How Will I Know

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
How Will I Know

Single de Whitney Houston
extrait de l'album Whitney Houston
Face B Someone for Me
Saving All My Love for You
Sortie
Enregistré 1984
Durée 4:36
Genre R&B, dance-pop
Auteur-compositeur George Merrill, Shannon Rubicam, Narada Michael Walden
Producteur Narada Michael Walden
Label Arista

Singles de Whitney Houston

Pistes de Whitney Houston

How Will I Know est une chanson de l'artiste américaine Whitney Houston issue de son premier album, Whitney Houston. Elle sort sous le label Arista Records en comme troisième single. Composée par George Merrill et Shannon Rubicam, la chanson est d'abord destinée à Janet Jackson, qui la refuse. Houston l'enregistre ensuite avec l'aide de Narada Michael Walden. Dans cette chanson entraînante de style dance, les paroles parlent d'une personne qui essaie de savoir si le garçon qu'elle aime l'aime en retour.

How Will I Know reçoit des critiques positives. Le titre devient le second numéro un de Houston dans le Billboard Hot 100 aux États-Unis. Il reste à la première place pendant deux semaines et est également le premier numéro un de Houston au Canada. La chanson connaît un succès international, atteignant le top 10 en Suède, en Norvège et au Royaume-Uni tout en étant dans le top 20 aux Pays-Bas, en Nouvelle-Zélande et en Suisse.

Le clip montre Houston en train de danser dans un décor rempli de miroirs et de murs colorés. Il permet à la chanteuse de toucher les adolescents et d'être diffusé sur MTV. Elle reçoit plusieurs nominations aux MTV Video Music Awards en 1986 dans les catégories « Meilleur clip féminin » et « Meilleure nouvelle artiste dans un clip ». Elle interprète cette chanson dans plusieurs tournées de Greatest Love Tour en 1986 à Nothing but Love World Tour en 2009-2010. Un remix de How Will I Know figure sur la compilation Whitney: The Greatest Hits (2000) tandis que la version originale figure sur The Ultimate Collection (2007) et I Will Always Love You: The Best of Whitney Houston (2012).

Genèse et enregistrement[modifier | modifier le code]

Photographie couleur de Janet Jackson sur scène en train de chanter.
Janet Jackson refuse la chanson composée par George Merrill et Shannon Rubicam, au profit de Whitney Houston.

Employés par John McClain, le directeur d'A&M Records, les auteurs George Merrill et Shannon Rubicam écrivent en 1984 une démo de How Will I Know pour Janet Jackson[1]. Cependant, après avoir écouté la chanson, les managers de Jackson ne la retiennent pas car ils pensent qu'elle n'est pas assez imposante par rapport aux autres chansons. Lors d'une interview pour le journaliste Fred Bronson, Merrill exprime son ressenti quant à la décision de Jackson : « Nous sommes très contrariés car nous pensions que c'était parfait pour elle à l'époque. Nous l'avions écrite en pensant à elle[1] ». Durant cette période, Brenda Andrews, d'Almo-Irving Music, éditrice de Merrill et Rubicam, montre la chanson à Gerry Griffith, le directeur de musique R&B d'A&M et Arista Records. Griffith, alors à la recherche de chansons pour le premier album de Houston, trouve qu'elle reflète parfaitement le style de la chanteuse. Il contacte ainsi rapidement Andrews et les deux auteurs, pour leur conseiller de lui donner la chanson pour le premier album de Houston[1]. Griffith explique au sujet de la découverte de la chanson : « Nous avions beaucoup de chansons R&B, nous avions quelques ballades mais nous n'avions pas de chanson pop. Quand j'ai entendu How Will I Know, je me suis dit que c'était absolument parfait. Je l'ai montré à Clive [Davis, le producteur] et il en est tombé amoureux. Je n'avais pas connaissance du contexte familial[Notes 1], je ne réalisais pas qu'à cette époque un grand buzz musical se préparait[1] ».

