Cillian Murphy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cillian Murphy
Cillian Murphy Press Conference The Party Berlinale 2017 02cr.jpg
Cillian Murphy en 2017.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
DouglasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Presentation Brothers College (en)
University College Cork (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Yvonne McGuinness (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction
Films notables

Cillian Murphy (/'kɪliən/), né le , est un acteur et musicien irlandais. Il a commencé sa carrière en tant que musicien de rock. Il a ensuite joué d'abord au théâtre puis dans des courts-métrages et des films indépendants à la fin des années 1990. Il se fait connaître dans plusieurs films tels que 28 Days Later (2002), Cold Mountain (2003), Intermission (2003), Red Eye (2005) et Breakfast on Pluto (2005), pour lesquels il est nominé pour un Golden Globe du meilleur acteur dans une comédie musicale ou une comédie en 2006. Murphy interprète Jonathan Crane / Scarecrow dans la série de films Batman de Christopher Nolan (2005-2012). Au milieu des années 2000, il joue notamment dans Le vent se lève (2006), Sunshine (2007), The Edge of Love (2008), Inception (2010) et Peacock (2010).

En 2011, Murphy remporte un Irish Times Theatre Award du meilleur acteur et un Drama Desk Award pour une performance solo exceptionnelle pour Misterman. Il est également devenu parrain du Centre de recherche sur l' enfance et la famille de l'UNESCO à l' Université nationale d'Irlande à Galway. Il est étroitement associé aux travaux du professeur Pat Dolan, directeur de l'UCFRC et de la Chaire UNESCO sur les enfants, les jeunes et l'engagement civique[1]. Au début des années 2010, il apparait dans les films In Time (2011), Retreat (2011) et Red Lights (2012). Murphy est marié à l'artiste visuelle irlandaise Yvonne McGuinness.

Depuis 2013, Murphy incarne Thomas Shelby, le chef de file de la série Peaky Blinders, pour laquelle il remporte deux Prix du cinéma et de la télévision irlandais du meilleur acteur - Drame, en 2017 et 2018. En 2020, le Irish Times le classe 12ème des meilleurs acteurs irlandais[2]. Il apparait dans les films Transcendance (2014), Au cœur de la mer (2015), Anthropoïde (2016), Dunkerque (2017), Delinquent Season (2018) et Anna (2019). En 2020, il a un rôle dans Sans un bruit 2 (A quiet place).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Murphy (au centre), avec le Dr Tim Smyth, Eoin Ó Súilleabháin et Maria-Theresa Grandfield, c. 1992

Murphy est né à Douglas, en Irlande, et grandit à Ballintemple. Son père Brendan travaille pour le ministère irlandais de l'Éducation et sa mère est professeur de français[3]. Son grand-père, ses tantes et ses oncles sont également enseignants. Murphy commence à jouer de la musique et à écrire des chansons à l'âge de 10 ans[4]. Il a un frère cadet, Páidi Murphy, et deux jeunes sœurs, Sile Murphy et Orla Murphy [5],[6].

Il est élevé dans la religion catholique et fréquente l'école secondaire catholique Presentation Brothers College où il est brillant mais turbulent jusqu'à sa quatrième année[3]. Le sport occupe une place importante de la vie de l'école, au détriment des activités créatives, ce qu'il regrette[5]. C'est au lycée qu'il découvre et apprécie la scène, au cours d'un module de théâtre présenté par Pat Kiernan, le directeur de la Corcadorca Theatre Company. Il indique plus tard vouloir retrouver ce sentiment de se sentir « pleinement vivant »[7]. Son professeur d'anglais, le poète et romancier William Wall, l'encourage à devenir acteur, ce que Murphy, associe à l'idée de devenir une rock star[8].

Vers 20 ans, Murphy devient musicien, chantant et jouant de la guitare dans plusieurs groupes aux côtés de son frère, Páidi. Ils sont fans des Beatles et de Frank Zappa, qui « s'est spécialisée dans les paroles farfelues et les solos de guitare sans fin ». On leur propose un contrat pour cinq albums, qu'ils refusent[7],[9]. Murphy avoue plus tard: « Rétrospectivement, je suis très heureux que nous n'ayons pas signé parce que nous aurions en quelque sorte cédé notre vie et toute notre musique à un label » [10].

Il commence des études de droit à l'Université de Cork (UCC) en 1996, mais échoue à ses examens avouant qu'il n'avait pas l'ambition de persévérer[7] étant occupé avec son groupe[4] et n'ayant pas d’appétence pour la matière. Après avoir vu une représentation scénique de Orange mécanique, réalisé par Kiernan, l'actorat l'intéresse à nouveau[7]. Son premier rôle majeur est dans Observe the Sons of Ulster Marching Towards the Somme. Il joue le rôle principal dans Little Shop of Horrors, jouée à l'Opéra de Cork. Selon Murphy, sa motivation première est alors de faire la fête et flirter, et non de commencer une carrière d'acteur[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Cillian Murphy aux côtés de Marion Cotillard, Joseph Gordon-Levitt, Ellen Page, Ken Watanabe, Michael Caine et Leonardo DiCaprio, lors de la première du film Inception en juillet 2010.

