine en dernière position.

  •      Premier
  •      Deuxième
  •      Troisième
  •      Dernier
  • Résultats de la finale[58]
    Ordre Pays Langue Artiste Chanson Traduction Place Points
    01 Drapeau d'Ukraine Ukraine Anglais Mélovin Under the Ladder Sous l'échelle 17 130
    02 Drapeau d'Espagne Espagne Espagnol Alfred & Amaia Tu canción Ta chanson 23 61
    03 Drapeau de Slovénie Slovénie Slovène Lea Sirk Hvala, ne Non merci 22 64
    04 Drapeau de Lituanie Lituanie Anglais, lituanien Ieva Zasimauskaitė When we're old Quand nous serons vieux 12 181
    05 Drapeau d'Autriche Autriche Anglais Cesár Sampson Nobody but You Personne d'autre que toi 3 342
    06 Drapeau d'Estonie Estonie Italien Elina Nechayeva La forza La force 8 245
    07 Drapeau de Norvège Norvège Anglais Alexander Rybak That's How You Write a Song C'est comme cela que l'on écrit une chanson 15 144
    08 Drapeau du Portugal Portugal (hôte) Portugais Cláudia Pascoal O Jardim Le jardin 26 39
    09 Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni Anglais SuRie Storm Tempête 24 48
    10 Drapeau de Serbie Serbie Serbe[N 1] Sanja Ilić & Balkanika Nova deca Nouveaux enfants 19 113
    11 Drapeau d'Allemagne Allemagne Anglais Michael Schulte You Let Me Walk Alone Tu m'as laissé marcher seul 4 340
    12 Drapeau d'Albanie Albanie Albanais Eugent Bushpepa Mall Désireux 11 184
    13 Drapeau de France France Français Madame Monsieur Mercy - 13 173
    14 Drapeau de République tchèque République tchèque Anglais Mikolas Josef Lie to Me Mens-moi 6 281
    15 Drapeau du Danemark Danemark Anglais[N 2] Rasmussen Higher Ground Hauteur 9 226
    16 Drapeau d'Australie Australie Anglais Jessica Mauboy We Got Love Nous avons l'amour 20 99
    17 Drapeau de Finlande Finlande Anglais Saara Aalto Monsters Monstres 25 46
    18 Drapeau de Bulgarie Bulgarie Anglais Equinox Bones Os 14 166
    19 Drapeau de Moldavie Moldavie Anglais DoReDoS My Lucky Day Mon jour de chance 10 209
    20 Drapeau de Suède Suède Anglais Benjamin Ingrosso Dance You Off Danser pour t'oublier 7 274
    21 Drapeau de Hongrie Hongrie Hongrois AWS Viszlát nyár Au revoir l'été 21 93
    22 Drapeau d'Israël Israël Anglais Netta Toy Jouet 1 529
    23 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Anglais Waylon Outlaw in 'Em Hors-la-loi en eux 18 121
    24 Drapeau d'Irlande Irlande Anglais Ryan O'Shaughnessy Together Ensemble 16 136
    25 Drapeau de Chypre Chypre Anglais Eleni Foureira Fuego Feu 2 436
    26 Drapeau d'Italie Italie Italien Ermal Meta et Fabrizio Moro Non mi avete fatto niente Vous ne m'avez rien fait 5 308

    Conférence de presse du gagnant[modifier | modifier le code]

    Une conférence de presse a eu lieu après la finale. Netta s'exprime notamment sur son ressenti au Concours, sa victoire, sur sa chanson et son message — la chanson étant inspirée du mouvement #MeToo sur les violences faites aux femmes —, ainsi que sur ses plans de carrière. Marquant la clôture du Concours, la conférence se termine lorsque Jon Ola Sand, superviseur exécutif du Concours, remet à la délégation israélienne un premier cahier des charges pour l'accueil de l'édition suivante[59].

    Tableaux des votes[modifier | modifier le code]

    Première demi-finale[modifier | modifier le code]

  •      Dix premiers par les jurys
  •      Dix premiers par le télévote
  •      Pays qualifiés
  •      Dernier
  • Première

    demi-finale

    Jurys Télévote Total
    Place Points Place Points Place Points
    Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan 12e 47 12e 47 11e 94
    Drapeau d'Islande Islande 19e 15 19e 0 19e 15
    Drapeau d'Albanie Albanie 3e 114 11e 48 8e 162
    Drapeau de Belgique Belgique 9e 71 16e 20 12e 91
    Drapeau de République tchèque République tchèque 5e 98 2e 134 3e 232
    Drapeau de Lituanie Lituanie 11e 57 9e 62 9e 119
    Drapeau d'Israël Israël 1re 167 4e 116 1re 283
    Drapeau de Biélorussie Biélorussie 17e 20 13e 45 16e 65
    Drapeau d'Estonie Estonie 7e 81 3e 120 5e 201
    Drapeau de Bulgarie Bulgarie 4e 107 8e 70 7e 177
    Drapeau de Macédoine Macédoine 18e 18 18e 6 18e 24
    Drapeau de Croatie Croatie 13e 46 17e 17 17e 63
    Drapeau d'Autriche Autriche 2e 115 5e 116 4e 231
    Drapeau de Grèce Grèce 16e 28 10e 53 14e 81
    Drapeau de Finlande Finlande 15e 35 7e 73 10e 108
    Drapeau d'Arménie Arménie 14e 38 14e 41 15e 79
    Drapeau de Suisse Suisse 10e 59 15e 27 13e 86
    Drapeau d'Irlande Irlande 8e 71 6e 108 6e 179
    Drapeau de Chypre Chypre 6e 89 1re 173 2e 262
    Le tableau suit l'ordre de passage des pays participants.

    Deuxième demi-finale[modifier | modifier le code]

  •      Dix premiers par les jurys
  •      Dix premiers par le télévote
  •      Pays qualifiés
  •      Dernier
  • Deuxième

    demi-finale

    Jurys Télévote Total
    Place Points Place Points Place Points
    Drapeau de Norvège Norvège 2e 133 3e 133 1re 266
    Drapeau de Roumanie Roumanie 9e 67 13e 40 11e 107
    Drapeau de Serbie Serbie 11e 45 8e 72 9e 117
    Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin 16e 14 16e 14 17e 28
    Drapeau du Danemark Danemark 12e 40 1re 164 5e 204
    Drapeau de Russie Russie 17e 14 11e 51 15e 65
    Drapeau de Moldavie Moldavie 7e 82 2e 153 3e 235
    Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 4e 127 12e 47 7e 174
    Drapeau d'Australie Australie 3e 130 7e 82 4e 212
    Drapeau de Géorgie Géorgie 18e 11 17e 13 18e 24
    Drapeau de Pologne Pologne 15e 21 10e 60 14e 81
    Drapeau de Malte Malte 5e 93 18e 8 13e 101
    Drapeau de Hongrie Hongrie 13e 23 5e 88 10e 111
    Drapeau de Lettonie Lettonie 6e 92 15e 14 12e 106
    Drapeau de Suède Suède 1re 171 6e 83 2e 254
    Drapeau du Monténégro Monténégro 14e 23 14e 17 16e 40
    Drapeau de Slovénie Slovénie 8e 67 9e 65 8e 132
    Drapeau d'Ukraine Ukraine 10e 65 4e 114 6e 179
    Le tableau suit l'ordre de passage des pays participants.

