Olivier Lejeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Olivier Lejeune est un acteur, humoriste et dramaturge français né le à Orléans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Olivier Lejeune fait ses débuts sur scène alors qu'il est lycéen au Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine, avec notamment Gérard Jugnot, Michel Blanc, Thierry Lhermitte, Christian Clavier[1]

Après son bac, il passe le concours d'entrée du Centre d'art dramatique de la rue Blanche (actuelle école nationale supérieure des arts et techniques du théâtre). Il obtient son premier rôle au Théâtre de Paris, où il est engagé comme hallebardier dans Hadrien VII aux côtés de Claude Rich et Grégoire Aslan. Son deuxième rôle est dans la pièce La Ville dont le prince est un enfant de Montherlant, mise en scène de Jean Meyer. Après une année au cours privé de Jean-Laurent Cochet, il est dans la classe de Robert Manuel avec Francis Perrin, Jacques Villeret, Isabelle Huppert et Bernard Giraudeau.

En 1974, il forme un duo d'humoriste avec Patrick Green et leur parodie Pot pour rire Monsieur le Président produit par Paul Lederman, rencontre un grand succès, avec en face B Les deux folles. En 1975 parait Et avec les oreilles Monsieur le Président une suite à leur première parodie politique. http://www.youtube.com/watch?v=9kPYbUyb1Ew&feature=related.

Jean Meyer l'engage au Théâtre des Célestins, à Lyon, pour jouer Almaviva dans Le Barbier de Séville de Beaumarchais, avec Jean-Marc Thibault, le contrôleur dans Intermezzo de Jean Giraudoux, avec Claude Jade, Dorante dans Le Menteur de Corneille avec Corinne Marchand, Acaste dans Le Misanthrope avec Yolande Folliot et Lise Delamare. Au Théâtre Marigny il joue aux côtés de Danielle Darrieux, Roger Carel et Patrick Préjean. Il participe à l'émission télévisée Au théâtre ce soir de Pierre Sabbagh avec la diffusion de L'Amant de Bornéo.

Sa première apparition au cinéma est dans Les Aventures de Rabbi Jacob. On le voit également dans Monsieur Bergeret est à Paris et Signé Furax, etc.

À la télévision, il a participé à l'émission télévisée de France 3, La Classe, animée par Fabrice et créée par Guy Lux. Il anime aussi quelques jeux : Joyeuses plaques sur TF1 en 1990, Je compte sur toi sur La Cinq en septembre 1990. À la radio, il a participé à l'émission Les Grosses Têtes.

Entre 1992 et 1997, il présente à la télévision belge (RTBF) la très populaire émission de divertissement Bon week-end.

Également auteur, il a écrit des pièces de théâtre de boulevard : Tout bascule (2003), Dévorez-moi (2006), Presse Pipole (acteur et metteur en scène de la pièce créée le 08/08/2008 à Evian), Pourquoi moi ?! (metteur en scène de la pièce jouée avec Vincent Lagaf', créée le 9 janvier 2009 à Drancy).

Il est également connu pour ses numéros de scène basés sur la mnémotechnie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtrographie[modifier | modifier le code]

Metteur en scène

Dans le public[modifier | modifier le code]

On peut le voir dans le public à la fin de la pièce Chat en poche avec Thierry Le Luron.

Discographie (45 tours, avec Patrick Green)[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Pot pour rire M. le Président (face A) / Les deux folles (face B)
  • 1975 : Et avec les oreilles M. le Président (face A) / Valy et Gros Mittet (face B)
  • 1981 : Pot pour rire M. le Président 1981 (face 1)
  • 1984 : en solo : Plus en crise que nous tu meurs (face A)/La carte de restaurant (face B)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Dictionnaire des horreurs : 200 personnalités massacrées à bout portant. Hors collection : Presses de la Cité, 1994, 139 p. ISBN 2-258-03885-5
  • Guide des petites méchancetés pour briller en société. Éd. Hors collection, 1998, 159 p. ISBN 2-258-04186-4
  • Mémoire d'éléphant / Olivier Lejeune et Isabelle Louis. Hachette pratique, 2009, 189 p. ISBN 978-2-01-237906-0
Théâtre

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]