Murphy fait pression sur Pat Kiernan jusqu'à ce qu'il obtienne une audition à la Corcadorca Theatre Company, et en septembre 1996, il fait ses débuts d'acteur sur scène, jouant le rôle d'un adolescent volage dans Disco Pigs d'Enda Walsh[7]. Walsh se souvient avoir rencontré et découvert Murphy: « Il y avait quelque chose en lui - il était incroyablement énigmatique et il entrait dans une pièce avec une présence réelle et vous pensiez : "Mon Dieu". Cela n'avait rien à voir avec ses fichus yeux dont tout le monde parle »[11]. Murphy observe : « J'étais incroyablement arrogant et je n'avais rien à perdre, et cela convenait au rôle, je suppose »[12]. Disco Pigs finit par tourner à travers l'Europe, le Canada et l'Australie pendant deux ans et Murphy quitte l'université[3] et son groupe[8]. Même s'il avait l'intention de recommencer à jouer de la musique, sa carrière d'acteur commence à décoller après que son premier agent ait vu une performance de Disco Pigs[13].

Il joue dans de nombreuses autres productions théâtrales, dont Much Ado About Nothing de Shakespeare (1998), The Country Boy (1999) et Juno and the Paycock (également 1999)[14]. Il apparait dans des films indépendants tels que On the Edge (2001) et dans des courts métrages, dont Filleann an Feall (2000) et Watchmen (2001)[15]. Il reprend son rôle pour l'adaptation cinématographique de Disco Pigs (2001) et apparait dans l'adaptation de la mini-série télévisée de la BBC The Way We Live Now[13],[16],[17].

Il s'installe d'abord à Dublin pendant quelques années, puis à Londres en 2001[18].

Déménagement à Hollywood[modifier | modifier le code]

En 2002, Murphy joue le rôle d'Adam dans une production théâtrale de The Shape of Things de Neil LaBute au Gate Theatre de Dublin.

Il est choisi pour le rôle principal dans le film d'horreur de Danny Boyle 28 jours plus tard (2002). Il incarne le survivant Jim, qui est «perplexe de se retrouver seul dans un monde désolé et post-apocalyptique» après s'être réveillé d'un coma dans un hôpital de Londres[19]. Le directeur de casting Gail Stevens suggère que Boyle auditionne Murphy pour le rôle, ayant été impressionné par sa performance dans Disco Pigs. Stevens déclare que ce n'est qu'après avoir vu son physique élancé pendant le tournage qu'ils ont décidé de le présenter entièrement nu au début du film[20],[21]. Elle se souvient que Murphy était timide sur le plateau mais elle a trouvé qu'il était « rêveur, flottant ce qui était fantastique pour le film ». Sorti au Royaume-Uni le 28 juillet 2002, Days Later est devenu un hit en Amérique du Nord et un succès majeur dans le monde entier, ce qui fait connaitre Murphy au grand public pour la première fois[22],[23]. Sa performance lui vaut une nomination pour le meilleur nouveau venu aux 8th Empire Awards et pour la meilleure performance masculine aux MTV Movie Awards 2004[24],[25]. Murphy considère le film comme beaucoup plus profond qu'un film de zombie ou d'horreur, exprimant sa surprise devant le succès du film et que le public américain ait bien réagi à son contenu et à sa violence[26]. Il considère que le film est vraiment réussi : « Vous regardez des trucs de zombies [maintenant], nous avons été les premiers à faire courir des zombies, et [cela] a tout changé. Il a une place très spéciale dans mon cœur, ce film »[27].

En 2003, il joue le rôle de Konstantine dans une mise en scène de The Seagull de Tchekhov au Festival international d'Édimbourg.

Il joue le rôle d'un employé de supermarché déçu en amour et malchanceux qui prépare un braquage de banque avec Colin Farrell dans Intermission (2003), qui est devenu le film indépendant irlandais le plus rentable de l'histoire du box-office irlandais (jusqu'à ce que The Wind That Shakes the Barley batte le record en 2006[28]). Sur ses rôles dans 28 jours plus tard et dans Intermission, Sarah Lyall de l'International Herald Tribune déclare que Murphy a apporté « une aisance, une fluidité aux rôles qu'il endosse, une intensité gracieuse et tout à fait crédible. Sa belle et délicate apparence, autant que ses prouesses d'acteur, ont amené les gens à le voir comme le prochain Colin Farrell irlandais, bien qu'il paraisse moins susceptible d'être surpris en train de bavarder ou de se bagarrer ivre aux avant-premières » [29]. Il a un second rôle mineur dans le drame hollywoodien à succès Cold Mountain (2003). Il déclare cependant que le réalisateur Anthony Minghella est le réalisateur le plus calme qu'il ait jamais rencontré[26]. Murphy a un rôle de boucher dans Girl with a Pearl Boucles d'oreilles (2003) avec Scarlett Johansson et Colin Firth[30].

En 2004, il fait une tournée en Irlande avec la Druid Theatre Company, dans The Playboy of the Western World (jouant le personnage de Christy Mahon) sous la direction de Garry Hynes - qui a dirigé Murphy en 1999 dans les productions théâtrales de Juno et du Paycock - et aussi dans The Country Boy[31],[32].

Succès critique[modifier | modifier le code]

Murphy joue le rôle du Dr Jonathan Crane dans Batman Begins de Christopher Nolan (2005). On lui demande d'auditionner pour le rôle de Bruce Wayne / Batman mais Murphy estime ne pas avoir le bon physique pour le super-héros. Il saute cependant sur l'occasion de contacter le réalisateur Nolan[18]qui est tellement impressionné par Murphy qu'il lui donne le rôle du super-vilain Dr Crane/Epouvantail[13]. Nolan déclare à Spin : « Il a les yeux les plus extraordinaires, et j'ai continué à essayer de lui inventer des excuses pour qu'il retire ses lunettes en gros plan » [33]. Murphy a repris le rôle dans The Dark Knight (2008) et The Dark Knight Rises (2012).

