Chronologie du rock en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Cet article contient une chronologie des principaux événements reliés à l'univers du rock en France.

Les années 1950[modifier | modifier le code]

1955[modifier | modifier le code]

  • Line Renaud, avec l'adaptation de Tweedlee Dee de LaVern Baker est considérée comme la première en France à avoir chanté un titre rock.

1956[modifier | modifier le code]

  • 6 janvier : Jacques Hélian et son orchestre enregistrent Toutes les heures qui sonnent, première version française de Rock Around The Clock de Bill Haley.
  • Mac-Kac, pseudonyme de Baptiste Reilles, (1920-1987), enregistre le premier super 45 tours de rock français chez Versailles, avec notamment une reprise de See You Later Aligator de Bill Haley.
  • Georges Richard sort chez Symphonium un 33 tours intitulé Rock 'n' roll qui reprend huit titres de rock parmi lesquels Rock Around The Clock de Bill Haley, Hound Dog d'Elvis Presley, Sixteen Tons de Tennessee Ernie Ford[1].
  • 21 juin : Henri Salvador, sous le pseudonyme de Henry Cording, enregistre un disque parodique de rock, avec la complicité de Boris Vian et de Michel Legrand.

1957[modifier | modifier le code]

1958[modifier | modifier le code]

1959[modifier | modifier le code]

Les années 1960[modifier | modifier le code]

1960[modifier | modifier le code]

1961[modifier | modifier le code]

1962[modifier | modifier le code]

  • Arrivé en France fin 1961, l'année 62 sera l'année du twist.
  • Janvier : Les Chats Sauvages se produisent à l'ABC en vedette pendant 3 semaines en haut de l'affiche.
  • Janvier : les Fantômes sortent leur premier EP 45 t.
  • 6 février : Les Chats Sauvages sortent leurs 4e EP 45t avec Sous le ciel Écossais, Un petit je ne sais quoi, Les bras de l'amour, et Laisse-moi rire avec 2 adaptations de Cliff Richard.
  • Richard Anthony remporte un énorme succès avec J'entends siffler le train.
  • Johnny Hallyday publie un 33 tours intitulé Sings America's Rockin' Hits, enregistré aux États-Unis et composé de standards du rock'n'roll.
  • Tournée du cirque Pinder avec Danny Boy et ses Pénitents en vedette.
  • Mars : Eddy Mitchell est incorporé dans l'armée pour 18 mois. Les autres Chaussettes le suivront dès l'été (certains devançant l'appel), l'idée et l'espoir étant de se retrouver tous ensemble à la fin du service...
  • Mars : Les Pingouins sortent leur premier disque, avec Oh ! les filles, adaptation de Sugaree.
  • 30 mars : premier tremplin rock au Golf Drouot inauguré par les Loups Garous de Nice.