    Finale[modifier | modifier le code]

  •      Premier
  •      Deuxième
  •      Troisième
  •      Dernier
  • Eurovision Song Contest logo 2015.svg Jurys Télévote Total
    Place Points Place Points Place Points
    Drapeau d'Ukraine Ukraine 26e 11 7e 119 17e 130
    Drapeau d'Espagne Espagne 18e 43 24e 18 23e 61
    Drapeau de Slovénie Slovénie 19e 41 22e 23 22e 64
    Drapeau de Lituanie Lituanie 11e 90 10e 91 12e 181
    Drapeau d'Autriche Autriche 1re 271 13e 71 3e 342
    Drapeau d'Estonie Estonie 6e 143 9e 102 8e 245
    Drapeau de Norvège Norvège 16e 60 11e 84 15e 144
    Drapeau du Portugal Portugal 25e 21 25e 18 26e 39
    Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni 23e 23 20e 25 24e 48
    Drapeau de Serbie Serbie 21e 38 12e 75 19e 113
    Drapeau d'Allemagne Allemagne 4e 204 6e 136 4e 340
    Drapeau d'Albanie Albanie 7e 126 18e 58 11e 184
    Drapeau de France France 8e 114 17e 59 13e 173
    Drapeau de République tchèque République tchèque 15e 66 4e 215 6e 281
    Drapeau du Danemark Danemark 20e 38 5e 188 9e 226
    Drapeau d'Australie Australie 12e 90 26e 9 20e 99
    Drapeau de Finlande Finlande 24e 23 21e 23 25e 46
    Drapeau de Bulgarie Bulgarie 9e 100 14e 66 14e 166
    Drapeau de Moldavie Moldavie 10e 94 8e 115 10e 209
    Drapeau de Suède Suède 2e 253 23e 21 7e 274
    Drapeau de Hongrie Hongrie 22e 28 15e 65 21e 93
    Drapeau d'Israël Israël 3e 212 1re 317 1re 529
    Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 13e 89 19e 32 18e 121
    Drapeau d'Irlande Irlande 14e 74 16e 62 16e 136
    Drapeau de Chypre Chypre 5e 183 2e 253 2e 436
    Drapeau d'Italie Italie 17e 59 3e 249 5e 308
    Le tableau suit l'ordre de passage des pays participants.

    Allocation des « douze points »[modifier | modifier le code]

    Les tableaux ci-dessous résument l'attribution des 12 points lors de chacune des trois soirées, à la fois par les jurys et par le télévote.

    Première demi-finale[modifier | modifier le code]

    Jurys[modifier | modifier le code]
    Nombre Récipiendaire Votant(s)
    7 Drapeau d'Israël Israël Drapeau d'Arménie Arménie, Drapeau d'Autriche Autriche, Drapeau de Chypre Chypre, Drapeau de Croatie Croatie, Drapeau d'Espagne Espagne, Drapeau de Finlande Finlande, Drapeau de République tchèque République tchèque
    3 Drapeau d'Autriche Autriche Drapeau de Belgique Belgique, Drapeau d'Israël Israël, Drapeau d'Estonie Estonie
    2 Drapeau d'Albanie Albanie Drapeau de Biélorussie Biélorussie, Drapeau d'Islande Islande
    Drapeau de Bulgarie Bulgarie Drapeau de Macédoine Macédoine, Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
    Drapeau de Chypre Chypre Drapeau d'Albanie Albanie, Drapeau d'Irlande Irlande
    1 Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan Drapeau de Grèce Grèce
    Drapeau de Belgique Belgique Drapeau de Bulgarie Bulgarie
    Drapeau de Biélorussie Biélorussie Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
    Drapeau d'Estonie Estonie Drapeau de Suisse Suisse
    Drapeau d'Irlande Irlande Drapeau de Lituanie Lituanie
    Drapeau de Lituanie Lituanie Drapeau du Portugal Portugal
    Télévote[modifier | modifier le code]
    Nombre Récipiendaire Votant(s)
    5 Drapeau de Chypre Chypre Drapeau d'Albanie Albanie, Drapeau d'Arménie Arménie, Drapeau de Bulgarie Bulgarie, Drapeau de Croatie Croatie, Drapeau de Grèce Grèce
    3 Drapeau d'Estonie Estonie Drapeau de Finlande Finlande, Drapeau de Lituanie Lituanie, Drapeau du Portugal Portugal
    Drapeau d'Irlande Irlande Drapeau d'Autriche Autriche, Drapeau de Belgique Belgique, Drapeau d'Espagne Espagne
    2 Drapeau de République tchèque République tchèque Drapeau d'Islande Islande, Drapeau d'Israël Israël
    Drapeau de Lituanie Lituanie Drapeau d'Irlande Irlande, Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
    1 Drapeau d'Albanie Albanie Drapeau de Macédoine Macédoine
    Drapeau d'Arménie Arménie Drapeau de Biélorussie Biélorussie
    Drapeau d'Autriche Autriche Drapeau de Suisse Suisse
    Drapeau de Biélorussie Biélorussie Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
    Drapeau de Finlande Finlande Drapeau d'Estonie Estonie
    Drapeau de Grèce Grèce Drapeau de Chypre Chypre
    Drapeau d'Israël Israël Drapeau de République tchèque République tchèque

    Deuxième demi-finale[modifier | modifier le code]

    Jurys[modifier | modifier le code]
    Nombre Récipiendaire Votant(s)
    9 Drapeau de Suède Suède Drapeau d'Allemagne Allemagne, Drapeau d'Australie Australie, Drapeau de Géorgie Géorgie, Drapeau de Norvège Norvège, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas, Drapeau de Pologne Pologne, Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin, Drapeau de Serbie Serbie, Drapeau de Slovénie Slovénie
    3 Drapeau d'Australie Australie Drapeau du Danemark Danemark, Drapeau de France France, Drapeau de Lettonie Lettonie
    Drapeau de Norvège Norvège Drapeau d'Italie Italie, Drapeau de Malte Malte, Drapeau de Suède Suède
    2 Drapeau de Moldavie Moldavie Drapeau de Roumanie Roumanie, Drapeau de Russie Russie
    Drapeau de Roumanie Roumanie Drapeau de Hongrie Hongrie, Drapeau de Moldavie Moldavie
    1 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau d'Ukraine Ukraine
    Drapeau de Serbie Serbie Drapeau du Monténégro Monténégro
    Télévote[modifier | modifier le code]
    Nombre Récipiendaire Votant(s)
    6 Drapeau du Danemark Danemark Drapeau d'Australie Australie, Drapeau de Hongrie Hongrie, Drapeau de Norvège Norvège, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas, Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin, Drapeau de Suède Suède
    5 Drapeau de Moldavie Moldavie Drapeau de France France, Drapeau de Géorgie Géorgie, Drapeau de Roumanie Roumanie, Drapeau de Russie Russie, Drapeau d'Ukraine Ukraine
    2 Drapeau de Roumanie Roumanie Drapeau d'Italie Italie, Drapeau de Moldavie Moldavie
    Drapeau de Serbie Serbie Drapeau du Monténégro Monténégro, Drapeau de Slovénie Slovénie
    1 Drapeau de Hongrie Hongrie Drapeau de Serbie Serbie
    Drapeau de Norvège Norvège Drapeau du Danemark Danemark
    Drapeau de Pologne Pologne Drapeau d'Allemagne Allemagne
    Drapeau de Russie Russie Drapeau de Lettonie Lettonie
    Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin Drapeau de Malte Malte
    Drapeau d'Ukraine Ukraine Drapeau de Pologne Pologne

    Finale[modifier | modifier le code]