Il joue le rôle de Jackson Rippner, qui terrorise Rachel McAdams lors d'un vol de nuit dans le thriller de Wes Craven, Red Eye (2005). Le critique de cinéma du New York Times, Manohla Dargis, estime que Murphy fait «un méchant parfait» et que son «baby blues est assez froid pour geler l'eau et son regard de loup suggère ses propres terreurs»[34]. Le film reçoit des critiques favorables et rapportée près de 100 millions de dollars dans le monde[35],[36].

Murphy à l'avant-première du Festival du Film de New York de Breakfast on Pluto en 2005

Murphy reçoit plusieurs nominations pour ses rôles de méchants en 2005, parmi lesquels une nomination en tant que meilleur méchant aux MTV Movie Awards 2006 pour Batman Begins[37]. Entertainment Weekly le classe parmi ses meilleurs joueurs de l'été 2005[38]. David Denby du New Yorker écrit: « Cillian Murphy, qui a des allures angéliques qui peuvent devenir sinistres, est l'un des monstres les plus élégamment séduisants des films récents »[39].

Murphy joue Patrick / Kitten Braden, une irlandaise transgenre à la recherche de sa mère, dans la comédie dramatique de Neil Jordan Breakfast on Pluto (2005), basée sur le roman du même titre de Patrick McCabe. Dans le contexte kaléidoscopique des années 1970 , du glam rock, des quartiers chauds et des violences de l'IRA, Murphy passe d'adolescent androgyne à bombe sexuelle drag queen. Il avait auditionné pour le rôle en 2001, et bien que Jordan le voulait pour le rôle, le réalisateur de The Crying Game hésitait à reparler des questions transgenres et de l'IRA. L'acteur fait pression sur Jordan pendant plusieurs années pour tourner le film avant qu'il ne soit trop vieux pour le rôle; en 2004, il se prépare pour le rôle en rencontrant un travesti avec qui il se travestit et se rend dans des clubs[8]. Le rôle exige une épilation des sourcils, de la poitrine et des jambes[40]. Roger Ebert note la façon dont Murphy joue le personnage avec une « voix perplexe et pleine d'espoir »[41],[42]. Alors que même les critiques tièdes de Breakfast on Pluto font l'éloge de la performance de Murphy [43] quelques critiques divergent : The Village Voice, critiquant le film, le trouve « peu convaincant » et trop mignon[44]. Murphy est nominé pour un Golden Globe Award du meilleur acteur dans une comédie musicale ou une comédie pour le Breakfast on Pluto[45] et remporte un quatrième prix du meilleur acteur de l' Académie irlandaise du cinéma et de la télévision[46]. Première cite sa performance dans le rôle de Kitten dans les 24 meilleures performances de 2005[6].

Murphy joue dans Le vent se lève en 2006, un film sur la guerre d'indépendance irlandaise et la guerre civile irlandaise, qui remporte la Palme d'or au Festival de Cannes 2006 et devient le film indépendant irlandais le mieux classé au box-office[47]. Murphy est particulièrement désireux d'apparaître dans le film en raison de ses liens intimes avec Cork, en Irlande, où le film a été tourné. Murphy a dû auditionner six fois pour le rôle de Damien O'Donovan, un jeune médecin devenu révolutionnaire, avant de le remporter. Il considère comme un privilège très spécial d'avoir obtenu le rôle et déclare qu'il est « extrêmement fier » du film, remarquant que « les souvenirs creusent très profonds - la politique, les divisions et tout le monde a des histoires de membres de la famille qui ont été pris dans la lutte »[48]. Le critique Denby a noté les moments d'immobilité profonde et d'idiosyncrasie de Murphy dans la représentation du personnage[49]. Kenneth Turan du Los Angeles Times écrit que « Murphy est particulièrement doué pour jouer le fanatisme ainsi que l'introspection et le regret, pour nous montrer un homme qui est dévoré vivant parce qu'il est obligé d'agir d'une manière qui est contraire à son parcours et sa formation »[50]. GQ UK lui décerne le prix de l'acteur de l'année 2006 pour son travail dans The Wind That Shakes the Barley[51].

Prestations grand public[modifier | modifier le code]

Murphy retourne sur scène avec Neve Campbell au New Ambassadors Theatre dans le West End de Londres de novembre 2006 à février 2007, jouant le rôle principal de la pièce Love Song de John Kolvenbach. Theatre Record décrit son personnage de Beane comme un «héros solitaire sentimental», «jovialement grincheux» et « mentalement instable » [52]. Variety considère sa performance « aussi magnétique sur scène qu'à l'écran », faisant remarquer que sa « perplexité sans hâte retire la légère préciosité de la naïveté de savant-fou du personnage du bordel »[53].

Il joue dans le film de science-fiction Sunshine (2007) en tant que physicien-astronaute chargé de rallumer le soleil, qui l'associe de nouveau au réalisateur Danny Boyle[54]. Il joue aux côtés de Lucy Liu dans la comédie romantique de Paul Soter Watching the Detectives (2007); le film indépendant est présenté au Festival du film de Tribeca en 2007 et sort directement sur DVD[55]. Il joue ensuite le rôle de Richard Neville, rédacteur en chef du magazine underground radical psychédélique Oz dans le film Hippie Hippie Shake tourné en 2007, mais le projet, très retardé, est finalement mis de côté en 2011[56],[57].

Cillian Murphy (premier à gauche) avec le casting de Inception lors de la première en juillet 2010.

