Utilisateur:Wiolshit

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aujourd’hui lundi 23 juillet 2018 - Wikipedia en français comporte actuellement 2 003 654 articles.

Mon épitaphe prévu : « Je suis toujours un peu fier de mon amour pour le monde ». Citation de Jack Kerouac
Symbole repris par les Féministes
Je suis féministe !
Homme
Homme
Anarchie
Belgique
Singe
Singe
Anti-religions
Femmes
Orthographe
Orthographe
Musique
Lecture
Lecture
Blues
Littérature
Philosophie
Histoire
Radio
Sexe
Whisky
Mer
Tu
Ironie
Ironie
Mahatma Gandhi
Désobéissance civile
Corde
Anti chasse
Anti chasse
Racisme
Racisme
;
Défenseur du point-virgule
Cancer
Cancer
Conservation de la nature
Chêne
Environnement & Écologie
Traducteur
Traducteur
nl-4
en-5
sch-3
Wikitraducteur en néerlandais
Wikitraducteur en néerlandais
Wikitraducteur en anglais
Wikitraducteur en anglais
Athée
Con
Je suis con !
Compteurs
Wikipédien francophone

Je suis né dans la même ville que le peintre René Magritte (la Cité des Cayoteux, connue pour son porphyre) le même jour que la chanteuse Ute Lemper, à la date historique du jour de la mort de Epaminondas à Mantinée et de Barry White à Los Angeles, le jour de la publication du livre Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll en 1865. Ma fleur est le Echium plantagineum : envahissant, serviable et pratique.

J’ai trois citations :

  • « N’oubliez pas que la seule règle est de plaire » - Molière
  • « Si vous saviez le peu que je savais jusqu’à hier encore » - Jack Kerouac
  • « Chaque Homme est formidable, mon pote ! » - Dean Moriarty

...un leitmotiv :

...et trois répliques récurrentes :

...une devise : Ne reste pas en terrain plat. Ne monte pas trop haut. Le plus beau coup d’œil sur le monde est à mi-pente. Nietzsche dans Le Gai Savoir (Die fröhliche Wissenschaft)
J’aime les filles - mon genre de femme va de PJ Harvey à Tori Amos, en passant par Audrey Tautou ou Anita Lane, Raquel Welch, Aurélie Vaneck, Charlize Theron, surtout Shirley Bousquet et Rebecca Hampton ; je suis bien entendu amoureux de ce que fut Grace Slick.
J’aime l’alcool ; depuis mon premier verre, un Cuba Libre à Cologne en 2004, je ne bois que par goût : mon Bourbon favori est le 4 Roses, et je suis désolé d'admettre que je préfère le rye au bourbon ; je déteste le Jim Beam. Ma vodka préférée est la Wyborowa, mon gin préféré jusqu'ici est le Beefeater's, mes Scotch blend favoris sont le Bailie Nicol Jarvie et le Long John ; je déteste le William Lawson. Il n’y a rien au dessus de la convivialité et l’hospitalité traduite par un cocktail : Mes cocktails préférés sont le Sazerac et le Manhattan. Je préfère le Scotch single malt au Pure malt, et ma préférence va aux Islay : mes favoris sont le Lagavulin et Laphroaig, et pour les cocktails je conseille le Ardbeg. Enfin, je préfère le Dry Classic au Gibson. Je déteste les pommes de terre (sauf en frite) et la viande, pas par principe ou idée fixe, mais par goût, puisque justement, je trouve que les pommes de terre n'en ont aucun. Toute ma vie a commencé grâce à Jack Kerouac, mon idole. J’ai vu les tombes de Jim Morrison, Édith Piaf, Arman et Champolion. Après trois ans et demi passés avec une amoureuse métisse réunionnaise, j’ai pris goût aux achards, fruits exotiques (litchi, mangue, fruit de la passion) et plats pimentés ou autres carry ou rougail.
La philosophie me passionne : je n’ai jamais été lassé d’un livre qui en traite ; adoptant l’avis qu’en a le poète et philosophe Coleridge, je suis platonicien : Coleridge disait que tout homme est soit platonicien (observateur théoricien) soit aristotélicien (observateur praticien). Je suis passionné des dialogues platoniciens et de l’universalité de Théophraste. J’essaye de pratiquer la feinte dépréciation socratique, l’Ironie socratique[1] par auto-dénigrement, comme un travers, une attitude constante, et non par tendance ou réflexe ; en théophrastéen, je considère qu’il n’y a que l’« ironie socratique » qui feint la naïveté : le reste est mensonge, que je divise comme le fait Jean-Jacques Rousseau dans Les Rêveries du promeneur solitaire.
Comme Ken Loach, je vois dans le chômage un moyen de pression de la classe dominante « pour discipliner les travailleurs, et dans la violence, l'addiction, le crime : le résultat d'un processus volontaire. Je suis partisan de Dominique Strauss-Kahn contre son accusatrice de 2011, féministe et pro-Kadhafi ; je suis monarchiste et royaliste, contre les dynasties politiciennes, et très déçu par l’abdication du roi Albert II de Belgique ; je n’aime pas Sarkozy, que je considère délirant. Pro-Ukrainien, j’avais prédit la victoire de l’Eurovision de 2016. Africaniste, j’aime Tiken Jah Fakoly et le Maroc. J’ai travaillé pour MSF du au  ; victime de menteurs, prébendiers impudents et flagorneurs obséquieux, on m’a acculé à la démission. J’ai ensuite travaillé pour des projets de Médecins du monde, SOS FAIM et Plan Belgique., Amnesty International. En septembre 2015, on m’a sollicité pour trois semaines à la Croix Rouge de Belgique, et j'ai réalisé quelques projets avec eux depuis. Je suis contre Cap 48.

