Les Variations

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les Variations
Description de cette image, également commentée ci-après
Dick Clark (centre) et Les Variations, 1974
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hard rock[1], blues rock[2]
Années actives 19661975, 2006, depuis 2012
Composition du groupe
Membres Laura Mayne
Marc Tobaly
Franck Sitbon
Philippe Balma
Pierra Veuillot
Anciens membres Jo Leb
Michel Chevalier
Robert Fitoussi
Jacques Micheli
Jean-Pierre « Rolling » Azoulay
Marc Tobaly
Jim Morris
Maurice Meimoun
Guy de Baer
Jacques Grande (allias P'tit Pois)
Alain Suzan
Jacky Bitton

Les Variations est un groupe de hard rock et blues rock français, d'origine marocaine chantant la plupart de ses chansons en anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à Paris en septembre 1966 par des musiciens de confession juive et originaires du Maroc influencés par les Rolling Stones et les Chaussettes Noires. Ils participent d'abord à des tremplins puis en 1967 le groupe se lance dans une tournée en Allemagne puis au Danemark où il enregistre son premier single Mustang Sally sorti sur Triola[3],[4].

Le groupe enregistre un second single Come Along en 1969 assurant les premières parties d'artistes tels que Johnny Hallyday, Led Zeppelin ou Steppenwolf. Ils partent ensuite à Londres pour enregistrer leur premier album Nador (1970) et participent à de nombreux festivals.

En 1971 le chanteur Jo Leb quitte le groupe pour revenir un an plus tard. Durant une tournée aux États-Unis le groupe enregistre un de ses morceaux les plus connus Je suis juste un rock 'n' roller. À Memphis Don Nix produit leur second album Take it or Leave it (1973).

Le groupe se produit en Amérique avec les New York Dolls en 1973[5], et y commencent l'enregistrement d'un nouvel album Moroccan Roll (1974) qu'il termine en France. Jo Leb est remplacé par Robert Fitoussi pour l'enregistrement du dernier album Café de Paris (1975) et se dissout la même année.

À la fin , le groupe se reforme pour un concert à Paris. Il revient ensuite en 2012.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Laura Mayne - chant (depuis 2012)[6]
  • Marc Tobaly - guitare (1966-1975, depuis 2012)
  • Franck Sitbon - claviers (depuis 2012)
  • Philippe Balma - basse (depuis 2012)
  • Pierra Veuillot - batterie (depuis 2012)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Jo Leb - chant (1966-1973)
  • Michel Chevalier - chant (1971)
  • Robert Fitoussi - chant (1973-1975)
  • Jacques Micheli - guitare (1966)
  • Jean-Pierre « Rolling » Azoulay - guitare (1966)
  • Marc Tobaly - guitare (1966-1975)
  • Jim Morris - claviers (1974-1975)
  • Maurice Meimoun - violon (1975)
  • Guy de Baer - basse (1966)
  • Jacques Grande (allias P'tit Pois) - basse (1966-1975)
  • Alain Suzan - basse (1972)
  • Jacky Bitton - batterie (1966-1975)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Année Album Meilleure position Label
Drapeau de la France
1970 Nador - Pathé
1973 Take It or Leave It 48 Pathé
1974 Moroccan Roll - Buddah Records
1975 Café de Paris - Buddah Records

Singles[modifier | modifier le code]

Année Single Meilleure position Album
Drapeau de la France
1967 Mustang Sally - -
1969 Come Along 67 -
1969 What's Happening - -
1970 Free Me 41 Nador
1970 What a Mess Again - Nador
1971 Down the Road - -
1972 Only You Know 62 -
1973 Je suis juste un rock 'n' roller 7 -
1973 Silver Girl - Take It or Leave It

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Albert Raisner, L'Aventure Pop, Robert Laffont, (lire en ligne)
  2. Laurent Gervereau (dir.) et David Mellor (dir.), Les sixties: années utopies, Paris, Somogy, (ISBN 2-85056-253-X), p. 221 :

    « Des groupes se forment, comme les Variations, adeptes d'un blues-rock empêtré dans des lourdeurs sans génie. »

  3. « Ces groupes marocains emblématiques qui ont percé dans le rock », Huffington Post Maroc,‎ (lire en ligne)
  4. « Faux: Le Maroc n’a pas connu de période rock », Zamane,‎ (lire en ligne)
  5. Nous sommes jeunes nous sommes fiers (lire en ligne).
  6. spirit-of-metal.com consulté le 16 mars 2016

Liens externes[modifier | modifier le code]