    Jurys[modifier | modifier le code]
    Nombre Récipiendaire Votant(s)
    9 Drapeau d'Autriche Autriche Drapeau de Belgique Belgique, Drapeau de Bulgarie Bulgarie, Drapeau d'Estonie Estonie, Drapeau d'Islande Islande, Drapeau d'Israël Israël, Drapeau de Lituanie Lituanie, Drapeau de Pologne Pologne, Drapeau de Roumanie Roumanie, Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
    8 Drapeau de Suède Suède Drapeau d'Allemagne Allemagne, Drapeau d'Arménie Arménie, Drapeau d'Australie Australie, Drapeau de Chypre Chypre, Drapeau de Géorgie Géorgie, Drapeau de Lettonie Lettonie, Drapeau de Serbie Serbie, Drapeau de Slovénie Slovénie
    6 Drapeau de Chypre Chypre Drapeau de Biélorussie Biélorussie, Drapeau d'Espagne Espagne, Drapeau de Grèce Grèce, Drapeau d'Irlande Irlande, Drapeau de Malte Malte, Drapeau de Suède Suède
    5 Drapeau d'Israël Israël Drapeau d'Autriche Autriche, Drapeau de République tchèque République tchèque, Drapeau de France France, Drapeau de Finlande Finlande, Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin
    4 Drapeau d'Allemagne Allemagne Drapeau du Danemark Danemark, Drapeau de Norvège Norvège, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas, Drapeau de Suisse Suisse
    3 Drapeau d'Estonie Estonie Drapeau de Macédoine Macédoine, Drapeau de Moldavie Moldavie, Drapeau du Portugal Portugal
    1 Drapeau d'Albanie Albanie Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan
    Drapeau du Danemark Danemark Drapeau de Hongrie Hongrie
    Drapeau de France France Drapeau d'Ukraine Ukraine
    Drapeau d'Italie Italie Drapeau d'Albanie Albanie
    Drapeau de Lituanie Lituanie Drapeau de Croatie Croatie
    Drapeau de Moldavie Moldavie Drapeau de Russie Russie
    Drapeau de Norvège Norvège Drapeau d'Italie Italie
    Drapeau de Serbie Serbie Drapeau du Monténégro Monténégro
    Télévote[modifier | modifier le code]
    Nombre Récipiendaire Votant(s)
    8 Drapeau d'Israël Israël Drapeau d'Australie Australie, Drapeau d'Azerbaïdjan Azerbaïdjan, Drapeau d'Espagne Espagne, Drapeau de France France, Drapeau de Géorgie Géorgie, Drapeau de Moldavie Moldavie, Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin, Drapeau d'Ukraine Ukraine
    5 Drapeau de Lituanie Lituanie Drapeau d'Estonie Estonie, Drapeau d'Irlande Irlande, Drapeau de Lettonie Lettonie, Drapeau de Norvège Norvège, Drapeau de Grande-Bretagne Royaume-Uni
    4 Drapeau de Serbie Serbie Drapeau de Croatie Croatie, Drapeau du Monténégro Monténégro, Drapeau de Slovénie Slovénie, Drapeau de Suisse Suisse
    3 Drapeau de Chypre Chypre Drapeau d'Arménie Arménie, Drapeau de Bulgarie Bulgarie, Drapeau de Grèce Grèce
    Drapeau du Danemark Danemark Drapeau de Hongrie Hongrie, Drapeau d'Islande Islande, Drapeau de Suède Suède
    Drapeau d'Italie Italie Drapeau d'Albanie Albanie, Drapeau d'Allemagne Allemagne, Drapeau de Malte Malte
    Drapeau d'Ukraine Ukraine Drapeau de Biélorussie Biélorussie, Drapeau de Pologne Pologne, Drapeau de République tchèque République tchèque
    2 Drapeau d'Albanie Albanie Drapeau d'Italie Italie, Drapeau de Macédoine Macédoine
    Drapeau d'Allemagne Allemagne Drapeau du Danemark Danemark, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
    Drapeau d'Estonie Estonie Drapeau de Finlande Finlande, Drapeau de Lituanie Lituanie
    Drapeau de Moldavie Moldavie Drapeau de Roumanie Roumanie, Drapeau de Russie Russie
    Drapeau de République tchèque République tchèque Drapeau d'Autriche Autriche, Drapeau d'Israël Israël
    1 Drapeau de Bulgarie Bulgarie Drapeau de Chypre Chypre
    Drapeau d'Espagne Espagne Drapeau du Portugal Portugal
    Drapeau de Hongrie Hongrie Drapeau de Serbie Serbie
    Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Drapeau de Belgique Belgique

    Incidents et controverses[modifier | modifier le code]

    Soumission de la chanson biélorusse[modifier | modifier le code]

    Il a été rapporté sur le réseau social VK le que le chanteur ukrainien Alekseev avait déjà chanté la version russe de son titre Forever en à Stavropol — avant la date de soumission officielle des chansons fixée par l'UER, soit le  —, ce qui représente potentiellement une violation du règlement du Concours[63]. Six participants menacent de se retirer de la sélection nationale si la chanson est autorisée pour la sélection[64], Sofi Lapina étant finalement la seule chanteuse à mettre ses menaces à exécution[65]. Alekseev a été autorisé à participer à la sélection avec une version remaniée de l'instrumentation de la chanson, la remportant par la suite[66]. L'UER annonce le que le chanteur avait obtenu l'autorisation de chanter la version originale anglaise de sa chanson[67]. Quelques semaines après cette déclaration, Alekseev publie une nouvelle version de sa chanson le , confirmant par la suite qu'il chanterait cette version au Concours.

    Blessure de Mikolas Josef pendant les répétitions[modifier | modifier le code]

    Le , lors de sa première répétition, Mikolas Josef, représentant de la République tchèque a été blessé au dos pendant qu'il réalisait les acrobaties composant sa performance. Sur son compte Instagram, le chanteur a alors posté « Je peux confirmer que j'ai été blessé pendant les répétitions et que la situation s'est aggravée après quelques heures. Je ne peux même plus marcher maintenant. Je suis revenu du premier hôpital et je me dirige vers un autre. ». Il a ensuite dit qu'il chanterait quoiqu'il arrive[68]. La performance lors de la demi-finale a alors été revue et altérée de manière à ne pas aggraver sa condition physique[69]. Cependant, lors de la finale, les acrobaties ont été réintégrées[70].

    Censure du diffuseur chinois[modifier | modifier le code]

    Dans la journée du et juste avant la deuxième demi-finale, l'UER a rompu son partenariat avec le diffuseur chinois Hunan Télévision — qui retransmettait le Concours sur sa chaîne Mango TV — suite à la censure des prestations albanaise et irlandaise lors de la première demi-finale. La première a été censurée en raison de l'interdiction de montrer toute personne portant des tatouages à la télévision chinoise ; la seconde en raison de la danse entre deux hommes de la performance[71],[72]. Le pays n'a donc pas pu diffuser la deuxième demi-finale et la finale du Concours.

    Incident de la prestation britannique[modifier | modifier le code]

    Durant la prestation du Royaume-Uni, la chanteuse SuRie a été interrompue par un homme qui est monté sur scène et lui a pris son micro. Il voulait protester contre la présence du Royaume-Uni malgré le Brexit, déclarant dans le micro de la chanteuse : « Modern Nazis of The UK media, we demand freedom! War is not peace! » (en français : « Les médias modernes nazis du Royaume-Uni, nous demandons la liberté ! La guerre n'est pas la paix ! »)[73],[74]. La BBC a demandé un nouveau passage, ce qui lui a été accordé. Quelques minutes après cette annonce, la BBC a révélé que la candidate anglaise SuRie « se dit satisfaite de sa prestation et ne souhaite pas repasser »[75].

    Invitée lors de l'émission This Morning diffusée sur ITV le , deux jours après la finale, la chanteuse s'est confiée sur ce qu'elle qualifie d'une « soirée de surprises », affirmant :

    « Il n'y avait aucun moment où ressentir de la peur. La sécurité est arrivée vers lui aussi rapidement qu'il est arrivé vers moi. Il a pris le micro les quelques secondes durant lesquelles il était hors de mes mains, mais la chanson continuait, les chœurs étaient toujours en train de chanter, alors je suis retournée vers l'arrière de la scène un moment, mais j'étais toujours en train d'applaudir avec la foule. Je me suis retournée et j'ai vu le micro par terre, je me suis dit « C'est le mien, je vais terminer la chanson. »

    Elle a aussi évoqué les blessures qu'elle a reçues après l'incident : « Il y a aussi quelques bleus là où je tenais le micro mais je vais bien. Pareil pour mon épaule d'où il est arrivé. »[76],[77].

    Retransmission du Concours[modifier | modifier le code]

    Dans les pays participants[modifier | modifier le code]

