Cocoon (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cocoon
Description de cette image, également commentée ci-après
Cocoon au festival Boumchaka, à Kuntzig, en 2009.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Pop folk, folk, pop rock
Années actives Depuis 2005
Labels Sober and Gentle (2009—2011), Yum Yum Records (depuis 2015)
Composition du groupe
Membres Mark Daumail
Anciens membres Morgane Imbeaud

Cocoon est un groupe de pop rock français. Le groupe, dont les textes sont en anglais, est formé en 2005 par Mark Daumail[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (2005—2009)[modifier | modifier le code]

En 2005, Mark Daumail fonde le groupe Cocoon avec la chanteuse Morgane Imbeaud[2],[3]. Un premier EP est édité en 2006 : I Hate Birds EP[4]. En 2007, Cocoon remporte le concours CQFD / Inrocks Lab proposé par le magazine Les Inrockuptibles[5] et figure dans les découvertes du Printemps de Bourges[6],[7]. Il remporte le tremplin des Eurockéennes de Belfort[8]. Le deuxième EP From Panda Mountains sort en , bientôt suivi du premier album, My Friends All Died in a Plane Crash, qui voit le jour le [9]. L'album est certifié disque de platine avec plus de 150 000 exemplaires vendus[10],[11].

En 2008, Cocoon est nommé au prix Constantin et fait partie de la sélection du FAIR[12]. Plus tard, Cocoon joue pour la première fois en tête d'affiche à l'Olympia en [13], après une tournée de plus de 200 concerts[14]. À la suite du succès du premier album et de la première tournée, Cocoon sort le un CD/DVD live intitulé Back to Panda Mountains. La chanson Chupee est présente sur la bande originale du film L'Arnacœur (2010). D'autres chansons de Cocoon seront utilisées dans de nombreuses séries télévisées, films ou spots publicitaires[15] pour des marques comme Volkswagen, Peugeot, Danone, SNCF, Lancel ou Amazon.[réf. souhaitée]

Tournée mondiale et deuxième album (2009—2012)[modifier | modifier le code]

Cocoon signe au label Barclay à la fin 2009. Après sa première tournée mondiale, qui a notamment lieu début 2010 aux États-Unis, en Australie, en Chine, en Angleterre, au Canada, au Portugal et en Allemagne, Cocoon commence les sessions du deuxième album vers avril 2010[13].

En juillet 2010, Mark Daumail annonce la fin de l'enregistrement du deuxième disque Where the Oceans End, enregistré entre Londres, Paris et Belle-Île-en-Mer[16],[17]. L'album sort le , très bien reçu par la critique[18],[17],[19]. Un mois après sa sortie, il est certifié disque d'or en France, puis disque de platine[20]. Cocoon se produit deux fois de suite à l'Olympia en avril 2011[21]. Le , Mark Daumail annonce sur la page Facebook du groupe la sortie d'une réédition de l'album Where the Oceans End, incluant un nouvel EP, Covers, dont est extraite la reprise American Boy d'Estelle[22].

En 2015, Mark Daumail crée son propre label et publishing, Yum Yum Records, géré par BMG Rights Management[23].

Welcome Home (2016—2018)[modifier | modifier le code]

Le sort le troisième album du groupe, Welcome Home, enregistré entre Berlin, Richmond, aux États-Unis, à Paris et Bordeaux sans Morgane Imbeaud qui commence une carrière solo[24]. Sur cet album, Mark Daumail collabore, entre autres, avec les américains Matthew E. White et Natalie Prass[25]. L'album se classe directement dans le top 20 des ventes en France, Belgique, Suisse et Allemagne[26]. Le disque sort dans une dizaine de pays (France, Belgique, Suisse, Pays-Bas, Canada, Allemagne, Royaume-Uni, Australie, Japon, Corée).

Le premier single extrait de Welcome Home est I Can't Wait. Le clip est réalisé par Simon Médard, à partir des peintures de la pochette signées Esther Pearl Watson[27],[28].

Wood Fire (depuis 2019)[modifier | modifier le code]

Le 27 septembre 2019, Cocoon est de retour avec un nouvel album, Wood Fire. Il est conçu entre Los Angeles, Tel Aviv, la Norvège, la Toscane, Paris et Bordeaux[29]. Le premier single extrait de l'album est Back to One, qui sort en deux versions : anglaise et française, avec la chanteuse Clou. En , le groupe reprenait la route pour un tournée de chauffe acoustique dans des lieux atypiques, les Spark Warm Up Acoustic Shows. Début , la chanson I Got You en duo avec le groupe israélien Lola Marsh est assortie d'une vidéo pour accompagner la sortie de l'album dans le monde entier[30]. Le groupe reprend sa tournée dès mi-décembre 2019, avec un passage au Trianon de Paris le [31].

En , Mark Daumail annonce, via sa participation à l'application iPhone Alma, la création de Cocoon for Kids, projet parallèle destiné aux enfants[réf. souhaitée]. En janvier 2021 sortent Blue Night et Sweet Lena, deux chansons accompagnant la sortie de Pacific Palace, nouvelle aventure de Spirou, illustrée par Christian Durieux[32]. En mars 2021, Cocoon sort le single The Road, accompagnant le jeu vidéo Road 96 sorti sur Microsoft Windows, Nintendo Switch, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One et Xbox Series X/S..