Murphy reprend brièvement le rôle de l'épouvantail dans The Dark Knight (2008), la suite de Batman Begins[58], avant de jouer dans The Edge of Love - film romantique sur le poète Dylan Thomas - avec Keira Knightley, Sienna Miller et Matthew Rhys[59]. En juillet 2008, la poste irlandaise, An Post, publie une série de quatre timbres rendant hommage à la créativité de films récemment produits en Irlande, dont un mettant en vedette Murphy dans une image tirée de Le vent se lève[60]. En 2009, il joue aux côtés du chanteur de rock Feist et de l'acteur David Fox dans The Water, réalisé par Kevin Drew de Broken Social Scene. Le court métrage canadien de 15 minutes, mis en ligne en avril 2009, est presque muet. Murphy est attiré par le rôle de fan de Broken Social Scene et par la perspective de faire un film muet, qu'il considère comme le « test le plus difficile pour n'importe quel acteur »[61]. Il joue dans Perrier's Bounty, une comédie policière des auteurs d'Intermission, dans laquelle il est un petit criminel en fuite d'un gangster joué par Brendan Gleeson[62].

En 2010, il fait un retour au théâtre dans From Galway to Broadway and back again, spectacle célébrant le 35e anniversaire de la Druid Theatre Company[63].

Le thriller psychologique direct en vidéo Le Secret de Peacock (2010), avec Ellen Page, Susan Sarandon et Bill Pullman, met en vedette Murphy qui joue un homme à la double personnalité qui fait croire qu'il est aussi sa propre femme. Christian Toto du Washington Times qualifie le film de « drame psychologique magnifiquement monté avec un jeu captivant de Cillian Murphy », et note que bien que Murphy ait déjà joué des rôles de drag queens, son travail établit de nouvelles normes dans les performances liées au genre[64].

Murphy joue dans Inception (2010) de Christopher Nolan, un entrepreneur dont l'esprit est infiltrée par le personnage de DiCaprio pour le convaincre de dissoudre son entreprise[65]. Cette année-là, il fait également une apparition non crédité en tant que programmeur, jouant Edward Dillinger Jr., fils de l'antagoniste original de Tron Ed Dillinger ( David Warner ) dans Tron: Legacy [66].

Diversification[modifier | modifier le code]

En 2011, Murphy joue en scène dans Misterman, écrit et réalisé par Enda Walsh, avec qui Murphy a déjà travaillé sur Disco Pigs. La production a été mise en place à Galway et emmenée à Saint Ann's Warehouse à Brooklyn à New York. Murphy commente : "La nature vivante du rôle le rend si dangereux. Vous n'êtes là que grâce à la bonne volonté du public, et cela est renforcé par le fait qu'il s'agit d'un seul en scène[11]". Sa performance est acclamée par la critique, remportant le Irish Times Theatre Award et un Drama Desk Award[67],[68]. Sarak Lyall de l' International Herald Tribune décrit le personnage de Murphy, Thomas Magill, comme un « mélange compliqué de sympathique et tout à fait antipathique - profondément blessé avec un code moral, mais dangereux et biaisé ». Lyall note « la capacité inhabituelle de Murphy à créer et à habiter des personnages effrayants mais fascinants du grand écran à la petite scène dans le seul en scène intense Misterman », et indique qu'un soir le « théâtre était inondé, non d'applaudissements mais de silence » aboutissant à une standing ovation[11]. Il joue le rôle principal dans le film d'horreur britannique Retreat (2011), dont la sortie est limitée. Il apparait aussi dans le film de science-fiction In Time (2011), avec Justin Timberlake et Amanda Seyfried, qui n'a pas eu de succès critique[69].

Murphy à Berlin en 2014

Murphy joue dans Red Lights en 2012 avec Robert De Niro et Sigourney Weaver. Il interprète Tom Buckley, l'assistant du personnage de Weaver, un enquêteur paranormal. Murphy considère que travailler avec De Niro a été l'un des moments les plus intimidants de sa carrière. Il déclare : « Ma première scène, quand je viens lui rendre visite, mon personnage est censé être terrifié et intimidé, ce n'était pas du jeu d'acteur. L'homme a de la présence. Vous ne pouvez feindre la présence. Je n'aurai jamais ça. Le regarder l'utiliser… quand vous pointez une caméra dessus, cela devient vraiment autre chose »[70]. Le film est descendu par la critique et n'est pas rentré dans ses frais au box-office[71],[72]. Murphy reprend ensuite son rôle d'épouvantail pour la troisième fois dans The Dark Knight Rises (2012)[73], et joue un second rôle, Mike, le professeur préféré du personnage principal Skunk, dans le film indépendant britannique Broken (2012). Sa performance lui vaut une nomination au British Independent Film Award pour le meilleur second rôle masculin[74].

Depuis 2013, Murphy joue le rôle principal, Tommy Shelby, dans la série télévisée de la BBC Peaky Blinders, une série sur un gang criminel dans l'après-Première Guerre mondiale à Birmingham[75]. Il explique son enthousiasme dans une interview de The Independent : « [les scripts] étaient tellement convaincants, et le personnage était si riche et complexe, stratifié et contradictoire. Je me suis dit: "Je dois faire ça" »[76]. Peaky Blinders est saluée par la critique et connait un succès d'audience. Toujours en 2013, Murphy fait ses débuts en tant que réalisateur avec un clip pour le single Hold Me Forever du groupe Money. La vidéo présente des danseurs du Ballet national anglais et a été tournée au Old Vic Theatre de Londres[77].

