Cavern Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Beatles
Cet article est une ébauche concernant les Beatles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Cavern Club

Le Cavern Club (La caverne en français) est une salle de spectacle située au 10 Mathew Street[1], une petite rue du centre de Liverpool, ville portuaire du nord de l'Angleterre. Ouvert le comme club de Jazz[2], il doit son nom à l'allure sombre du local dans un sous-sol fait de voûtes d'un bâtiment commercial.

C'est là que, pour la première fois, leur futur manager Brian Epstein vit jouer les Beatles, le [3]. Bien avant, les Quarrymen y avaient déjà joué plusieurs fois en 1957 et, avec Paul McCartney, le 24 janvier 1958. En deux ans et demi - du 9 février 1961 au 3 août 1963 - les Beatles y donnèrent 292 représentations, souvent à l'heure du déjeuner selon les traditions anglaises, attirant une foule de spectateurs de plus en plus grande, se créant un premier noyau de fans. De nombreux autres groupes et artistes y ont joué (notamment les représentants du style Merseybeat comme Billy J. Kramer & the Dakotas) : The Rolling Stones, Arctic Monkeys, The Who, Pink Floyd, Oasis, Aretha Franklin, John Lee Hooker, The Ting Tings, the Kinks.

Démolie en 1973, la salle a été reconstruite avec les même pierres en 1982[1]. Le club existe toujours et une reconstitution du lieu, tel qu'il était à l'époque des Beatles, est présente dans le musée du groupe, situé sur l'Albert Dock de Liverpool. On peut y voir les signatures des ses membres ainsi que de leurs dessins sur le mur du fond, derrière la scène.

Actuellement, le Cavern club est scindé en deux salles distinctes :

  • La salle "voûtée" (reconstitution de celle des Beatles), qui accueille en priorité les groupes reprenant la musique des Fab Four.
  • La salle "moderne", avec une scène plus grande et un système de son actuel, accueille des groupes de tous styles et de toutes nationalités (parmi les groupes français, on peut noter The Green Olive le 3 novembre 2006, et The Paper Plane le 14 novembre 2009).

En 2017, pour marquer le soixantième anniversaire de son ouverture, on a installé devant le club une statue de Cilla Black, offerte pas ses garçons[4]. Black était préposée au vestiaire et chantait occasionnellement sur la scène du Cavern lorsque Brian Epstein la prise sous son aile.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Spencer Leigh, The Cavern : The Most Famous Club in the World, The Story of the Cavern Club, SAF Publishing, , 224 p. EAN 978-0946719907
  • (en) Phil Thompson, The Best of Cellars : The Story of the World famous Cavern Club, The Bluecoat Press, , 208 p. EAN 978-1872568164. Édition révisée et mise à jour publiée par NPI Media Group, 2007, 192 p., EAN 978-0752442020

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]