Norbert Krief

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krief.
Norbert Krief
Description de cette image, également commentée ci-après

Norbert Krief en concert avec Trust au Hellfest 2017.

Informations générales
Surnom Nono
Naissance (60 ans)
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, musicien
Genre musical Rock, Blues, Pop
Instruments Guitare
Années actives depuis 1975
Site officiel http://www.bandpage.com/nonokrief

Norbert Krief, né le , plus connu sous le diminutif de Nono, est un guitariste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Norbert « Nono » Krief a commencé sa carrière professionnelle en 1976 comme guitariste au Club Méditerranée au Maroc à Al Hoceïma[1].

En 1977, il crée avec Bernie Bonvoisin le groupe Trust, composé également au départ de Moho Chemlakh (guitare rythmique), Raymond Manna (basse), et Jano Hanela (batterie). Le groupe atteint un succès certain (notamment avec la chanson Antisocial) entre 1980 et 1986 en vendant plusieurs millions d'albums et des tournées marathon en France et en Europe, notamment 3 tournées en Angleterre dont la dernière en tête d'affiche. Le groupe Trust s’impose auprès des jeunes dans les années 1980. Il s'est ensuite dissous et reformé plusieurs fois autour de Bernie Bonvoisin et Norbert « Nono » Krief[2].

Entre les dissolutions et les reformations de Trust, Norbert Krief a été, entre autres, guitariste attitré de Johnny Hallyday de 1986 à 1994, puis épisodiquement jusqu'en 2003. Après les concerts historiques, du Parc des Princes, Bercy et autres, Nono, quitte Johnny, pour sortir, en 1995, un album pop-rock : TOUCH Marche avec moi, produit par Ruppert Hine pour EMI[3],[4],[5] .

Il a également participé à de très nombreux albums pour différents artistes (notamment Jean-Jacques Goldman ou Florent Pagny) et figure à ce jour sur plus d'une centaine d'albums[6].

En 2000, il effectue une tournée française avec Chris Spedding[7].

En 2007, il forme avec Greg Zlap, (harmoniciste de Johnny Hallyday), Eric Thiévon à la batterie et Jean-Philippe Roux à la basse, le groupe Friendship Blues[8].

Norbert Krief joue avec Steve Shehan sur la bande son du DVD d'Alain Robert, La légende de l'homme araignée, sorti en janvier 2009[9].

Deux guitares portent son nom : en 2002 une Fender Stratocaster, la « Nonocaster »[10] et en 2009, une Gretsch, la « Nono Corvette G5135N »[11].

Son premier album solo est sorti le 6 juin 2011 et s'intitule Norbert Nono Krief sur lequel participent son frère Jean-Claude Krief, sa belle fille Adeline (alias Douce Angoisse), Greg Zlap, Erick Bamy, Pat Llabéria, Sylvain Léon Combettes, Dalida Chair, Thierry Tamain et d'autres amis musiciens. Premier album suivi de plusieurs tournées, dont une en partenariat avec Harley Davidson[12].

Il intègre en 2012 le projet d'Eric Levy ERA, pour plusieurs concerts en 2012 et 2013, en Russie notamment, le groupe est composé de Leland Sklar à la basse, Karl Brazil à la batterie, Rob Harris, Eric Levy et Nono aux guitares, avec 40 choristes et orchestre symphonique[13].

Fin 2013 avec Yoan & Celine Manesse (YMCMProd) ils créent ensemble Solo l’Émission diffusée sur la chaine EnormeTV. Nono anime ensuite une chronique quotidienne sur la radio OUI FM durant le 3e trimestre 2014[14] [15].

Il est chargé de la programmation et direction artistique du Crossroad Blues Festival d’Issy Les Moulineaux pour la saison 2014/2015/2016[16].

Il prépare actuellement son deuxième album solo avec son fils David « Sparte » Krief, Album Father & Son dont la sortie est prévue en 2016[17] [18].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album solo[modifier | modifier le code]

Avec Trust[modifier | modifier le code]

Albums studio (versions françaises)[modifier | modifier le code]

Albums studio (versions étrangères)[modifier | modifier le code]

Live[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Avec Johnny Hallyday[modifier | modifier le code]

Autres Participations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Revue de Presse - Moho Chemlakh », sur www.mohochem.fr (consulté le 16 décembre 2016)
  2. thierry gavroche, « trust un groupe une histoire », (consulté le 16 décembre 2016)
  3. « Norbert Krief : son actualité sur France Inter », sur France Inter (consulté le 16 décembre 2016)
  4. Sandrine Decembre, « Norbert Krief Présentation de sa carrière par les étudiants de MMI/ UFC-Sport TV », (consulté le 16 décembre 2016)
  5. « Speed Queen - Rock made in France », sur www.rockmadeinfrance.com (consulté le 16 décembre 2016)
  6. discographie sur site officiel
  7. « [Interview] Norbert Krief, enfin seul », Guitariste.com,‎ (lire en ligne)
  8. « Norbert Nono Krief - Guitare - Paris 17ème Arrondissement - Acoustique, Alternatif, Blues - Mupiz », sur www.mupiz.com (consulté le 16 décembre 2016)
  9. Opéra de Lyon - Steve Shehan (document PDF)[1]
  10. Fender "Nonocaster"
  11. http://www.guitariste.com/articles/gretsch-signature-nono-g5135n-electromatic,1426,1.html
  12. « Norbert Krief - Nono - Chronique - La Grosse Radio Metal - Ecouter du Metal - Webzine Metal », sur www.lagrosseradio.com (consulté le 16 décembre 2016)
  13. « NORBERT NONO KRIEF GROUP (France) : biographie, chroniques, avis », sur www.musicwaves.fr (consulté le 16 décembre 2016)
  14. « musicMe : musique gratuite, telechargement mp3, video-clips HD », sur musicMe (consulté le 16 décembre 2016)
  15. « Solo Radio », sur OÜI FM (consulté le 16 décembre 2016)
  16. Super User, « Festival "Jazz au coeur et guitare à l'âme" », sur www.crossroad.fr (consulté le 16 décembre 2016)
  17. « NORBERT KRIEF », sur Nouvelle Vague (consulté le 16 décembre 2016)
  18. « L'ex-guitariste de Trust a électrisé Music Hall », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]