  • Printemps : Brenda Lee se produit à l'Olympia de Paris,dans un Musicorama, avec Les Fantômes en première partie.
  • Billy Bridge popularise en France le madison, une nouvelle danse venue des États-Unis.
  • Avril : sortie du 5e EP 45 t tiré du 1er album des Chats Sauvages avec Twist à St Tropez, C'est pas sérieux, Est-ce que tu le sais, et Oh Boy.
  • Les Chaussettes Noires chantent Le Twist du canotier, avec Maurice Chevalier. Cas de conscience pour Eddy Mitchell qui vit mal cette récupération commerciale[réf. nécessaire].
  • 4 juin : sortie du 2e album des Chats Sauvages, avec Quand les Chats sont là (Dance To The Bop), Oh Oui ( My Babe), Sur ma plage (Thinking Of Our Love), etc - des adaptations de chansons anglo-saxonnes avec un son et des arrangements nouveaux.
  • 18 juin : sortie du 6e EP 45 t des Chats Sauvages tiré du 2e album: Laissez-nous twister, Un cœur tout neuf, L' amour que j'ai pour toi, Cousine-cousine, 3 adaptations.
  • Été : sortie du magazine Salut les copains en référence à l'émission radiophonique éponyme.
  • Août : Dick Rivers quitte Les Chats Sauvages pendant leur tournée à Nantes. Il sera remplacé par Mike Shannon en octobre avec un nouvel EP 45 t.
  • 13 septembre : sortie du 7e et dernier EP 45 t des Chats Sauvages avec Dick Rivers, Je reviendrai, Toute la nuit, les deux dernières chansons avec Dick.
  • Septembre : concert des Shadows à l'Olympia de Paris, avec Billy Bridge en première partie.
  • 28 septembre : Adriano Celentano est en vedette à l'Olympia à Paris pour un Musicorama. On trouve en première partie : The Spotnicks, Les Fantômes, Les Champions, Danyel Gérard, Les Copains et José Salcy.
  • Octobre : Gene Vincent donne plusieurs concerts à Paris, au Théâtre de l'Étoile et à l'Olympia. Il est à cette occasion accompagné par les Champions.
  • Octobre : Dick Rivers sort son premier EP 45 t solo Baby John. Il reprend la scène accompagné par le groupe anglais les Krewkats.
  • 7 octobre : Eddy Mitchell enregistre son premier EP 45 t en solo ("Angel", "Mais reviens moi" etc.).
  • 25 octobre : deuxième Olympia pour Johnny Hallyday. Il reste à l'affiche jusqu'au 12 novembre.
  • 29 octobre : les Chaussettes Noires avec Eddy Mitchell et leur nouveau saxo, Michel Gaucher, passent à la Mutualité de Paris.
  • Novembre : sortie du 8e EP 45 t des Chats Sauvages avec Mike Shannon. Sherry, Mon Copain, Derniers Baisers, Tout le Monde Twiste.
  • 5 décembre : les Chaussettes Noires avec Eddy Mitchell sont à l'Olympia de Paris pour un Musicorama où le succès est toujours là.