En 2014, il partage la vedette dans le film Aloft, avec Jennifer Connelly[78], et joue dans Transcendance de Wally Pfister, qui met également en vedette Johnny Depp et Rebecca Hall[79]. Murphy retrouve Enda Walsh pour la pièce Ballyturk en 2014[80],[81]. Il joue dans le film de 2015 de Ron Howard, Au cœur de la mer, qui présente également Benjamin Walker et Chris Hemsworth[82]. Il contribue au chant parlé des morceaux 8:58 et The Clock de l'album 8:58 (2015) de Paul Hartnoll, rencontré pendant la deuxième saison de Peaky Blinders[83]. Murphy joue un soldat tchécoslovaque de la Seconde Guerre mondiale, Jozef Gabčík, impliqué dans l' opération Anthropoid, l'assassinat de Reinhard Heydrich dans Anthropoid (2016)[84].

Murphy joue un officier de l'armée victime d'une obusite par un obus qui est récupéré d'un navire détruit dans le film de guerre de Christopher Nolan, Dunkerque (2017). Murphy estime que son personnage, anonyme, simplement désigné comme un "soldat frissonnant", était « représentatif de quelque chose vécu par des milliers de soldats, le lourd tribut émotionnel et psychologique que la guerre peut avoir »[85].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

En 2004, Murphy épouse sa compagne de longue date, Yvonne McGuinness, rencontrée en 1996 lors de l'un des spectacles de son groupe de rock[86]. Le couple vit à Dublin (où ils sont revenus en 2015 après avoir vécu pendant 14 ans à Londres ) et ont deux fils, Malachy, né en décembre 2005, et Aran, né en juillet 2007[87],[88].

Mode de vie[modifier | modifier le code]

La musique est toujours une partie importante de la vie de Murphy. En 2004, il déclare : « La seule chose extravagante dans mon style de vie est ma chaîne stéréo, acheter de la musique et aller à des concerts »[7]. Il ne joue plus dans un groupe de rock, mais joue régulièrement de la musique, seul ou avec des amis[89] et écrit encore des chansons[5]. Murphy n'a pas l'intention de créer un autre groupe et déclare : « Même si j'étais bon, je ne serais jamais pris au sérieux du fait même d'être un acteur avec un groupe de rock »[9].

Il a été végétarien pendant de nombreuses années, non pas en raison d'une objection morale à la mise à mort d'animaux, mais à cause de scrupules au sujet des pratiques agroalimentaires malsaines[90]. Il a recommencé à manger de la viande pour son rôle dans Peaky Blinders[91]. C'est un coureur chevronné[92].

Il travaille souvent dans ou à proximité de la ville et n'a exprimé aucun désir de déménager à Hollywood[93]. Il préfère ne pas parler de sa vie personnelle et n'apparait dans aucune émission de discussion télévisée en direct jusqu'en 2010, bien qu'il soit l'invité de The Late Late Show sur RTÉ en Irlande pour promouvoir Perrier's Bounty[94],[95]. Il n'a pas de styliste[93] ou d'agent personnel, voyage sans équipe[96] et assiste souvent seul aux représentations. Réservé, Murphy confesse un manque d'intérêt pour la célébrité, trouvant que l'expérience du tapis rouge est « un défi... et pas un que je veux relever »[97]. Il mène volontairement un style de vie qui n'intéresse pas les tabloïds : « Je ne crée pas de polémique, je ne couche pas à droite à gauche, je ne me saoule pas »[5]. Il est ami avec d'autres acteurs irlandais comme Colin Farrell[98], Jonathan Rhys Meyers et Liam Neeson, regardant ce dernier comme « un papa de film de substitution »[99]. Mais surtout, ses amitiés proches sont celles qu'il a nouées avant de devenir une star[100],[101].

En 2015, il est nommé l'un des 50 hommes les mieux habillés selon GQ[102].

Croyances religieuses et causes sociales[modifier | modifier le code]

En ce qui concerne la religion, Murphy était auparavant proche de l'agnostique, mais a confirmé son athéisme après son rôle de physicien nucléaire / astronaute dans le film de science-fiction Sunshine (2007)[103],[104].

Son implication politique comprend la participation à la campagne Rock the Vote en 2007 en Irlande, ciblant les jeunes électeurs pour l'élection générale[105], et la campagne pour les droits des sans - abris avec l'organisation Focus Ireland[106]. En 2011, il est devenu parrain du Centre de recherche sur l' enfance et la famille de l'UNESCO à l'Université nationale d'Irlande à Galway. Il est étroitement associé aux travaux du professeur Pat Dolan, directeur de l'UCFRC et de la Chaire UNESCO sur les enfants, les jeunes et l'engagement civique[1]. En février 2012, il écrit un message de soutien aux anciens travailleurs de Vita Cortex impliqués dans un sit-in dans leur usine, les félicitant de « souligner [ce] qui est extrêmement important pour nous tous en tant que nation »[107],[108].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Note : sauf mention contraire, les informations ci-dessous sont issues de la filmographie de Cillian Murphy sur l’Internet Movie Database[109]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Prochainement

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Quando de Declan Recks : Pat
  • 1999 : Eviction de Tom Waller : Brendan McBride
  • 1999 : At Death's Door de Conor Morrissey : Grim Reaper Jr.
  • 2000 : A Man of Few Words de Terence White : le meilleur homme
  • 2000 : Filleann an Feall de Frankie McCafferty : Ger
  • 2001 : Watchmen de Paloma Baeza : Phil
  • 2003 : Zonad (en) de John Carney, Kieran Carney et Tom Hall : Guy Hendrickson
  • 2006 : The Silent City de Ruairi Robinson : rôle inconnu
  • 2009 : The Water de Kevin Drew : le fils
  • 2013 : Harriet and the Matches de Miranda Howard-Williams : Cat (voix originale)
  • 2014 : From the Mountain de Michael John Whelan : l'homme (voix)
  • 2018 : The Overcoat de Michael John Whelan : Akaky (voix)

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Rémi Bichet et Adrien Antoine sont les voix françaises régulières de Cillian Murphy[114],[115]. Mathias Kozlowski l'a également doublé à six reprises[114],[115].

