Martini (cocktail)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dry martini
Image illustrative de l’article Martini (cocktail)
Cocktail martini et zeste de citron

Région d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Alcool principal en volume Gin et vermouth
Servi Avec de la glace pilée, ou « straight up » (sans glace)
Décoration / garniture Tranche de citron, olive verte
Type de verre Verre à cocktail
Préparation Mélanger les ingrédients à la cuillère

Le Dry martini ou Martini gin est un apéritif et un cocktail dry officiel de l'IBA, à base de gin et de vermouth blanc sec [1] (souvent confondu avec la marque de vermouth italien Martini du même nom).

Il est célèbre en littérature et au cinéma, en particulier aux États-Unis d’où il est originaire, en particulier en tant que cocktail préféré de l'agent secret britannique James Bond 007[2], de Ian Fleming, avec ses variantes Vodka martini, et Vesper[3],[4],[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le cocktail dry martini fait son apparition aux États-Unis, au début du XXe siècle[6], où il devient très populaire, et couramment associé à des personnalités telles que Cary Grant, Ernest Hemingway, Robert Oppenheimer, Franklin Delano Roosevelt, Winston Churchill[7], Queen Mum, et la reine Élisabeth II du Royaume-Uni[8],[9]...

Le cocktail Dry martini (aux États-Unis) est souvent confondu avec la marque de vermouth apéritif Martini (en Italie et dans la plupart des pays d'Europe).

Le dry martini (dry = alcool sec en anglais) peut également désigner une variante plus alcoolisée du cocktail, avec une dose de vermouth réduite, avec par exemple le Montgomery Martini du Field marshal Bernard Montgomery ou de l’écrivain Ernest Hemingway (avec 10 à 15 mesures de gin pour 1 de vermouth), ou le célèbre Dry martini sans martini de Winston Churchill (qui affirmait qu'un regard vers la bouteille de vermouth était suffisant, ou que « le martini le plus sec est une bouteille de bon gin qui se trouvait autrefois à côté d'une bouteille de vermouth », ou encore celle du cinéaste Luis Buñuel, qui se contentait de mouiller les glaçons de vermouth sans le mélanger au gin...

Préparation[modifier | modifier le code]

Bright-Field Lighting.jpg

Le cocktail « martini dry classique » se prépare avec 1 mesure de gin et 1/2 mesure de vermouth blanc sec (Martini « extra dry » ou Noilly Prat[6]) traditionnellement remué à la cuillère avec des glaçons dans un verre à mélange (pour mélanger les ingrédients sans rendre le liquide « trouble ») et servi « straight up » (filtré sans glace) dans un verre à cocktail glacé (également appelé verre à martini)[10], avec quelques variantes[11]. :

IBA[modifier | modifier le code]

La recette de l'International Bartenders Association (IBA) est composée de :

  • 6 cl de gin
  • 1 cl de vermouth sec
  • 1 jus de citron issu d'un zeste, et une olive[12].
Vesper (variante)

Cinéma, télévision, littérature[modifier | modifier le code]

Ce cocktail apparaît dans les médias avec quelques personnages de films, séries de télévision, ou romans, dont :
Rachel Green de Friends, Serena Van Der Woodsen dans Gossip Girl, Emily Nelson dans L'Ombre d'Emily, ou encore Grace Hanson dans Grace & Frankie...

Quelques variantes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]