Rougail

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rougail
Image illustrative de l’article Rougail
Un bol de rougail morue.

Lieu d’origine île de La Réunion et île Maurice
Ingrédients Tomates coupées en petits dés, gingembre pilé, oignons émincés et piments

Le rougail réunionnais ou rougaille mauricienne est un plat originaire des Mascareignes, son nom étant d'origine indienne et proviendrait de la langue tamoule, une des langues parlées dans les deux îles. Le terme désigne une préparation indispensable pour accompagner certains plats de La Réunion et à l'île Maurice.

Composition[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs variétés de rougail. Le rougail lui-même se présente sous forme de sauce ou de pâte plus ou moins épaisse.

Très pimenté, il se compose traditionnellement de légumes ou de fruits coupés en morceaux, d'oignons émincés et de piments oiseau. Du combava ou du caloupilé peuvent y être ajoutés.

Le rougail est toujours un accompagnement frais ou froid au carry.

Variétés de rougail[modifier | modifier le code]

Il existe aussi des variantes du rougail, comme le rougail dakatine, à base de pâte de cacahuètes. Mais on peut aussi trouver le rougail oignons, le rougail citrons, le rougail concombres, le rougail bilimbi, le rougail tamarin et le rougail pomme Granny Smith.

Le rougail pilon[1],[2] est une autre déclinaison du rougail, il s'agit d'un mélange de fruits frais comme la tomate, la mangue ou des légumes, on a par exemple le rougail aubergine, le rougail pistache ou le rougail tomate. Les fruits frais sont assaisonnés puis écrasés au pilon. Cette sorte de rougail est aussi originaire de la Réunion mais il est servi sans cuisson et comme sauce d'accompagnement. Il y a aussi le rougail malgache qui vient de Madagascar et est à base de tomate.

Distinction[modifier | modifier le code]

Il ne faut pas confondre rougail et carry.

L'amalgame est souvent fait avec le rougail saucisse[3],[4] qui est en réalité un carry de saucisses.

Le rougail est l'accompagnement froid du carry qui lui est chaud.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

.