Les Caméléons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caméléon (homonymie).
Les Caméléons
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Punk rock, ska-rock[1]
Années actives Depuis 1991
Labels Todos Production, Bond-Age (ancien), Wagram Music (ancien), Small Axe (ancien), Tripsichord (ancien)
Composition du groupe
Membres Vincent
Nico
Vévé
Christophe « Tof » Rossini
Thomas
Quentin
Anciens membres Voir anciens membres

Les Caméléons est un groupe de ska-rock français, originaire de Vendée. Proche de l'esprit rock alternatif des années 1980, ils sont les petits frères de Negu Gorriak, des Wampas ou encore de la Mano Negra. Les chansons du groupe sont en français ou en espagnol[2]. Ils associent ska et rock pour donner un mélange où les cuivres tiennent une place prépondérante.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 1991 par Jean Jean (chant) et Vincent (guitare)[1]. Ce n'est qu'à partir de 1993 que le groupe se nomme Les Caméléons[1]. Deux ans plus tard, le groupe publie son premier album studio, Viva la Fiesta, en 1995, qui comptera 10 000 exemplaires vendus localement[1],[2]. La même année, ils sont rejoints par un tromboniste, Samuel Dekyndt, puis ils se produisent dans toute la France et à l'étranger dans des festivals notamment. Après avoir trouvé un trompettiste (Samuel Dekyndt) et un saxophoniste (Olivier Jeudy), le groupe commence à enregistrer un nouvel album. En 1997, Les Caméléons publient leur deuxième album studio, Hay la frita[1]. À cet instant, la formation se stabilise avec Tony Grolier à la guitare, et Anthony Picoron à la batterie[1].

Des années plus tard, leurs nouveaux albums, Chaleur (1999), Todos (2001), et Joyeux bordel (2003), sont publiés[1]. Après avoir travaillé avec le label Wagram Music, le groupe récupère ses droits et distribue sa musique via Todos Production[2]. Leur premier album live, simplement intitulé Live (également sorti en DVD), est enregistré au VIP à Saint-Nazaire en décembre 2004, et publié en 2005[1]. En novembre 2006, ils produisent l'album Pas de concessions[1]. En septembre 2007, Mike est remplacé par Quentin (au trombone). En novembre 2007, Sam est remplacé par Bastien. En 2009, le groupe publie son nouvel album studio, Ya Basta!!!. D'après le magazine Discordance, « les premiers morceaux de l’album sonnent comme un retour aux sources digne de Hay La Frita[3]. »

Le 25 mai 2013 sort leur neuvième album, éponyme, au label Todos Production[1],[4]. Ce nouvel opus comprend des chansons telles que Otras vidas, Ferme ta gueule et Et si… qui prône l’anticonformisme[5].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Vincent - guitare, chant
  • Nico - guitare
  • Vévé - basse
  • Christophe « Tof » Rossini - batterie
  • Thomas - trompette
  • Quentin - trombone

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • P'tit Singe / Nicolas Jahan - chant
  • Dreuz - guitare
  • Neness - batterie
  • Tony Grollier - guitare
  • Hervé Moinard - trombone
  • Olivier Jeudy - saxophone
  • Anthony « Pico » Picoron - batterie
  • Samuel « Sam » Dekyndt - trombone
  • Jean-François « Jeff » Dumant - trombone
  • Mickaël « Mike » Laclé - trombone
  • Bastien Flatet - trombone
  • Jean-Jean - chant
  • Bryan - basse
  • Steven - trombone
  • Tomisch - saxophone

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j Dominique Grandfils, Camion Blanc: Anthologie du rock français De 1956 à 2017, (ISBN 2357799277, lire en ligne).
  2. a, b et c « Encyclopédie du Rock - Les Caméléons », sur Rock Made in France (consulté le 31 mai 2017).
  3. « Les Caméléons – Ya Basta !!!!! », sur Discordance Magazine, (consulté le 31 mai 2017).
  4. « Chronique de Comptoir - Les Caméléons « Les Caméléons » (2013) en post-it », sur Musicodrome, (consulté le 31 mai 2017).
  5. « Les Caméléons – Les Caméléons », sur vacarm.net, (consulté le 31 mai 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]