Chatterton (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chatterton.

Chatterton est le neuvième album studio d'Alain Bashung, paru le chez Barclay Records[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Qualifié de « Country New Age », Chatterton mêle l'utilisation de la pedal steel (notamment dans J'passe pour une caravane) et des synthétiseurs. Le morceau le plus connu issu de l'album, Ma petite entreprise, a permis de donner un large écho à d'autres titres comme À perte de vue (rejoué lors de la tournée suivant l'album Bleu pétrole), À Ostende ou L'Apiculteur[réf. nécessaire].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. À perte de vue Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 5:07
2. Que n'ai-je Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 3:55
3. Ma petite entreprise Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 4:11
4. Elvire Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 4:19
5. Un âne plane Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 3:56
6. Après d'âpres hostilités Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 4:24
7. J'avais un pense-bête Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 3:26
8. J'passe pour une caravane Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 3:42
9. Danse d'ici Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 4:05
10. À Ostende Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 4:02
11. L'Apiculteur Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung 4:37
12. J'ai longtemps contemplé Alain Bashung - Jean Fauque / Alain Bashung - Jean Fauque 3:56

Réception critique[modifier | modifier le code]

Selon l'édition française du magazine Rolling Stone, cet album est le 40e meilleur album de rock français[2].

Crédits musicaux[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Alain Bashung : chant, guitares (11)
  • Ad Cominotto : claviers (1), batterie (1), percussions (1)
  • André Georget : claviers (12), basse (12), percussions (4, 6, 7, 12)
  • Michael Brook : guitare (1 à 9, 11, 12), batterie (5), percussions (5)
  • Eddie Martinez : guitare (1, 3, 4, 7 à 10, 12)
  • Pierre Van Dormael : guitare (1), guitare acoustique (5, 7, 11)
  • Nicolas Fiszman : guitare basse (1, 3 à 5, 7, 9 à 11), basse archet (1), guitare acoustique (2), guitare (3, 4)
  • Evert Verhees : guitare basse (2)
  • Barry Mac Neese: guitare basse (8)
  • Stéphane Belmondo : trompette (1, 7, 11, 12)
  • Marc Ribot : guitare (2, 3, 4, 6, 7, 11)
  • Link Wray : guitare (2, 4, 8, 9)
  • Jimmy Wilsey : guitare (4, 8, 12)
  • Jean-Marc Lederman : claviers (2, 4, 5, 6, 10), batterie (2, 6), percussions (2, 6)
  • Jean-Pierre Pilot : batterie (2, 7, 11, 12), percussions (2, 7, 11, 12)
  • Sonny Landreth : guitare (5), guitare slide (3, 8, 10)
  • Dirk Blanchart : batterie (3, 7), percussions (3, 7)
  • Polino : claviers (3)
  • Rude Lion : claviers (3)
  • Dony Wynn : percussions (3, 4, 10), batterie (4, 8, 9)
  • Ally McErlaine : guitares (4, 7 à 10)
  • Jean Fauque : batterie (4, 11, 12), percussions (4, 11, 12), claviers (4, 12)

Production[modifier | modifier le code]

  • Alain Bashung : production
  • Djoum : prise de son, mixage (4, 12), production
  • Phil Delire : prise de son (1 à 11), mixage (1 à 3, 5 à 11), production
  • Michel Diericks : prise de son (3, 4, 6, 7, 11, 12)
  • Marc Thonon : production exécutive
  • Jean-Baptiste Mondino : photos
  • Huart / Cholley : graphisme

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chatterton, Alain Bashung, 1994, livret album, Barclay Records, 523 111-2
  2. Rolling Stone, no 18 de février 2010