The Devastations

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Devastations
Description de cette image, également commentée ci-après
Devastations aux Water Rats, Kings Cross, Londres, en septembre 2007.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Australie Australie
Genre musical Rock indépendant
Années actives 20022010
Labels Spooky/MGM, Beggars Banquet Records
Composition du groupe
Anciens membres Conrad Standish
Tom Carlyon
Hugo Cran

The Devastations est un groupe de rock indépendant australien, originaire de Melbourne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe est formé en 2002 par Tom Carlyon, Hugo Cran et Conrad Standish, à la mort de leur groupe précédent Luxedo[1]. À l'origine appelé The Devastations, pour imiter le style de groupes comme The Temptations[2], le « The » est plus tard jeté.

Ils signent chez Beggars Banquet Records, publiant trois albums qui font l'objet de tournées intensives en Europe, où vivent deux des membres[3]. Leur premier album est reconnu meilleur premier album de 2004 par Rolling Stone Allemagne[4]. Ils sont nommés aux Australian Music Prizes, récompense nationale, pour l'album Coal en 2005[3]. et une fois supplémentaire en 2007 après la parution de Yes, U, reconnu meilleur album de 2007 pour un EG Award, récompense de critique de magazine spécialisé[5].

Devastations enregistre une reprise du morceau All Cats Are Grey de The Cure (1981) pour l'album-hommage Perfect as Cats: A Tribute to the Cure, publié en octobre 2008 par le label Manimal Vinyl[6]. En 2009, Devastations collaborent avec le groupe new-yorkais Blonde Redhead pour une chanson qui sera incluse dans l'album Dark Was the Night produit par la Red Hot Organization[7].

En 2010, Devastations est séparé, même si Carlyon et Standish se réunissent par la suite sous le nom Standish/Carlyon, publiant un album intitulé Deleted Scenes en 2013[8].

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Allmusic biography, Mackenzie Wilson
  2. (en) « THE DEVASTATIONS », sur terapijanet (consulté le 6 septembre 2017)
  3. a et b (en) Patrick Donovan, « Crossing Borders », .
  4. (en) The Devastations Interview, Matt Connors, Time Off
  5. (en) Devastations profile at Remote Control Records website
  6. (en) Dom Gourlay, « Perfect As Cats: A Tribute To The Cure », sur Drowned in Sound (consulté le 6 septembre 2017).
  7. (en) « Dark Was The Night », sur Red Hot (consulté le 6 septembre 2017).
  8. (en) Craig Mathieson, « Darker side of yuppiedom », The Sydney Morning Herlad, (consulté le 6 septembre 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]