Wikipédia:Sélection/Alimentation et gastronomie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alimentation en Grèce antique

Kylix, type de vase à boire le plus fréquent en Grèce antique, v. 500 av. J.-C., British Museum.

Le régime alimentaire des Grecs antiques se caractérise par sa frugalité, reflet de conditions difficiles pour l'agriculture grecque. Il se fonde sur la « triade méditerranéenne » : céréales (orge et blé), huile d'olive et vin. Complété par des figues, des légumes et fruits secs ou encore du poisson séché. La viande est l’apanage des plus riches ou la marque des jours de fête, occasion de vastes sacrifices religieux. Les goûts restent simples et la cuisine, une simple activité domestique.

Les Grecs font trois repas par jour :

  • un petit-déjeuner (ἀκρατισμός / akratismós) composé de pain d'orge trempé dans du vin pur (ἄκρατος / ákratos), éventuellement agrémenté de figues ou d'olives ;
  • un déjeuner (ἄριστον / ariston) sommaire, pris vers midi ou au début de l'après-midi ;
  • un dîner (δεῖπνον / deĩpnon), le plus important repas de la journée, qui a généralement lieu la nuit tombée.

Il peut s'y ajouter un goûter (ἑσπέρισμα / hespérisma) en début de soirée.

Cette austérité est revendiquée par les Grecs face à des Perses jugés décadents. Quant aux Spartiates, qu'ils ne mangent que « le gras du bœuf et le noyau des olives », ou non, en tout cas leur brouet noir ne peut pas être qualifié de grande cuisine... En réalité, les Grecs se montrent plus frugaux qu’ils ne le sont, et chez les Barbares, ils savent faire preuve d’un solide coup de fourchette. À l’époque romaine, ils pourront même rivaliser avec le fameux Apicius.

Apiculture

Bee Collecting Pollen 2004-08-14.jpg

L’apiculture, branche de l’agriculture, est l’élevage d’abeilles par l’homme pour exploiter les produits de la ruche. L’apiculteur doit procurer à l’abeille un abri, des soins et veiller sur son environnement, et il récolte une partie mesurée de ses produits : miel, pollen, cire, gelée royale et propolis.

Pratiquée sur tous les continents, cette activité diffère selon les variétés d’abeilles, le climat et le niveau de développement économique. C’est une activité où se mêlent les méthodes ancestrales comme l’enfumage, et les méthodes modernes comme l’insémination artificielle ou l’étude du trajet des abeilles équipées de microréflecteurs radar.

Lire l’article

Blé

Wheat field.jpg

Le terme « blé » recouvre un ensemble de céréales appartenant au genre Triticum. Avec le maïs et le riz, c’est l’un des grands aliments de base de l’humanité. Domestiqué à partir d’une graminée sauvage, il est consommé depuis l’Antiquité. Les premières cultures apparaissent au VIIIe siècle av. J.-C., en Mésopotamie et dans les vallées du Tigre et de l'Euphrate.

Parmi les différents blés, les plus cultivés sont le blé dur et le blé tendre, ou froment (Triticum æstivum). Parmi les sous-espèces de ce dernier figure l’épeautre. En revanche, le sarrasin, dit « blé noir », est une plante différente.

Actuellement, 580 millions de tonnes de ce blé sont produites chaque année dans le monde, c’est-à-dire près de 100 kg par habitant, pour l'ensemble de la population mondiale.

Lire l'article

Café

Grains de café torréfiés

Le mot café désigne à la fois les graines du caféier, un arbuste du genre coffea, et une boisson physiologiquement excitante et psychoactive obtenue à partir de ces graines. Le caféier est probablement originaire d’Éthiopie, dans la province de Kaffa, mais la question n’est pas absolument tranchée. La légende veut qu’un berger d’Abyssinie (actuelle Éthiopie) ait remarqué l’effet tonifiant de cet arbuste sur les chèvres qui en avaient consommé.

Le café est la deuxième marchandise échangée dans le monde, derrière le pétrole. On estime à 125 millions le nombre de personnes vivant de la caféiculture, incluant 25 millions de petits producteurs. 400 milliards de tasses de café sont bues par an, soit environ 12 000 tasses par seconde ! Les enjeux économiques et sociaux sont donc extrêmement importants.