1963[modifier | modifier le code]

  • Moustique publie son premier disque, un 45 t 4 titres, avec Je suis comme ça.
  • 27 janvier : gala de rock organisé par Disco Revue au Palais des sports de Paris, avec Gene Vincent, Les Chats Sauvages, Eddy Mitchell, Les Chaussettes Noires, Danny Boy, Frankie Jordan, Burt Blanca, Les Champions, etc.
  • Mars : Sortie du 3e album des Chats Sauvages, avec Mike Shannon, qui comprend 10 titres très inspirés par Cliff Richard and The Shadows, et un instrumental, Horizon.
  • Février à avril : tournée de Johnny Hallyday, avec Sylvie Vartan.
  • Février : Eddy Mitchell et Les Chaussettes noires sont en tournée pour les soldats stationnés en Algérie[3].
  • 2 avril : Musicorama à l'Olympia à Paris, avec Nancy Holloway, Les Pirates sans Dany Logan (qui a quitté le groupe début mars) etc.
  • Avril : sortie de l'unique EP instrumental des Chaussettes Noires. Le titre "Pow Wow" rencontre un joli succès ...
  • Mai : sortie du 9e EP 45 t tiré du 3e album des Chats Sauvages, avec 3 chansons et le premier instrumental "Horizon".
  • 4 au 13 mai : les Chaussettes Noires au complet avec Eddy Mitchell font un triomphe à l'Olympia.
  • Mai : Cliff Richard & The Shadows se produisent à l'Olympia (diffusion en partie sur Europe 1 "Musicorama")
  • 20 mai : sortie du dernier EP des Chaussettes Noires avec Eddy Mitchell ("Il revient" enregistré en avril). Ils renouent une dernière fois ensemble avec des adaptations de leur idole Gene Vincent.
  • Juin : Sortie du 10e EP 45 t des Chats Sauvages avec Dis lui que je l'aime, Une Fille comme toi, Allons reviens danser, Quelle Nouvelle, deux adaptations de Cliff Richard and The Shadows.
  • Juin : Les Chats Sauvages passent dans l'émission "Âge Tendre et tête de Bois" et interprètent en live Quelle Nouvelle, tiré de leur nouveau EP 45 t.
  • 22 juin : Europe n°1 organise un concert gratuit à Paris, place de la Nation, pour le premier anniversaire du magazine Salut les copains. Au programme : Sylvie Vartan, Richard Anthony, Mike Shannon et les Chats Sauvages, Daniel Gérard, les Gam's, Nicole Paquin et Johnny Hallyday en clôture de programme. Cette manifestation a eu un retentissement considérable[1].
  • Le quotidien Le Monde publie un long article du sociologue Edgar Morin intitulé « Le temps des yéyés ». Ainsi est lancée l'expression « Yéyés ».
  • 3 août : Johnny Hallyday démarre à Reims une tournée qui s'achève le 31 à Aix-les-Bains, en passant par le Luxembourg, la Belgique et la Suisse.
  • 12 juillet au 18 août : les Chaussettes Noires effectue une tournée avec Eddy Mitchell dans le Sud et le sud-ouest (Saint-Raphaël le 12 juillet ... Quiberon le 18 juillet ... Monaco le 4 août ... Saint Cast le 17 août ...Riva Bella le 18 août)[4]. Le 27 août Eddy Mitchell est libéré de ses obligations militaires.
  • 15 au 19 août : les Chats Sauvages avec Mike Shannon effectue une tournée en Belgique.
  • septembre : sorti du premier album solo d'Eddy Mitchell, Voici Eddy... c'était le soldat Mitchell (enregistré du 19 au 24 juin)[5].
  • 4 octobre : Gene Vincent, accompagné par les Sunlights, commence à Paris une tournée en France, qui s'achève le 31 octobre à Nice. On y voit, en première partie, Les Chats Sauvages, Moustique, les Aiglons, Tony Victor, Ron et Mel et Franck Adams.
  • Les Lionceaux adaptent des titres des Beatles en français, sous la houlette de Lee Hallyday. De nouveaux groupes (dont les Missiles avec "Sacré Dollar") ainsi que les "anciens" (Chaussettes, Chats, Champions) leur emboîtent le pas.
  • Octobre : sortie du 11e EP 45 t des Chats Sauvages avec Laisse-moi chanter, O Valérie, Elle t'Aime (She Loves You), Moins d'une Minute.
  • 31 décembre : Eddy Mitchell quitte officiellement les Chaussettes noires après un dernier gala ensemble à Lyon[6].

1964[modifier | modifier le code]

