Wikipédia:Sélection/Combiné nordique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ronny Ackermann

Ronny Ackermann en 2003.

Ronny Ackermann est un spécialiste allemand du combiné nordique né le à Bad Salzungen.

Il a participé à 6 championnats du monde et a remporté 4 médailles d'or : 1 à Val di Fiemme en 2003, 2 à Oberstdorf en 2005 et 1 à Sapporo en 2007.

Sa carrière est également marquée par 28 victoires lors des épreuves de coupe du monde ; par 3 victoires au classement général de cette compétition au terme des saisons 2001-2002, 2002-2003 et 2007-2008 ainsi que par 3 deuxièmes places.

Lire la suite

Jason Lamy-Chappuis

Jason Lamy-Chappuis

Jason Lamy-Chappuis est un coureur du combiné nordique français né le à Missoula aux États-Unis.

Il est sacré champion olympique le 15 février 2010 à Whistler sur le tremplin de 90 mètres et au terme des 10 km de ski de fond lors des Jeux olympiques de Vancouver.

Il compte également à son palmarès 2 titres de champion du monde, remportés en 2011 sur le grand tremplin d'Holmenkollen et en 2013 sur le petit tremplin de Val Di Fiemme, et 3 victoires consécutives au classement général de la coupe du monde de combiné nordique au terme des saisons 2009-2010, 2010-2011 et 2011-2012.

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2011

Les tremplins de Kiremitliktepe.

Les épreuves de combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2011 se déroulent du 28 janvier au au tremplin de Kiremitliktepe, près de la ville d'Erzurum en Turquie.

Trois épreuves masculines figurent au programme de cette compétition, soit les mêmes que lors de la précédente édition des Universiades à Harbin. L'épreuve individuelle sur le tremplin normal est remportée par le Suisse Tommy Schmid qui était troisième après le saut. Le Japonais Aguri Shimizu remporte le départ en ligne grâce à son concours de saut où il réalisa les deux sauts les plus longs du concours. La Russie remporte au sprint le relais devant la Pologne et la seconde équipe russe.

La Russie est la nation la plus médaillée avec trois médailles, une en or et deux de bronze.

Combiné nordique aux Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2012

Les tremplins de Seefeld
L'épreuve de combiné nordique aux Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2012 a eu lieu sur le tremplin olympique au Seefeld Arena, à Seefeld, près d'Innsbruck en Autriche, le .

Le programme comprend qu'une seule épreuve qui rassemble 17 athlètes représentant 17 nations. L'épreuve est remportée par Tomáš Portyk devant Ilkka Herola et Go Yamamoto.

Les combinés ont également participé à une épreuve par équipes mixte de saut à ski, chaque équipe comprenant un sauteur, une sauteuse et un combiné.

Lire la suite

Combiné nordique à l'Universiade d'hiver de 2013

Le HS 106 (à gauche) et le HS 134 (à droite).

Les épreuves de combiné nordique à l'Universiade d'hiver 2013 se déroulent du au à Predazzo sur le tremplin Giuseppe dal Ben pour le saut à ski et à Tesero pour le ski de fond.

Trois épreuves masculines figurent au programme de cette compétition, le tremplin normal, le départ en ligne et le relais. Ce sont les mêmes que lors de la précédente édition des Universiades à Erzurum. Elles sont remportées par le Polonais Adam Cieślar, le Japonais Aguri Shimizu et le relais polonais.

La Pologne est la nation la plus médaillée avec quatre médailles, deux en or, une en argent et une en bronze. Adam Cieślar et Aguri Shimizu ont remporté trois médailles, une dans chaque épreuve.

Combiné nordique aux Jeux olympiques de 2014

Le K 125 à gauche, le K 95 à droite.

Les épreuves de combiné nordique aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 se tiennent du au au complexe de tremplins Russki Gorki dans la station de sports d'hiver de Krasnaïa Poliana dans le Kraï de Krasnodar (Russie).

Le combiné nordique fait partie du programme olympique depuis les premiers Jeux olympiques d’hiver qui ont eu lieu à Chamonix en France en 1924. L’épreuve par équipe a été ajoutée aux Jeux olympiques de 1988 à Calgary. Cette discipline est la seule de ces Jeux olympiques qui est exclusivement masculine.

Le favori Eric Frenzel remporte l'épreuve sur le tremplin normal. Jørgen Graabak s'impose au sprint devant Magnus Moan et Fabian Riessle sur le grand tremplin. L'équipe norvégienne s'impose au sprint face à l'équipe allemande sur le relais.

