Dinosaure (film, 2000)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dinosaure (homonymie).

Dinosaure

alt=Description de l'image Logo-dino.png.
Titre original Dinosaur
Réalisation Ralph Zondag
Eric Leighton
Scénario Walon Green
John Harrison
Robert Nelson Jacobs
Sociétés de production Walt Disney Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 2000
Durée 79 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dinosaure - ou Le Dinosaure au Québec - (Dinosaur) est le 65e long-métrage d'animation des studios Disney et le 39e « Classique d'animation ». Sorti en 2000, c'est le premier classique mélangeant images de synthèse (personnages) et prises de vues réelles (décors naturels).

Synopsis[modifier | modifier le code]

La Terre, il y a soixante-cinq millions d'années. Une colonie de lémuriens menant une existence paisible sur une île paradisiaque découvre par hasard un œuf de dinosaure. Lorsque la coquille se fissure, c'est un petit iguanodon qui en sort... Les lémuriens le recueillent et le baptisent Aladar. Celui-ci grandit parmi eux, avec pour famille adoptive un vieux lémurien, Yar, une mère adoptive, Plio, et deux jeunes lémuriens, Zini et Suri. Un jour, pendant une pluie de météores, une météorite détruit l'île et contraint tout le monde à l'exil. Ils trouvent refuge auprès d'un groupe de dinosaures voyageant à la recherche de la Terre des nids. Aladar se lie d'amitié avec deux vieux dinosaures femelles : Baylene, une brachiosaurus, et Eema, une styracosaurus, elles-mêmes accompagnés par Url, un ankylosaurus aux allures de chien fou. Aladar rencontre peu après Neera, une femelle, la première iguanodon qu'il ait jamais rencontré ; il en tombe rapidement amoureux. Mais très vite, Aladar se heurte à Kron, frère de Neera, qui a pris la tête de la troupe et se révèle vite d'un tempérament brutal. Kron ne se préoccupe guère d'assurer la survie des plus faibles. Affamée, menacée par les terrifiants carnotaures et secouée par des dissensions internes, la troupe n'a que peu d'espoir de survie. À moins d'accepter d'écouter Aladar...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Note: La liste des "crédités" au générique étant trop longue pour être citée in extenso ici, nous n'avons repris que les principaux contributeurs.

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Voix québécoises[modifier | modifier le code]

Chansons du film[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database[2].

Sorties vidéo[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Les dinosaures au cinéma[modifier | modifier le code]

C'est en 1905 qu'apparaît l'un des premiers dinosaures à l'écran dans Prehistoric Man. En 1914, Winstor McCay réalise un dessin animé, Gertie the Dinosaur, tandis qu'un an plus tard, Willis O'Brien entame ses premiers essais avec des créatures préhistoriques. Ses créations, utilisées par Harry Hoyt en 1925 dans Le monde Perdu, marquent une nouvelle étape dans la carrière cinématographique des dinosaures.

Dès lors, on en voit de plus en plus à l'écran : King Kong (1933), One Million B.C. (1940), Fantasia (1940), Le Monstre des temps perdus (1953), Voyage au centre de la Terre (1959), Le Monde perdu (1925), Le Sixième continent (1975), sans oublier Jurassic Park (1993) et Le Monde perdu : Jurassic Park (1997) et King Kong dans ses nouvelles versions (1976 et 2005).

Par ailleurs, le film utilise la même principe que la série documentaire Sur la terre des dinosaures en mélangeant images de synthèse (personnages) et prises de vues réelles (décors naturels).

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Malgré de fortes incohérences d'ordre historique et graphique, les personnages de ce film sont tous basés d'après des animaux ayant réellement existé.

Nous voyons, par ordre chronologique d'apparition :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]