Au Québec, Cillian Murphy a été doublé par Daniel Lesourd à trois reprises[116], Patrice Dubois[116] et Philippe Martin[116] dans deux films chacun.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b https://plus.google.com/+UNESCO, « Les jeunes en tant que chercheurs : invoquer l’empathie et activer les jeunes », sur UNESCO, (consulté le 29 septembre 2020)
  2. (en) Donald Clarke et Tara Brady, « The 50 greatest Irish film actors of all time – in order », sur The Irish Times (consulté le 23 septembre 2020)
  3. a b et c « Murphy's lore: Meet the action hero who looks on the verge of tears - Features, Film & TV - The Independent », sur web.archive.org, (consulté le 23 septembre 2020)
  4. a b et c O'Donoghue, Donal, « Western Hero », RTÉ Guide,‎
  5. a b c et d (en-GB) « TLS - Times Literary Supplement », sur TLS (consulté le 23 septembre 2020)
  6. a et b Lytal, Cristy, « The 24 Finest Performances of 2005: Cillian Murphy » [archive du ], Premiere, (consulté le 19 juillet 2007)
  7. a b c d e et f Jackson, Joe, "From Cork to Gotham". Sunday Independent Life Magazine.,
  8. a b et c Kaufman, Anthony, « Blue Streak », Time Out New York, (consulté le 19 juillet 2007)
  9. a et b (en) « Sean O'Hagan meets Cillian Murphy », sur the Guardian, (consulté le 23 septembre 2020)
  10. « Hollywood star Cillian Murphy has swapped his movie script to spin the disks this week. He went from Disco Pigs to disc jockey after agreeing to present a special edition of Revolver on 2FM's new digital station 2XM. In a show broadcast this morning, the Cork-born thespian revealed in an exclusive interview his passion for music, which saw himfront a rock band, Sons of Mister Green Jeans. - Evening Herald (Dublin, Republic of Ireland) | HighBeam Research », sur web.archive.org, (consulté le 23 septembre 2020)
  11. a b et c Lyall, Sarah, « One stage can barely contain him ; Cillian Murphy packs lots of emotion and energy into one-man show », International Herald Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le 3 mars 2014) Inscription nécessaire
  12. Abramowitz, Rachel, « Cillian Murphy: More to offer than pale blue eyes », latimes,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2007)
  13. a b et c Riley, Jenelle, « Luck of the Irish », Back Stage',‎ (lire en ligne, consulté le 9 août 2007)
  14. John A. Willis et Daniel C. Blum, Screen World, Crown Publishers, (lire en ligne)
  15. Filleann an Feall. Irish Film Board. Retrieved 2 March 2014.
  16. « The Shape of Things » [archive du ], Gate-Theatre.ie (consulté le 26 février 2014)
  17. (en-US) « Cillian Murphy », sur Film (consulté le 23 septembre 2020)
  18. a et b Heller, Scott, « Murphy's law: seek diversity », The Boston Globe,‎ (lire en ligne, consulté le 22 août 2007)
  19. (en) Peter Dendle, The Zombie Movie Encyclopedia, Volume 2: 2000-2010, McFarland, (ISBN 978-0-7864-6163-9, lire en ligne)
  20. (en) Amy Raphael, Danny Boyle: Authorised Edition, Faber & Faber, (ISBN 978-0-571-25537-5, lire en ligne)
  21. (en) Charles Derry, Dark Dreams 2.0: A Psychological History of the Modern Horror Film from the 1950s to the 21st Century, McFarland, (ISBN 978-0-7864-5695-6, lire en ligne)
  22. Diorio, Carl, « Summer summary: A fish tale », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le 17 août 2007)
  23. DiOrio, « Summer of love for specialty labels », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le 19 octobre 2007)
  24. « 2004 MTV Movie Awards », MTV (consulté le 21 octobre 2007)
  25. « The Eighth Annual Empire Awards », Empire (consulté le 21 octobre 2007)
  26. a et b « Just trying to mix it up ; With 'The Seagull' in Edinburgh, 'Intermission' set to open and '28 Days Later' a US hit, Cillian Murphy is on a roll, writes Michael Dwyer », The Irish Times,‎ (lire en ligne, consulté le 3 mars 2014)Inscription nécessaire
  27. Moore, « The new ‘28 Days Later’ film — everything we know so far about the third instalment », NME.com (consulté le 9 février 2020)
  28. « Loach Film Sets New Money Mark », Raidió Teilifís Éireann, (consulté le 18 juillet 2007)
  29. « Cillian Murphy vies to remain unspoiled - International Herald Tribune | HighBeam Research », sur web.archive.org, (consulté le 23 septembre 2020)
  30. « SPOTLIGHT ON...(Features) - Western Mail (Cardiff, Wales) | HighBeam Research », sur web.archive.org, (consulté le 23 septembre 2020)
  31. « The Playboy of the Western World ; Town Hall Theatre, Galway - The Irish Times | HighBeam Research », sur web.archive.org, (consulté le 23 septembre 2020)
  32. « Juno. - Daily Variety | HighBeam Research », sur web.archive.org, (consulté le 23 septembre 2020)
  33. « Cillian's Irish Dread », Dave Itzkoff,‎
