Bleu pétrole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour la couleur, voir bleu pétrole (couleur).
Bleu pétrole

Album de Alain Bashung
Sortie
Enregistré Alice's Restaurant (New York), Buzz Studio (Paris), ICP Studios (Bruxelles), Jackpot Studios (Portland) et Looking Glass Studios (New York)
Durée 50 min 38 s
Genre Chanson française, rock
Producteur Gaëtan Roussel et
Mark Plati
Label Barclay Records

Albums de Alain Bashung

Bleu pétrole est le douzième album studio d'Alain Bashung, sorti le chez Barclay Records. Il est certifié disque de platine[1] et a été récompensé lors des Victoires de la musique 2009 dans la catégorie « album de chansons, variétés de l'année ».

Historique[modifier | modifier le code]

Très attendu après L'Imprudence, dernier album studio datant de 2002, et celui de La Tournée des grands espaces, album live sorti en 2004, Bleu pétrole, fruit d'une maturation lente de la part de Bashung, a finalement été écrit en grande partie par Gaëtan Roussel de Louise Attaque et Gérard Manset[2]. Après l'écriture musicale plus expérimentale débutée au tournant des années 2000, Bashung propose avec cet album un retour marqué à une certaine chanson française teintée de rock qui fit son succès dans les années 1990.

L'album est dédié à Mick Larie, membre de Bluegrass Long Distance, disparu en juillet 2007, mandoliniste ami de Marcel Dadi et de Patrick Sébastien. Le premier extrait appuyant la promotion du disque est Résidents de la République.

Bashung entame une tournée à la suite de la sortie de l'album et choisit Comme un lego de Gérard Manset en ouverture des concerts. Le l'album ressort en version double vinyle collector et limitée à 1 000 exemplaires. À ce jour, il s'est vendu à plus de 470 000 exemplaires[réf. nécessaire].

Bleu pétrole est le dernier album studio d'Alain Bashung, qui meurt le .

Beaucoup de chansons y ont été enregistrées pendant la réalisation de l'album, dont la plupart ne sont pas gardés pour l'album. Une dizaine de ces chutes seront recyclés et formeront l'album En amont qui sortira dix ans plus tard.

Titres de l'album[modifier | modifier le code]

No TitreParolesMusique Durée
1. Je t'ai manquéGaëtan RousselGaëtan Roussel 3:39
2. Résidents de la RépubliqueGaëtan RousselGaëtan Roussel 3:21
3. Tant de nuitsJoseph d'AnversArman Méliès, Alain Bashung 4:17
4. Hier à SousseGaëtan RousselGaëtan Roussel 3:55
5. VénusGérard MansetArman Méliès, Gérard Manset 4:19
6. Comme un legoGérard MansetGérard Manset 9:04
7. Sur un trapèzeGaëtan RousselGaëtan Roussel 3:47
8. Je tuerai la pianisteGérard MansetGaëtan Roussel, Alain Bashung 6:11
9. SuzanneLeonard Cohen, adaptation de Graeme AllwrightLeonard Cohen 4:09
10. Le Secret des banquisesGaëtan RousselAlain Bashung, Gaëtan Roussel 3:35
11. Il voyage en solitaireGérard MansetGérard Manset 4:04

Réception critique et publique[modifier | modifier le code]

Selon l'édition française du magazine Rolling Stone, cet album est le 46e meilleur album de rock français[3]. Le magazine Les Inrockuptibles qualifie l'album d'« immense chef-d'œuvre »[4].

Classements[modifier | modifier le code]

Chart Meilleur
classement
Nombre de semaines
dans le Top 50
Certification
Drapeau de la France France[5] 1 103 Disque de platine Platine[1]
Drapeau de la Belgique Belgique[6] 2 99
Drapeau de la Suisse Suisse[7] 11 29

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Alain Bashung : voix, harmonica
  • Gaëtan Roussel : guitare acoustique, guitare électrique, ukulélé, Weissenborn
  • Marc Ribot : guitare électrique, banjo, Dobro
  • Marc Muller : Dobro, lap steel
  • Arman Méliès : guitare électrique, banjo
  • Mark Plati : basse, guitare acoustique, guitare électrique, claviers, boîte à rythmes
  • Simon Edwards : basse, contrebasse, Dobro
  • Shawn Pelton : batterie
  • Martyn Barker : batterie, percussions, bongo
  • Tahar Boukhlifa : batterie, guitare électrique
  • Gerry Leonard : guitare électrique
  • M. Ward : guitare électrique, guitare acoustique
  • Cordes :
    • Violons : Marian Tache, Erik Sluys, Dick Uten, Bart Lemmens, Tatjana Scheck, Christophe Pochet, Cristina Constantinescu, Annelies Broeckhoven
    • Alto : François Grietje
    • Violoncelles : Hans Vandaele, Karel Steylaerts
    • Direction cordes : Mark Steylaerts

Graphisme de la pochette[modifier | modifier le code]

Sur la pochette, les peintures et graphismes sont de Jérome Witz et element-s. Les photographies sont de Ludovic Carême.

Les notes du verso de la pochette du disque sont « A.B. BP - # 530 5929 » stylographiées à l'encre noire épaisse font référence à l'auteur de l'album, Alain Bashung (A.B.), au titre de l'œuvre (BP, Bleu Pétrole), et à son numéro de dépôt (06007 530 709 49).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Albums certifiés disque de platine par la SNEP en 2008 », sur snepmusique.com (consulté le 15 novembre 2012).
  2. Alain Bashung, rocker en équilibre, Le Monde du 25 mars 2008
  3. Rolling Stone, no 18 de février 2010
  4. Christophe Comte, « Critique de l'album Bleu Pétrole », sur lesinrocks.com, (consulté le 15 novembre 2012).
  5. Bleu pétrole sur chartsinfrance.net
  6. Bleu pétrole sur www.ultratop.be
  7. Bleu pétrole sur swisscharts.com