  •      Participe et vote lors de l'événement
  •      Vote lors de l'événement
  • Pays Première demi-finale Seconde demi-finale Finale Porte-parole[78]
    Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s)
    Drapeau de l'Albanie Albanie RTSH Andri Xhahu RTSH Andri Xhahu RTSH Andri Xhahu Andri Xhahu
    Drapeau de l'Allemagne Allemagne One Peter Urban One Peter Urban Das Erste Peter Urban Barbara Schöneberger
    Drapeau de l'Arménie Arménie[79] Arménie 1, Radio publique d'Arménie Avet Barseghyan et Felix Khachatryan Arménie 1, Radio publique d'Arménie Avet Barseghyan et Felix Khachatryan Arménie 1, Radio publique d'Arménie Avet Barseghyan et Felix Khachatryan Arsen Grigoryan
    Drapeau de l'Autriche Autriche ORF eins Andi Knoll ORF eins Andi Knoll ORF eins Andi Knoll Kati Bellowitsch
    Drapeau de l'Australie Australie[80] SBS Myf Warhurst et Joel Creasey SBS Myf Warhurst et Joel Creasey SBS Myf Warhurst et Joel Creasey Ricardo Gonçalves
    Drapeau de l'Azerbaïdjan Azerbaïdjan İTV Azer Suleymanli İTV Azer Suleymanli İTV Azer Suleymanli Asadov Tural
    Drapeau de la Belgique Belgique[81],[82] Drapeau de la Flandre Één Peter Van de Veire Drapeau de la Flandre Één Peter Van de Veire Drapeau de la Flandre Één Peter Van de Veire Danira Boukhriss Terkessidis
    Drapeau de la Wallonie La Une Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye Drapeau de la Wallonie La Une
    (en différé)
    Maureen Louys et Jean-Louis Lahaye
    (en différé)
    Drapeau de la Wallonie La Une Maureen Louys etJean-Louis Lahaye
    Drapeau de la Biélorussie Biélorussie Belarus 1, Belarus 24 Evgeny Perlin Belarus 1, Belarus 24 Evgeny Perlin Belarus 1, Belarus 24 Evgeny Perlin NAVI
    Drapeau de la Bulgarie Bulgarie BNT 1 Elena Rosberg et Georgi Kushvaliev BNT 1 Elena Rosberg et Georgi Kushvaliev BNT 1 Elena Rosberg et Georgi Kushvaliev Joanna Dragneva
    Drapeau de Chypre Chypre[83] CyBC Costas Constantinou et Vaso Kominou CyBC Costas Constantinou et Vaso Kominou CyBC Costas Constantinou et Vaso Kominou Hovig
    Drapeau de la Croatie Croatie[84] HRT 1 Duško Ćurlić HRT 1 Duško Ćurlić HRT 1 Duško Ćurlić Uršula Tolj
    Drapeau du Danemark Danemark[85] DR1 Ole Tøpholm DR1 Ole Tøpholm DR1 Ole Tøpholm Ulla Essendrop
    Drapeau de l'Espagne Espagne[86] La 2 Tony Aguilar et Julia Varela La 2 Tony Aguilar et Julia Varela La 1, TVE Internacional Tony Aguilar et Julia Varela Nieves Álvarez
    Drapeau de l'Estonie Estonie[87],[88] Drapeau de l'Estonie ETV Marko Reikop Drapeau de l'Estonie ETV Marko Reikop Drapeau de l'Estonie ETV Marko Reikop Ott Evestus
    Drapeau de la Russie ETV+ Julia Kalenda et Aleksandr Hobotov Drapeau de la Russie ETV+ Julia Kalenda et Aleksandr Hobotov Drapeau de la Russie ETV+ Julia Kalenda et Aleksandr Hobotov
    Drapeau de la Finlande Finlande[89] Yle TV2 Drapeau de la Finlande Mikko Silvennoinen Yle TV2 Drapeau de la Finlande Mikko Silvennoinen Yle TV2 Drapeau de la Finlande Mikko Silvennoinen ABREU
    Drapeau de la Suède Johan Lindroos et Eva Frantz Drapeau de la Suède Johan Lindroos et Eva Frantz Drapeau de la Suède Johan Lindroos et Eva Frantz
    Drapeau de la France France[90] France 4 Christophe Willem et André Manoukian France 4 Christophe Willem et André Manoukian France 2 Stéphane Bern, Christophe Willem et Alma Élodie Gossuin-Lacherie
    Drapeau de la Géorgie Géorgie[91] Pirveli arkhi Demetre Ergemlidze Pirveli arkhi Demetre Ergemlidze Pirveli arkhi Demetre Ergemlidze Tamara Gatchetchiladze
    Drapeau de la Grèce Grèce[92] ERT1, ERT HD, ERT World, ERA 2, Voice of Greece Alexandros Lizardos et Daphne Skalioni ERT1, ERT HD, ERT World, ERA 2, Voice of Greece Alexandros Lizardos et Daphne Skalioni ERT1, ERT HD, ERT World, ERA 2, Voice of Greece Alexandros Lizardos & Daphne Skalioni Olyna Xenopoulou
    Drapeau de la Hongrie Hongrie[93] Duna Krisztina Rátonyi et Freddie Duna Krisztina Rátonyi et Freddie Duna Krisztina Rátonyi et Freddie Bence Forró
    Drapeau de l'Irlande Irlande RTÉ 2 Marty Whelan RTÉ 2 Marty Whelan RTÉ One Marty Whelan Nicky Byrne
    RTÉ 1 Radio 1 Neil Doherty et Zbyszek Zalinski X mark.svg X mark.svg RTÉ 1 Radio 1 Neil Doherty et Zbyszek Zalinski
    Drapeau de l'Islande Islande RÚV Gísli Marteinn Baldursson RÚV Gísli Marteinn Baldursson RÚV Gísli Marteinn Baldursson Edda Sif Pálsdóttir
    Drapeau d’Israël Israël Kan 11 Asaf Liberman et Shir Reuven Kan 11 Itai Herman et Goel Pinto Kan 11 Erez Tal et Idit Hershkowitz Lucy Ayoub
    Drapeau de l'Italie Italie[94] Rai 4 Carolina Di Domenico et Saverio Raimondo Rai 4 Carolina Di Domenico et Saverio Raimondo Rai 1 Serena Rossi et Federico Russo Giulia Valentina Palermo
    Rai Radio 2 Carolina Di Domenico et Ema Stokholma
    Drapeau de la Lettonie Lettonie[95] LTV Toms Grēviņš LTV Toms Grēviņš LTV Toms Grēviņš et Magnuss Eriņš Dagmāra Legante
    Drapeau de la Lituanie Lituanie LRT Televizija, LRT Radijas Darius Užkuraitis et Gerūta Griniūtė LRT Televizija, LRT Radijas Darius Užkuraitis et Gerūta Griniūtė LRT Televizija, LRT Radijas Darius Užkuraitis et Gerūta Griniūtė Eglė Daugėlaitė
    Drapeau de la Macédoine Macédoine[96] MRT Karolina Petkovska MRT Karolina Petkovska MRT Karolina Petkovska Jana Burčeska
    Drapeau de Malte Malte TVM X mark.svg TVM X mark.svg TVM X mark.svg Lara Azzopardi
    Drapeau de la Moldavie Moldavie[97] Moldova 1 Julieta Ardovan Moldova 1 Julieta Ardovan Moldova 1 Doina Stimpovschii Julieta Ardovan
    Drapeau du Monténégro Monténégro[98] TVCG 1 Dražen Bauković et Tijana Mišković TVCG 1 Dražen Bauković et Tijana Mišković TVCG 1 Dražen Bauković et Tijana Mišković Nataša Sotra
    Drapeau de la Norvège Norvège[99] NRK1 Olav Viksmo Slettan NRK1 Olav Viksmo Slettan NRK1 Olav Viksmo Slettan JOWST et Aleksander Walmann
    Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[100] NPO 1 Cornald Maas et Jan Smit NPO 1 Cornald Maas et Jan Smit NPO 1 Cornald Maas et Jan Smit O'G3NE
    Drapeau de la Pologne Pologne[101] TVP 1, TVP Polonia Artur Orzech TVP 1, TVP Polonia Artur Orzech TVP 1, TVP Polonia Artur Orzech Marcelina Zawadzka
    Drapeau du Portugal Portugal RTP1, RTP Internacional, RTP África Hélder Reis et Nuno Galopim RTP1, RTP Internacional, RTP África Hélder Reis et Nuno Galopim RTP1,RTP Internacional,RTP África Hélder Reis et Nuno Galopim Pedro Fernandes
    Drapeau de la République tchèque République tchèque ČT2 Libor Bouček ČT2 Libor Bouček ČT1 Libor Bouček Radka Rosická
    Drapeau de la Roumanie Roumanie[102] TVR1 Liliana Ștefan et Radu Andrei Tudor TVR1 Liliana Ștefan et Radu Andrei Tudor TVR1, TVR International Liliana Ștefan et Radu Andrei Tudor Sonia Argint-Ionescu
    Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[103] BBC Four Scott Mills et Rylan Clark-Neal BBC Four Scott Mills et Rylan Clark-Neal BBC One Graham Norton Mel Giedroyc
    Drapeau de la Russie Russie Channel One

    (en différé)

