Nos jours heureux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nos jours heureux (homonymie).
Nos jours heureux
Réalisation Olivier Nakache
Éric Toledano
Scénario Olivier Nakache
Éric Toledano
Acteurs principaux
Sociétés de production Quad Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 103 minutes
Sortie 2006

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Nos jours heureux est un film français comique réalisé par Olivier Nakache et Éric Toledano, sorti en 2006. C'est une adaptation du court métrage Ces jours heureux, des mêmes réalisateurs.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À l’été 1992, Vincent Rousseau dirige pour la première fois une colonie de vacances et se retrouve vite confronté aux difficultés que soulève son poste : des enfants indisciplinés, des animateurs pas toujours très professionnels, les activités à organiser, la visite de Jeunesse et Sport et bien d'autres problèmes, qui feront que la colonie ne se déroulera pas comme prévu.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Les adultes[modifier | modifier le code]

Les enfants[modifier | modifier le code]

Les autres[modifier | modifier le code]

Bande originale[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.

Production[modifier | modifier le code]

Genèse du film[modifier | modifier le code]

Source[1],[2].

Éric Toledano et Olivier Nakache ont été animateurs en colonies de vacances dans leur jeunesse et se sont rencontrés à cette occasion[3]. Passionnés de cinéma, ils sont devenus réalisateurs. Après quelques courts-métrages, ils ont ressenti l’envie de partager leur expérience et leur souvenir des colos. Un premier essai intitulé Ces jours heureux est tourné en 2001 avec des acteurs comme Lorànt Deutsch, Omar Sy et Fred Testot. Cinq ans plus tard, ce court métrage donne ainsi lieu à une adaptation en long métrage, avec un titre légèrement modifié à la fois pour rendre compte de la multiplicité des personnages que le film suit et pour éviter une éventuelle confusion homophonique régulièrement constatée par les réalisateurs avec l'expression « séjours heureux »[3]. On y retrouve Omar Sy et Catherine Hosmalin, cette fois entourés par Jean-Paul Rouve et Marilou Berry pour les plus connus. Environ 70 enfants ont participé au tournage du film[3]. Le tournage a duré dix semaines[3].

Tournage[modifier | modifier le code]

La colonie se rend au château de la Couronne, dans la commune de Marthon, dans le département de la Charente. Les réalisateurs y avaient animé une colonie une dizaine d'années auparavant[4]. La scène du retour d'Albert, père de Vincent Rousseau se déroule à la gare de La Rochefoucauld, dont le nom est explicitement visible sur les séquences en question.

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Sorti en France le , en pleine phase finale de la Coupe du monde de football, Nos jours heureux a réuni 1 473 273 spectateurs en salle[5]. Dans le reste de l'Europe, environ 135 000 spectateurs sont allés voir le film[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Commentaires audio des réalisateurs dans les bonus du DVD
  2. Leurs jours heureux, making-of réalisé par David Dessites
  3. a, b, c et d « Interview de Eric Toledano, Olivier Nakache et Jean-Paul Rouve pour le film "Nos jours heureux" », sur abusdecine.com, (consulté le 25 janvier 2012)
  4. AlloCine, « Les secrets de tournage du film Nos jours heureux » (consulté le 17 avril 2017)
  5. « Nos jours heureux », sur jpbox-office.com (consulté le 25 janvier 2012)
  6. « LUMIERE : Film: Nos jours heureux », sur lumiere.obs.coe.int (consulté le 17 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]