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

Autres et inédits[modifier | modifier le code]

  • Morning Break, uniquement sur le DVD live.
  • 84, uniquement sur le DVD live.
  • Ghost Busters, uniquement sur le DVD live.
  • Sea Lion, présente sur le DVD live ainsi qu'en bonus de Where the Oceans End sur iTunes.
  • The Best I Can, disponible en bonus dans l'édition spéciale Fnac de Where the Oceans End.
  • Baby Tiger, disponible en bonus dans l'édition spéciale Fnac de Where the Oceans End.
  • Sister Mary.
  • Oklahoma (uniquement dans la réédition de My Friends All Died in a Plane Crash).
  • Superhero (uniquement dans la réédition de My Friends All Died in a Plane Crash).
  • Wheatfields (uniquement dans la réédition de My Friends All Died in a Plane Crash).
  • I Don't Mind (duo avec Lisa Ekdahl).
  • New York City.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cocoon Dans Taratata », sur mytaratata.com (consulté le ).
  2. « MORGANE IMBEAUD », sur skriber.fr (archives) (consulté le ).
  3. (en) « Cocoon Biography », sur AllMusic (consulté le ).
  4. « I Hate Birds EP », sur indiepoprock.fr (archives) (consulté le ).
  5. Anne-Claire Norot, « Cocoon, gagnant de CQFD 2007 », sur Les Inrockuptibles, .
  6. « Les Découvertes Rock du Printemps de Bourges et de la Fnac », sur edition2007.printemps-bourges.com (consulté le )
  7. « "Les Découvertes du Printemps de Bourges et de la Fnac" au Bikini », sur La Dépêche du Midi, .
  8. « Cocoon rafle la mise », sur Les Inrockuptibles, .
  9. « My Friends All Died In A Plane Crash », sur Les Inrockuptibles (consulté le ).
  10. Relaxnews, « Musique : Where The Oceans End, le nouvel album de Cocoon », sur cosmopolitan.fr (consulté le ).
  11. Samuel Degasne, « Fête de la musique: Mais que sont-ils devenus? », sur 20minutes.fr, (consulté le ).
  12. « LE FAIR | 1er dispositif de soutien au démarrage de carrière et de professionnalisation en musiques actuelles », sur LE FAIR (consulté le )
  13. a et b Ondine Benetier, « Cocoon en tournée et en forêt », sur Les Inrockuptibles, (consulté le ).
  14. « Cocoon à l'Aéronef, le 9 février : « Jouer avec ce côté faussement naïf », sur tourcoing.maville.com (consulté le ).
  15. « Cocoon, 3 pubs tv », sur musiquedepub.tv (consulté le ).
  16. Jonathan Hamard, « Cocoon sera de retour au mois d'octobre », sur chartsinfrance.net, (consulté le ).
  17. a et b Joseph Tréflèze, « Le grand bleu de Cocoon », sur RFI Musique, (consulté le ).
  18. Johanna Seban, « Le retour éblouissant de Cocoon », sur lesinrocks.com, (consulté le ).
  19. Philippe Brochen, « Cocoon, la mélodie du voyage », sur next.liberation.fr, (consulté le ).
  20. « Cocoon : retour au bercail pour un concert », sur chartsinfrance.net (consulté le ).
  21. Thierry Cadet, « Cocoon a choisi "Dee Doo" », sur chartsinfrance.net, (consulté le ).
  22. « Cocoon reprend "American Boy" d'Estelle », sur chartsinfrance.net (consulté le ).
  23. « COCOON SIGNE LE GROUPE BLUEBIRD SUR SON LABEL ! », sur rfm.fr (consulté le ).
  24. « Les Songes de Léo », sur leparisien.fr (consulté le ).
  25. « Cocoon : "Welcome Home", l’album hommage de Mark Daumail à son fils », sur francetvinfo.fr (consulté le ).
  26. « Cocoon - Welcome Home », sur chartsinfrance.net (consulté le ).
  27. « VIDÉO - Cocoon revient avec le clip bucolique et rêveur de "I Can't Wait" », sur rtl2.fr (consulté le ).
  28. « Cocoon chante « I Can't Wait » en live au Parisien », sur leparisien.fr (consulté le ).
  29. « Clip "Back To One" : Cocoon revient en douceur et annonce l'album "Wood Fire », sur chartsinfrance.net (archives) (consulté le ).
  30. « COCOON AMORCE SON RETOUR AVEC DEUX TITRES INÉDITS : «SPARK» ET «BACK TO ONE» », sur rfm.fr (consulté le ).
  31. « Cocoon dévoile le clip de « Back to one » », sur just-music.fr (consulté le ).
  32. « COCOON SIGNE DEUX CHANSONS INÉDITES POUR LE NOUVEAU SPIROU DE CHRISTIAN DURIEUX ! », sur rfm.fr (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]