Après avoir eu l'autorisation de la part de Merrill d'utiliser la chanson, Griffith se tourne rapidement vers Narada Michael Walden qui est alors en train de produire des chansons pour l'album Who's Zoomin' Who? d'Aretha Franklin[1]. Griffith prend ainsi contact avec Walden et lui demande avec insistance de produire la chanson, lui expliquant à quel point elle pourrait être importante pour le futur album de Houston. Une fois la démo entendue, Walden accepte de se rendre à San Rafael en Californie pour l'arranger. Il n'est pas très impressionné par cette dernière et demande à changer quelques paroles et la progression d'accords. Agacés par sa demande, Merrill et Rubicam refusent de lui donner le droit de toucher à leur chanson[1]. Après plusieurs échanges avec Griffith, ils arrivent à un compromis et laissent Walden modifier la chanson et changer la tonalité et le tempo. La chanson retouchée, Walden part en Europe rencontrer Houston en studio pour enregistrer la partie vocale fin 1984[2],[1]. Walden est alors surpris qu'une femme aussi mince puisse avoir une voix aussi puissante[2]. La chanteuse et mère de Whitney Houston, Cissy Houston, rejoint sa fille pour enregistrer les cœurs. Griffith explique : « J'ai demandé à Houston de faire les chœurs. Elle était réticente car elle voulait entendre sa mère chanter. Je lui ai dit : « Non, vas-y et chante ». Elle l'a fait. Les chœurs étaient incroyables... Clive a entendu le mélange et lui a immédiatement donné un 10, ce qui est choquant pour lui, car il n'aime rien[1] ! » Les deux chanteuses ayant enregistré les chœurs, Walden demande enfin au saxophoniste Premik Russell Tubbs d'ajouter un solo pour compléter le morceau[2].

Composition[modifier | modifier le code]

How Will I Know est composée avec un rythme dance des années 1980 et possède une tonalité en sol majeur[3]. Le magazine Rolling Stone décrit la chanson comme étant de la « synth-funk guillerette »[4]. Selon Kyle Anderson de MTV, Houston révèle « un groove incroyable » avec cette chanson[5]. Elle a une mesure en 4/4 et un tempo rapide de 120 pulsations par minute[3]. Elle a aussi la séquence sol, si m7, do7, ré, mi m comme progression d'accords[3]. La voix de Houston s'étend entre les notes mibémol4 et soldièse5[3]. La chanson parle d'une personne qui essaie de comprendre si le garçon qu'elle convoite l'aime aussi[6]. Elle est aussi hésitante car ses amis lui disent « que son amour peut être trompeur » et elle si timide qu'elle ne peut pas l'appeler[6]. Plus tard, elle pense que cela pourrait être un rêve mais qu'il n'y a « aucune erreur » et pense que c'est le vrai amour[6].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse et reconnaissance[modifier | modifier le code]

La chanson reçoit de manière générale des critiques positives. Don Shewey du magazine Rolling Stone explique que « bien qu'elle rappelle terriblement He's So Shy des Pointer Sisters, How Will I Know est toujours irrésistiblement dansant »[7]. A posteriori, Stephen Thomas Erlewine d'AllMusic écrit sur l'album Whitney Houston que « ce qui impressionne vraiment depuis plus de vingt ans se sont les pistes les plus légères, particulièrement le remarquable single How Will I Know »[8]. Dans son top 5 des chansons de Houston des années 1980, Steve Peake d'About.com place la chanson à la 3e place et précise : « Les numéros pops et plein de peps de Houston ont tendance à souffrir d'un son particulièrement daté comparé à ses ballades, mais cette chanson fonctionne toujours remarquablement bien en raison de sa mélodie luxuriante tout au long du couplet, du pont et du refrain. [...] ce titre permet à Houston de prouver qu’elle sait interpréter avec une grande habileté des mélodies qui témoignent d’un solide savoir-faire »[9]. Tout en examinant l'édition Deluxe Anniversary Edition, Mikael Wood d'Entertainment Weekly commente la version a cappella de la chanson : « Un mix a cappella de How Will I Know montre la précision de la chanteuse avant l'avènement de l'Auto-Tune »[10]. Dans son article sur The Ultimate Collection, Nick Levine de Digital Spy ajoute : « Les tubes qui remplissent les pistes de danse de Houston ont vieilli un peu mieux, bien que leurs percussions maladroites et sourdes soient sans équivoque des années 1980 comme peut l'être la garde robe de Joan Collins »[11]. La chanson se classe en douzième position de la List of Greatest Songs of the 1980s de la chaîne américaine VH1[12],[13].