Chocolat

Tablettes de chocolat.

Le chocolat [ ʃɔkɔla] est un aliment sucré produit à partir de la fève de cacao. Celle-ci est fermentée, torréfiée, broyée jusqu’à former une pâte de cacao liquide dont on extrait la matière grasse appelée beurre de cacao. Le chocolat est constitué du mélange, dans des proportions variables, de pâte de cacao, de beurre de cacao et de sucre ; on y ajoute éventuellement des épices, comme la vanille.

Consommé initialement sous forme de boisson épicée en Amérique centrale, il se démocratise avec la révolution industrielle. Au XXIe siècle, on le consomme sous forme solide (chocolat noir ou au lait) ou liquide (chocolat chaud). Le chocolat se retrouve dans de nombreux desserts tels que les confiseries, biscuits, gâteaux, glaces, tartes. Offrir du chocolat, moulé de différentes manières, est devenu traditionnel lors de certaines festivités : œufs, lapins et cloches à Pâques, pièces de monnaie pour Hanoucca et Noël et cœurs pour la Saint-Valentin.

Apprécié des gourmets, le chocolat fait l’objet de nombreuses études quant à ses effets sur la santé. Certaines personnes assimilent le chocolat à une drogue ; on appelle cette addiction (non prouvée) le chocoholisme.

Crise de la vache folle

Vache atteinte de l’ESB.

La crise de la vache folle est une crise socio-économique caractérisée par l’effondrement de la consommation de viande bovine dans les années 1990. Elle est né de l’inquiétude des consommateurs envers la possibilité de transmission de l’encéphalopathie spongiforme bovine à l’homme par la consommation de viande bovine.

Cette maladie est une infection dégénérative du système nerveux central des bovins. C’est une maladie mortelle, analogue à la tremblante des ovins et des caprins, causée par un prion. Une épizootie importante a touché le Royaume-Uni, et dans une moindre mesure quelques autres pays, entre 1986 et les années 2000, infectant plus de 190 000 animaux, sans compter ceux qui n’auraient pas été diagnostiqués. Cette épidémie trouve son origine dans l’utilisation pour l’alimentation des bovins de farines animales, obtenues à partir de parties non consommées des carcasses bovines et de cadavres d’animaux. L’épidémie a pris une tournure particulière quand les scientifiques se sont aperçus en 1996 de la possibilité de transmission de la maladie à l’homme par le biais de la consommation de produits carnés. La maladie a fait à ce jour 204 victimes humaines, touchées par des symptômes proches de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, une maladie de même nature que l’ESB…

Élevage de crevettes

Crevettes impériales (Penaeus japonicus) en bassin d'observation à Taïwan.

L'élevage des crevettes, ou crevetticulture, est une branche de l'aquaculture qui consiste en l'élevage de crevettes marines pour la consommation humaine.

La production commerciale de crevettes d'élevage a commencé dans les années 1970 et a connu une croissance très rapide, stimulée par la demande aux États-Unis, au Japon et en Europe occidentale. La production totale a dépassé 1,6 million de tonnes en 2003, pour une valeur de 9 milliards de dollars. Près des trois quarts des crevettes d'élevage sont produites en Asie, en particulier en Chine et en Thaïlande. Le reste provient principalement d'Amérique latine, dont le Brésil est le premier producteur. Le principal pays exportateur est la Thaïlande.

L'élevage des crevettes est passé d'une activité traditionnelle à petite échelle, en Asie du Sud-Est, à une industrie mondiale. Les progrès technologiques ont permis d'élever des crevettes avec des densités toujours plus élevées, et les géniteurs sont expédiés dans le monde entier. La grande majorité des crevettes d'élevage appartiennent à de la famille des Penaeidae et deux espèces seulement, Penaeus vannamei (crevette à pattes blanches) et Penaeus monodon (crevette géante tigrée), représentent près de 80 % de tous les élevages. Cette monoculture industrielle est très sensible aux maladies, qui ont provoqué régionalement plusieurs vagues meurtrières dans les populations de crevettes d'élevage. Des problèmes écologiques croissants, des épidémies répétées, ainsi que la pression et les critiques venant à la fois des ONG et des pays consommateurs, ont entraîné des changements dans cette activité à la fin des années 1990 et généralement une réglementation plus stricte par les gouvernements. En 1999 fut lancé un programme visant à développer et promouvoir des pratiques d'élevage plus durables, programme impliquant des organismes gouvernementaux, des représentants de ce secteur économique et des organisations environnementales.

