Francesca Arundale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesca Arundale
Naissance
Décès
Nationalité

Francesca Arundale (1847 - † 23 mars 1924 en Inde) était une théosophiste franc-maçonne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesca Arundale est née en 1847 à Brighton (Angleterre. Durant l'été 1881, Anna Kingsford donna, chez elle à Londres, une série de conférences intitulées « The Perfect Way », publiées plus tard sous le titre The Perfect Way, or Finding of Christ. Il s’agissait pour elle de communiquer le résultat de ses « illuminations » ainsi que de ses études ésotériques : principalement l’idée que les anciens cultes à mystères étaient des composants essentiels du christianisme. Francesca Arundale suit les conférences « The Perfect Way » d’Anna Kingsford, invitée[1],[N 1], devient membre de la Société théosophique la même année, et une amie proche de Helena Blavatsky. En 1896, elle prend part à la fondation par Annie Besant de la première loge de Londres, Droit Humain, dont elle devient membre. Elle vécut longtemps en Allemagne, puis à Adyar (près de Chennai en Inde). À partir de 1902, le fils adoptif et petit-neveu de Francesca, George Arundale, devint président de la Société théosophique de France et des Éditions Adyar. Établie en Inde, elle devint particulièrement active dans la branche Varanasi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On compte entre autres invités : Pert 2006, p. 84, 89-90 et 107

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pert 2006, p. 84 et 96


Annexes[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Idea of Rebirth Including a Translation of an Essay on Re-incarnation
  • My Guest, H.P. Blavatsky

= Bibliographie=[modifier | modifier le code]