Héraclide Lembos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Héraclite (homonymie).

Héraclide de Lembos est un philosophe péripatéticien contemporain du roi Ptolémée VI (IIe siècle av. J.-C.), souvent cité dans Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres, l’unique ouvrage de Diogène Laërce, dont il est l'une des sources.

Notice historique[modifier | modifier le code]

Diogène Laërce se demande s’il est de Callatie ou d’Alexandrie. Il est l’auteur de Succession en six livres et d’un Discours lembeutique, qui lui valut son surnom. Il cite un fragment d'Aristote à propos des crypties, qu’a préservé le grammairien Athénée (IIe - IIIe siècles). Le fragment 9 d’Héraclide Lembos parle du poète Alcman. Héraclide Lembos était l’auteur d’un abrégé de Successions (ouvrage de Sotion, un grammairien d’Alexandrie du IIIe siècle av. J.-C.). Héraclide Lembos a également écrit des abrégés de biographies écrites par Satyros et Hermippe le Borgne.

Deux titres par Héraclide Lembos sont connus :

  • Sur le Pouvoir (dialogue politique)
  • Sur la Nature (dialogue philosophique)

Les historiens ont attribué Constitutions – à partir des Constitutions d’Aristote – à Héraclide du Pont[1], sans savoir s'il pourrait s’agir d’écrits d’Héraclide Lembos.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fragments édités par Adamantios Coray, texte Prodomos 1805, dans la revue Bibliothèque Hellénique.