Silmarils (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Silmarils.
Silmarils
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Rock fusion, rock alternatif, heavy metal, hip-hop français
Années actives Depuis 1989
Composition du groupe
Membres David Salsedo
Stéphane « Jimi » Daurs
Côme Aguiar
Brice Montessuit
Jean-Pierre Martins
DJ Swift
Aymeric Moneste

Silmarils est un groupe de fusion français, originaire d'Évry-Courcouronnes, dans l'Essonne[1]. Le style musical du groupe est un mélange entre rock et hip-hop[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

David Salsedo, Brice Montessuit, Aymeric Moneste, Jimi Daurs, Xavier Waechter et Jean-Pierre Martins décident de monter le groupe en 1989 pour animer la fête du lycée Georges-Brassens de Courcouronnes. Le nom du groupe, Silmarils, s'inspire du titre du livre Le Silmarillion de J.R.R. Tolkien[2]. À la suite d'une dispute avec David Salsedo, Xavier Waechter (alors à la basse), quitte le groupe et est remplacé par Côme Aguiar. Ils écument ensuite les bars de la banlieue parisienne. Ils parviennent peu à peu à vivre de leurs concerts qui les mènent jusqu'en Irlande où ils remportent un vif succès[2].

Découvert par le producteur écossais Peter Murray (sur le label Murrayfield Music), le groupe produit son premier album, Silmarils, en 1995[2]. Leur premier single, Cours vite, est un succès et devient rapidement un hymne dans le metal de France. Le clip censuré du single attire aussi l'attention par les stars du X Draghixa, Julia Channel et Zabou qui y apparaissent[3]. Silmarils entame alors une nouvelle tournée, où ils font au passage la première partie d'AC/DC, U2 ou Therapy?[3]. À leurs débuts, le public les compare à Rage Against the Machine ou aux Red Hot Chili Peppers[3].

Le groupe publie son deuxième album studio, Original Karma, le [3]. L'album déçoit une partie du public qui le juge trop différent du premier car plus axé hip-hop, techno et groovy[3]. Il atteint la 31e place des classements français[4]. Le groupe ouvre ensuite son propre studio d'enregistrement : Run Fast Record à Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne.

En mai 2000, ils font leur retour avec Vegas 76 et le tube Va y avoir du sport[5], et en 2003, 4 Life est disponible dans les bacs. Va y avoir du sport atteint la 34e place des classements musicaux français le 14 août 2000[6], et atteint les 100 000 exemplaires vendus[2].

Le groupe produit un nouveau titre en 2008, Populaire, qui est en fait la piste 6 de l'album solo de David Salsedo, Wine and Pasta.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A.V., « Les stars nées en Essonne », 24 août 2005le parisien (consulté le 29 mai 2016).
  2. a, b, c, d et e « Encyclopédie du Rock - Silmarils », sur Rock Made in France, (consulté le 29 mai 2016).
  3. a, b, c, d et e « Silmarils Biographie », sur RFI Musique (consulté le 29 mai 2016).
  4. « Silmarils - Original Karma - charts », sur Charts in France (consulté le 29 mai 2016).
  5. « La belle réussite de la Halle du rock », sur Le Parisien, (consulté le 29 mai 2016).
  6. « Silmarils - Va y avoir du sport », sur Charts in France (consulté le 29 mai 2016).