Ma gueule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ma Gueule

Single de Johnny Hallyday
Face B Comme le soleil
Sortie
Enregistré [1]
Drapeau : France Studio B 92, Boulogne-Billancourt
Durée 3:53
Genre Rock
Format 45 tours
Auteur Gilles Thibaut
Compositeur Philippe Bretonnière
Producteur Eddie Vartan
Label Philips

Singles de Johnny Hallyday

Ma gueule est une chanson de Johnny Hallyday. Le titre est créé, en octobre 1979, à l'occasion d'un spectacle au Pavillon de Paris. La version studio est diffusée en 45 tours, en décembre. Régulièrement reprise sur scène, Ma gueule s'inscrit aux nombres des grands succès de l'artiste.

La chanson[modifier | modifier le code]

À l'origine, le parolier Gilles Thibaut écrit la chanson Ma gueule, à sa demande, pour Alice Sapritch, qui finalement ne l'enregistre pas.

Plusieurs années plus tard, Thibaut rencontre Johnny Hallyday dans le club privé-restaurant Chez Castel. En sortant du club, la star a une altercation avec un client qui le fixe du regard et réplique « Qu'est-ce qu'elle a ma gueule ? »[2]. Gilles Thibaut se souvient alors de sa chanson, retrouve le texte dans ses archives, le retravaille et le propose à Johnny Hallyday. Le chanteur prépare sa rentrée parisienne sur la scène du Pavillon de Paris à l'automne 1979 et la chanson Ma gueule compte parmi les titres inédits du tour de chant. La première interprétation connue date du 21 octobre : l'émission Les rendez-vous du dimanche, présenté par Michel Drucker, diffuse une séquence enregistré durant les répétitions du show, où Johnny chante une version de Ma gueule sur des arrangements musicaux très différents de la version définitive[Note 1]. Sur la scène du Pavillon de Paris, le succès de la chanson est immédiat, relayé bientôt par les radios et un 45 tours promo donnant une version live du titre. Ma gueule est un tube et Hallyday inscrit un nouveau standard à sa discographie comptant au nombre de ses plus grands succès. Le [3], la version studio de Ma gueule sort en 45 tours et entre dans les hit-parade en [4]. Le disque s'écoule à 456 000 exemplaires[5]. Suite au décès du chanteur le 5 décembre 2017, le single refait son apparition dans le classement des ventes de singles (23e place[6]).

Johnny Hallyday reprend régulièrement Ma gueule sur scène ; la chanson est au programme de nombreux spectacles et ouvre le récital du Tour 66 en 2009.

Composition – conflit judiciaire[modifier | modifier le code]

Au delà des notes et des rimes, Ma gueule, dont les droits d'auteurs sont contestés devant les tribunaux, provoque un drame personnel. Pierre Naçabal, crédité en 1979 comme compositeur du titre[7], encouragé par son succès retentissant, comptant sur ses droits à venir, achète une maison. Mais il est poursuivi en justice pour plagiat et ses droits sont bloqués. Avant même que la justice ne se prononce, il se suicide[8],[9].

Au cours des années 1990 et depuis, sur les disques à paraître incluant la chanson, Philippe Bretonnière est crédité de la composition du titre[10],[11] et dès lors les nouvelles parutions comme les rééditions à venir, retiennent les noms de Gilles Thibaut et Philippe Bretonnière (citons à titre d'exemple la réédition CD de l'album Pavillon de Paris : Porte de Pantin - référence : 077 195-2 - de 2003).

Discographie[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

En 1981, Sim reprend le titre dans une version comique avec un texte modifié et adapté à sa physionomie particulière[12].

Ma gueule a été reprise en 1998 par Miossec et Pascal Comelade sur la compilation Comme un seul Homme.

Dans son album À l'ombre de l'ange sorti en 1999, le chanteur Rock Québécois Éric Lapointe a repris cette chanson.

En 2008, la chanteuse RoBERT reprend le titre dans son album Sourde et aveugle.

En 2014, Amandine Bourgeois la reprend dans son album Au masculin[13]. Elle en est le premier single.

En 2017, Garou interprète Ma gueule sur l'album hommage On a tous quelque chose de Johnny.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le titre est chanté en play-back par André Dussollier dans le film On connaît la chanson d'Alain Resnais (1997).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cette version inédite est inclus au programme du coffret DVD parut en 2009 : Johnny Hallyday Volume 2 les années 70-84 Universal Mercury 531626-0 / DVD 3

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.hallyday.com/Son/Sessions/ses79.html
  2. « L'histoire des chansons de Johnny Hallyday », intervention de Fabien Lecœuvre dans l'émission « La curiosité est un vilain défaut » présentée par Sidonie Bonnec et Thomas Hugues sur RTL, 27 mars 2018, 2 min 30 sec.
  3. http://johnnymusic.free.fr/SP/SP19741980.htm
  4. http://suite101.fr/article/hallyday-et-beatles-delimitent-les-sixties-a66#.U_wdRcV_uSo
  5. http://www.infodisc.fr/Detail_S70_JH.php
  6. http://www.lescharts.com/showitem.asp?interpret=Johnny+Hallyday&titel=Ma+gueule&cat=s
  7. http://www.encyclopedisque.fr/disque/7628.html / consulté le 11 septembre 2017.
  8. (Lesueur 2003, p. 128)...
  9. Johnny en chansons - Dictionnaire des chansons de Johnny Hallyday, Jean-William Thoury, 2002, Éditions Semic Music, p.201, citation : « Le texte seul est envoyé à l'éditeur qui le confie à Pierre Naçabal pour en imaginer la musique... Le triomphe de Ma gueule réjouit naturellement Pierre Naçabal qui [...] achète une maison. [...] On l'ennuie à cause d'un thème musical ressemblant, déposé à la Sacem sous le titre Chanson n°7. [...] Le procès qui se dessine à l'horizon l'opprime. Ses royalties sont bloqués en attendant que l'affaire soit jugée. Hanté à l'idée de devoir renoncer à un luxe qu'il vient tout juste d'entrevoir, il met fin à ces jours. »
  10. https://www.discogs.com/fr/Johnny-Hallyday-Souvenirs-Souvenirs/release/6210135 / consulté le 28 septembre 2017.
  11. https://www.discogs.com/fr/Johnny-Hallyday-Collection-Artistes-De-L%C3%A9gende/release/7129332 / consulté le 28 septembre 2017.
  12. « Quoi Ma Gueule ! », sur Encyclopédisque (consulté le 19 mai 2014)
  13. « Clip de "Ma Gueule" : Amandine Bourgeois reprend Johnny Hallyday sur l'album "Au masculin" », sur Charts in France, (consulté le 19 mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]