Combiné nordique sur tremplin normal aux Jeux olympiques de 2014

L'Allemand Eric Frenzel, ici en 2013, remporte l'épreuve.

L'épreuve individuelle de combiné nordique aux Jeux olympiques de 2014 sur le tremplin normal a lieu le à RusSki Gorki.

Quarante-six athlètes participent à cette compétition. Le leader de la coupe du monde, Eric Frenzel est le grand favori. Frenzel réalise le plus long saut du concours (103,0 m) et s'élance en tête lors de la course de fond. Il mène toute la course de fond et résiste au retour d'Akito Watabe et Magnus Krog qui terminent respectivement deuxième et troisième.

Combiné nordique sur grand tremplin aux Jeux olympiques de 2014

L'épreuve individuelle de combiné nordique aux Jeux olympiques de 2014 sur grand tremplin a lieu le à RusSki Gorki.

L'épreuve est composée d'un saut et d'une course de ski de fond de 10 km. Les points obtenus lors du saut sont convertis en secondes et les athlètes partent selon le classement du saut lors de la course de ski de fond. L'arrivée de la course de ski de fond détermine le classement final.

Quarante-six athlètes participent à cette compétition. Un temps incertain en raison d'un virus, Eric Frenzel domine le concours de saut à ski avec un saut de 139,5 mètres. Il s'élance en tête de la course de fond mais est vite rejoint par neuf autres athlètes. La victoire se joue entre deux Norvégiens et trois Allemands. Le Norvégien Jørgen Graabak remporte l'épreuve au sprint devant son compatriote Magnus Moan et l'Allemand Fabian Riessle.

Épreuve par équipes du combiné nordique aux Jeux olympiques de 2014

L'épreuve par équipes du combiné nordique aux Jeux olympiques de 2014 a lieu le à RusSki Gorki. Il s'agit de la dernière épreuve de combiné nordique de ces Jeux olympiques.

L'équipe finlandaise déclare forfait avant le saut et neuf équipes participent à l'épreuve. Les Allemands dominent le concours de saut et s'élancent donc en tête lors de la course de ski de fond. Finalement, les Norvégiens remportent l'épreuve au sprint devant les Allemands et les Autrichiens. La France termine quatrième.

L'équipe norvégienne s'impose dans cette épreuve pour la première fois depuis 1998.

Grand Prix d'été de combiné nordique 2015

Le Grand Prix d'été de combiné nordique 2015 est la dix-huitième édition de la compétition estivale de combiné nordique. Elle s'est déroulée du 29 août au 5 septembre, en cinq épreuves disputées sur trois sites différents.

Les épreuves ont commencé en Allemagne, à Oberwiesenthal, près de la frontière tchèque, se sont poursuivies en Autriche, à Tschagguns et à Partenen (hameau du village de Gaschurn), avant que de s'achever en Allemagne, en Bavière cette fois, à Oberstdorf. Initialement le Grand Prix devait se terminer le 10 octobre à Sotchi, dans le Caucase russe, mais les deux épreuves qui devaient s'y tenir ont été annulées en raison d'un très faible nombre d'engagements.

A Oberwiesenthal, les Autrichiens Harald Lemmerer et Bernhard Gruber remportent le sprint par équipes et l'Allemand Eric Frenzel l'épreuve individuelle. L'Autrichien Mario Seidl s'impose pour sa part à Partenen. Les Allemands Johannes Rydzek et Fabian Riessle gagnent eux à Oberstdorf. Le classement général final est remporté, pour la quatrième fois, par Johannes Rydzek.

Coupe continentale de combiné nordique 2016

La Coupe continentale de combiné nordique 2015 - 2016 est la huitième édition de la coupe continentale, compétition de combiné nordique organisée annuellement par la fédération internationale de ski. Il s'agit de la compétition internationale de second niveau derrière la coupe du monde qui est également organisée par la fédération internationale de ski.

Elle s'est déroulée du au . Dix neuf épreuves étaient au programme de la saison : un sprint par équipes le 16 janvier à Ruka et dix huit courses individuelles réparties sur neuf étapes à travers le monde. Finalement dix sept courses individuelles et aucune course par équipes ont été disputées.

Les courses ont été remportées par treize vainqueurs différents. Le classement général de la compétition est dominé par l'Autrichien Martin Fritz qui devance quatre compatriotes. Il y a également quatre Allemands et un Norvégien dans le Top 10 de la compétition.