Phrynichos (général)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Phrynichos
Fonction
Stratège
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
ΦρύνιχοςVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Membre de

Phrynichos (en grec ancien Φρύνιχος) est un aristocrate, homme politique athénien du Ve siècle av. J.-C., adversaire farouche d’Alcibiade et l’un des Quatre-Cents désignés pour gouverner Athènes.

Notice biographique[modifier | modifier le code]

Originaire du dème de Deiradès, aristocrate convaincu, il est l’un des instigateurs de la révolution de -411 à Athènes, aux côtés d’Antiphon. Commandant la flotte athénienne lors de la révolte de l’île de Samos, il est stratège ; plus tard, à nouveau aux côtés d'Antiphon, il est ambassadeur pour proposer la paix à Sparte. La mission est un échec ; à son retour de Sparte, il est poignardé sur l’agora (septembre -411)[1]. Ses ossements sont exhumés deux ans plus tard et jetés hors du territoire civique de l’Attique ; son assassin le péripole Hermon fut honoré à l'égal des Tyrannoctones.

Notice historique[modifier | modifier le code]

Un plaignant athénien récuse toute idée de bonnes relations entre son père et l’oligarque Phrynichos en soulignant : « Lorsque Phrynichos eut à payer une amende à l'État, mon père ne lui apporta pas sa contribution : c’est pourtant dans de pareilles occasions qu’on voit bien ceux qui sont amis »[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Will, Le Monde grec et l'Orient, Le Ve siècle (510-403), PUF, 1972, p. 373.
  2. Lysias 20, Pour Polystratos, 12. Extrait de la traduction de Gernet-Bizos pour la Collection des Universités de France.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]