Jérôme Kircher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jérôme Kircher
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (54 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint

Jérôme Kircher est un acteur français né le à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Comédien de théâtre réputé, élève du Conservatoire national supérieur d'art dramatique de 1985 à 1988, il fut l'élève de Michel Bouquet, Gérard Desarthe et Bernard Dort. Il a commencé sa carrière en 1986 dans le court-métrage Le Train de l'aurore de Laurent Jaoui. Depuis, il a tourné dans plusieurs séries, comme Clara Sheller, où il interprète Jacques, et a joué les plus grands textes, sous la direction de Patrice Chéreau, Jean-Pierre Vincent, André Engel, Denis Podalydès, entre autres, et a été nommé trois fois aux Molières. Il apparaît dans le court métrage de Éric Laporte en 1995 Faux Départ, a mis en scène Berthe Trépat, médaille d'or en 2001, il joue le rôle de « Bastoche » dans Un long dimanche de fiançailles en 2004 et Je sais qu'il existe aussi des amours réciproques (mais je ne prétends pas au luxe) en 2005. La même année, il apparaît à nouveau dans un court métrage, Le Livre des morts de Belleville de Jean-Jacques Joudiau.

Il est marié à la comédienne Irène Jacob[1] depuis 2000. Ils ont deux fils, Paul né en 2002 et Samuel né en 2005. De son premier mariage avec Valentine Zuber, ils eurent deux enfants, Elie Kircher-Zuber en 1992 et Hannah du même nom en 1995.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Armelle Héliot, « Irène Jacob, l'enchanteuse », Le Figaro, encart « Le Figaro et vous », samedi 23 / dimanche 24 avril 2016, page 34.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]