Ma pensée sur tout et toute chose est issue de cinq courants, que je manipule tout le temps dans mes propos :

  • Le Cynisme : Prônant un renversement des valeurs dominantes du moment et anticonformiste assumé, face à un monde incompréhensible de par la multiplicité des conventions factices, socialement admises, qui le régissent — à la différence du sarcasme, qui ne recherche pour sa part qu'une démonstration de force.
  • Le Rousseauisme : L’homme naît idéal ; sa société et sa vie le ramènent à être déçu.
  • L'Existentialisme : L’être humain forme l'essence de sa vie par ses propres actions, sa liberté individuelle, sa responsabilité ainsi que sa subjectivité ; l'être humain considère chaque homme comme un être unique qui est maître de ses actes et de son destin.
  • Le Socratisme : C’est par la réforme des individus qu’il faut procurer le bonheur de tous. Pose-toi des questions sur tout, à tous et sur tout, à commencer par le monde qui t’entoure et toi-même, et tu te connaîtras toi-même. Il faut se connaître de mieux en mieux grâce à chacun, y compris soi-même, et apprendre à sans cesse mieux le faire ; quelle que soit la science, elle est une suite de questions à exposer, et à se poser et à démontrer en discutant, pour que chacun en sache de plus en plus.

Aucun courant de pensée ne m’a été appris ni découvert ; chacun a été découvert après l'avoir appliqué, avant de le rencontrer ; il me décrit et me correspond :


Bluesman, j'aime beaucoup Sonny Boy Williamson II, Paul Butterfield , presque logiquement Andy Just, et Little Walter.

Je suis fasciné par Toots Thielemans : pour moi, il est le meilleur musicien vivant.

Mes musiciens préférés sont :