Fromage

200501 - 6 fromages.JPG

Le terme fromage dérive de l’ancien français formage par métathèse. Il vient aussi du latin forma qui désigne un moule à fromage. Le terme formage, comme l’italien formaggio, est issu du latin formaticum : « ce qui est fait dans une forme » ; on en retrouve la trace dans fourme, nom régional de certaines spécialités de fromage. Les mots allemand Käse, anglais cheese, portugais queijo et espagnol queso, comme l’italien cacio, viennent de caseus, qui a lui-même engendré caséine. Le mot irlandais cáis et le mot gallois caws sont apparentés à caseus. L’on considère que le groupe de mots dont ces trois derniers font partie provient de la racine indo-européenne *kwat-. Cette racine veut dire « surir, fermenter ».

La coagulation ou caillage du lait est obtenue par utilisation de présure et de chlorure de calcium, ou par acidification spontanée, suivie d’un salage, puis éventuellement d’une période de fermentation. Le processus complet de fabrication des fromages se déroule en six étapes principales :

  1. caillage,
  2. décaillage,
  3. égouttage,
  4. moulage,
  5. salage,
  6. affinage.

Plusieurs facteurs influencent le goût et la saveur du fromage : saison, climat, micro-organismes précis, qualité des sols et des pâturages, espèce des animaux laitiers (vaches, chèvres et brebis), techniques de fabrication, savoir-faire d’affinage, autant d’éléments qui obligent à partir à la découverte de toutes ces merveilles sans a priori.

Lire l’article

Guinness

La brasserie Guiness à Dublin, Irlande

Guinness (prononcé /ˡgɪ.nəs/) est une marque de bière ainsi qu'une brasserie irlandaise. Fondée en 1759, Guinness PLC a disparu en 1997, date de la création de l'entreprise Diageo PLC par fusion-acquisition avec GrandMet.

La Guinness est une stout, bière noire coiffée d'une mousse blanche, connue mondialement pour sa saveur et son aspect si particuliers. La Guinness est fortement liée à l'histoire de l'Irlande, elle en est un des symboles à l'international. La brasserie historique de St. James, fondée en 1759, se trouve à Dublin.

Haricot

Haricots grimpants variété phénomène

Le haricot, ou haricot commun (Phaseolus vulgaris), est une espèce de plante annuelle de la famille des Fabaceae (Papilionacées), genre Phaseolus, couramment cultivée comme légume. On en consomme soit le fruit (la gousse), haricot vert ou « mange-tout », soit les graines, riches en protéines. Le terme « haricot » désigne aussi ces parties consommées, les graines (haricots secs) ou les gousses.

Cette plante, originaire d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud (Andes), joue un rôle important dans l’alimentation humaine comme source d’amidon (féculent) et de protéines.

InBev

Inbev est le plus grand brasseur au monde de par le volume de bière brassée. Il représente une part de marché d'environ 13 %, et une production de 190 millions d'hectolitres de bière et 25 millions d'hectolitres de limonades. Le groupe emploie environ 77 000 personnes. Le siège social est situé à Louvain (Belgique), au même endroit que celui d'Interbrew.

Les investissements du groupe se concentrent actuellement sur trois marques mondiales : Stella Artois, Beck's et Brahma. Existent également plusieurs autres marques connues internationalement, telles Jupiler, Hoegaarden (bière blanche), Staropramen, Leffe, Bass, Tennents ou Labatt. InBev promeut par ailleurs de très nombreuses marques localement.

InBev a également créé des chaines de bars et brasseries pour vendre directement ses produits : en France, elle représente 200 enseignes.

Lire l'article

LSG Sky Chefs

Issue du rapprochement entre LSG et Sky Chef, LSG Sky Chefs est une entreprise de catering aérien, leader mondial dans la restauration aérienne avec 30% des parts du marché. Présent sur les cinq continents : Asie, Europe, Afrique, Amérique du Nord et Amérique Latine, le groupe possède près de 200 unités de fabrication réparties dans 48 pays. En 2005, LSG Sky Chefs a servi de plus de 270 compagnies aériennes dans le monde, ce qui représente en moyenne plus de 300 millions de repas servis par an.

