Caucones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caucones (homonymie).

Les Caucones (en grec ancien Καύκωνες / Kaúkōnes) sont un peuple antique d'Anatolie.

Selon l'historien Hérodote entre autres, ils ont été déplacés ou absorbés par les Bithyniens lors de leurs migrations, alors qu'ils n'étaient encore que quelques clans de langue indo-européenne originaires de Thrace. Les Bithyniens de Thrace ont eux-mêmes été soumis et englobés par les Mysiens ; de ces migrations invasives, seuls les Mariandynes, établis au nord-est de ce qui deviendra la Bithynie, maintinrent leur indépendance culturelle. À l'époque de Strabon, on ne parle déjà plus de leur nom[1].

Les Caucones chez Homère[modifier | modifier le code]

Ces Caucones de Paphlagonie sont mentionnés à deux reprises par Homère dans l’Iliade : lors de la Dolonie[2]. Au chant X de l’liade, Dolon dit que leur campement est installé entre les Lélèges et les Pélasges, mais ils ne figurent pas au Catalogue des vaisseaux du chant II. Au chant XX, lorsqu'Énée fuit devant Achille, c'est dans leurs rangs qu'il va trouver refuge.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne], VII, 7, 2.
  2. X, 329-429