Panthoos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, Panthoos (en grec ancien Πανθοος / Panthoos, « rapide en tout »), fils d'Othrys[1], est un personnage troyen de la guerre de Troie. Il est l'un des Anciens, sages de la ville de Troie, vieillards trop vieux pour combattre, réunis près des Portes Scées aux côtés du roi Priam. Dans l'Iliade, il est cité notamment lorsque meurt l'un de ses fils, Euphorbe, et lors de l'épisode d'Hélène sur les remparts.

Mythe[modifier | modifier le code]

Panthoos est achéen de naissance. Avant de rejoindre Troie, avec des députés envoyés par Priam à Delphes pour consulter l'oracle, il est prêtre d'Apollon à Delphes ; il maîtrise la science de la divination, sait interpréter les oracles, les présages et les signes divins. Il épouse une Troyenne et devient ainsi citoyen de Troie, recevant à son arrivée le même sacerdoce qu'en Grèce.

Son épouse s'appelle Phrontis. Il a trois fils, Polydamas, Euphorbe et Hyperénor.

Sa mort est racontée dans le deuxième livre de l'Énéide, où il est tué pendant la nuit de la chute de Troie.

Sources anciennes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Virgile, Énéide, II, 319.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Grimal, Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, Paris, PUF, 3e éd., 1963, p. 345.
  • Paul Wathelet, Les Troyens de l'Iliade : mythe et histoire (Bibliothèque de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université de Liège, 252), Paris, Droz, 1985, pp. 86-87. (ISBN 2251662529)
  • Paul Wathelet, Dictionnaire des Troyens de l'Iliade (Bibliothèque de la Faculté de philosophie et lettres de l'Université de Liège, Documenta et instrumenta, 1), Paris, Droz, 1988, p. 811-813. (ISBN 2600056572)