Le programme des Beatles à l'Olympia (1964).
  • Janvier : Les Chaussettes noires changent de formule et enregistrent le 7 janvier un premier 45 t EP vocal, pour suivre la mode Beatles, avec le titre "Je te veux tout à moi" (I wanna be your man des Beatles) également repris par les Lionceaux ; Eddy Mitchell a rompu avec le groupe, pour se consacrer à une carrière en solo.
  • Janvier : Les Pirates avec Tony Morgan se séparent après un dernier gala à Lille pour le Gala de la police[7].
  • 15 janvier : premier concert des Beatles à l'Olympia de Paris ; ils partagent l'affiche avec Trini Lopez et Sylvie Vartan[8]. Ils s'y produisent pendant trois semaines, jusqu'au 4 février inclus, totalisant 41 concerts. C'est le lieu où ils se produiront le plus longtemps après le Star Club de Hambourg et la Cavern de Liverpool.
  • Du 15 février au 30 mars : troisième Olympia pour Johnny Hallyday, accompagné par Joey and the Showmen (Hugues Aufray assure la première partie).
  • Février : Vince Taylor effectue son premier come back, soutenu par les lecteurs de Disco Revue, il sort son dernier EP 45 t chez Barclay "Memphis Tennessee".
  • 25 mars : sortie du 12e EP 45 t des Chats Sauvages avec Jolie Fille, (Betty Jean), La Route, Seul, (Boys), Ericka.
  • Avril : Les Chaussettes noires sortent un deuxième 45 t EP en combo (musiciens-chanteurs). Le succès n'est plus là. Le 22 ils passent une dernière fois à la télévision à l'émission Âge tendre et têtes de bois où ils interprètent l'instrumental "Misirlou" tiré de leur ultime super 45 tours.
  • 26 avril : Musicorama à l'Olympia de Paris, avec Eddy Mitchell accompagné par les Fantômes ; le groupe pour ce Musicorama comprend sur scène, en plus du renfort de l'ex-saxophoniste des Chaussettes noires Michel Gaucher, deux batteurs : Charles "Charlot" Benarroch et André "Bicou" Ceccarelli[9]
  • 8 mai : Johnny Hallyday part faire son service militaire en Allemagne[1].
  • du 19 au 25 mai Cliff Richard & The Shadows se produisent à l'Olympia de Paris.
  • Juin : Les Chaussettes noires se produisent dans la Nord de la France et en Belgique, à Boulogne sur Mer au "Chat Noir", à Mons-en-Baroeul au Club "La Peau de Vache", Mouscron[10].
  • 10 juillet Johnny Hallyday publie son album 33 tours Johnny, reviens ! Les Rocks les plus terribles accompagné par Joey and the Showmen[1].
  • Juillet : sortie du 13e et dernier 45 t EP des Chats Sauvages avec Merci, Je suis prêt, Obsession, et Malgré tout ça, 4 adaptations de chansons en vogue à l'époque.
  • Juillet : Ronnie Bird sort son premier disque chez Decca avec Adieu à un ami, un hommage à Buddy Holly.
  • 14, 15 et 16 juillet : les Chaussettes noires effectuent une petite tournée d'été (Alès, Carpentras et Annecy, où ils se produisent en première partie de Gene Vincent en tournée en France). En août ils effectuent une tournée en Corse, qui sera leur dernière avant leur séparation à l'automne[11].
  • 22 août : concert de Trini Lopez à l'Olympia à Paris, avec Jocelyne, Stella, les Haricots Rouges et Éric Charden.
  • Septembre : dans un communiqué de presse Les Chats Sauvages annoncent avoir décidé de se séparer définitivement (ils honoreront toutefois quelques galas jusqu'à la fin de l'année) , leur carrière étant devenue de plus en plus chaotique depuis le printemps dernier. C'est aussi la fin de leur contrat depuis le mois de mai avec Pathé-Marconi. Mike Shannon va entreprendre une carrière solo.
  • 20 septembre : dernier concert d'Eddy Mitchell avec les Fantômes, ce qui marque la fin de ce groupe.
  • 20 octobre : premier concert des Rolling Stones à l'Olympia à Paris, dans le cadre d'un Musicorama.
  • Octobre : dans un communiqué de presse, Les Chaussettes noires se séparent, leur carrière étant devenue difficile, leurs disques ne se vendent plus. C'est aussi la fin de leur deuxième contrat avec Barclay en combo. Les ex-Chaussettes noires Aldo Martinez et Gilbert Bastelica rejoignent l'orchestre de scène d'Eddy Mitchell où ils retrouvent (un autre ex-membre) Michel Gaucher. William Bennaïm tourne le dos à sa carrière de musicien. Son frère Paul poursuit quant à lui une carrière de musicien de studio et de scène jusqu'en 1967.

1965[modifier | modifier le code]

