Pizza (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pizza (homonymie).
Pizza
Album de Alain Bashung
Sortie 1981
Enregistré Studios Rockfield, Monmouth (Grande-Bretagne)
Genre Pop
Rock
Variété française
Producteur Alain Baschung, Ken Burgess
Label Philips Records
Universal Music Group
Classement Drapeau de la France France no 1[1]

Albums de Alain Bashung

Pizza est le troisième album studio de Alain Bashung, paru en 1981 chez Philips.

Historique[modifier | modifier le code]

C'est l'album qui place Bashung au sommet du rock français, après le succès de Gaby oh Gaby. Avec le parolier Boris Bergman, ils inventent un nouveau langage, fait d'écriture automatique, d'images abstraites, de double-sens, de propos surréalistes et de jeux de mots (essentiellement des calembours). Par exemple dans Vertige de l'amour: « si ça continue j'vais m'découper » au lieu de « j'vais me casser », puis il ajoute : « suivant les pointillés ».

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. Ça cache quekchose Boris Bergman / Alain Bashung 2:47
2. L'Araignée Boris Bergman / Alain Bashung 2:49
3. J'sors avec ma frangine Boris Bergman / Alain Bashung 2:48
4. Aficionado Boris Bergman / Alain Bashung 2:37
5. Idylle au Caire Boris Bergman / Alain Bashung 2:44
6. Privé Boris Bergman / Alain Bashung 3:07
7. Vertige de l'amour Boris Bergman / Alain Bashung 3:16
8. Rebel Boris Bergman / Alain Bashung 3:56
9. Retours Boris Bergman / Alain Bashung 2:12
10. Reviens va-t-en Boris Bergman / Alain Bashung 3:13
11. Fan Boris Bergman / Alain Bashung 4:19

Pistes bonus (réédition CD)[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
12. Elle s'fait rougir toute seule Boris Bergman / Alain Bashung 3:08
13. Gaby oh Gaby Boris Bergman / Alain Bashung 3:58

45 tours extraits de l'album[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Vertige de l'amour / Ça cache quekchose (Drapeau de la France France : 1er)
  • 1981 : Rebel / Reviens va-t-en (Drapeau de la France France : 19e)

Réception critique et publique[modifier | modifier le code]

En 1981 l'album est certifié disque d'or avec plus de 100 000 exemplaires vendus[2].

Selon l'édition française du magazine Rolling Stone, cet album est le 19e meilleur album de rock français[3]. Dans son ouvrage La discothèque parfaite de l'odyssée du rock, Gilles Verlant, sans pour autant inclure l'album dans sa liste d'albums essentiels, qualifie le doublé Roulette russe / Pizza de « triomphal »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]