Propriété à 100 % de la Deutsche Lufthansa AG, le siège mondial de LSG Sky Chefs est basé à Frankfurt en Allemagne. Le chiffre d’affaires annuel du groupe s'élève à 30 milliards de dollars. Ses principaux concurrents sont l'américano-suisse Gate Gourmet suivi par le français Servair.

Lire l'article

Limousine (race bovine)

Une vache limousine.

La limousine est une race bovine française rustique originaire du Limousin, qui est principalement vouée à la production de viande.

C’est une vache de couleur froment vif, plus claire sous le ventre et autour des yeux et du mufle, avec des muqueuses rose clair. Elle est réputée pour sa rusticité, ses qualités maternelles et la qualité gustative de sa viande, qui peut être valorisée sous trois labels rouges différents. C’est également une race très utilisée en croisements avec des races locales ou laitières pour améliorer la conformation de leurs veaux.

Depuis la fin du XVIIIe siècle, la race a eu une histoire tourmentée et aurait même pu disparaître, au même titre que de nombreuses autres races rustiques, mais les efforts de sélection des éleveurs ont conduit à la création du herd-book en 1886 dans un premier temps, puis à l’essor continu de la race depuis les années 1960. Elle s’est en effet beaucoup développée depuis cette époque, dans plus de 70 pays à travers le monde comme en France, où elle est aujourd’hui la seconde race bovine allaitante française en terme d’effectifs avec environ 900 000 vaches reproductrices.

Les éleveurs de limousines prêtent depuis déjà longtemps attention à l’amélioration de leur race par la sélection. Ces efforts se concrétisent aujourd’hui par un schéma de sélection performant, qui a permis, conjointement avec les améliorations dans l’alimentation et la conduite des animaux, de faire de la limousine une race bouchère essentielle dans le monde de l’élevage. Ce succès l’a également conduite à devenir un symbole fort de l’identité limousine.

Metro Inc.

Metro Inc. est une entreprise québécoise dans le secteur de l'alimentation. En 2004, son chiffre d'affaires était d'environ onze milliards de dollars et elle avait 65 000 employés.

L'entreprise a été fondé en 1947 à Verdun par Rolland Juneau. Plusieurs épiceries indépendantes se sont regroupées pour former Magasins Lasalle Stores Ltée.

En 1952, l'entreprise prend le nom de Grocetaria. Il y avait à cette époque 43 épiciers membres. En 1955, il y a 50 épiciers franchisés qui remportent un total de deux millions de dollars.

L'entreprise gagne de la popularité auprès des Québécois en 1956 lorsqu'elle annonce de la dinde à 39 cents dans le journal La Presse.

À l'époque, le maire Jean Drapeau projetait de construire le métro de Montréal, et comme le mot était alors prononcé par tous, l'entreprise a chosi de s'appeler Métro. D'autres épiciers se joignent en 1957, année où Metro compte 73 membres qui gagnent dix millions de dollars.

Lire l'article

Meule à grains

Meule à grains

Une meule à grains est un objet technique, traditionnellement en pierre, qui permet le broyage, la trituration, le concassage, ou plus spécifiquement la mouture de diverses substances.

Selon les lieux et les époques, la meule de pierre fut utilisée pour la mouture « sèche » telle que dans la fabrication de la farine, du sucre ou des épices, mais aussi pour la préparation des kaolins, ciments, phosphates, chaux, émaux, engrais et autres minerais. L’opération de mouture peut également être réalisée « humide », comme pour la semoule de blé dur, le nixtamal ou le broyage des graines de moutarde. Lors de leur préparation, certaines matières premières permettent d’obtenir une pâte qui devient naturellement fluide, à l’instar de la trituration des olives ou du concassage du cacao

Nestlé

Logo de Nestlé

Nestlé S.A. (SWX) est la plus grande société agroalimentaire au monde, produisant un large éventail de produits alimentaires et de boissons, aussi bien pour les humains que pour les animaux de compagnie. Elle a été fondée en 1866 par le chimiste suisse Henri Nestlé qui a inventé au départ le lait en poudre destiné à nourrir les nouveaux-nés que les mères ne peuvent allaiter. Le chocolat, les confiseries, les eaux, les boissons instantanées, les produits laitiers frais sont venus compléter les activités de Nestlé au fur et à mesure de sa croissance.

