Guy Goffette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Guy Goffette
Description de cette image, également commentée ci-après
Guy Goffette lors du Salon du livre de Paris, 2008.
Naissance (74 ans)
Jamoigne (Gaume)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
poésie, prose (essais, récits)

Œuvres principales

  • Éloge pour une cuisine de province
  • La Vie promise
  • Le Pêcheur d’eau
  • Elle, par bonheur et toujours nue
  • L'Adieu aux lisières

Guy Goffette est un poète et écrivain belge né le [1] à Jamoigne (Gaume).

Biographie[modifier | modifier le code]

Poète avant tout, même lorsqu'il écrit en prose, Guy Goffette est tour à tour enseignant, libraire, éditeur[1] des cahiers de poésie Triangle et de L'Apprentypographe. Il séjourne dans nombre de pays d'Europe avant de poser ses valises à Paris.

Il est membre du comité de lecture des éditions Gallimard en 2012[2], maison où sont édités la plupart de ses ouvrages.

Il vit et travaille à Paris.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive[3]. Pour les poèmes, voir aussi la section Livres d'artiste.

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • Quotidien rouge, Paris, éd. de la Grisière, 1971
  • Nomadie, Paris, éditions Saint-Germain-des-Prés, 1979
  • Huit muses neuves et nues, poèmes sur des photos de Miloslav Stibor, Virton, éd. de la revue Objectif, 1983 ; rééd. dans Éloge pour une cuisine de province
  • Solo d'ombres, Moulins, éd. Ipomée, 1983
  • Prologue à une maison sans murs, Mareil-sur-Mauldre, éd. Qui vive, 1983
  • Le Dormeur près du toit, Paris, éd. Cahiers du confluent, 1983
  • Pour saluer André Frénaud, ouvrage collectif, Paris, Centre national des lettres, 1987
  • Le Relèvement d'Icare, en collaboration avec Yves Bergeret, Spa, éditions La Louve, 1987
  • Éloge pour une cuisine de province, postface de Jacques Borel, Seyssel, Champ Vallon, 1988 ; rééd. avec La Vie promise, Paris, Gallimard, coll. « Poésie » no 350, 2000 ; réimpression 2002
    Prix de la communauté française de Belgique 1988 et prix Mallarmé 1989
  • La Vie promise, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 1991 ; réimpression en 1994, 1997 et 2001 ; rééd. avec Éloge pour une cuisine de province, Paris, Gallimard, coll. « Poésie » no 350, 2000 ; réimpression 2002
  • Le Pêcheur d’eau, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 1995 ; réimpression 2001 ; rééd. Paris, Gallimard, coll. « Poésie » no 430, 2007
  • (fr + en) Guy Gofete et Tucker Zimmerman (trad. du français par Tucker Zimmerman), Icarus, Paris, Éd. Signum (1re éd. 2000) (ISBN 978-2-07-042316-3). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Un manteau de fortune, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2001
  • Sur le fil des collines, Le Petit Poète illustré, 2001
  • Le Seul Jardin, avec des sérigraphies de François-Xavier Fagniez, Rencontres, 2001 ; édition revue et corrigée sous le titre Solo d'ombres précédé de Nomadie, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2003
  • Poètes pour le temps présent (anthologie), ouvrage collectif, Paris, Gallimard Jeunesse, coll. « Folio Junior », 2003
  • L'Adieu aux lisières, poèmes, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2007
  • Petits riens pour jours absolus, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2016

Préfaces[modifier | modifier le code]

  • Introduction aux œuvres complètes du poète Lucien Becker
  • Max Elskamp, La Louange de la vie, poèmes choisis et présentés par Guy Gofete, Paris, La Différence, coll. « Orphée » no 62, 1990

Romans[modifier | modifier le code]

  • Un été autour du cou, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2001 ; rééd. Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 3813, 2003
    Prix Félix Denayer de l'Académie de langue et de littérature françaises de Belgique. Traduit en néerlandais De lichte last van een zomer, éd. De Bezige Bij.
  • Une enfance lingère, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2006 ; rééd. Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 4564, 2007
    Prix Victor Rossel 2006
  • Presqu'elles, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2009
  • Tombeau du Capricorne, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2009
  • Géronimo a mal au dos, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2013 ; rééd. Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 5786, 2014

Recueils de nouvelles et récits[modifier | modifier le code]

  • Partance, éd. L’Étoile des Limites, coll. « Le lieu et la formule », 1995
  • Verlaine d’ardoise et de pluie, Paris, Gallimard, coll. « L'un et l'autre », 1996 ; rééd. Paris Gallimard, coll. « Folio » no 3055, 1998
  • Elle, par bonheur et toujours nue, Paris, Gallimard, coll. « L'un et l'autre », 1998 ; rééd. Paris, Gallimard, coll. « Folio », no 3671, 2002
    Récit consacré au peintre Bonnard au travers de Marthe Bonnard son modèle, et sa femme sur le tard.
  • Partance et autres lieux suivi de Nema problema, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2000
  • Tacatam blues, Cadex Éditions, 2000
  • Jean Dieuzaide : Corps et Âmes, avec Hervé Le Goff, galerie Aittouarès, (), (ISBN 978-2951451384)
  • L'Autre Verlaine, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2007

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Proses[modifier | modifier le code]

  • Mariana, Portugaise, Cognac, Le Temps qu'il fait, 1991 ; édition revue et augmentée, Paris, Gallimard, coll. « Blanche », 2014
  • L'Agencement du monde ou le voyage rêvé du marquis de Sy, Bibliothèque municipale de Charleville-Mézières, coll. « (RE)découvertes, direction du livre et de la lecture », 1996

Livres d'artiste[modifier | modifier le code]

  • Chemin des roses, en collaboration avec Bernard Noël, L'Apprentypographe, 1991
    Illustrations de Colette Deblé. Tirage limité à 99 exemplaires
  • Semois, les derniers planteurs, éd. L’Octogone, Bruxelles, 1995, photos de J.-D. Burton
  • Oiseaux, en collaboration avec Hervé Coffinières, Gallimard, coll. « Nouveaux Loisirs », Paris, 2001
  • Traversée, photographies de Dun Hayon, éd. D.H., 2006
  • L'Adieu aux lisières, gravures de Jean-Marie Queneau, éd. de la Goulotte, 2006
  • Lumière d'épicerie, illustrations de Wanda Mihuleac, éd. Transignum, 2006
  • Le Journal de l'instituteur, peintures de Joël Leick, Fata Morgana, 2006
  • Ulysse ébloui, peintures et collages de Joël Leick, éd. Rencontres, 2007
  • La Chambre des nues, peintures de Julius Baltazar, éd. H.C., 2007
  • Éloge de Robert Frost, mon voisin, peintures de Georges Badin, coll. « Mémoires d'Éric Coisel », 2012

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Source[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif (préf. Jean-Michel Maulpoix), Poète toi-même, Paris, Le Castor astral, coll. « Escales du nord », , 560 p. (ISBN 2-85920-416-4). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • Guy Goffette ou l'appel des lisières, éd. Initiales, groupement de libraires, 2008
  • Guy Goffette, sans légende, par Yves Leclair, coll. « L'œuvre en lumière », éditions Luce Wilquin (Avin, Belgique), 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]