Portail:Radio

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

[modifier

PORTAIL DE LA RADIO

À sa création, la radiodiffusion consiste en l'émission d'informations parlées par le biais d'ondes électromagnétiques. Les premières transmissions eurent lieu dans les années 1890. Les années 1920 voient l'apparition des premières stations commerciales. La FM se développe à partir de la seconde moitié des années 1940. La miniaturisation des postes de réception due à l'invention du transistor permet une plus grande diffusion de ce média. Dans les années 1990, apparaissent d'autres moyens de diffuser les programmes de radio, les transmissions hertziennes devenant numériques avec les normes Digital Radio Mondiale, Digital Audio Broadcasting et DAB+. Au-delà du numérique terrestre et satellitaire, la diffusion numérique peut s'effectuer aussi par câble ou par Internet, avec un flux continu (principe du streaming). Les webradios sont dès lors accessibles partout dans le monde. Aujourd'hui, le podcasting complète ce qui proposé au public en matière de radio.


Wikipédia compte actuellement 5 437 articles consacrés à la radio.

[modifier

Article du jour

Drapeau de la Suisse La Fondation Hirondelle — Media for Peace and Human Dignity — est une organisation de journalistes qui crée des médias indépendants en zones de crises. Organisation suisse, elle est fondée en 1995, à Genève, par Jean-Marie Etter, Philippe Dahinden et François Gross. Son siège se situe à Lausanne, en Suisse. la Fondation Hirondelle veut promouvoir un journalisme fondé sur l'exactitude et la rigueur professionnelle. Parmi les stations qu'elle a lancées : Star Radio au Libéria, Radio Ndeke Luka en Centrafrique, Radio Okapi en République Démocratique du Congo, ou encore Radio Miraya au Soudan.

[modifier

Station du jour

Drapeau de la France France Inter est une radio publique généraliste française qui a été créée en 1947. Elle fait partie du groupe Radio France. Elle descend de Paris Inter, une station créée en 1947, et prend son nom actuel en 1963. De format généraliste, c'est l'une des stations les plus écoutées de France. Parmi les émissions mythiques de la station : Allô Macha, Le Pop-Club, Le Masque et la Plume (depuis 1955), Radioscopie, ou encore Rendez-vous avec X.

[modifier

Biographie du jour

Drapeau de la Suisse Bernard Pichon, né le , est un producteur-journaliste suisse de radio, de télévision et de presse écrite et un écrivain vaudois.

Bernard Pichon est élevé par sa mère puis sa grand-mère. Alors qu'il n'a que dix ans, il est engagé par la Radio suisse romande pour tenir un rôle dans La machine infernale de Cocteau, puis, à la suite de cette expérience, Charles Apothéloz lui demande de tenir sur la scène du Théâtre Municipal de Lausanne le rôle principal dans L'île au trésor.

Lorsque sa grand-mère décède, Bernard Pichon a 19 ans. Il choisit alors de vivre à Étagnières chez Gisèle et Nag Ansorge (Gisèle est la sœur de sa mère) et commence des études en sciences sociales à l'Université de Lausanne. Quelques mois passent et Bernard Pichon reçoit des propositions de travail de la Radio et la Télévision suisse romande. Démarre alors pour lui une longue carrière dans le journalisme et l'animation. Bernard Pichon apparaît régulièrement dans des programmes de la RTS (Radio Télévision Suisse).

Plusieurs années durant, il a été chroniqueur de Michel Drucker, avec ses séquences d'interviews d'enfants diffusées dans Vivement dimanche (France2).

Plus récemment, sa carrière s'est réorientée vers le dépaysement tous azimuts. Ses grands reportages sont régulièrement publiés dans la presse helvétique, il a tenu une chronique touristique au Journal du samedi (Radio), et assuré la chronique « voyages » dans l'émission « Dolce Vita » (TV).

[modifier

Émission du jour

Drapeau de la France Allô Macha était une émission radiophonique quotidienne française, diffusée chaque nuit sur France Inter entre 0 h et 1 h du matin. Créée le 5 avril 1977, animée et produite par Macha Béranger, l'émission s'adressait à un public large et consistait, pour sa majeure partie, à écouter les confidences des auditeurs, par téléphone.

Après 29 ans d'antenne, Allô Macha est supprimée de la grille de rentrée 2006. Cette nouvelle provoque une vague de mécontentement de la part des auditeurs (surnommés les « sans-sommeil »), certains d'entre eux déclarant vouloir boycotter l'antenne de France Inter dès l'arrêt de l'émission.

Un site de soutien rassemblant des témoignages d'auditeurs et hébergeant une pétition en ligne est actif depuis le 9 juin 2006. Au-delà de la mobilisation proprement dite et des critiques multiples et variées à l'encontre de la direction de la chaîne, les sans-sommeil espèrent s'y retrouver pour préserver la relation privilégiée qui s'est installée entre eux au fil des émissions.

L'indicatif musical du générique de l'émission est tiré du deuxième mouvement du Concerto pour piano n° 21 de Mozart.

[modifier

Le saviez-vous ?

[modifier

Image du jour

Récepteur radio Sonatina(1957 - 1963).

[modifier

Chronologies de la radio

[modifier

Article de qualité Articles de qualité

[modifier

Principales stations de radio dans le monde

Ne pas oublier non plus les stations de radio à diffusion internationale.

[modifier

Sites web des principales radios francophones

[modifier

Lauréats des derniers prix


[modifier

Le projet Radio associé

Comment contribuer ?

Il existe de nombreux moyens pour aider à améliorer cette encyclopédie : corriger les articles existants, créer de nouveaux articles, illustrer les articles, parler du projet, etc.

[modifier

Sur Wikimedia

Radio, sur Wikinews

Radio sur Wikinews
Actualités

Radio, sur Wikisource

Radio sur Wikisource
Livres numérisés

Radio, sur Wikilivres

Radio sur Wikilivres
Textes et manuels

Radio, sur Wikiversité

Radio sur Wikiversité
Ressources pédagogiques

Radio, sur Commons

Radio sur Commons
Images et médias

Radio, sur Wiktionnaire

Radio sur Wiktionnaire
Définitions

Radio, sur Wikidata

Radio sur Wikidata
Données brutes

Radio, sur Wikivoyage

Radio sur Wikivoyage
Guide de voyage