Xénophile de Chalcis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Xénophile de Chalcis dans La Chronique de Nuremberg.

Xénophile (en grec ancien Ξενόφιλος) de Chalcis est un philosophe pythagoricien et musicien grec du IVe siècle av. J.-C.[1]

Notice biographique[modifier | modifier le code]

Maître d’Aristoxène[1],[2], auquel il enseigna la théorie de la musique, et disciple de Philolaos, il est l’un des derniers pythagoriciens[3]. Il serait mort à l’âge de 105 ans à Athènes[4], sans jamais avoir souffert des maux de la vieillesse[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lucien de Samosate, Émile Chambry, Alain Billault, Dominique Goust et Émeline Marquis (trad. Émile Chambry), Lucien de Samosate : Œuvres complètes, Éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1248 p. (ISBN 9782221109021). 

Notes[modifier | modifier le code]