    Yuriy Aksuta and Yana Churikova Channel One Yuriy Aksuta and Yana Churikova Channel One Yuriy Aksuta and Yana Churikova Alsou
    Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin[104] San Marino RTV Lia Fiorio et Gigi Restivo San Marino RTV Lia Fiorio et Gigi Restivo San Marino RTV Lia Fiorio et Gigi Restivo John Kennedy O'Connor
    Drapeau de la Serbie Serbie[105],[106],[107] RTS1 Silvana Grujić et Tamara Petković RTS1 Silvana Grujić et Tamara Petković RTS1, RTS Sat Silvana Grujić et Tamara Petković Dragana Kosjerina
    Drapeau de la Slovénie Slovénie RTV SLO2 Andrej Hofer RTV SLO2 Andrej Hofer RTV SLO1 Andrej Hofer Amaya
    Drapeau de la Suède Suède[108] SVT 1 Sanna Nielsen et Edward af Sillén SVT 1 Sanna Nielsen et Edward af Sillén SVT 1 Sanna Nielsen et Edward af Sillén Felix Sandman
    Drapeau de la Suisse Suisse[109] X mark.svg X mark.svg X mark.svg X mark.svg Drapeau de la France RTS Un Jean-Marc Richard et Nicolas Tanner Leticia Carvalho
    Drapeau de l'Italie RSI La 2 Clarissa Tami Drapeau de l'Italie RSI La 2 Clarissa Tami Drapeau de l'Italie RSI La 1 Clarissa Tami
    Drapeau de l'Allemagne SRF zwei Sven Epiney Drapeau de l'Allemagne SRF zwei Sven Epiney Drapeau de l'Allemagne SRF 1 Sven Epiney
    Drapeau de l'Ukraine Ukraine[110],[111] Pershyi Natsionalnyi Timur Miroshnychenko et Mariya Yaremtchouk Pershyi Natsionalnyi Timur Miroshnychenko et Alyosha Pershyi Natsionalnyi Timur Miroshnychenko et Jamala Nataliia Zhyzhchenko
    STB Serhiy Prytula STB Serhiy Prytula UA:PBC Timur Miroshnychenko & Tetiana Terekhova

    Dans les autres pays[modifier | modifier le code]

    Pays Première demi-finale Seconde demi-finale Finale
    Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s) Chaîne Commentateur(s)
    Drapeau de la République populaire de Chine Chine[112] Mango TV
    (en différé)
    Duan Yixuan et Hei Nan Retransmission annulée
    Drapeau des États-Unis États-Unis[113] Logo TV Ross Mathews et Shangela Logo TV Ross Mathews et Shangela Logo TV Ross Mathews et Shangela
    Drapeau du Kosovo Kosovo[114] RTK RTK RTK
    Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan[115] Khabar TV Kaldybek Zhaysanbay et Diana Snegina Khabar TV Kaldybek Zhaysanbay et Diana Snegina Khabar TV Kaldybek Zhaysanbay et Diana Snegina
    Drapeau de la Slovaquie Slovaquie X mark.svg X mark.svg Rádio FM Daniel Baláž, Pavol Hubinák, Malíček,
    Ela Tolstová et Celeste Buckingham

    Audiences[modifier | modifier le code]

    En 2018, le Concours atteint 186 000 000 de téléspectateurs, soit une hausse de 4 000 000 par rapport à l'édition 2017, pour une audience moyenne de 35,8 %[116]. Le tableau ci-dessous résume les audiences de la finale dans différents pays diffuseurs :

    Audiences par pays
    Pays Part d'audience Téléspectateurs
    Drapeau de l'Allemagne Allemagne[117] 33,3 % 8 210 000
    Drapeau de l'Australie Australie[118] NC 266 000
    Drapeau de l'Autriche Autriche[119] 49 % 1 052 000
    Drapeau de la Belgique Belgique
    Drapeau de la Région flamande Région flamande[118]
    NC 685 161
    Drapeau de la Belgique Belgique
    Drapeau de la Région wallonne Région wallonne[120]
    19,91 % 206 154
    Drapeau de Chypre Chypre[121] 77,4 % 245 740
    Drapeau du Danemark Danemark[122] NC 1 131 000
    Drapeau de l'Espagne Espagne[123] 43,5 % 7 200 000
    Drapeau de l'Estonie Estonie[124] 78,7 % 257 000
    Drapeau des États-Unis États-Unis[125] 0,02 % 74 000
    Drapeau de la Finlande Finlande[126] NC 976 000
    Drapeau de la France France[127] 28,5 % 5 158 000
    Drapeau de la Grèce Grèce[128] 47,9% 1 854 000
    Drapeau de la Hongrie Hongrie[129] 15 % 403 559
    Drapeau de l'Irlande Irlande[130] 52 % 690 000
    Drapeau d’Israël Israël[118] 35 % 1 060 000
    Drapeau de l'Italie Italie[131] 18,63 % 3 430 000
    Drapeau de la Lettonie Lettonie[132] 4,9 % 93 800
    Drapeau de la Lituanie Lituanie[133] 67,7 % 1 300 000
    Drapeau de la Norvège Norvège[118] 84 % 1 370 000
    Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[134] 58,8 % 3 021 000
    Drapeau de la Pologne Pologne[135] 15,6 % 1 518 000
    Drapeau du Portugal Portugal[136] 34,9 % 1 547 000
    Drapeau de la Roumanie Roumanie[118] NC 158 000
    Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[137] NC 6 900 000
    Drapeau de la Serbie Serbie[138] 30,3 % 2 262 000
    Drapeau de la Suède Suède[139] NC 2 583 000
    Drapeau de la Suisse Suisse
    Suisse alémanique[140]
    23,1 % 234 000

    Autres prix[modifier | modifier le code]

    Prix Marcel-Bezençon[modifier | modifier le code]

    Article détaillé : Prix Marcel-Bezençon.

    Les prix Marcel-Bezençon sont remis pour la première fois durant le Concours Eurovision de la chanson 2002 à Tallinn en Estonie pour honorer les meilleures chansons en compétition lors de la finale. Fondés par Christer Björkman (représentant de la Suède lors du Concours 1992 et producteur des concours 2013 et 2016) et Richard Herrey (membre des Herreys et vainqueur suédois du Concours 1984), les prix portent le nom du créateur de la compétition annuelle, Marcel Bezençon. Remis tous les ans, ils sont répartis en trois catégories : le prix de la presse attribué par les médias accrédités à la meilleure chanson, le prix de la meilleure performance artistique attribué au meilleur artiste par les commentateurs du concours et, enfin, le prix de la meilleure composition attribué par les auteurs-compositeurs participants aux meilleurs compositeurs de la soirée. En 2018, les candidats récompensés sont[141] :

    Catégories Pays Chanson Chanteur(s) Compositeur(s)
    Prix de la meilleure performance artistique Drapeau de Chypre Chypre Fuego Eleni Foureira Alex Papaconstantinou, Geraldo Sandell, Viktor Svensson, Anderz Wrethov Didrick
    Prix de la meilleure composition Drapeau de Bulgarie Bulgarie Bones Equinox Borislav Milanov, Trey Campbell, Joacim Persson, Dag Lundberg
    Prix de la presse Drapeau de France France Mercy Madame Monsieur Émilie Satt, Jean-Karl Lucas

    OGAE[modifier | modifier le code]

    L'Organisation générale des amateurs de l'Eurovision (OGAE) est l'un des deux plus grands fan clubs de l'Eurovision. Elle possède des sections dans toute l'Europe et a été créée en 1984 en Finlande[142]. Tous les pays prenant part ou qui ont pris part à la compétition annuelle peuvent avoir leur propre section OGAE. Les autres pays du monde sont, quant à eux, regroupés dans l'« OGAE Reste du monde », créée en 2004. Chaque année, les clubs ont l'occasion de voter, suivant le modèle de l'Eurovision, pour leurs favoris.

    Le tableau ci-dessous montre les dix premiers du vote OGAE 2018 dont les résultats finaux ont été annoncés le [143].

    Position Pays Artiste Chanson Points
    1 Drapeau d'Israël Israël Netta Toy 456
    2 Drapeau de France France Madame Monsieur Mercy 352
    3 Drapeau de Finlande Finlande Saara Aalto Monsters 226
    4 Drapeau d'Australie Australie Jessica Mauboy We Got Love 202
    5 Drapeau de République tchèque République tchèque Mikolas Josef Lie to Me 181
    6 Drapeau de Bulgarie Bulgarie Equinox Bones 178
    7 Drapeau de Belgique Belgique Sennek A Matter of Time 143
    8 Drapeau de Grèce Grèce Yiánna Terzí Óniro Mou
    (Όνειρο μου)
    119
    9 Drapeau de Chypre Chypre Eleni Foureira Fuego 106
    10 Drapeau du Danemark Danemark Rasmussen Higher Ground 99

    Prix Barbara-Dex[modifier | modifier le code]

    Article détaillé : Prix Barbara-Dex.
    Photo de Eye Cue, lauréat du prix Barbara Dex 2018.
    Eye Cue, lauréats du prix Barbara Dex 2018, sur la scène du Concours.