Son siège social est situé à Vevey et à Cham en Suisse. Son chiffre d'affaires de 2005 la porte au 53e rang mondial des plus grandes entreprises. Nestlé est côtée au SWX Swiss Exchange.

Nestlé a pour logo depuis son origine un nid (nest en allemand/anglais) occupé par trois, puis deux (Pour rester représentatif de la famille moyenne) petits oiseaux nourris par un adulte. L'origine du logo vient du patronyme "Nestle", en anglais to nestle signifie nicher.

Lire l'article

Pizza Hut

Logo de l'entreprise

Pizza Hut, Inc. est une chaîne de restauration en franchise dont le siège social est situé dans la région de Dallas au Texas. Elle est spécialisée dans les pizzas, mais ses menus comprennent également des salades, des desserts et des plats cuisinés à base de pâtes alimentaires.

Pizza Hut est un des leaders mondiaux de la livraison de pizzas à domicile et est implantée dans de très nombreux pays, notamment en Europe. La société possède plus de 13 000 restaurants à travers le monde, dont la majeure partie suit le concept de la livraison à domicile et de la vente-à-emporter.

Lire l'article

Pomme de terre

Pommes de terre.

La pomme de terre, ou patate (langage familier, canadianisme et français régional), est un tubercule comestible produit par l'espèce Solanum tuberosum, appartenant à la famille des solanacées. Le terme désigne également la plante elle-même, plante herbacée, vivace par ses tubercules en l'absence de gel mais cultivée comme une plante annuelle.

La pomme de terre est originaire de la cordillère des Andes dans le sud-ouest de l'Amérique du Sud où son utilisation remonte à environ 8 000 ans. Introduite en Europe vers la fin du XVIe siècle à la suite de la découverte de l’Amérique par les conquistadors espagnols, elle s'est rapidement diffusée dans le monde et est aujourd’hui cultivée dans plus de 150 pays sous pratiquement toutes les latitudes habitées.

C'est une source importante de glucides, qui se présentent principalement sous forme de fécule, mais aussi de protéines et de vitamines. Ses qualités nutritives et sa facilité de culture font qu’elle est devenue l'un des aliments de base de l’humanité : elle figure parmi les légumes et féculents les plus consommés et la principale denrée alimentaire non céréalière du monde. Cultivée et consommée localement, relativement peu commercialisée sur le marché mondial, elle est recommandée par l'ONU pour atteindre la sécurité alimentaire. C’est aussi la culture alimentaire la plus productive, produisant plus de matière sèche à l’hectare que les céréales, 85 % de la matière sèche produite par la plante étant comestible pour l'homme contre environ 50 % pour les céréales.

Safran (épice)

Fleur de Safran

Le safran est une épice tirée d'une espèce de crocus (Crocus sativus) de la famille des Iridacées. La fleur possède trois stigmates (extrémités distales des carpelles de la plante). Styles (la « tige » reliant un stigmate avec le reste de la plante) et stigmates sont souvent séchés et utilisés en cuisine comme assaisonnement ou comme agent colorant. Le safran, qui fut pendant plusieurs décennies l'épice la plus chère au monde, est originaire du Moyen-Orient. Il a été cultivé pour la première fois dans les provinces grecques.

Le safran est caractérisé par un goût amer et un parfum proche du iodoforme ou du foin, causés par la picrocrocine et le safranal. Il contient également un caroténoïde, la crocine, qui donne une tonalité jaune-or aux plats contenant du safran. Ces caractéristiques font du safran un ingrédient fortement prisé pour de nombreuses spécialités culinaires dans le monde entier. Le safran possède également des applications médicales.

Le mot safran tire son origine du latin safranum, aussi ancêtre de l'italien zafferano et de l'espagnol azafrán. Safranum vient lui-même du mot arabe aṣfar (أَصْفَر‎), signifiant « jaune », via la paronymie avec le mot zaʻfarān (زَعْفَرَان‎), le nom de l'épice en arabe. Selon d'autres sources, s'appuyant sur la présence de cultures de safran sur le plateau iranien, safranum viendrait du persan Zarparan (زرپران), zar (زر) signifiant « or » et par (پر) signifiant « plume », ou « stigmate ».

