You're Under Arrest (album de Serge Gainsbourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
You're Under Arrest

Album de Serge Gainsbourg
Sortie
Enregistré 17 au (playbacks)
(voix)
Dangerous Music, New Jersey[1]
Studio Digital, Paris
Durée 38 min 49 s
Genre Pop rock
Variété française
Producteur Billy Rush
Philippe Lerichomme
Label Philips
Critique

AllMusic 3/5 étoiles lien
Forces Parallèles 3/5 étoiles lien

Albums de Serge Gainsbourg

Singles

  1. You're Under Arrest
    Sortie : 1987
  2. Five Easy Pisseuses
    Sortie : 1987
  3. Aux enfants de la chance
    Sortie : 1988
  4. Mon légionnaire
    Sortie : 1988

You're Under Arrest est le dix-septième et dernier album studio[2] de Serge Gainsbourg, sorti le .

Historique[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un album-concept consacré aux amours d'un homme d'âge mûr pour une jeune femme prénommée Samantha. Comme pour son précédent album Love on the Beat, le contenu est hautement sexuel, ainsi que le suggèrent les titres des chansons : Five Easy Pisseuses ou encore Suck Baby Suck, évoquant des amours avec de très jeunes filles (des « pisseuses » comme il les surnomme).

Le titre You're Under Arrest est une référence à l'album homonyme de Miles Davis, sorti deux ans plus tôt. Le titre Five Easy Pisseuses est une référence au film Five Easy Pieces de Bob Rafelson.

À la demande du photographe Jean-Marie Périer, Serge a écrit une chanson de prévention contre l'usage de drogue à destination de la jeunesse[3], Aux enfants de la chance.

L'album contient en outre une reprise de Mon légionnaire, qui fut interprétée par Marie Dubas en 1936 et reprise par Édith Piaf en 1937, et qui dans la bouche de Serge Gainsbourg prend une connotation homosexuelle (thème déjà abordé dans deux titres de Love on the Beat).

You're Under Arrest a été certifié disque de platine en France, pour plus de 400 000 exemplaires écoulés.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'album raconte une histoire d'amour dans le Bronx entre un homme âgé et Samantha, adolescente noire. Étant la plus belle fille des "Five Easy Pisseuses", elle séduit rapidement le narrateur qui tombe amoureux d'elle et va la revoir régulièrement. Après avoir vécu une mésaventure avec deux policiers ripoux noirs qui lui ont volé son argent (You're Under Arrest), le narrateur découvre que Samantha se drogue beaucoup (Baille Baille Samantha). S'il ne partage pas son addiction (Aux enfants de la chance), il l'aime quand même et continue de coucher avec elle (Suck Baby Suck). Mais un dimanche, il se sent seul (Gloomy Sunday) et comprend qu'elle ne l'aime finalement pas (Shotgun). Finalement, fatigué de son addiction (Dispatch Box), il prend la décision de la quitter (Dispatch Box) et passe la nuit avec un légionnaire avant que celui-ci ne disparaisse dans le désert (Mon légionnaire).

Titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Serge Gainsbourg, sauf Mon légionnaire (interprétée par Édith Piaf, 1937) et Gloomy sunday (standard de jazz devenu en français Sombre dimanche et interprété par Damia en 1936).

No Titre Durée
1. You're Under Arrest (Refrain chanté par Curtis King Jr) 4:12
2. Five Easy Pisseuses 3:28
3. Baille Baille Samantha 3:24
4. Suck Baby Suck 3:45
5. Gloomy Sunday (adaptée par Jean Marèze et François-Eugène Gonda sous le titre Sombre dimanche) 3:44
6. Aux enfants de la chance 4:06
7. Shotgun 4:00
8. Glass Securit 3:38
9. Dispatch Box 2:53
10. Mon légionnaire (Raymond Asso, Marguerite Monnot) 5:34

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Chant : Serge Gainsbourg
  • Chœurs : Brenda White King, Curtis King Jr.
  • Batterie : Tony « Thunder » Smith
  • Piano/Synthétiseurs : Gary Georgett, Serge Gainsbourg
  • Guitare et direction musicale : Billy Rush
  • Saxophone : Stan Harrison
  • Basse : John K
  • Photos : Gilles Cappé
  • Conception graphique : Gainsbourg & Huart/Cholley

À noter que Curtis King Jr. chante le refrain sur le titre You're under arrest, mais comme il n'était pas disponible en France pour la promo (il vit aux USA), c'est Billy Obam, un danseur d'origine camerounaise vivant en France, qui l'a doublé en playback[4].

Classement[modifier | modifier le code]

Classement (1987) Meilleure
place
Drapeau de la France France (SNEP)[5] 2

Certification[modifier | modifier le code]

Région Certification Ventes
Drapeau de la France France (SNEP)[6] Disque de platine Platine 400 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Serge Gainsbourg - You're Under Arrest », sur Discogs (consulté le ).
  2. Il s'agit de son dernier album studio en tant qu'auteur-compositeur interprète ; son dernier album en tant qu'auteur seulement étant Variations sur le même thème, composé par Franck Langolff et chanté par Vanessa Paradis.
  3. Les messages de prévention anti-drogue étaient fréquents dans ces années-là, notamment dans des revues pour enfants comme Pif Gadget, ou dans des films publicitaires, notamment celui ayant suscité une polémique en raison de son slogan « La drogue c'est de la merde », défendu par Pierre Desproges dans une de ses Chroniques de la haine ordinaire sur France Inter.
  4. « Billy Obam : Ses souvenirs avec Serge Gainsbourg - France Dimanche », France Dimanche,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. http://www.infodisc.fr/Album_Liste_Selection2.php?Lettre=G
  6. http://www.infodisc.fr/Album_Certification_Platine.php?debut=1300