    Le prix Barbara-Dex est un prix humoristique, attribué lors de chaque concours entre 1997 et 2016 par le fan club House of Eurovision puis depuis 2017 par le site web belge songfestival.be, qui récompense l'artiste le ou la plus mal habillé(e) lors de la compétition. Ce prix porte le nom de Barbara Dex, qui avait représenté la Belgique et qui était arrivée dernière du concours 1993 en portant lors de son passage une robe jugée affreuse qu'elle avait créée. Les cinq premiers du prix Barbara-Dex 2018 sont[144] :

    Position Pays Interprète(s)
    1 Drapeau de Macédoine Macédoine Eye Cue
    2 Drapeau d'Australie Australie Jessica Mauboy
    3 Drapeau de Belgique Belgique Sennek
    4 Drapeau du Monténégro Monténégro Vanja Radovanović
    5 Drapeau d'Israël Israël Netta

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    Notes[modifier | modifier le code]

    1. a et b La chanson contient quelques phrases en dialecte torlakien (en).
    2. a et b La chanson contient également une phrase en islandais.

    Références[modifier | modifier le code]

    1. (pt) Nelson Costa, « ESC2017: Organização da Eurovisão falou com a RTP na hipótese de vitória », sur escportugal.pt, (consulté le 28 mai 2017).
    2. (en) Jessica Weaver, « Eurovision 2018 : Lisbon confirmed as official host city by RTP », sur esctoday.com, (consulté le 28 mai 2017).
    3. (pt) Marina Almeida, « RTP garante que ainda não escolheu a cidade e que vai olhar para o mapa de Portugal », sur dn.pt, (consulté le 28 mai 2017).
    4. (en) Megan Davies, « Eurovision '18 : RTP remaining open-minded over venue », sur eurovoix.com, (consulté le 28 mai 2017).
    5. (pt) João Diogo, « Portugal: Rui Moreira diz que o Porto não está interessado em organizar a Eurovisão », sur escportugal.pt, (consulté le 28 mai 2017).
    6. a, b, c, d et e (en) Moisés Castro, « Heróis do mar! Lisbon headlines first four cities bidding to host Eurovision 2018 », sur wiwibloggs.com, (consulté le 17 juin 2017).
    7. a, b et c (en) Paul Jordan, « Lisbon revealed as Host City of the 2018 Eurovision Song Contest! », sur eurovision.tv, (consulté le 25 juillet 2017).
    8. (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2018 : Tourist Tax will finance Eurovision in Lisbon », sur esctoday.com, (consulté le 9 août 2017).
    9. (en) « Lisbon tourist tax to pay for Eurovision », sur theportugalnews.com, (consulté le 9 août 2017).
    10. (en) Neil Farren, « Eurovision 2018 : Lisbon tourist tax to finance contest », sur eurovoix.com, (consulté le 9 août 2017).
    11. (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2018 : RTP set to organize one of the cheapest Eurovision editions ! », sur esctoday.com, (consulté le 21 octobre 2017).
    12. (pt) Duarte Faria, « Festival da Eurovisão custa 12 milhões à RTP », sur cmjornal.pt, (consulté le 15 novembre 2017).
    13. (en) Ewan McCaig, « Eurovision 2018 to have a Total Budget of 23 Million Euros », sur eurovoix.com, (consulté le 15 novembre 2017).
    14. a, b, c et d (en) Stratos Agadellis, « EBU : Rule changes for future Eurovision Song Contest editions », sur esctoday.com, (consulté le 3 août 2017).
    15. a, b, c et d (de) Irving Wolther, « Angepasste Regeln für den ESC 2018 », sur eurovision.de, (consulté le 3 août 2017).
    16. (en) Paul Jordan, « Here come the girls ! Presenters of Eurovision 2018 revealed ! », sur eurovision.tv, (consulté le 8 janvier 2018).
    17. a, b, c, d, e, f et g (en) Paul Jordan et Stijn Smulders, « All Aboard! Lisbon welcomes 42 countries to Eurovision 2018 », sur eurovision.tv, (consulté le 7 novembre 2017).
    18. a, b et c (en) Paul Jordan, « Exclusive : The stage for Lisbon 2018 is revealed ! », sur eurovision.tv, (consulté le 11 décembre 2017).
    19. a, b et c (en) Sanjay Jiandani, « Eurovision 2018 : Fresh stage design pictures released; no LED screens in Lisbon », sur esctoday.com, (consulté le 11 décembre 2017).
    20. (en) Sanjay Jiandani, « FYR Macedonia: EBU blocks MRT’s Eurovision 2018 participation », sur esctoday.com, (consulté le 30 octobre 2017).
    21. (en) Paul Jordan, « First wave of tickets for Eurovision 2018 go on sale on 30th November ! », sur eurovision.tv, (consulté le 17 novembre 2017).
    22. (en) Anthony Granger, « Andorra : no return to Eurovision Song Contest 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 28 mai 2017).
    23. (en) Sanjay Jiandani, « Bosnia & Herzegovina: BHRT’s Eurovision participation in jeopardy », sur esctoday.com, (consulté le 9 août 2017).
    24. (en) Neil Farren, « Bosnia and Herzegovina : BHRT workers go strike », sur eurovoix.com, (consulté le 15 août 2017).
    25. (en) Emily Herbert, « Bosnia and Herzegovina will not participate in Eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 18 septembre 2017).
    26. (en) Anthony Granger, « Kazakhstan : Khabar Agency Responds To Eurovision Rumors », sur eurovoix.com, (consulté le 26 mai 2017).
    27. (en) Chris Halpin, « EBU rule change : Which associate members should participate at Eurovision ? », sur wiwibloggs.com, (consulté le 28 mai 2017).
    28. (en) Anthony Granger, « Kosovo: RTK Hopeful Of Eurovision Debut in 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 18 juillet 2017).
    29. (en) Sanjay Jiandani, « Kosovo : RTK’s statement about Kosovo’s debut in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 27 septembre 2017).
    30. (en) Sanjay Jiandani, « Liechtenstein : 1FLTV will not debut in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 1er septembre 2017).
    31. (en) Sanjay Jiandani, « Luxembourg: RTL confirms non participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 2 mai 2018).
    32. (en) Sanjay Jiandani, « Monaco : TMC confirms non participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 31 août 2017).
    33. (en) Neil Farren, « Slovakia : No return to Eurovision in 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 11 septembre 2017).
    34. (en) Ryan Cobb, « Turkey will return to Eurovision in 2018 announces former winner Sertab », sur escxtra.com, (consulté le 13 juillet 2017).
    35. (tr) Gündem Haberleri, « Bozdağ açıkladı: Türkiye Eurovision'a katılıyor mu? », sur superhaber.tv, (consulté le 7 août 2017).
    36. (tr) Sanjay Jiandani, « Turkey: TRT confirms non participation in Eurovision 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 7 août 2017).
    37. (en) Erdi Tejeci, « "Forget Eurovision!" Journalist says Turkey's TRT won't accept Big 5 and high participation fees », sur wiwibloggs.com, (consulté le 10 août 2017).
    38. (it) « The Voice of Italy 2018, finale l’8 maggio: sarà scontro con Eurovision », sur eurofestivalnews.com, (consulté le 29 mai 2018).
    39. (en) Paul Jordan et Josianne Zwart, « Which countries will perform in which Semi-Final at Eurovision 2018 ? », sur eurovision.tv, (consulté le 29 janvier 2018).
    40. (en) Paul Jordan, « All Aboard for the Semi-Final Allocation Draw », sur eurovision.tv, (consulté le 12 janvier 2018).
    41. (en) Paul Jordan et Ephraïm Beks, « Norway, that's how to write a song - Rybak returns! », sur eurovision.tv, (consulté le 5 juin 2018).
    42. (en) Paul Jordan, « Returning for The Netherlands: It's Waylon for Lisbon 2018! », sur eurovision.tv, (consulté le 5 juin 2018).
