Ménexène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le dialogue de Platon, voir Ménexène (Platon).

Ménexène en grec ancien Μενέξενος est un élève de Socrate (Ve siècle av. J.-C.)

Le personnage de Ménexène[modifier | modifier le code]

Fils de Démophon, un politicien dont parle notamment Platon, il appartient à une famille qui, selon les dires de Socrate, a toujours donné des administrateurs à l’État ; Ménexène lui-même se dispose à entrer dans la carrière politique. Cousin et disciple d'un sophiste nommé Ctésippe, grand ami de Lysis, a la réputation d’un jeune garçon issu d'une famille relativement aisée, intelligent, et sachant manier les idées. D’après Platon, tout comme Xénophane, Socrate rejetait les mythes qui faisaient de Zeus et des autres dieux des personnages immoraux et dévergondés.

Présent lors des derniers instants de Socrate, il est plein de respect pour son maître - à qui il est fort attaché - et très attentif à ses conseils. Il est mentionné dans les dialogues de Platon suivants : le Lysis, où il est adolescent ; Phédon, Le Banquet et le dialogue éponyme Ménexène.

Note[modifier | modifier le code]

D’après Platon, tout comme Xénophane, Socrate rejetait les mythes qui faisaient de Zeus et des autres dieux des personnages immoraux et dévergondés.

Sources[modifier | modifier le code]