  34. (en-US) Manohla Dargis, « Sticking Out a Tense Flight With a Terrorist as Seatmate », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 23 septembre 2020)
  35. « Red Eye (2005) », Rotten Tomatoes (consulté le 11 mars 2014)
  36. « Red Eye (2005) », Box Office Mojo (consulté le 11 mars 2014)
  37. « 2006 MTV Movie Awards », MTV (consulté le 28 juillet 2007)
  38. « Summer's MVPs | EW.com », sur web.archive.org, (consulté le 23 septembre 2020)
  39. (en-US) David Denby, « Partners », sur The New Yorker (consulté le 23 septembre 2020)
  40. The Advocate, Here Publishing, (ISSN 0001-8996, lire en ligne), p. 73
  41. (en) Roger Ebert, Roger Ebert's Movie Yearbook 2007, Andrews McMeel Publishing, (ISBN 978-0-7407-9219-9, lire en ligne)
  42. (en-US) Ruthe Stein, « Walking on thin gender line in search of love », sur SFGate, (consulté le 23 septembre 2020)
  43. « Breakfast on Pluto », Metacritic (consulté le 20 octobre 2007)
  44. « Men Are From Mars, Bad Transvestite Movies Are From Pluto | The Village Voice », sur www.villagevoice.com (consulté le 23 septembre 2020)
  45. « CNN.com - List of nominees for 63rd annual Golden Globe Awards - Dec 13, 2005 », sur edition.cnn.com (consulté le 23 septembre 2020)
  46. "The 4th Annual Irish Film & Television Awards Winners", IFTA.ie. Retrieved 21 September 2007.
  47. (en-GB) « Loach film wins top Cannes prize », bbc,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2020)
  48. « Star Cillian Will Shake Film World. MURPHY TELLS OF HIS JOY AS IRISH MOVIE BLOWS CRITICS AWAY" - The Mirror (London, England), May 30, 2006 | Online Research Library: Questia Reader », sur www.questia.com (consulté le 23 septembre 2020)
  49. (en-US) David Denby, « TAKING SIDES », sur The New Yorker (consulté le 23 septembre 2020)
  50. « 'The Wind That Shakes the Barley' - LA Times », sur web.archive.org, (consulté le 23 septembre 2020)
  51. (en-GB) « McCartney is GQ's Man of the Year », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 23 septembre 2020)
  52. Theatre Record, I. Herbert, (lire en ligne), p. 1462
  53. (en) David Benedict et David Benedict, « Love Song », sur Variety, (consulté le 27 septembre 2020)
  54. Peter Bradshaw, « Sunshine », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 2 mars 2014)
  55. (en-US) « Lucy Liu: Lesbian Vampire, Party Girl », sur Vulture (consulté le 23 septembre 2020)
  56. Michael Fleming, « Hippie grooves for Universal », Variety,‎ (lire en ligne, consulté le 2 mai 2007)
  57. Maddox, Garry, « Hippies tossed aside in corporate decision », The Sydney Morning Herald,‎ (lire en ligne, consulté le 21 octobre 2012)
  58. « Cillian Murphy teases 'Dark Knight Rises' Scarecrow return? », Digital Spy (consulté le 2 mars 2014)
  59. (en) Variety Staff et Variety Staff, « Maybury’s ‘Love’ to open Edinburgh », sur Variety, (consulté le 27 septembre 2020)
  60. « Stamps honour Irish film stars »
  61. « Cillian Murphy Takes to 'The Water' », Ifc.com, (consulté le 3 mars 2014)
  62. Wesley Morris, « Perrier's Bounty: Gangster dramedy swears by standard road trip formula », The Boston Globe,‎ (lire en ligne, consulté le 19 juin 2015)
  63. « From Galway to Broadway and back again 2010 – Galway », Druid Theatre Company
  64. « DVD review: 'Peacock' », The Washinginton Times,‎ (lire en ligne)
  65. The Hawk-Eye -September issue-, The Hawk-Eye (lire en ligne), p. 8
  66. Jagernauth, « Which Actor Makes A Surprise Cameo In 'Tron: Legacy' (And Is Maybe Set Up As A Future Villain)? », IndieWire, (consulté le 24 novembre 2017)
  67. « Inception actor Cillian Murphy wins theatre award for Misterman », Irishcentral.com, (consulté le 29 mai 2012)
  68. « Cillian Murphy wins Drama Desk Award for Misterman », Cultureireland.ie, (consulté le 10 juin 2012)
  69. « In Time », Rotten Tomatoes (consulté le 11 mars 2014)
  70. « There Was No Acting in My De Niro Terror! Interview: Cillian Murphy" - The Birmingham Post (England), June 14, 2012 | Online Research Library: Questia Reader », sur www.questia.com (consulté le 27 septembre 2020)
  71. « Red Lights », Rotten Tomatoes (consulté le 2 mars 2014)
  72. « Red Lights (2012) », Box Office Mojo (consulté le 3 mars 2014)
  73. « 'Batman Begins' actor back for 'The Dark Knight Rises' », NME, IPC Media Entertainment Network, (consulté le 21 septembre 2012)
  74. (en) « Broken fixed up with nine British independent film award nominations », sur the Guardian, (consulté le 27 septembre 2020)
  75. « BBC - BBC Two announces drama series Peaky Blinders - Media Centre », sur www.bbc.co.uk (consulté le 27 septembre 2020)
  76. (en) « Cillian Murphy: 'My foot's in the door... I hang out with musicians », sur The Independent, (consulté le 27 septembre 2020)