J'aime beaucoup les Sixties, depuis Pentangle à Woody Guthrie et Gene Vincent, Screamin' Jay Hawkins, Howlin' Wolf, Little Richard et The Rolling Stones : musicalement, mon année préférée est 1966.
Mes chanteurs préférés sont sans conteste Roy Orbison, Bruce Springsteen, Tim Hardin, Fred Neil, Serge Gainsbourg, Tom Waits, Bob Dylan et Mickey Newbury, avec un faible pour les voix pour Robert Smith, Van Morrison, Tim Rose, Daniel Darc et Bert Jansch.
En chanson francophone, je suis fan de Jacques Brel, j'apprécie Daniel Hélin, Renaud, Charles Trenet et Alain Bashung ; j'ai du respect pour Frédéric François, Pierre Perret, Eddy Mitchell et Guy Béart.
J'adore la culture punk : j'ai beaucoup de respect pour Greg Graffin, Beasts Of Bourbon, R.E.M., Radio Moscow et un coup de cœur qui dure pour The Birthday Party, éternel pour Nirvana.
Je n’ai jamais aimé Céline Dion ; les chanteurs que j’exècre sont Jean-Jacques Goldman et Johnny Hallyday, parce qu’ils n’ont aucune intégrité artistique, crient certaines notes au lieu de chanter et font croire à leur talent : l’un n’est pas le poète qu'il veut être, et l'autre n'a rien d'un rockeur. J’aime le son de la voix humaine et le cri des animaux, le bruit ; les univers sonores de Captain Beefheart, William S. Burroughs, Ghédalia Tazartès et John Lurie me plaisent beaucoup. Fan des Simpsons[2] et de François en série, je n'ai pas la télévision chez moi ; je suis fan de Burger Quiz depuis la première saison. Tout ce que je sais du monde des médias, c’est : que j'exècre Bernard Pivot et Bernard-Henri Lévy, que j’ai beaucoup de respect pour Thierry Ardisson, Yves Calvi, Jean-François Kahn, Stéphane Guillon, Guy Carlier ; j’ai mis beaucoup de temps, mais j’apprécie Guy Bedos. Je n'aime pas du tout Christophe Dechavanne en radio, mais je le préfère en télévision.

Je ne suis pas cinéphile, et je suis donc très sélectif : j'aime ce que j'ai vu de Picha, Takeshi Kitano et Quentin Tarantino, Jim Jarmusch et Tim Burton ; mon film préféré restera à jamais The Big Lebowski, en VO autant qu'en version française.
Les acteurs qui ont le plus de charisme sur moi sont Kevin Spacey et Jeff Bridges en tout premier lieu Ben Kingsley, Sean Bean, Bill Murray, Johnny Depp, Al Pacino, Tim Roth, Sean Penn, Steve Buscemi, Christopher Walken et en derniers : Steve Coogan et Cillian Murphy : je ne les trouve ni bon ni mauvais acteurs, mais je trouve remarquablement inoubliable leur présence à l'écran. Mon acteur inclassable est Michael Caine. Les acteurs que j'aime le moins parce que je trouve leur jeu mauvais sont Christian Bale et Denzel Washington : Christian depuis que je l'ai vu jouer dans Batman Begins et Denzel dans n'importe quel film sauf dans Malcolm X, où son interprétation m'a mis et laissé à genoux d'émotions : je n'ai jamais dit qu'il était mauvais, mais je n'aime pas ses films. Quand j'étais plus jeune, dans les années '80, Tom Cruise était un de mes acteurs préférés. Dans le cinéma français, j'aime Richard Berry, François Cluzet, Fabrice Luchini, Patrick Chesnais, Jean-Pierre Bacri, Claude Brasseur. Mon acteur français inclassable est Michel Serrault ; dans les comiques, j'aime Martin Lamotte, Michel Blanc et Gérard Lanvin, capables de tout jouer.

Mes films préférés


Mes pièces de théâtre favorites


Mes acteurs de théâtre préférés sont Pierre Arditi, Fabrice Luchini, Jérôme Kircher, Georges Beller et j'aime beaucoup Olivier Lejeune.


J’aime rencontrer des personnages médiatiques sans le vouloir :

- Cette liste de gens est celle des personnes que j’ai croisées sans chercher ; celles que j'ai cherchées et abordées sont :

Mes lectures préférées

Deux merdes par de mauvais écrivains :

Mes lectures inachevées

Mes bandes dessinées préférées

Je n'aime pas Tintin

Mes chansons préférées


Mes instrumentaux préférés

Mes slows préférés

Mes albums préférés

Mes poèmes préférés

Mes sculptures et peintures préférées

Je n'ai pas vu beaucoup de concerts

Je n'ai pas aimé les albums suivant No More Shall We Part - et je ne suis plus fan du chanteur depuis la sortie de Abattoir Blues/The Lyre of Orpheus. J'ai fait quatre festivals : celui de Dranouter en 2001, les Francofolies de Spa en 2007, les Riffs 'n' Bips de 2008 et 2009 et le Sugarock en 2012.

