Hyperréalisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'hyperréalisme est un mouvement/courant artistique américain des années 1950-1960. C'est un réalisme quasiment photographique. Il s'inspire d'Edward Hopper et du Pop Art. Il est aussi nommé aux États-Unis photorealism ou superralism.

Contexte et présentation[modifier | modifier le code]

Compotier de cristal et melons (1999), par l'italien Mauro David (1949–2007).

À la suite de l'expressionnisme abstrait, qui voulait arriver à une expression de l'artiste grâce à la peinture gestuelle (action painting) et en s'appuyant sur le hasard, et qui donnait des peintures abstraites aux formats gigantesques, et à celle du Pop Art, qui récupérait les images de la publicité et de la société de consommation, l'hyperréalisme suivit la voie de ce dernier et s'opposa parfois au premier. L'influence de la photographie dans le mouvement hyperréaliste est également majeure. Les peintures hyperréalistes montrent des scènes de la vie courante, des portraits… Mais, il y a plusieurs hypothèses : l'une qui considère que l'hyperréalisme n'est qu'une suite du Pop Art, parce qu'il utilise comme lui des symboles populaires, l'autre qui voit dans l'hyperréalisme une rupture d'avec l'abstraction, en faisant ressurgir la figuration.

L'hyperréalisme consiste en la reproduction à l'identique d'une image en peinture, tellement réaliste que le spectateur vient à se demander si la nature de l'œuvre artistique est une peinture ou une photographie. Les artistes utilisaient des sources diverses telles que des photos de magazines ou des photographies personnelles comme modèle de leur peinture. Pour la reproduire les peintres soit projetaient à l'aide d'un rétro-projecteur l'image sur leur toile et ensuite peignaient en fonction de ce qu'ils voyaient, soit imprimaient sur grand format une photo et peignaient directement sur la photo, soit utilisaient la technique de « mise au carreau ». La photographie ne devait pas être source d'émotion. Les peintres hyperréalistes recherchent la neutralité, ils n'ont pas pour but de dénoncer quoi que ce soit, ils montrent le monde de manière objective, en font le simple constat.

Sculpture hyperréaliste[modifier | modifier le code]

La sculpture hyperréaliste représente le plus souvent des êtres humains dans leurs moindres détails, jusqu'au grain de la peau. Ces sculptures représentent parfois les modèles en grandeur réelle ou de plus petite taille, mais le plus souvent, d 'une taille bien supérieure à la réalité.

Pour un maximum de réalisme, ces sculptures sont parfois directement moulées sur des modèles vivants.

Supermarket Lady, de Duane Hanson, est une sculpture hyperréaliste.

Principaux artistes[modifier | modifier le code]

Peintres[modifier | modifier le code]

Sculpteurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Prendeville Brendan, La peinture réaliste au vingtième siècle, Thames & Hudson, 2000.
  • (en) Meisel Louis K. et Linda Chase, Photorealism at the Millenium, New York, Harry N. Abrams, Inc., 2002.
  • Hyperréalismes USA 1965-1975, Hazan, 2003.
  • (en) Letze Otto, Photorealism : 50 years of Hyperrealistic Painting, Hatje Cantz,‎ avril 2013, 200 p. (ISBN 9783775735858)