  77. « Watch: 'Inception' Star Cillian Murphy's Directorial Debut, a 'Meh'-Worthy Ballet Music Video », Indiewire.com (consulté le 3 juillet 2013)
  78. « 10 4 14" by King, Randall - Winnipeg Free Press, January 2, 2014 | Online Research Library: Questia Reader », sur www.questia.com (consulté le 27 septembre 2020)
  79. « Cillian Murphy rejoint le casting de « Transcendence » », sur L'Obs (consulté le 27 septembre 2020)
  80. (en-GB) Susannah Clapp, « Ballyturk review – frenzied, incessant, sententious », The Observer,‎ (ISSN 0029-7712, lire en ligne, consulté le 27 septembre 2020)
  81. « World Premiere: 'I thought we knew everything there was to know.' », Galway International Arts Festival, (consulté le 7 octobre 2014)
  82. « Cillian Murphy Headed To The Heart Of The Sea », Empire (consulté le 21 juin 2013)
  83. Pitchfork Editors, « Cillian Murphy Stars in "The Clock" Video From Paul Hartnoll (Ex-Orbital) », Pitchfork, (consulté le 23 novembre 2017)
  84. Hawksley, « Nazi nail-biter Anthropoid shows Jamie Dornan has many more than 50 shades – review », The Daily Telegraph, (consulté le 24 novembre 2017)
  85. Brightmore, « Cillian Murphy talks 'Dunkirk' and working with Christopher Nolan », NME, (consulté le 23 novembre 2017)
  86. « A Close Shave », Telegraph Magazine,‎
  87. « Cillian Murphy: If you're an actor, it's essential to live like a normal person », Irish Independent,‎
  88. Lorna Siggins, « 'Persevere...and keep having a laugh,' actor Cillian Murphy tells youth groups in Galway », (consulté le 30 novembre 2016)
  89. « Reluctant Hero », Irish Independent,‎
  90. Wallick, Lee, « A, B, Cillian–Z », Wonderland,‎ april–may 2007
  91. (en) « Why Cillian Murphy stopped being a vegetarian after 15 years », sur The Independent, (consulté le 27 septembre 2020)
  92. Odell, Michael, « The Cult of Cillian », Elle UK,‎
  93. a et b (en) « Cillian Murphy », sur Metro, (consulté le 23 septembre 2020)
  94. (en) « Cillian Murphy is shaking up theatre this spring », sur Evening Standard, (consulté le 23 septembre 2020)
  95. (en) « BBC favourite set for Late Late Show », BBC,‎ (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2020)
  96. (en-US) Sarah Lyall, « FILM; The Heartthrob in the Walk-Up », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 23 septembre 2020)
  97. Tara Brady, « Here comes the sun », sur Hotpress (consulté le 23 septembre 2020)
  98. (en) « THE MAN BEHIND THE MASK THE SCARECROW SPEAKS », sur HeraldScotland (consulté le 23 septembre 2020)
  99. Halper, Jenny, « Interview: Cillian Murphy on Breakfast on Pluto », Cinema Confidential, (consulté le 20 juillet 2007)
  100. Naughton, John., « "Actor of the Year – Cillian Murphy". », GQ UK.,‎ (october 2006)
  101. « Reluctant Hero », Irish Independent,‎
  102. (en-GB) « 50 Best Dressed Men in Britain 2015 », sur British GQ (consulté le 23 septembre 2020)
  103. « DANNY'S NEW GOLDEN BOY; Exclusive the BIG razz interview Cillian boosts his star profile as he is reunited with top director Boyle for sci-fi epic. - Free Online Library », sur www.thefreelibrary.com (consulté le 23 septembre 2020)
  104. « Killing time with Cillian Murphy » [archive du ], GamesRadar,
  105. « Reluctant Hero », Irish Independent,‎
  106. Cunningham, Grainne, « Plea From Playboy Star Puts Problems of Young Homeless People Into the Spotlight », Irish Independent,‎
  107. « Hollywood star Cillian Murphy joins list of celebs supporting Vita Cortex workers », Irish Independent,‎ (lire en ligne, consulté le 23 février 2012)
  108. « Cillian Murphy supports Vita Cortex workers », Irish Examiner,‎ (lire en ligne, consulté le 24 février 2012)
  109. « Cillian Murphy », sur IMDb (consulté le 22 septembre 2020)
  110. Le film est sorti directement en DVD aux États-Unis.
  111. a b c d et e Le film est sorti directement en DVD en France.
  112. En France, le film est sorti en 2016.
  113. a et b (en) « Filmographie à venir de Cillian Murphy », sur IMDb.com, (consulté le 4 novembre 2019) [dernière m-à-j].
  114. a b c d et e « Comédiens ayant doublé Cillian Murphy en France » sur Doublagissimo, consulté le 14 novembre 2012.
  115. a b c d e f et g « Comédiens ayant doublé Cillian Murphy en France », sur AlloDoublage, .
  116. a b c d e et f « Comédiens ayant doublé Cillian Murphy au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 25 novembre 2011
  117. « Fiche du doublage français de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 22 avril 2015.
  118. Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  119. Le doublage québécois a été conservé lors de la sortie DVD zone 2 du film.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :