Astacos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Astacos (en grec ancien Ἀστακός, le « homard ») également connue comme Olbia (la « prospère ») est une ancienne cité grecque de Propontide, en Bythinie, colonie de Mégare détruite par Lysimaque.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre -730 et -550, Mégare connaît une activité coloniale considérable : elle fonde Astacos, Chalcédoine, Byzance sur le Bosphore ; Héraclée du Pont en Bithynie et Megara Hyblaea en Sicile. La date admise pour la fondation d’Astacos est -712/-711, soit la première année de la 17e Olympiade. Vers -435/-434, Astacos passe sous contrôle athénien : une clérouquie y est installée[1]. Thucydide a parlé d’un tyran nommé Evarque, qui a régné de -430 à -420[2]. Après la destruction d'Astacos par Lysimaque, le roi Nicomède Ier fonda sur ce site Nicomédie en 264 av. J.-C.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Lévêque, Otar Lordkipanidzé, Sur les traces des Argonautes : 6e Symposium de Vani (Colchide), 22-29 sept. 1990, Presses universitaires de Franche-Comté, (ISBN 9782251606132), p. 145
  2. Thucydide, La Guerre du Péloponnèse [détail des éditions] [lire en ligne], Livre II