    43. (en) Paul Jordan, « Postcard filming gets under way with Austria's Cesár Sampson », sur eurovision.tv, (consulté le 12 juin 2018).
    44. (en) Roy Knoops, « The Netherlands: Waylon releases official music video, films his Eurovision postcard », sur esctoday.com, (consulté le 12 juin 2018).
    45. a et b (en) Ryan Cobb, « Here is the official rehearsal schedule for Eurovision 2018! », sur escxtra.com (consulté le 25 avril 2018).
    46. (en) « Lisbon 2018: Rehearsal Schedule », sur eurovisionworld.com (consulté le 25 avril 2018).
    47. (en) Angus Quinn, « Eurovision 2018: Full Rehearsal Schedule Published », sur wiwibloggs.com, (consulté le 25 avril 2018).
    48. (en) UER, « Eurovision Song Contest 2018 First Semi-Final participants », sur eurovision.tv, (consulté le 13 mai 2018).
    49. (en) UER, « Eurovision Song Contest 2018 Second Semi-Final participants », sur eurovision.tv, (consulté le 13 mai 2018).
    50. a et b (en) Evert Groot, « Portugal and 'Big Five' rehearse for the second time », sur eurovision.tv, (consulté le 11 mai 2018).
    51. (en) Victor M. Escudero, Josianne Zwart, Louise LaFleur et Evert Groot, « First Semi-Final qualifiers talk emotions at Press Conference », sur eurovision.tv, (consulté le 11 mai 2018).
    52. (en) Louise LaFleur et Ephraïm Beks, « Second Semi-Final qualifiers meet the press », sur eurovision.tv, (consulté le 11 mai 2018).
    53. (en) UER, « Eurovision 2018: This is the running order of the Grand Final! », sur eurovision.tv, (consulté le 11 mai 2018).
    54. (en) UER, « Salvador Sobral to perform with Caetano Veloso in the Grand Final », sur eurovision.tv, (consulté le 25 mai 2018).
    55. (en) UER, « Interval Act: Branko & Sara Tavares / Dino D'Santiago / Mayra Andrade - Eurovision 2018 », sur eurovision.tv, (consulté le 25 mai 2018).
    56. a et b (en) UER, « All the jury results of the 2018 Eurovision Song Contest », sur YouTube, (consulté le 14 mai 2018).
    57. a et b (en) UER, « The exciting televoting results sequence of the 2018 Eurovision Song Contest », sur YouTube, (consulté le 14 mai 2018).
    58. (en) UER, « Eurovision Song Contest 2018 Grand Final participants », sur eurovision.tv, (consulté le 13 mai 2018).
    59. (en) Louise LaFleur, « Winner's Press Conference with Israel's Netta », sur eurovision.tv, (consulté le 25 mai 2018).
    60. a et b (en) UER, « Eurovision Song Contest 2018 First Semi-Final voting details », sur eurovision.tv, (consulté le 13 mai 2018).
    61. a et b (en) UER, « Eurovision Song Contest 2018 Second Semi-Final voting details », sur eurovision.tv, (consulté le 13 mai 2018).
    62. a et b (en) UER, « Eurovision Song Contest 2018 Grand Final voting details », sur eurovision.tv, (consulté le 13 mai 2018).
    63. (en) William Lee Adams, « “Forever” (and before): Should Belarus disqualify Alekseev over earlier performances of song submission? », sur wiwibloggs.com, (consulté le 25 mai 2018).
    64. (en) Renske Ten Veen, « Belarus: Six finalists threaten to withdraw if Alekseev is allowed to appear in national final », sur wiwibloggs.com, (consulté le 25 mai 2018).
    65. (en) Renske Ten Veen, « “I won’t participate” — Sofi Lapina withdraws from Belarus’ national selection over Alekseev drama », sur wiwibloggs.com, (consulté le 25 mai 2018).
    66. (en) Sebastian Diaz, « Belarus: Alekseev wins Eurofest 2018 with “Forever” », sur wiwibloggs.com, (consulté le 25 mai 2018).
    67. (en) Emily Herbert, « Belarus: EBU Allows Alekseev to Perform “Forever” At Eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 25 mai 2018).
    68. (en) Evert Groot, « Mikolas Josef (Czech Republic): "I will perform no matter what" », sur eurovision.tv, (consulté le 25 avril 2018).
    69. (en) Anthony Granger, « Czech Republic: Mikolas Looks Forward to Returning to the Stage Tomorrow », sur eurovoix.com, (consulté le 25 mai 2018).
    70. (en) Alistair Brown, « Czech Republic: Backflip To Be Included In Performance Should Mikolas Qualify », sur eurovoix.com, (consulté le 25 mai 2018).
    71. (en) Michalis Vranis, « Eurovision 2018: EBU partnership with Mango TV terminated after censorship », sur esctoday.com, (consulté le 12 mai 2018).
    72. (en) Anthony Granger, « China: EBU Terminates Rights of Mango TV to Broadcast Eurovision », sur eurovoix.com, (consulté le 12 mai 2018).
    73. Aymeric Parthonnaud, « VIDÉO - Eurovision 2018 : un homme arrache le micro de la chanteuse britannique », sur rtl.fr, (consulté le 14 mai 2018).
    74. Gary Assouline, « Eurovision 2018: un homme surgit sur la scène et arrache le micro de la candidate du Royaume-Uni », sur huffingtonpost.fr, (consulté le 1er juin 2018).
    75. (en) « BBC Eurovision on Twitter », sur twitter.com, (consulté le 14 mai 2018).
    76. (en) Abigail Gillibrand, « SuRie left with bruises after stage invader stole her Eurovision moment and wrestled mic away », sur metro.co.uk, (consulté le 1er juin 2018).
    77. (en) « Eurovision's SuRie Reacts to Her Stage Invader », sur youtube.com, (consulté le 1er juin 2018).
    78. (en) UER, « "May we have your votes please?" », sur eurovision.tv, (consulté le 12 mai 2018).
    79. (hy) « Սևակ Խանաղյանը չանցավ «Եվրատեսիլ 2018»-ի եզրափակիչ փուլ », sur armenpress.am,‎ (consulté le 15 mai 2018).
    80. (en) William Lee Adams, « Australia confirms Eurovision 2018 participation and commentators Myf Warhurst and Joel Creasey », sur wiwibloggs.com, (consulté le 24 août 2017).
    81. (nl) « Peter Van de Veire: “Als ik een voetballer was, zou ik iedereen onderuit schoppen” », sur nieuwsvlad.be, (consulté le 19 avril 2018).
    82. « La Belgique au top à l'Eurovision ! », sur rtbf.be, (consulté le 19 avril 2018).
    83. (en) Anthony Granger, « Cyprus: CyBC Reveals Commentary Team For Eurovision 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 19 avril 2018).
    84. (hr) HRT, « Eurosong 2018. – All aboard! », sur eurosonh.hrt.hr (consulté le 19 avril 2018).
    85. (da) Christer El-Mochantaf, « "Danske experten tror på svensksuccé i Eurovision" », sur expressen.se, (consulté le 15 mai 2018).
    86. (es) RTVE, « Tony Aguilar comentará junto a Julia Varela 'Eurovisión 2018' », sur rtve.es, (consulté le 19 avril 2018).
    87. (et) « "Eurovisiooni lauluvõistlus 2018: 1. poolfinaal" », sur kava.ee, (consulté le 15 mai 2018).
    88. (ru) « "Eurovisiooni lauluvõistlus 2018: Финал" », sur kava.ee,‎ (consulté le 15 mai 2018).
    89. (fi) « Euroviisut Ylen kanavilla - kannusta Saaraa supertiistaina 8.5. », sur yle.fi (consulté le 19 avril 2018).
    90. Stéphanie Raïo, « Eurovision 2018 : Christophe Willem et André Manoukian commenteront les demi-finales sur France 4 », sur tvmag.lefigaro.fr, (consulté le 20 mars 2018).
    91. (en) Anthony Granger, « Georgia: Demetre Ergemlidze Revealed As Commentator », sur eurovoix.com, (consulté le 19 avril 2018).
    92. (el) Giannis Kostikas, « "Ο Αλέξανδρος Λιζάρδος και η Δάφνη Σκαλιώνη σχολιαστές της Ελλάδας στην Eurovision" », sur infegreece.gr,‎ (consulté le 15 mai 2018).
    93. (en) Neil Farren, « Hungary : A Dal 2018 Participants Announced », sur eurovoix.com, (consulté le 11 décembre 2017).