Performance dans les hits-parades[modifier | modifier le code]

How Will I Know est le troisième single du premier album de Houston et sort le sous le label Arista. Elle débute à la soixantième place du Billboard Hot 100 le [14]. Neuf semaines plus tard, le , elle devient le second numéro un de Houston[1]. Elle détrône That's What Friends Are For de Dionne Warwick (avec Elton John, Gladys Knight et Stevie Wonder) et est remplacée par Kyrie de Mr. Mister[1]. Elle reste numéro un pendant deux semaines[1]. La chanson débute à la soixantième place du Hot R&B/Hip-Hop Songs et arrive en première position[14]. Le , How Will I Know entre à la trentième position du Hot Dance Club Play et grimpe jusqu'à la troisième place le [14]. Elle est aussi numéro un dans le Hot Adult Contemporary Tracks[14]. Elle est certifiée disque d'or le par la Recording Industry Association of America (RIAA) pour la vente de 500 000 exemplaires[15]. Elle est à la sixième place du classement annuel Pop Singles[16]. Au Canada, elle débute à la 80e position du classement RPM le [17]. Elle devient numéro un le , devenant le premier numéro un de Houston au Canada[18]. Elle est certifiée disque d'or le par la Canadian Recording Industry Association (CRIA) pour la vente de 200 000 exemplaires[19].

La chanson connaît beaucoup de succès dans les autres pays. Au Royaume-Uni, la chanson débute en 36e position le et grimpe jusqu'à la cinquième place[20]. Elle est certifiée disque d'argent par la British Phonographic Industry (BPI)[21]. Selon MTV, la chanson s'est vendue à 280 000 exemplaires au Royaume-Uni[22]. En Nouvelle-Zélande, la chanson débute à la 35e place et atteint le 19e rang[23]. En Autriche, elle atteint la 28e position alors qu'aux Pays-Bas, elle atteint la douzième place[24],[25]. La chanson atteint le second rang en Norvège et en Suède ainsi que la onzième position en Suisse[26],[27],[28]. Selon Allmusic, How Will I Know s'est vendue à plus d'un million d'exemplaires[29].

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

icône vidéo Vidéo externe
Clip vidéo de How Will I Know sur la chaîne YouTube de l'artiste.

Le clip vidéo de How Will I Know est réalisé par Brian Grant qui avait déjà travaillé avec Tina Turner, Duran Duran et remporté un Grammy award pour le clip de Physical d'Olivia Newton-John[30],[31]. Le clip est tourné en une journée à Wapping à Londres, avant la sortie du single et de l'album[31],[32]. Chorégraphié par Arlene Phillips (en), le clip vidéo de How Will I Know est une « réalisation mielleuse typique des années 1980 » selon Grant et où, contrairement à ses clips précédents, Houston a l'autorisation de se déplacer et de danser[31],[32]. La vidéo est basée sur un décor très coloré avec des écrans et des miroirs[32]. Houston porte une robe grise serrée et sans manches qui arrive à ses genoux et des bracelets métalliques[32]. Les cheveux de la chanteuse sont permanentés, teints en doré et tenus par un gigantesque nœud en soie coloré[31],[32]. D'après Grant, « elle semble être piégée dans le cauchemar pastel d'un artiste graffeur, où des danseuses surexcitées se lancent sans cesse devant elle depuis le bord du cadre »[31]. Houston était un peu nerveuse car elle n'avait jamais fait cela auparavant avec tous ces danseurs[31]. Dans le clip, est tourné un plan en master close-up[31]. Pour ce plan, Grant est à 10 pieds de Houston, presque comme pour une séance photo, et explique à la chanteuse qu'il a besoin qu'elle chante et qu'elle ne peut pas simplement mimer[31]. « Ainsi je me tenais à 10 pieds de Whitney Houston chantant avec un type de voix que je n'avais jamais entendue de toute ma vie » raconte le réalisateur dans une interview pour BBC News en 2012[31]. Selon lui, ces gros-plans sont « probablement les moments les plus naturels et exubérants de la vidéo » alors que l'interaction entre Houston et les danseurs est « souvent maladroite et incertaine »[31]. En 2011, Kyle Anderson de MTV indique que la vidéo est « une ouverture pour la voir s'épanouir dans un environnement joyeux » différemment de ses précédentes chansons qui sont des ballades[5].