  • 13 janvier : Eddy Mitchell se produit à Bobino à Paris. Son répertoire est rock mais aussi "chanson française", il y interprète une belle version de "La Mer" de Charles Trenet.
  • Février : concert de Chuck Berry à l'Olympia à Paris, avec Ronnie Bird en première partie. Willy Lewis (ex-Chats Sauvages, ex-Champions, ex-Claude François) tient la batterie dans l'orchestre de Chuck !
  • 23 février : Musicorama à l'Olympia de Paris avec les Kinks et Johnny Rivers. Vic Laurens s'y produit en première partie accompagné par William Bennaïm à la guitare et Tony d'Arpa (son frère, tous deux ex-Chaussettes noires) à la basse. Ange Beltran (ex-Vautours) est à la batterie.
  • 31 mars : Gene Vincent passe dans l'émission télévisée Âge tendre et têtes de bois en direct du club The Cavern à Liverpool.
  • 12 avril : Johnny Hallyday et Sylvie Vartan se marient à Loconville (Oise).
  • 13 avril : l'écurie Tamla se produit à l'Olympia, à Paris, avec The Supremes, The Four Tops, Junior Walker, etc.
  • 16 au 18 avril : Retour des Rolling Stones à l'Olympia de Paris avec en première partie Vince Taylor et le Bobbie Clarke Noise.
  • 20 juin : les Beatles donnent deux concerts au Palais des sports de Paris, The Yardbirds et Moustique assurent la première partie.
  • 22 juin : les Beatles donnent deux concerts au Palais d'hiver, à Lyon.
  • 30 juin : les Beatles donnent un concert au Palais des expositions à Nice.
  • 17 novembre sortie de l'album Johnny chante Hallyday.
  • 18 novembre et jusqu'au 25 décembre, Johnny Hallyday se produit pour la quatrième fois à l'Olympia.
  • Novembre : concert de Chuck Berry au club La Locomotive à Paris.
  • Novembre : Vigon publie son premier disque avec Bama Lama Bama Loo, une reprise de Little Richard.
  • 8 décembre : The Honeycombs sont les vedettes d'un Musicorama à l'Olympia à Paris, avec Goddie and the Gingerbreads et Los Machucambos.

1966[modifier | modifier le code]

  • 24 mai : concert de Bob Dylan à l'Olympia à Paris[1].
  • Juin : révélation de Jacques Dutronc, avec son premier EP comportant en particulier Et moi, et moi, et moi et Mini, mini, mini.
  • Juillet : parution du premier numéro du magazine Rock & Folk, avec Bob Dylan en couverture.
  • 14 août : naissance de David Hallyday, premier enfant de Johnny Hallyday et de Sylvie Vartan.
  • 10-11 septembre : Otis Redding donne deux concert à l'Olympia à Paris, avec Vigon en première partie.
  • 13 octobre : Johnny Hallyday commence à Évreux (Eure) une tournée, (Jimi Hendrix assure la première partie).
  • 18 octobre : Johnny Hallyday se produit à l'Olympia, à Paris, dans le cadre d'un Musicorama,(toujours en première partie,Jimi Hendrix est au programme).
  • 25 octobre : Michel Polnareff se produit à l'Olympia, à Paris, lors d'un Musicorama.
  • Novembre : le magazine Rock & Folk devient mensuel.
  • Novembre : le magazine Disco Revue tente de se relancer sous le titre Les Rockers.
  • 8 novembre : Jerry Lee Lewis se produit à l'Olympia à Paris, dans un Musicorama. Vince Taylor est en première partie.
  • 18 décembre : Jimi Hendrix passe à l'Olympia à Paris en vedette d'un Musicorama.

1967[modifier | modifier le code]

1968[modifier | modifier le code]

1969[modifier | modifier le code]

Les années 1970[modifier | modifier le code]

1970[modifier | modifier le code]

1971[modifier | modifier le code]

1972[modifier | modifier le code]

1973[modifier | modifier le code]

1974[modifier | modifier le code]

  • Fondation du groupe Little Bob Story.
    • 26 avril 1974 Le Groupe Messin DIVODORUM remporte le 1er prix au Golf DROUT
  • Sortie de l'album BBH 75 de Jacques Higelin, premier album d'un nouveau rock français, plus dur, préfigurant le punk. Les textes et musiques sont originaux, et non des adaptations de la pop anglaise. Préfigure Téléphone, Alain Bashung, Starshooter, etc.

