Wikipédia:Sélection/Rock progressif

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

The Wall

The Wall est le onzième album studio du groupe de rock progressif britannique Pink Floyd, sorti le . Il est considéré comme l’un de ses albums les plus importants, et marque l’apogée du groupe, qui ne rencontrera plus de succès équivalent par la suite. C’est aussi la première collaboration avec le compositeur Michael Kamen, pour les arrangements orchestraux de l’album, et la dernière véritable entente entre les deux auteurs-compositeurs du groupe, Roger Waters et David Gilmour. Les tensions sont alors croissantes au sein du groupe, avec Waters devenu sa seule force motrice — il signe seul la quasi-totalité des titres de l’album —, et finissent par mener à l’exclusion du claviériste Richard Wright, qui ne réintègre le groupe qu’en 1987, après le départ de Waters. Celui-ci quitte le groupe après l’album suivant, The Final Cut (1983), pour entamer une carrière solo.

Tago Mago

Tago Mago est le troisième album studio du groupe allemand de rock expérimental Can, sorti en 1971 chez United Artists Records sous la forme d'un double album. C'est le premier album du groupe avec Damo Suzuki au chant, après le départ de Malcolm Mooney en 1970, pour cause de troubles mentaux. L'album a été remasterisé en 2004, incluant également les commentaires du journaliste David Stubbs (Melody Maker) et du musicien Bobby Gillespie (Primal Scream).

Tago Mago a été décrit comme le meilleur album de Can, en termes de structure et de son. Depuis sa sortie, il a reçu de nombreux éloges et est souvent cité comme une influence par de nombreux artistes. AllMusic le considère comme « un des meilleurs albums de tous les temps ».

Another Brick in the Wall

Roger Waters en concert en 2006

Another Brick in the Wall est le titre de trois chansons fondées sur trois variations d’un même thème musical, figurant sur l’album The Wall de Pink Floyd, sorti en 1979. Respectivement sous-titrées Part 1, Part 2 et Part 3, elles ont toutes été écrites et composées par Roger Waters. Ces chansons sont importantes dans le concept de The Wall, puisqu’elles bâtissent progressivement le mur derrière lequel s’enfermera Pink, le personnage principal de l’album.

Queen

John Deacon, Brian May et Freddie Mercury en concert en 1978.

Queen est un groupe de rock britannique, formé en 1970 à Londres par Brian May, Roger Taylor et Freddie Mercury, tous trois issus du groupe Smile. L’année suivante, le bassiste John Deacon vient compléter la formation et Queen prend son nom définitif.

Groupe britannique qui a connu le plus grand nombre de succès commerciaux ces trente dernières années, pionnier du clip vidéo ayant exploité avec succès ce mode de communication dès 1975, Queen a conservé, malgré la mort de son leader Freddie Mercury en 1991, de très nombreux inconditionnels dans le monde entier.

In the Court of the Crimson King

In the Court of the Crimson King – An Observation By King Crimson est le premier album studio du groupe britannique King Crimson, paru le . Il s’est hissé à la cinquième place des charts britanniques, à la vingt-huitième place du Billboard 200 américain et à la première place au Japon, détrônant Abbey Road, des Beatles.

Il est généralement considéré comme l’acte fondateur du rock progressif, repoussant les limites du rock en puisant dans le jazz et la musique classique. Dans son livre Rocking the Classics, le critique Edward Macan note que l’album « pourrait être l’album de rock progressif le plus influent jamais publié ». Pete Townshend, leader des Who, parle d’un « chef d’œuvre de l’étrange ».

Ommadawn

Mike Oldfield en 2006

Ommadawn est le troisième album studio du musicien britannique Mike Oldfield, paru en octobre 1975 chez Virgin Records. Il clôt la trilogie commencée avec Tubular Bells (1973), succès critique et commercial colossal, et poursuivie avec Hergest Ridge (1974), qui s'est bien vendu mais qui a connu de sévères critiques. Comme ces deux opus, Ommadawn se compose de deux suites d'environ vingt minutes, qui occupent chacune une face du disque. En novembre, il se hisse à la quatrième place des charts britanniques.

La majeure partie de l'album est enregistrée au Beacon, la maison d'Oldfield dans le Herefordshire, où il a installé un studio. Paddy Moloney, leader des Chieftains, est invité à jouer de la cornemuse irlandaise, tandis que le groupe sud-africain Jabula joue des percussions africaines. Ces influences celtiques et africaines permettent à Oldfield de créer une composition préfigurant la world music. Au final, Ommadawn est considéré comme un de ses meilleurs albums par ses fans ; il est très apprécié des amateurs de new age.

En juin 2010, l'album est ressorti sous le label Mercury avec du contenu additionnel.

Octavarium

Dream Theater lors du concert à Paris en 2005.

Octavarium est le huitième album studio du groupe américain de metal progressif Dream Theater publié le par Atlantic Records, le dernier pour le groupe après quatorze ans de contrat. Enregistré entre novembre 2004 et février 2005, l'album est la dernière production réalisée au studio Hit Factory de New York avant sa fermeture définitive. Avec cet album, le groupe souhaite créer « un album de Dream Theater classique » mêlant les différentes influences stylistiques tout en voulant faire une musique moins complexe et des chansons plus courtes. C'est aussi le premier album du groupe où figure un orchestre. La structure de l'album est basée sur les chiffres 5 et 8, correspondant aux 8 notes naturelles et aux 5 notes altérées d'une octave.

Octavarium reçoit des critiques globalement positives et atteint le top 5 des classements de ventes en Finlande, en Italie et en Suède. La diversité musicale de l'album est louée mais son inconsistance dans l'écriture est dénoncée. Dream Theater tourne ensuite pendant une année à travers le monde pour le promouvoir avec une majorité de spectacles dont la durée est proche des trois heures et dont la programmation est différente chaque soir. Cette tournée se conclut au Radio City Music Hall le à New York pour fêter les vingt ans du groupe, qui est accompagné pour l'occasion d'un orchestre. Le concert est enregistré et donne lieu à la sortie de l'album live Score le 29 août de la même année.