Le clip tourne en boucle sur la chaîne MTV[33] et permet à Houston de toucher un public plus large, notamment les adolescents[34]. Le clip est nommé dans les catégories Meilleur nouvel artiste et Meilleure vidéo féminine lors des MTV Video Music Awards de 1986[35].

Interprétations scéniques[modifier | modifier le code]

Houston sur scène lors de sa tournée, à Milan.
Houston lors de son Nothing but Love World Tour à Milan.

Houston interprète la chanson lors des Greatest Love of All Tour (1986), Moment of Truth World Tour (1987-1988), Feels So Right Japan Tour (1990), I'm Your Baby Tonight World Tour (1991), The Bodyguard World Tour (1993-1994), My Love Is Your Love World Tour (1999) et Nothing but Love World Tour (2009-2010). Elle reprend la chanson lors de la troisième cérémonie des MTV Video Music Awards avec The Greatest Love of All[35],[36],[37], la treizième cérémonie des American Music Awards[38] et les Brit Awards de 1987[39].

Le , lors de la promotion de son album Whitney, Houston interprète la chanson lors du Montreux Golden Rose Rock Festival: IM&MC Gala avec I Wanna Dance with Somebody (Who Loves Me) et Where Do Broken Hearts Go[40]. Elle apparaît dans The Mike Douglas Show à Philadelphie et chante How Will I Know[41]. Lors du Moment of Truth World Tour, la chanteuse participe au concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela à Wembley et reprend le titre avec sept autres morceaux. Elle la reprend également lors du concert Welcome Home Heroes pour les armées américaines et leurs familles à leur retour de la guerre du Golfe le [42],[43]. La prestation sort en vidéo le [42].

Elle participe également à The Concert for a New South Africa pour honorer Nelson Mandela en 1994 et la reprend aussi lors de la coupe du monde de football de 1994 avec cinq autres chansons[44]. En 2000, elle l'interprète pour le 25e anniversaire d'Arista Records avec I Wanna Dance with Somebody (Who Loves Me)[45].

Reprises[modifier | modifier le code]

Martika et Renee Sands (en) reprennent la chanson pour le programme de télévision Kids Incorporated en 1986[46]. De même, How Will I Know est reprise a cappella par Amber Riley, Chris Colfer, Lea Michele et Naya Rivera dans le cadre de la série musicale Glee lors d'un épisode hommage à la chanteuse en 2012[47]. La reprise du titre arrive à la 65e place du Billboard Hot 100 la semaine du [48]. D'autre part, la chanson est échantillonnée dans le titre Take Me to the Clouds Above (en) de LMC et U2[49].

Versions[modifier | modifier le code]

7" Single A/B australien (Arista K 9588 (BMG))[50]
No Titre Durée
1. How Will I Know 4:34
2. Thinking About You (LP) 5:24
Edition limitée - 12" Maxi A/B australien (Arista / Festival X14167 (BMG))[50]
No Titre Durée
1. How Will I Know (Extended Remix) 6:35
2. Thinking About You (LP) 5:24
3. How Will I Know (Dub Mix) 5:36
12" Maxi A/B australien (Arista TDS 315 (BMG))[50] / 12" Maxi A/B allemand (Arista 607 952 / EAN 4007196079526)[50]
No Titre Durée
1. How Will I Know (Dance Remix) 6:35
2. How Will I Know (Instrumental) 4:42
3. How Will I Know (LP) 4:28
7" Single A/B allemand (Arista 107 952 (CBS))[50]
No Titre Durée
1. How Will I Know 4:10
2. Someone For Me 4:57
7" Single A/B américain (Flashback AFS-9554)[50]
No Titre Durée
1. How Will I Know 4:10
2. Greatest Love Of All 4:30
7" Single A/B allemand (Arista 107 741 (CBS))[50]
No Titre Durée
1. How Will I Know 4:10
2. Greatest Love Of All 4:45
12" Maxi A/B allemand (Arista 602 126 / EAN 4007196021266)[50]
No Titre Durée
1. How Will I Know (Dance Mix) 6:10
2. Saving All My Love for You 3:55
3. How Will I Know (Dub Mix) 5:36