    94. (it) « "The Voice of Italy 2018, finale l'8 maggio: sarà scontro con Eurovision" », sur eurofestivalnews.com, (consulté le 15 mai 2018).
    95. (lv) « Zināms, kas komentēs 'Eirovīzijas' tiešraides », sur delfi.lv, (consulté le 15 mai 2018).
    96. (en) Anthony Granger, « "FYR Macedonia: Karolina Petkovska Returns To Commentary Booth for Tenth Eurovision Song Contest" », sur eurovoix.com, (consulté le 15 mai 2018).
    97. (ro) « "Cine va prezenta punctele oferite de Moldova la Eurovision 2018" », sur trm.md, (consulté le 15 mai 2018).
    98. (sh) « "Lisabon – Evrovizija 2018" », sur rtcg.me, (consulté le 15 mai 2018).
    99. (no) « NRK TV - Se Eurovision Song Contest » (consulté le 15 mai 2018).
    100. (nl) « "9 BN'ers die bewijzen dat Duits helemaal niet moeilijk is" », sur rtlboulevard.nl, (consulté le 15 mai 2018).
    101. (pl) « "Energetyczni Gromee i Lukas Meijer wystąpią w drugim półfinale 63. Konkursu Eurowizji" », sur centruinformacji.tvp.pl, (consulté le 15 mai 2018).
    102. (ro) « "The Humans, în această seară pe scena Eurovision" », sur eurovision.tvr.ro, (consulté le 15 mai 2018).
    103. (en) « 2018 presenter line-up revealed », sur bbc.co.uk, (consulté le 19 avril 2018).
    104. (it) Emanuele Lombardini, « "Eurovision 2018, San Marino: commento a Lia Fiorio-Gigi Restivo, per i voti John Kennedy O'Connor"" », sur eurofestivalnews.com, (consulté le 15 mai 2018).
    105. (sr) « Песма Евровизије 2018, прво полуфинале, пренос », sur rts.rs,‎ (consulté le 15 mai 2018).
    106. (sr) « Песма Евровизије 2018, друго полуфинале, пренос », sur rts.rs,‎ (consulté le 15 mai 2018).
    107. (sr) « Песма Евровизије 2018, финале, пренос », sur rts.rs,‎ (consulté le 15 mai 2018).
    108. (sv) « Sanna Nielsen kommenterar Eurovision », sur aftonbladet.se, (consulté le 19 avril 2018).
    109. « La Radio Télévision Suisse RTS se distance de l’Eurovision et ne diffusera pas les deux demi-finales ! », sur eurovision-quotidien.com, (consulté le 14 mai 2018).
    110. (en) Sanjay Jiandani, « Ukraine: STB to broadcast Eurovision 2018; Serhiy Prytula to commentate », sur esctoday.com, (consulté le 15 mai 2018).
    111. (en) « "Meet our commentators, that will join Timur Miroshnychenko in the live broadcast on UA:PBC" », sur twitter.com, (consulté le 15 mai 2018).
    112. (pt) Nuno Carrilho, « ESC2018: Canadá não transmite o Festival Eurovisão 2018 », sur escportugal.pt, (consulté le 14 avril 2018).
    113. (en) EBU, « Logo to air Eurovision 2018 Grand Final live in the United States », sur eurovision.tv, (consulté le 23 avril 2018).
    114. (en) Anthony Granger, « Kosovo: RTK To Broadcast Eurovision 2018 », sur eurovoix.com.
    115. (en) Anthony Granger, « Kazakhstan: Khabar To Broadcast Eurovision 2018 », sur eurovoix.com.
    116. (en) Evert Groot, « 186 million viewers for the 2018 Eurovision Song Contest », sur eurovision.tv, (consulté le 23 mai 2018).
    117. (en) Anthony Granger, « https://eurovoix.com/2018/05/16/germany-viewing-figures-climb-as-country-achieves-best-result-since-2012/ », sur eurovoix.com, (consulté le 16 mai 2018).
    118. a, b, c, d et e (en) Mo Fanning, « Eurovision 2018 – The viewing figures », sur oneurope.co.uk, (consulté le 20 mai 2018).
    119. (de) « Dritter Platz für Österreich beim „Eurovision Song Contest“: Cesár Sampson Erster beim Juryvoting », sur der.orf.at, (consulté le 15 mai 2018).
    120. Pierre Bertinchamps, « Audiences : «The Voice – la plus belle voix» vole la vedette à l’Eurovision sur la RTBF ! », sur telepro.be, (consulté le 20 mai 2018).
    121. (en) Anthony Granger, « Cyprus: Record Viewing Figures For Eurovision Song Contest 2018 », sur eurovoix.com, (consulté le 15 mai 2018).
    122. (en) Anthony Granger, « Denmark: 1.1 Million Viewers for 2018 Grand Final », sur eurovoix.com, (consulté le 15 mai 2018).
    123. (en) Anthony Granger, « Spain: Most Watched Eurovision Final Since 2008 », sur eurovoix.com, (consulté le 14 mai 2018).
    124. (en) Anthony Granger, « Estonia: Over 250,000 Viewers for 2018 Grand Final », sur eurovoix.com, (consulté le 16 mai 2018).
    125. (en) Anthony Granger, « United States: Eurovision Viewing Figures Grow on Logo TV », sur eurovoix.com, (consulté le 16 mai 2018).
    126. (en) Anthony Granger, « Finland: Nearly 1 Million Viewers for Eurovision 2018 Final », sur eurovoix.com, (consulté le 14 mai 2018).
    127. Kevin Boucher, « Audiences : L'Eurovision leader au plus haut depuis 2009 devant la plus faible finale historique de "The Voice" », sur ozap.com, (consulté le 18 mai 2018).
    128. (en) Anthony Granger, « Greece: Largest Audience for a Final Since 2015 », sur eurovoix.com, (consulté le 14 mai 2018).
    129. (en) Anthony Granger, « Hungary: Least Watched Eurovision Final Since 2009 », sur eurovoix.com, (consulté le 15 mai 2018).
    130. (en) Anthony Granger, « Ireland: Just Under 700,000 Viewers for Eurovision 2018 Final », sur eurovoix.com, (consulté le 15 mai 2018).
    131. (en) Anthony Granger, « Italy: Over 3.4 Million Viewers for Eurovision 2018 Final », sur eurovoix.com, (consulté le 14 mai 2018).
    132. (en) Anthony Granger, « Latvia: Less than 95,000 Viewers For Eurovision 2018 Final », sur eurovoix.com, (consulté le 18 juin 2018).
    133. (en) Anthony Granger, « Lithuania: 1.3 Million Viewers Watched Eurovision 2018 Final », sur eurovoix.com, (consulté le 20 mai 2018).
    134. (en) Anthony Granger, « The Netherlands: Lowest Viewer Interest Since 2015 », sur eurovoix.com, (consulté le 14 mai 2018).
    135. (en) Anthony Granger, « Poland: Least Watched Eurovision Final on Record », sur eurovoix.com, (consulté le 16 mai 2018).
    136. (en) Ewan McCaig, « Portugal: Around 1.5 Million Viewers For Eurovision 2018 Final », sur eurovoix.com, (consulté le 14 mai 2018).
    137. (en) Anthony Granger, « United Kingdom: Eurovision Final Viewing Figures Increase By 200,000 », sur eurovoix.com, (consulté le 14 mai 2018).
    138. (en) Anthony Granger, « Serbia: Most Watched Eurovision Final Since 2008 », sur eurovoix.com, (consulté le 14 mai 2018).
    139. (en) Anthony Granger, « Sweden: Viewing Figures Lowest For Eurovision Since 2010 », sur eurovoix.com, (consulté le 15 mai 2018).
    140. (en) Anthony Granger, « Switzerland: SRF Will Continue Eurovision Participation Despite Run of Poor Results », sur eurovoix.com, (consulté le 15 mai 2018).
    141. (en) Victor M. Escudero, « Here are the winners of the Marcel Bezençon Awards 2018! », sur eurovision.tv, (consulté le 12 mai 2018).
    142. (fi) « Club History », sur euroviisuklubi.fi, OGAE Finlande, (consulté le 28 mars 2018).
    143. (en) OGAE, « OGAE POLL 2018 – Results », sur ogaeinternational.org, (consulté le 29 avril 2018).
    144. Jessica Weaver, « Eurovision 2018: FYR Macedonia wins the Barbara Dex Award 2018 », sur esctoday.com, (consulté le 25 mai 2018).

    Liens externes[modifier | modifier le code]

    Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 20 juin 2018 (comparer avec la version actuelle).
    Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.
    La version du 20 juin 2018 de cet article a été reconnue comme « bon article », c'est-à-dire qu'elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l'illustration.