Mauro Pawlowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pawlowski.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (février 2017).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Mauro Pawlowski

Mauro Antonio Pawlowski (né le 24 avril 1971 à Koersel) est une figure de la scène rock belge.

Il commence sa carrière en 1992 en tant que chanteur du groupe Evil Superstars. Avec dEUS, ce groupe fait partie du premier essor de la scène musicale belge des années '90. Il quitte les Evil Superstars en 1998, et joue depuis dans de nombreux groupes comme Mitsoobishy Jacson, Kiss My Jazz, Monguito et Shadowgraphic City. Bourreau de travail, il accompagne très régulièrement les groupes dEUS, The Love Substitutes, Othin Spake, Club Moral, Archetypes of the Multisabanas et I Hate Camera.

Parallèlement, Mauro a travaillé en solo sous différents pseudonymes comme Mauro A. Pawlowski ou Somnabula, formé un nouveau groupe appelé Mauro Pawlowski & the Grooms, a également rejoint Teun Verbruggen et Jean Delacoste dans la formation Noise rock Stahlmus Delegation, puis produit New Found Sacred Ground, l'album de Roland Van Campenhout sorti en 2013.

Le 7 octobre 2016, dEUS annonce son départ du groupe sur les réseaux sociaux. Il participera à son dernier concert avec eux le 10 février 2017 à Anvers.[1]

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Entrez sans frapper, 10h-10h30 sur La Première en radio du 14/02/2017

Liens[modifier | modifier le code]