1975[modifier | modifier le code]

1976[modifier | modifier le code]

1977[modifier | modifier le code]

1978[modifier | modifier le code]

  • Fondation de Taxi Girl
  • Sortie de l'album Full Speed Ahead de Ganafoul.
  • Le second 45 tours de Starshooter, très irrévérencieux envers les Beatles, Get Baque / En Chantier est retiré des ventes au bout d'une semaine. La même année, leur premier album très bien accueilli les propulse, tout comme Téléphone, nouveau phénomène du rock français. Le 10 juillet, ils sont à l'affiche d'une nuit punk à l'Olympia en compagnie de Stinky Toys[1].
  • Septembre : retour en force du rock à la télévision avec l'émission Chorus, qui va diffuser des concerts en live d'artistes du rock internationales ou nationales.

1979[modifier | modifier le code]

Les années 1980[modifier | modifier le code]

1980[modifier | modifier le code]

1981[modifier | modifier le code]

1982[modifier | modifier le code]

1983[modifier | modifier le code]

  • Formation des groupes punk Ludwig von 88, Les Rats et Les Wampas.
  • 19 février : concert d'adieu des Bérurier à l'usine de Pali-Kao. Ce concert marque finalement la naissance des Bérurier Noir groupe majeur du rock français.
  • août : Nicko McBrain quitte Trust pour rejoindre les anglais d'Iron Maiden. Clive Burr fait lui le chemin inverse.
  • Septembre : Les Chats Sauvages d'origine, avec Mike Shannon sortent un album de 8 titres dont 7 chansons avec paroles et musique de Mike Shannon. Malgré la qualité de l'œuvre, il n'aura qu'un succès d'estime.

1984[modifier | modifier le code]

1985[modifier | modifier le code]

  • Fondation du groupe punk Les Garçons Bouchers par François Hadji-Lazaro.
  • mars : sortie de l'album Concerto pour détraqués des Bérurier Noir.
  • 10 mai : sortie de l'album 3 marquant la consécration d'Indochine qui écoule 800 000 albums et 1 300 000 singles en France.
  • Sortie de l'album live au Rose Bonbon du groupe Les Désaxés.
  • 15 juin : concert gratuit et géant sur la place de la Concorde à Paris organisé par SOS Racisme ; à l'affiche Téléphone, Indochine, Coluche, Alain Bashung, JJ Goldman, Fine Young Cannibals ...
  • 31 juillet : Trust annonce sa séparation.
  • 12 septembre au 12 octobre : Jacques Higelin reste pendant un mois à Bercy. Il demeure l'artiste qui y a été affiché le plus longtemps.

1986[modifier | modifier le code]

  • Lancement du magazine Les Inrockuptibles par Christian Fevret et Arnaud Deverre[1].
  • 21 avril : séparation de Téléphone. Taxi Girl se sépare la même année.
  • 20 septembre : sortie de l'album The No Comprendo des Rita Mitsouko comprenant notamment les chansons Les Histoires d'A., Andy et C'est comme ça.
  • Automne : lancement de la radio Ouï FM par Pierre Raiman, Philippe Mazière, Bertrand Jullien, Isabelle Gornet et Éric Mettout.

1987[modifier | modifier le code]

1988[modifier | modifier le code]

  • De mars à mai : Indochine entame une tournée qui les conduira en France, Belgique, Suisse, Canada et au Pérou pour quatre concerts à guichets fermés à Lima rassemblant 48 000 personnes.
  • 16 juin : Dany Maranne bassiste des Fantômes meurt assassiné devant chez lui par des voyous.
  • 24 octobre : sortie de Patchanka, le premier album de la Mano Negra.

1989[modifier | modifier le code]

Les années 1990[modifier | modifier le code]

1990[modifier | modifier le code]

  • Sortie de l'album Regards affligés sur la morne et pitoyable existence de Benjamin Trembley, personnage falot mais ô combien attachant de Pigalle.