Société de limonaderies et brasseries d'Afrique

Brasserie Solibra à Abidjan, Côte d'Ivoire

La Société de limonaderies et brasseries d'Afrique (SOLIBRA) est une société anonyme de droit ivoirien créée en 1955 sous l’appellation « Société de limonaderies et glaces d’Abidjan » (SOCIGLACE) et alors spécialisée dans la fabrication de boissons gazeuses et de glace. Elle prend son nom actuel en 1958 lorsqu’elle s’assure le concours de la société anonyme « Brasserie Artois » (plus importante brasserie de Belgique) et ouvre ses activités au marché de la bière en Côte d’Ivoire.

Depuis 1994, la Société de limonaderies et brasseries d’Afrique a été rachetée par le groupe BGI (Brasseries et glacières internationales, filiale du Groupe Castel).

La Solibra, qui a un capital de 4 110 000 000 FCFA au , est cotée à la bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan (BRVM) où elle a obtenu le 3e prix Palmes BRVM de l’édition 2006.

Starbucks

E2K3 BerlinStarbucksGate.jpg

Starbucks est la plus grande chaîne multinationale de cafés. Fondée en 1971, Starbucks Coffee Company est alors un commerce spécialisé dans le café en grains. Devenue officiellement Starbucks Corporation en 1987 après son acquisition par Howard Schultz (mais continuant à communiquer sous le nom de Starbucks Coffee Company), l'entreprise a ouvert et racheté des boutiques à travers de nombreux pays. Les magasins Starbucks, outre des boissons, vendent toujours leur propre marque de café (moulu ou en grains), du thé, des pâtisseries, des ustensiles et des machines à café.

Le siège de Starbucks est à Seattle, dans l'État de Washington. Les membres du comité de direction actuel sont Jim Donald, Barbara Bass, Collin Mullahy, Bill Bradley, Mellody Hobson, Olden Lee, Greg Maffei, Howard Schultz, James Shennan, Javier Teruel, Robert Marsee, Myron Ullman et Craig Weatherup.

Lire l'article

Stockage des céréales

Parmi les réserves alimentaires indispensables à la survie des groupes humains, le stockage des céréales, riches en amidon, revêt une importance particulière.

Les réserves de céréales constituent un élément vital pour la survie des groupes humains. Apparue aux environs de la révolution néolithique, la maîtrise du stockage des céréales est essentielle dans l’organisation de la plupart des sociétés car elle est impliquée dans trois activités humaines majeures :

  • l’alimentation, par la conservation des grains, riches en amidon, à court et moyen terme en prévision de mauvaises récoltes, de disettes ou de conflits ;
  • l’agriculture, en assurant la préservation des semences nécessaires pour la production des années suivantes. Le maintien du pouvoir germinatif est également essentiel pour l’orge de brasserie qui sera soumis aux opérations de maltage ;
  • le commerce, avec la constitution de stocks de grains pour l’échange.

Des greniers protohistoriques et fosses à grains jusqu’aux silos modernes, les groupes humains ont développé de nombreuses solutions pour la maîtrise des dangers inhérents à la conservation des céréales. Les écrits des ingénieurs militaires, les traités des agronomes latins, des hygiénistes ou des mécaniciens du XIXe siècle témoignent encore des efforts mis en œuvre pour améliorer les conditions de stockage. Parallèlement, si archéologues et ethnologues ont perçu l’importance des modes de conservation dans l’organisation des sociétés humaines, c’est aussi parce que la dimension sociale et économique de la technique est sous-jacente.

Si les modalités techniques ont varié avec les époques et les lieux, les enjeux sont toujours restés les mêmes et l’évolution technique a surtout permis une augmentation des capacités de stockage et une accélération des échanges.

Thé chinois

Thé chinois

Le thé chinois, bien plus qu’une simple boisson d’agrément, représente en Chine une véritable institution. Il constitue autant un art qu’un fleuron de la gastronomie.

