Antipatros de Tarse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antipatros de Tarse
Fonction
Scholarque de l'école stoïcienne (d)
- av J-C
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Activité
Autres informations
Domaine
Mouvement
Maître

Antipatros de Tarse (connu aussi sous le nom d'Antipater de Tarse) est un philosophe, scholarque stoïcien de -150 à -129.

Notice biographique[modifier | modifier le code]

Originaire de Tarse, disciple de Diogène de Babylone, il est le maître de Panétios de Rhodes et un adversaire de Carnéade. Il est scholarque stoïcien pendant une vingtaine d'années.

Philosophie[modifier | modifier le code]

Il a écrit sur la divination et les songes et remet à l'honneur les études sur la physique, et rassemblé des écrits au sujet du « démon » de Socrate[1]. Il a tenté de mieux décrire la théorie de la représentation stoïcienne énoncée par Zénon de Kition, le fondateur de l'école du Portique[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Sur le Monde (7 livres)[3]
  • Sur l'être
  • De l'Âme

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alesse et Dorion 2001, p. 128.
  2. Papyrus PBerol inv. 16545 du IIe/IIIe siècle.
  3. Diogène Laërce, Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres [détail des éditions] (lire en ligne) (Livre VII, 148).

Bibliographie[modifier | modifier le code]