Crédits[modifier | modifier le code]

How Will I Know[6]
Someone for Me[6]
  • Freddie Washington – auteur
  • Raymond Jones – auteur
  • Jermaine Jackson – producteur
  • Bill Schnee – mixeur

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1985-1986) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (GfK Entertainment)[51] 26
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[52] 2
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[24] 28
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[50] 28
Drapeau du Canada Canada (Top Singles)[18] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[53] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[54] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Dance Club Songs)[55] 3
Drapeau des États-Unis États-Unis (R&B/Hip-Hop Songs)[56] 1
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[57] 3
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[26] 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RMNZ)[23] 19
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[58] 15
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[25] 12
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[20] 5
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[27] 2
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[28] 11
Classement (2012) Meilleure
position
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[59] 67
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Back Catalogue Single)[50] 16
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Back Catalogue Single)[60] 19
Drapeau du Canada Canada (Digital Songs)[61] 68
Drapeau de l'Écosse Écosse (OCC)[62] 55
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[63] 49
Drapeau de la France France (SNEP)[64] 111
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[25] 100
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[65] 56

Classement annuel[modifier | modifier le code]

Classements (1986) Position
Drapeau de l'Australie Australie (Kent Music Report)[52] 67
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[66] 19
Drapeau des États-Unis États-Unis (Black Singles)[67] 29
Drapeau des États-Unis États-Unis (Dance Sales Singles/Albums)[68]
(Remix)
41
Drapeau des États-Unis États-Unis (Dance/Club Play Singles)[69]
(Remix)
46
Drapeau des États-Unis États-Unis (Pop Singles)[16] 6

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Ventes
Drapeau du Canada Canada (Music Canada) Disque d'or Or[70] 200 000[71]
Drapeau des États-Unis États-Unis (RIAA) Disque d'argent Argent[72] 220 000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI) Disque d'or Or[73] 500 000

