Feu! Chatterton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Feu ! (homonymie) et Chatterton.
Feu! Chatterton
Description de cette image, également commentée ci-après
Feu! Chatterton en novembre 2015
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical rock - pop - chanson française - spoken word
Années actives depuis 2011
Influences Alain Bashung
Television
Serge Gainsbourg
Radiohead
Chet Baker
Site officiel soundcloud.com/feu-chatterton
Composition du groupe
Membres Antoine Wilson (basse)
Arthur Teboul (chant)
Clément Doumic (guitare, clavier)
Raphaël de Pressigny (batterie)
Sébastien Wolf (guitare, clavier)
La mort de Chatterton, par Henry Wallis.

Feu! Chatterton est un groupe de musique rock et pop originaire de Paris fondé en 2011. Le nom du groupe est la juxtaposition de l'expression Feu! et de Chatterton, en hommage au poète Thomas Chatterton.

Historique[modifier | modifier le code]

L'histoire de Feu! Chatterton commence au milieu des années 2000, avec la rencontre de trois membres du groupe au lycée Louis-le-Grand[1] et à l'Université Paris-Sorbonne[2]. Après leurs années d'études, le groupe se lance en 2012 avec un premier titre La mort dans la pinède, et participe à plusieurs festivals (Rock en Seine, les Francofolies, le Printemps de Bourges...) et premières parties de concert (Fauve) au cours des années 2013 et 2014. Le groupe remporte plusieurs prix (prix Chorus 2014, prix Paris jeunes talents 2014, prix Félix-Leclerc 2014[3]...) et sort un premier EP en 2014 autoproduit grâce au financement participatif[4]. Leurs deux premiers albums, Ici le jour (a tout enseveli) (2015) et L'Oiseleur (2018) sortent chez Barclay–Universal[5].

Influences[modifier | modifier le code]

La plume d'Arthur, le chanteur, est directement inspirée de Serge Gainsbourg[3], Léo Ferré[6], Barbara, Alain Bashung[3] ou encore Jacques Brel[6]. Les autres influences du groupe vont du rock de Television ou Led Zeppelin au jazz de Chet Baker, Nat King Cole, Miles Davis, entre autres. Leur style est très lié au dandysme[3],[5]

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marie-Catherine Mardi, « Feu ! Chatterton : l'élégance pop made in France », sur telerama.fr, (consulté le 28 octobre 2015).
  2. a et b [vidéo] Feu ! Chatterton à Paris-Sorbonne : l'interview ! sur YouTube (consulté le 20 juillet 2016).
  3. a b c et d Valérie Lehoux, « Qui est Feu ! Chatterton, révélation des Francos ? », sur telerama.fr, (consulté le 28 octobre 2015).
  4. KissKissBankBank, « FEU! CHATTERTON - 1er EP », sur KissKissBankBank (consulté le 23 mars 2019)
  5. a b et c Patrice Demailly, « Feu! Chatterton, dandys rock lettrés », sur RFI Musique, (consulté le 28 octobre 2015).
  6. a et b Joséfa Lopez, « Qui est Feu! Chatterton ? », sur lemonde.fr, (consulté le 28 octobre 2015).
  7. « Clément Doumic » sur Facebook.com
  8. « Clément Doumic », sur linkedin.com
  9. « Clément DOUMIC », sur www.scenarioaulongcourt.com (consulté le 29 août 2018)
  10. « LA FORET DE QUINCONCES - Festival de Cannes », sur Festival de Cannes (consulté le 29 août 2018)
  11. Robin Korda|, « J’ai fait des études mais je me soigne ! », Le Parisien Week-End,‎ (lire en ligne)
  12. Lucie Paris-Legret, « Arthur Teboul, le chanteur leader du groupe Feu ! Chatterton », Cosmopolitan.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 28 août 2018)
  13. « Le Feu! aux poudres », sur Le Devoir (consulté le 28 août 2018)
  14. « L’équipe de coordination », Failles Lab,‎ (lire en ligne, consulté le 29 août 2018)
  15. « Bic Médium par Feu ! Chatterton », sur Le Beau Bug, (consulté le 12 mars 2016).
  16. « Feu! Chatterton - Prix Francis Lemarque de la révélation », sur createurs-editeurs.sacem.fr (consulté le 23 mars 2019)
  17. « Communiqué de presse. Prix Chorus 2014 », sur www.hauts-de-seine.fr,
  18. « Paris Jeunes Talents : le palmarès musique 2014 », sur Les Inrocks (consulté le 23 mars 2019)
  19. « Le lauréat du Prix Félix-Leclerc 2014 est... », sur Les Inrocks (consulté le 23 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Documentaire diffusé en 2015 sur France 4 : Feu! Chatterton par Feu! Chatterton de Marie Guilloux, 28 octobre 2015, 60 min [présentation en ligne].

Liens externes[modifier | modifier le code]