Little Tony

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Little Tony
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Little TonyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enrico Ciacci (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Label
Durium Records (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Site web
Discographie
Little Tony discography (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Little Tony, de son vrai nom Antonio Ciacci, né le à Tivoli et mort à Rome le [1], est un chanteur et comédien saint-marinais : dans les années 1960, il est devenu l'un des plus populaires parmi les chanteurs de rock de langue italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Ciacci commence à enregistrer des disques en 1958, notamment des reprises d'Elvis Presley et de Little Richard. Remarqué par Jack Good, il effectue une tournée en Angleterre sous la dénomination Little Tony and his Brothers.

En , Adriano Celentano compose et enregistre 24.000 baci. Le même mois, Little Tony sort le single 24 mila baci. Les deux jeunes gens défendent la chanson au festival de Sanremo (-), où chaque titre doit être interprété deux fois, par deux artistes différents. Leur chanson se classe deuxième[2]. Connaissant un grand succès, elle est reprise en plusieurs langues, dont en français, sous le titre de 24 000 baisers, par Johnny Hallyday, Bob Azzam, Dalida, Rocky Volcano, Frankie Jordan et Au Bonheur des dames.

Little Tony s'est produit en France en 1961 au Premier festival international de rock.

En 1985, il participe au projet musical Ro.Bo.T. (it) avec Rosanna Fratello et Bobby Solo (1985-1988).

Bien qu'étant né et ayant toujours vécu en Italie, il est resté citoyen de Saint-Marin et n'a jamais demandé la nationalité italienne.

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles

etc.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Avec Eva Thulin dans Zum Zum Zum nº 2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « É morto Little Tony », sur Ilsole24ore.com (consulté le 28 mai 2013).
  2. (it) « Festival di Sanremo 1961: I cantati - l canzoni - I testi », sur italiacanora.net, 17 janvier 2013 (consulté le 19 septembre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]