Il se boit en compagnie, dans les 茶館/茶馆 cháguǎn (maisons de thé) ou les 茶園/茶园 cháyuán (jardins de thé) ou bien chez soi entre amis ou personnes que l’on veut honorer. Les meilleures moutures peuvent s’avérer très onéreuses.

Lire l’article

Unilever

Le bureau d'Unilever à Rotterdam

Surtout connu comme maison-mère de la société de produits Lever Fabergé France, le groupe multinational hollando-britannique Unilever est devenu dès les années 1950 une des principales entreprises de produits de consommation courante, avec des noms de marques percutants tels que Sun (lessives).

150 millions de personnes utiliseraient chaque jour des produits Unilever. Parmi les principales marques, la moutarde Amora, le thé Lipton, les glaces Magnum, la lessive Skip ou le dentifrice Signal, les shampooings Dove, la lessive Omo, les soupes Knorr, les produits surgelés Findus, les déodorants Axe, les produits amincissants Slim Fast.

L'entreprise compte 234 000 salariés dans une centaine de pays. C'est le second groupe du secteur, mais loin derrière Procter & Gamble, après sa fusion avec Gillette.

Lire l'article

Vanille

Gousses de vanille

La vanille (Vanilla planifolia) est une orchidée lianescente tropicale originaire du Mexique dont les fruits, appelés gousses, produisent une épice portant aussi le nom de vanille. Deux autres espèces du genre Vanilla, qui en compte plus d’une centaine, sont également utilisées pour produire cette épice : il s’agit de la vanille de Tahiti (Vanilla tahitensis) et du vanillon (Vanilla pompona). Ces trois espèces sont les seules orchidées cultivées pour des raisons autres qu’ornementales.

La culture de la vanille s’est répandue dans diverses régions tropicales humides du monde, en particulier, Madagascar (où elle fait vivre 80 000 planteurs) et l’Indonésie. D’autres pays, de longue tradition vanillière, continuent à alimenter de manière plus modeste le marché mondial : le Mexique, les Comores et dans une moindre mesure, sur des créneaux haut de gamme, la Réunion et Tahiti. Les productions du sud-ouest de l’océan Indien peuvent prétendre à l’appellation, plus recherchée, de vanille Bourbon.


Vin de Champagne

Verre contenant du champagne

Le vin de Champagne, également appelé champagne, est un vin pétillant célèbre dans le monde entier et aujourd'hui associé au luxe et aux fêtes. Il tire son nom de la Champagne, une région du nord-est de la France. Cette ancienne province historique produit également des vins tranquilles qui portent une appellation différente, rouges (Bouzy), blancs (Coteaux-champenois) ou rosés (rosé des Riceys).

La Champagne produit presque exclusivement des vins blancs effervescents à base de chardonnay, de pinot noir et de pinot meunier.

Lire l'article

Tomate

Tomato je.jpg

La tomate est une plante annuelle de la famille des Solanacées, originaire d'Amérique du Sud. Le terme désigne aussi ce fruit charnu, qui est l'un des légumes les plus importants dans l'alimentation humaine et qui se consomme frais ou transformé. La tomate est un légume-fruit, et c'est l'ingrédient de cuisine le plus consommé dans le monde après la pomme de terre. Elle est cultivée sous presque toutes les latitudes, sur une superficie d'environ 3 millions d'hectares, ce qui représente près du tiers des surfaces mondiales consacrées aux légumes.

Lire l'article

Cantine

Utilisation du plateau pour le transport du repas, Université de Bonn, 1961.

À l’origine meuble de voyage, puis magasin, la cantine désigne aussi depuis la fin du XIXe siècle un lieu où l’on sert à boire et à manger aux personnes d’une collectivité, et, plus récemment, un service généralement subventionné de restauration collective.

La cantine se différencie du restaurant par le fait que ses repas sont gratuits ou bon marché, tout ou partie du coût étant pris en charge par la collectivité.

La cantine concerne toutes les classes d’âge et se retrouve sur tous les continents. Elle a un impact social important en termes de santé, d’éducation, de fonctionnement des armées, prisons, entreprises et écoles. Elle découle de choix personnels, politiques et économiques. Les repas qu’elle propose reflètent l’évolution de la société quant aux habitudes alimentaires et diététiques.