Mike Shannon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mike Shannon

Description de l'image  Defaut.svg.
Informations générales
Nom Michel Simonet
Naissance 3 mars 1945 (68 ans)
Toulouse Drapeau de la France France
Activité principale Chanteur
Genre musical Rock 'n' roll
Années actives Depuis 1962
Labels Pathé-Marconi
Vogue
United Artists Records
Disques Carrère
Scopitone Records
Magic-Records

Mike Shannon, né Michel Simonet à Toulouse le 3 mars 1945, est un chanteur français. Il est connu pour avoir remplacé Dick Rivers au sein du groupe Les Chats Sauvages d'octobre 1962 à mai 1964.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1957, l'oreille collée au poste de TSF, écoutant Radio Luxembourg Anglais, il découvre une musique qui va changer sa vie : le rock 'n' roll.

Il forme son premier groupe avec des jeunes de son âge, Les Flammes bleues à Toulouse.

En septembre 1962, à 17 ans et demi en écoutant la radio Europe 1, il entend une annonce dans l'émission Salut les Copains et décide de « monter à Paris » pour auditionner aux studios de Boulogne-Billancourt, pour le groupe de rock Les Chats Sauvages qui cherche un nouveau chanteur.

Après plusieurs essais parmi 180 prétendants, il est choisi par les quatre membres du groupe, étant de tous le plus à l'aise et sa voix ayant selon eux la meilleure tessiture. Il devient Chat Sauvage en lieu et place de Dick Rivers.

Pour se roder, le groupe reformé fait son 1er gala à Saint-Jean-d'Angély, confirmant ainsi le bon choix du chanteur[1]. Le groupe retourne à Paris pour travailler sur un nouveau Super 45 tours. Mike, à cette occasion, signe le contrat qui l'attend.

Avec ce premier EP (Extended Play) comme nouveau chanteur du groupe, il obtient avec Les Chats Sauvages un énorme succès avec le titre Derniers Baisers, adaptation française de Sealed with a kiss, chanson américaine de Gary Geld et Peter Udell devenue culte.

Le groupe va désormais régulièrement enregistrer jusqu'à la fin de leur contrat en mai 1964, soit un total de 6 super 45 tours, et un album qui parait en mars 1963.

Le groupe présente un son totalement nouveau dans un style country, avec une rythmique à la guitare sèche et une orchestration pour violons de Bernard Gérard dans deux morceaux. L'album est très inspiré par Cliff Richard and The Shadows dont ils reprennent deux anciens succès.

Après la publication de 6 EP 45 tours et d'un album, leur contrat de trois ans s'achève (c'est généralement la durée de contrat en vigueur à l'époque chez Pathé-Marconi) et le groupe se sépare définitivement au printemps 1964.

Un communiqué de presse publié en septembre indique : "sa carrière était devenue chaotique depuis les derniers galas de fin de saison dans des stations alpines". C'est la fin d'une carrière de 3 ans. Il en est de même pour de nombreux groupes de rock qui seront dissous dans l'année, leurs chanteurs souhaitant faire « cavalier seul ».

Mike, comme il l'avait annoncé, se rapproche de la maison de disques Vogue, où il enregistre sous la direction artistique de Christian Fechner. Il participe aux tournées d'Antoine et les Problèmes, et chante dans tout l'hexagone.

À la suite d'une tournée au Québec (initialement prévue avec Les Chats Sauvages) il décide de s'y installer et connaît dans ce pays plusieurs succès pendant 3 ans, avec notamment Celui-là, chanson de Michel Legrand écrite en hommage au sénateur Robert Kennedy ou Chérie, adaptation de Honey de Bobby Goldsboro.

Mike Shannon se produit dans les salles de spectacle québécoises telles que Le Château Champlain ou La Casa Loma. Des problèmes avec les services d'immigration le contraignent à revenir en France.

Il travaille pendant quelques années avec le grand orchestre de René Coll tout en composant pour plusieurs artistes[Lesquels ?]. Il fait aussi beaucoup de « jingles » publicitaires.

En 1983, Mike Shannon reforme Les Chats Sauvages à la suite de Dick Rivers en 1981 et enregistre un album de 8 titres dont 7 de sa composition, qui sont éditées sur un CD "BL 87110" chez Mondane un label Suisse, qui malgré une grande qualité mais aussi un manque de promotion, n'aura qu'un succès d'estime.

Il est avec Jean Sarrus son ami, le créateur du festival de Mirande en 1992. Il fait découvrir la musique country au public français à travers des émissions de radio[Lesquelles ?][Quand ?].

Mike Shannon s'est produit à Paris au Petit Journal à Montparnasse le 6 mars 2007 et à l'Olympia en 2004 et 2006, et le 20 janvier 2008 dans une soirée dédiée aux années 1960 à l'occasion de la tournée Il était une fois les années 60.

Des disques de Mike paraissent régulièrement chez Magic-Records. Son dernier opus intitulé Home, paru en 2009, est un mélange de chansons de sa composition et de grands titres devenus des standards.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Les Chats Sauvages - 6 EP 45 t
  • Derniers Baisers.....
  • John, c'est l'amour...... extrait du 3 ème album
  • Dis-lui que je l'aime.....
  • Laisse-moi chanter......
  • Jolie fille.....
  • Obsession.....
Avec les Chats Sauvages - 3e Album - Mars 1963
  • Venez, les filles (du film Le roi du village)
  • Horizon (instrumental des frères Roboly)
  • Emmène-moi (d'après un thème du Folklore)
  • Ton jouet (Toy of love)
  • Au moins huit jours (Please don't tease) de Cliff Richard and The Shadows
  • Johnny, rappelle-toi (Johnny, remember me)
  • John c'est l'amour (Son this is she)
  • Judy rappelle-toi
  • Candide (Cupid)
  • Tu n'aimes que moi (Where is my heart) de Cliff Richard and The Shadows.
Avec Les Chats Sauvages - 4e Album - 1983
  • Toxico rock
  • La plus belle du Quartier
  • Derniers Baisers
  • Vieux Rock'N'Roll Man
  • Rock'N'Roll (Mon Amour n'a pas Changé)
  • Dingue de Rock
  • Je serai toujours là (I'm the Lonely One) de Cliff Richard and The Shadows.
  • Un roi s'en est allé
Hors les Chats sauvages
  • 1965 : Je voudrais tant te parler d’elle (sous le nom de Mick Shannon), Vogue
  • 1966 : Mama (groupe Les Brumells), Vogue
  • 1967 : Vendredi m’obsède (sous le nom de George Brumell), Vogue
  • 1968 : Derniers baisers (sous le nom de Shannon), Pathé-Marconi
  • 1975 : La fin d'une illusion, United Artists Records
  • 1986 : Mon amour n'a pas changé
  • 1987 : California girl, Carrère
  • 1988 : Dingue de rock, Scopitone
  • 2009 : Home, Magic-Records

Bibliographie[modifier | modifier le code]

2001 : La belle histoire des groupes de Rock Français des Années 60, par Jean Chalvidant & Hervé Mouvet, éditions F.Lanore, 191 pages.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Juke-Box Magazine Hors série no 12

Lien externe[modifier | modifier le code]