Le Maître d'école

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film. Pour le roman, voir Pierre Gamarra.
Le Maître d'école
Réalisation Claude Berri
Scénario Claude Berri et Jules Celma
Acteurs principaux
Sociétés de production Renn Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 95 minutes
Sortie 1981

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Maître d'école est un film français réalisé par Claude Berri, sorti en 1981.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Gérard Barbier était vendeur de vêtements. Licencié parce qu'il a défendu un enfant surpris en train de voler des bottes, il décide de devenir instituteur. Une fois à l'école, il prend conscience que ce métier d'instituteur n'est pas tout à fait comme il le voyait.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Claude Berri s'est inspiré du livre de Jules Celma, Journal d'un éducastreur (éd. Champ libre), pour écrire le scénario[1]. Jules Celma avait été engagé comme maître suppléant et avait expérimenté des méthodes qui consistaient à laisser faire à ses élèves ce qu'ils voulaient, en toute liberté.

Le tournage s'est principalement déroulé à l'école Alain Fournier situé à Plaisir (78). La fin du film est tournée dans l'école Foyatier à Paris 18e

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Les enfants de la classe sont :

  • Max Lechevallier, Jackson Fontibus, Tristan Studer, Yvan Rousseau, Judith Chancel, Richard Guy, Vanessa Macaisne, Frédéric Legros, Fabrice Doreau, Nicolas China, Philippe Carastamatis, Sandrine Verrier, Marion Conte, Sébastien Mandron : la partie de la classe de madame Lajoie (Josiane Balasko) pris en charge par Barbier.
  • Fabrice Lévêque, Fanny Sambinello, Delphine Rubino, William Normand, Chrystelle Gymenez, Rose Vion, Florent Dupuis, Anne Sophie Traxler, Emmanuel Roguet (source : registre d'honneur de l'école primaire de "Plaisir" dans les Yvelines en 1981).

Quelques enfants[modifier | modifier le code]

  • Camille, dont les parents divorcent
  • Sophie, méprisée par sa mère aubergiste car elle n'arrive pas à faire ses devoirs
  • Nicolas Vanier, fils du maire
  • Frédéric, petit garçon fragile
  • Hassane, garçon peu respectueux et perturbateur
  • Jackson, garçon qui se perd dans la forêt


Autour du film[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Luc Douin, Les Jours obscurs de Gérard Lebovici, page 60, Stock.

Liens externes[modifier | modifier le code]