J’aime beaucoup les humoristes : mes préférés sont Olivier de Benoist, Arnaud Tsamere, Albert Meslay, François Pérusse, Coluche, Popeck, Robert Lamoureux, Bernard Haller, Franck Dubosc, Pierre Palmade, Dieudonné, Bernard Mabille et Raymond Devos ; je n'aime pas les Chevaliers du fiel : beaucoup de formules sont géniales, mais les thèmes sont inintéressants, et leur présence scénique manque de charisme. Je déteste Florence Foresti, Bernard Tapie et Arthur, que je trouve mauvais.
Ils s'aiment et Ils se sont aimés, J'vous ai pas raconté ? et J’ai très bien connu Chose sont mes spectacles préférés.

Contributions[modifier | modifier le code]

J’ai traduit les articles de :


J’ai créé l’article des mots Conclusion (logique), affirmation, sophrosyne et cronide, ainsi que :


Sur William Faulkner :


Les 285 derniers articles cités sont adaptés d’après des recherches sur Internet ou dans des ouvrages lus plutôt qu’inspirés d’un article. L’article que j’ai créé de la chanson Qui... ? et celui de la nouvelle L’homme qui vivait sous terre, on été supprimés.


J’ai terminé les traductions des articles de :


J’ai refondu les articles de Cléostrate et Et les hippopotames ont bouilli vifs dans leurs piscines
Je considère mes contributions à l'article de l’Énéide, l’Odyssée, l’Iliade, Théophraste et Alexandre le grand comme mes contributions les plus importantes, et je suis sidéré de constater que depuis cette époque, la plupart des interventions sont des vandalismes.

J'aime parler, discuter et suis très sensible aux êtres vivants ainsi qu'à la faune et la flore - je suis Immanentiste, animiste, donc logiquement intègre, spontané, anticlérical et contre l'autosuffisance, l'égotisme et l'autocratie.


J'aime beaucoup la Guitare basse

Mes lignes préférées

  • La chose que je comprends, mais que je trouve triste, c’est la condescendance pétrie de fatuité de certains contributeurs qui se prennent de sérieux et n’en sont que plus ridicules dans leur zèle, et sont d’une intransigeance sans respect, et souvent ridicule. Ce que je déplore par-là, c’est que ces gens soulignent ou ordonnent, mais n’aident pas. Le manque de respect est formaté ; la plupart du temps, d’aucuns jouent les administrateurs sans en mériter le titre si ce n’est qu’à force de zèle poussé ; la fonction d'administrateur semblerait plus efficace si tous étaient au service de la même culture.
  • Je m'émerveille devant l'extraordinaire moyen de propagation du savoir que peut être Wikipédia et suis prêt à y aider dans les limites de mes modestes capacités :

Hellenophile passionné de mythologie grecque, d'histoire, de lecture et d'écriture ainsi que par les sciences humaines, je participe au projet en corrigeant les fautes d'orthographe, syntaxiques, de forme et parfois de fond, dans un but d'objectivité. Je suis inscrit à Wikipédia pour des corrections, des précisions et des traductions, en grande partie ; je traduis du français au néerlandais, ou à l'anglais, et je corrige aussi. Je suis ici surtout pour en apprendre sur tout et n'importe quoi, et en apprendre aux autres, en partageant et faisant croître nos connaissances. Je suis passionné de culture et j’éprouve beaucoup de plaisir à enrichir les articles que je traduis, ou autres.





DoNotFeedTroll.svg

Sache-le, lecteur : j’aime absolument tout ce que je fais au sein du projet Wikipédia, et il est évident que la moindre petite chose est utile et fait grandir l’encyclopédie.

  • Il n’y a qu’une chose que je ne comprends pas chez les Wikipédiens qui rédigent en ajoutant un nom propre : Si le nom est créé avec intention d’un lien, pourquoi ne pas systématiquement créer ou ébaucher un article qui explique ce qu’ils ont ajouté? J’ai donc tout naturellement pris part à :

Projet: Restauration lien rouge
Projet:Philosophie, invité par Proclos,

J’ai visité Bruxelles, que je connais bien ;

Wikipedia

Remarques[modifier | modifier le code]

  1. εἰρωνεία
  2. Épisodes préférés : Saison 15 Episode 4 (The Regina Monologues)
  3. « L’Impudence, c’est braver l’opinion par amour du gain » (Caractère IX de Théophraste d'Erésos)