Pasiclès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pasiclès, en grec ancien Πασικλῆς, est un philosophe mégarique du IVe siècle av. J.-C., disciple et frère de Cratès, puis d'Euclide, maître de Stilpon, qui passe parfois pour son fils, et parfois pour un codisciple.

Notice biographique[modifier | modifier le code]

Disciple et frère de Cratès, originaire de Thèbes, Cratès et son épouse la philosophe Hipparchia auraient eu deux enfants, une fille anonyme et un fils, Pasiclès : Pasiclès a probablement été nommé d'après le frère homonyme de Cratès, un philosophe mégarique. Selon une anecdote rapportée par Ératosthène, Cratès conduit son fils au bordel afin de le préparer aux principes de la vie maritale cynique. Dans la même optique, il aurait marié sa fille après l'avoir mise à l'essai pendant un mois[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources antiques[modifier | modifier le code]

Éditions scientifiques[modifier | modifier le code]

Études modernes[modifier | modifier le code]

  • [González 2000] Jesús María Garciá González et Pedro Pablo Fuentes González, « Hipparchia de Maronée », dans Richard Goulet (dir.), Dictionnaire des philosophes antiques, t. III, Paris, Éditions du CNRS, , 742-750 p. Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]