Successions à la première place[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Houston est en effet la fille d'une chanteuse de soul et de gospel à la carrière déjà bien établie, Cissy Houston.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j et k Fred Bronson 2003, p. 628
  2. a b c et d (en) Narada Michael Walden, interview par Adam Reader, Professor of Rock presents How Will I Know?, Professor of Rock, (consulté le 29 janvier 2019).
  3. a b c et d (en) « Whitney Houston - How Will I Know Sheet music (Digital Download) », sur Musicnotes.com (consulté le 27 février 2012)
  4. (en) « 500 Greatest Albums: Whitney Houston - Whitney Houston », sur Rolling Stone (consulté le 27 février 2012)
  5. a et b (en) « Whitney Houston Knows Hot To Get To Number One: Wake-Up Video » (version du 18 février 2011 sur l'Internet Archive), MTV, 15 février 2015
  6. a b c d et e Crédits de l'album Whitney Houston par Whitney Houston, 1985.
  7. (en) Don Shewey, « Whitney Houston », sur Rolling Stone, (consulté le 22 janvier 2019)
  8. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Whitney Houston - Whitney Houston », sur AllMusic (consulté le 22 janvier 2019)
  9. (en) Steve Peake, « Top 5 Whitney Houston Songs of the '80s », sur About.com (consulté le 22 janvier 2019)
  10. (en) Mikael Wood, « Whitney Houston : The Deluxe Anniversary Edition », sur Entertainment Weekly, (consulté le 22 janvier 2019)
  11. (en) Nick Levine, « Whitney Houston: 'The Ultimate Collection' », sur Digital Spy, (consulté le 22 janvier 2019)
  12. (en) « VH1: '100 Greatest Songs of the 80's': 1-50 », sur Rock on the Net (consulté le 22 janvier 2019)
  13. (en) « 100 Greatest Songs Of The '80s », sur Antimusic (consulté le 22 janvier 2019)
  14. a b c et d (en) « How Will I Know - Whitney Houston », sur Billboard (consulté le 27 février 2012)
  15. (en) « Searchable Database » [archive du ], sur Recording Industry Association of America (consulté le 27 février 2012)
  16. a et b (en) « Top Pop Singles », Billboard, vol. 98, no 52,‎ , p. 152 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  17. (en) « Top Singles - Volume 43, No. 14, December 14 1985 », sur RPM (consulté le 27 février 2012)
  18. a et b (en) RPM Top Singles. RPM. Bibliothèque et Archives Canada. Consulté le 20 novembre 2018.
  19. (en) « Canadian Recording Industry Association (CRIA): Gold & Platinum », sur Canadian Recording Industry Association (consulté le 27 février 2012)
  20. a et b (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 20 novembre 2018.
  21. (en) « Certified Awards Search », sur British Phonographic Industry (consulté le 27 février 2012)
  22. (en) « Whitney Houston> Official Top 20 », sur MTV (consulté le 27 février 2012)
  23. a et b (en) Charts.org.nz – Whitney Houston – How Will I Know. RMNZ. Hung Medien. Consulté le 20 novembre 2018.
  24. a et b (de) Austrian-charts.com – Whitney Houston – How Will I Know. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien. Consulté le 20 novembre 2018.
  25. a b et c (nl) Dutchcharts.nl – Whitney Houston – How Will I Know. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 20 novembre 2018.
  26. a et b (en) Norwegiancharts.com – Whitney Houston – How Will I Know. VG-lista. Hung Medien. Consulté le 20 novembre 2018.
  27. a et b (en) Swedishcharts.com – Whitney Houston – How Will I Know. Singles Top 60. Hung Medien. Consulté le 20 novembre 2018.
  28. a et b (en) Swisscharts.com – Whitney Houston – How Will I Know. Schweizer Hitparade. Hung Medien. Consulté le 20 novembre 2018.
  29. (en) Ed Hogan, « How Will I Know », sur Allmusic (consulté le 27 février 2012)
  30. (en) « Whitney Video Countdown - Part 4 », sur WhitneyHouston.com (consulté le 29 janvier 2019)
  31. a b c d e f g h i et j (en) Mark Savage, « Whitney Houston was very shy, says director Brian Grant », BBC News, (consulté le 29 janvier 2019).
  32. a b c d et e Jeffrey Bowman 1995, p. 106
  33. (en) Jessie Carney Smith, Notable Black American women, (ISBN 0-810-39177-5, lire en ligne)
  34. (en) Richard Corliss, « The Prom Queen of Soul », sur Time, (consulté le 29 février 2012)
  35. a et b (en) « 1986 Video Music Awards », sur MTV (consulté le 29 février 2012)
  36. (en) « MTV Video Music Awards 1986 (TV 1986) Internet Movie Database » (consulté le 29 février 2012)
  37. (en) Dennis Hunt, « MTV'S Awards Show Hits Casual Note », sur Los Angeles Times, (consulté le 29 février 2012)
  38. (en) « Whitney Houston's Historic AMA Wins and Performances », sur Reanrnbradio (consulté le 29 février 2012)
  39. (en) « The BRITs 1987 », sur British Phonographic Industry (consulté le 29 février 2012)