1991[modifier | modifier le code]

1992[modifier | modifier le code]

1993[modifier | modifier le code]

1994[modifier | modifier le code]

1995[modifier | modifier le code]

1996[modifier | modifier le code]

1997[modifier | modifier le code]

  • Janvier : création de l'émission « Tracks »  diffusée sur Arte.
  • 22 avril : le groupe Louise Attaque sort son premier album éponyme, qui remporte un grand succès en France (2,5 millions d'exemplaires).
  • Juillet : sortie du premier album de Dolly.

1998[modifier | modifier le code]

1999[modifier | modifier le code]

  • Janvier : Ludwig von 88 se met en pause. Ils le sont toujours.
  • 27 février : décès de Stéphane Sirkis pendant l'enregistrement de l'album Dancetaria d'Indochine. C'est à partir de cet album qu'oLi dE SaT intègre le groupe et en modifie le son, ce qui conduira à la renaissance médiatique du groupe.

Les années 2000[modifier | modifier le code]

2000[modifier | modifier le code]

2001[modifier | modifier le code]

2002[modifier | modifier le code]

2003[modifier | modifier le code]

2004[modifier | modifier le code]

2005[modifier | modifier le code]

2006[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

  • 24 mars : sortie du dernier album studio d'Alain Bashung : Bleu pétrole.
  • 21 avril : sortie du triple album Varsovie - L'Alhambra - Paris de Damien Saez.
  • 2 juillet : décès du photographe Alain Dister connu pour un livre sur Les Beatles et ses photographies du monde du rock'n'roll et des États-Unis des années 1960. Il fut un témoin important de la contre-culture.
  • Décembre : Arthur rachète la radio rock Ouï FM et provoque le remplacement d'une grande partie de l'équipe et la disparition d'émissions emblématiques comme L'Odyssée du Rock.

2009[modifier | modifier le code]

Les années 2010[modifier | modifier le code]

2010[modifier | modifier le code]

2011[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

2013[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

2015[modifier | modifier le code]

Notes et Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q et r Florent Mazzoleni, L'odyssée du rock, éditions Hors Collection, 2007. (ISBN 978-2-258-07438-5).
  2. http://www.encyclopedisque.fr/disque/8190.html / consulté le 11 avril 2015.
  3. Reportage magazine Salut les copains, avril 1963.
  4. La discographie Française Juillet-août 1963 Les permissionnaires du twist].
  5. Eddy Mitchell Sessions 1960-1992, p. 70 et 92.
  6. Interview d'Aldo Martinez dans JukeBox Magazine N°38, P. 50 en mai 1990 - Dactylo Rock Le Roman vrai des Chaussettes Noires, M. Achard Flammarion 1994].
  7. Interview de Jean Veidly p.92 dans le livre Des Sunset boulevard par milliers, d'Alice Hubel, éditions Plasma, 1981.
  8. http://www.nostalgie.fr/musique-422/interviews-et-videos-448/article/232324-sylvie-vartan-les-beatles-et-trini-lopez-partagent-l-affiche-de-l-olympia-1964.html
  9. Présentation du groupe par Eddy Mitchell, sur le CD Eddy Mitchell live 1964-1967.
  10. Autant en emporte le rock de Jean-Noël Coghe ,p.43-45, Castrol Astral, 2001].
  11. Liste des tournées d'été dans le la magazine Age tendre et tête de bois N°18 de juillet 1964, p. 21 et 25 et Dactylo Rock le roman vrai des Chaussettes Noires de M. Achard, Flammarion 1994].
  12. Libération, 29 août 1991
  13. AFP, 14 juillet 2009, 23 h 42
  14. AFP, 16 juillet 2009, 23 h 26
  15. Alain Grasset, « Sa Majesté Prince a affolé le Grand palais », Le Parisien, 12 octobre 2009
  16. Wikinews
  17. AFP, 11 décembre 2009, 1 h 17
  18. http://www.20minutes.fr/people/371518-20091216-tournee-johnny-hallyday-annulee / consulté le 15 novembre 2015.
  19. http://www.lepoint.fr/culture/johnny-hallyday-reprend-la-route-et-fetera-ses-70-ans-sur-scene-02-06-2013-1675425_3.php - consulté le 15 novembre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]