  40. (en) Eur, International who's who in popular music,
  41. James Robert Parish 2003, p. 10
  42. a et b (en) « Whitney Houston - Live in Concert(2004) », sur Yahoo! (consulté le 29 février 2012)
  43. (en) « Whitney Houston Welcomes Home U.S. Troops in Live HBO TV Special on Easter », Jet,‎ (lire en ligne)
  44. (en) Craig Rosen, « World Cup Scores Major Musical Acts », Billboard,‎ (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  45. (en) « '25 Years of #1 Hits: Arista Records' Anniversary Celebration' Set To Air As NBC-TV Special on May 15th », sur PR Newswire (consulté le 29 février 2012)
  46. (en) « Kids Incorporated », sur Kidscorporated (consulté le 29 février 2012)
  47. (en) « ‘Glee’ Covers ‘How Will I Know’ In Whitney Houston Episode (VIDEO) », sur Huffington Post, (consulté le 30 janvier 2019)
  48. (en) Glee Cast - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 30 janvier 2019.
  49. (en) « LMC vs U2 - Take Me to the Clouds Above », sur About.com (consulté le 29 février 2012)
  50. a b c d e f g h i et j (nl) Ultratop.be – Whitney Houston – How Will I Know. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 20 novembre 2018.
  51. (de) Offiziellecharts.de. GfK Entertainment. Offiziellecharts.de. Consulté le 20 novembre 2018.
  52. a et b (en) David Kent, Australian Chart Book 1970–1992, Sydney, Australian Chart Book, , 143 p. (ISBN 0-646-11917-6)
  53. (en) Whitney Houston - Chart history – Billboard. Billboard Adult Contemporary. Prometheus Global Media. Consulté le 20 novembre 2018.
  54. (en) Whitney Houston - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 20 novembre 2018.
  55. (en) Whitney Houston - Chart history – Billboard. Billboard Hot Dance Club Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 20 novembre 2018.
  56. (en) Whitney Houston - Chart history – Billboard. Billboard R&B/Hip-Hop Songs. Prometheus Global Media. Consulté le 20 novembre 2018.
  57. (en) The Irish Charts - All there is to know. Note: Insérer How Will I Know dans la barre de recherche Search by Song Title. Irish Recorded Music Association. Consulté le 20 novembre 2018.
  58. (nl) Nederlandse Top 40 – Whitney Houston search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40. Consulté le 20 novembre 2018.
  59. (en) « Week Commencing 20th February 2012 » [PDF], ARIA (consulté le 23 novembre 2018).
  60. Ultratop.be – Whitney Houston – How Will I Know. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 20 novembre 2018
  61. (en) Whitney Houston - Chart history – Billboard. Billboard Canadian Digital Song. Prometheus Global Media. Consulté le 22 novembre 2018.
  62. (en) Archive Chart. Scottish Singles Top 40. The Official Charts Company. Consulté le 22 novembre 2018.
  63. The Hot 100 - March 3, 2012. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 22 novembre 2018.
  64. Lescharts.com – Whitney Houston – How Will I Know. SNEP. Hung Medien. Consulté le 20 novembre 2018.
  65. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 22 novembre 2018.
  66. (en) « Top Adult Contemporary Singles », Billboard, vol. 98, no 52,‎ , p. 152 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  67. (en) « Top Black Singles », Billboard, vol. 98, no 52,‎ , p. 152 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  68. (en) « Top Dance Sales Singles/Albums », Billboard, vol. 98, no 52,‎ , p. 152 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  69. (en) « Top Dance/Club Play Singles », Billboard, vol. 98, no 52,‎ , p. 152 (ISSN 0006-2510, lire en ligne).
  70. (en) « Whitney Houston – How Will I Know », Music Canada (consulté le 23 novembre 2018).
  71. (en) « Certification Definitions », Music Canada (consulté le 23 novembre 2018)
  72. (en) « Madonna – Hung Up », Recording Industry Association of America (consulté le 23 novembre 2018).
  73. (en) « Certified Awards », British Phonographic Industry (consulté le 23 novembre 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jeffery Bowman, Diva: The Totally Unauthorized Biography of Whitney Houston, New York, Harper Collins Publishers, , poche (ISBN 978-0-06-100853-5)
  • (en) Fred Bronson, The Billboard Book of Number 1 Hits, New York, Billboard Books, , 5e éd., poche (ISBN 978-0-8230-7677-2)
  • (en) James Robert Parish, Whitney Houston: The Unauthorized Biography, Aurum Press, (ISBN 1-854-10921-9)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 30 janvier 2019 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.
La version du 30 janvier 2019 de cet article a été reconnue comme « bon article », c'est-à-dire qu'elle répond à des critères de qualité concernant le style, la clarté, la pertinence, la citation des sources et l'illustration.